Vœux de Mgr Paul Ouédraogo, archevêque de Bobo, pour 2015 : « Que Dieu nous donne les moyens de progresser ensemble sur ses chemins de pardon »

dimanche 4 janvier 2015 à 21h14min

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Vœux de Mgr Paul Ouédraogo, archevêque de Bobo, pour 2015 : « Que Dieu nous donne les moyens de progresser ensemble sur ses chemins de pardon »

2014 s’en est allé avec ses joies, ses succès, ses difficultés, ses épreuves. Nous savons comment cette année s’est terminée aussi sur cette note très importante qui a marqué l’histoire de notre pays. A savoir l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre qui a mis fin au régime du président Blaise Compaoré. Nous sommes dans un régime de transition, c’est l’occasion pour moi de présenter mes vœux aux différents responsables de la transition et à tous les Burkinabè. Nous sentons un peuple à la recherche de justice, à la recherche de la réconciliation, de paix et donc mes vœux pour l’année 2015 c’est que Dieu nous donne les moyens de progresser ensemble sur ses chemins de pardon, ses chemins de réconciliation, de justice et de paix. On ne le dira jamais assez, la paix est un don de Dieu mais il faut savoir aussi la demander. Car elle est aussi une conquête des hommes dans la mesure où les hommes doivent disposer leur cœur à accueillir le don de paix que Dieu leur fait. Disposer son cœur à accueillir le pardon que Dieu nous donne c’est d’abord disposer son cœur à accueillir son frère et sa sœur. Accepter de voir aux autres des frères et des sœurs à aimer et non des personnes à exploiter socialement ou professionnellement. Comme nous l’a dit le pape à l’occasion de la journée mondiale de la paix, il faut que nous cessions de voir dans les autres des personnes à exploiter ou à dominer pour voir en tous ceux qui vivent avec nous des frères et des sœurs que Dieu nous donne à aimer et avec qui nous devons bâtir un monde fraternel. Mes vœux pour le Burkina, c’est que Dieu nous donne des cœurs pacifiés, que nous soyons capable de pardon, de réconciliation et de paix pour bâtir ce Burkina ensemble. Ce Burkina, Dieu nous l’a confié et nous devrions le transmettre aux générations à venir en œuvrant pour un Burkina ou il fait bon vivre ensemble. Mes vœux c’est principalement cela. Je confie ces vœux à la bénédiction de notre Dieu, persuadé que si Dieu ne met pas sa main sur quelque chose ça ne peut pas réussir. Les hommes peuvent s’agiter mais ça n’ira nulle part. Je demande à Dieu d’exaucer mes vœux pour qu’on ait une bonne année 2015. Ça sera une année pleine de compétition. Nous comptions sur la fin de la transition, sur des compétitions loyales et justes en matières électorale. Je prie Dieu de nous donner la force de vivre ces moments qui sont très importants. Qu’il couvre ces moments de ses grâces de paix pour que tout se passe pour le bien des burkinabè. La paix au Burkina, c’est la paix pour la sous-région. La paix pour la sous-région, c’est la paix pour l’Afrique. La paix pour l’Afrique, c’est la paix pour le monde. Que Dieu nous donne de vivre une bonne et heureuse année 2015.

Propos recueillis par Ousséni BANCE
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés