Insurrection populaire : La police met la main sur un lot de matériels pillés

mercredi 17 décembre 2014 à 22h30min

Les services de police de la ville de Ouagadougou ont saisi un important lot de matériels issus des pillages des 30 et 31 octobre. Le commissaire central de police et ses collaborateurs étaient face à la presse dans la soirée du 17 décembre à Ouagadougou pour présenter le matériel saisi et inviter les propriétaires à passer le chercher contre présentation des pièces justificatives. Ceux qui détiennent encore du matériel pillé, sont priés de passer restituer avant janvier 2015. Délai de rigueur !

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Insurrection populaire : La police met la main sur un lot de matériels pillés

La moisson a été bonne pour les services de police de la ville de Ouagadougou, après les actes de pillage. 106 engins à deux et trois roues, leur pneumatique et des pièces de rechanges. 14 tonne de riz, 34 sacs de couscous, 18 sacs de haricot et 284 bidons d’huile.

Les services de police ont aussi mis la main sur des matériaux de construction comprenant des cartons de carreaux, des barres de fer, des feuilles de tôle, des portes et fenêtres, des sanitaires, du matériel électroménager, 54 cartons de fourniture scolaires. La liste est loin d’être exhaustive.

Ceux qui ont perdu matériel pendant les actes de pillage peuvent passer au camp CRS de Dassasgho pour récupérer leur bien, après avoir présenté des pièces justificatives. Pour les cas où les intéressés ont même perdu des pièces pendant les incendies, la police procédera par traitement au cas par cas, ou fera confiance à la bonne foi des intéressés. Mais après deux ou 3 ans, comme le recommande la loi, le matériel qui n’a pas été retiré sera vendu aux enchères.

Le matériel a été saisi pendant le couvre-feu. Certains pilleurs aussi sont venus délibérément remettre ce qui ne leur appartenait pas. Le reste a été saisi suite à des dénonciations de tiers. Toutefois, rassure le commissaire principal de police, Wennélebsida Alexandre Darga, principal animateur du point de presse, les opérations ne sont pas terminées et elles se poursuivront dans les jours, mois et même années à venir. Il n’y a pas eu de violence pendant pour recouvrer le matériel pillé, ni de « descente musclée » dans les domiciles.

En temps normal, ceux aux mains de qui le matériel a été saisi, devraient être présentés au procureur du Faso. Mais étant donné que « le terrain commande la manœuvre », la situation a plus ou moins été tolérée. Mais, pour ceux qui seront pris après 2014, il n’y aura plus d’excuse ; d’où les conseils du commissaire central de police de la ville de Ouagadougou pour que ceux qui détiendrait par devers eux du matériel pillé viennent remettre. Quand ils seront appréhendés plus tard, c’est devant le procureur du Faso qu’ils répondront de leurs actes.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 17 décembre 2014 à 22:20, par vérité no1
    En réponse à : Insurrection populaire : La police met la main sur un lot de matériels pillés

    Félicitations à la police qui se montre de plus en plus professionnelle ! De grâce, ne remettez pas les sacs de riz et les bidons d’huiles à vos femmes et maîtresses !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 17 décembre 2014 à 22:46, par Jamanatigui
    En réponse à : Insurrection populaire : La police met la main sur un lot de matériels pillés

    En tout cas instruction a été donné à Madame de tout faire pour que le stock du riz et de l’huille s’epuise avant debut 2015 pour ne pas tomber sous le coup de loi. Donc desormais c’est du riz matin-midi et soir.

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2014 à 04:56, par shakkuamuni le maitre
    En réponse à : Insurrection populaire : La police met la main sur un lot de matériels pillés

    bravo a cette police ! vivement que le controleur d’etat egalement ouvre une enquete en vue de sanctionner ceux qui auront fait les surfacturations les malversations financieres et les detournements de fonds dans cette meme institution. des pratiques en partie revelees par un journal de la place. enfin un toiletage dans toutes les institutions. c’est vrai que c’est l’ex qui a laisse faire.mais ceux qui ont fait sont autant coupables que lui. bon vent au burkina nouveau des integres. que chacun vive de son travail et non de celui des autres ! car to ou tard chacun repondra de son acte devant les hommes ou au pire devant l’omnicient l’omnipotent !

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2014 à 05:47
    En réponse à : Insurrection populaire : La police met la main sur un lot de matériels pillés

    Un homme intègre ne pille pas, nevole pas, ne prend pas ce qui ne l’appartient pas. Soyons intègre.

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2014 à 07:03, par YIRMOAGA
    En réponse à : Insurrection populaire : La police met la main sur un lot de matériels pillés

    Aussi, on peut être opérateur économique dans l’honetété comme HAMAD BANGRE sans être dans la politique ! On voit des hommes politiques devenus milliardaire par le vol. Si y a pillage, c’est qu’on se sait.

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2014 à 07:36
    En réponse à : Insurrection populaire : La police met la main sur un lot de matériels pillés

    Ce sont les mossis qui on excellé dans les pillages lorsque le maréchal Emile Paré, poitrine au vent, conduisait le peuple à la Bastille. Parcourez la liste des victualles : benga, moui, nasaar kam. Honte à vous.

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2014 à 08:44, par somet
    En réponse à : Insurrection populaire : La police met la main sur un lot de matériels pillés

    a quoi ca sert cette manœuvre totalement intitule. qui risque encore de compromettre la paix social. si vous les policiers et gendarmes qui n’avaient pas le droit de piller pendant les manifestations, c’est maintenant le moment de piller les braves personnes qui sont sorties et chasser Blaise et sa bande de voleur. c’est sur que ses sacs de riz vont se retrouver chez vos maitresse. on se connait dans ce pays. Blaise et sa bande ont pillé ce pays pendant 27 ans.
    De grâce penser a ces honnêtes citoyens comme nous autres, qui ont fait de la provision de sacs ,bidon d’huile etc. en prévision, pour parer a d’éventuel enlisement de la situation.
    les pillages des 30 et 31 octobre, c’est le prix a payer pour ce régime corrompu de Blaise et de ses voleurs.

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2014 à 09:08, par Gomissida 1er
    En réponse à : Insurrection populaire : La police met la main sur un lot de matériels pillés

    Somet, laisse moi te dire que ceux qui ont pillé n’ont aucunement participé à la révolution. Les vrais lutteurs ont refusé d’apporter ne se reste qu’une aiguille chez eux. Nourrir tes enfants avec du riz et de l’huile volés, quelle éducation leur donnes-tu. en plus, que dis tu du materiel médical ? voler c’est voler. si tu voles ce qu’un voleur avait volé , alors tu es toi aussi voleur.

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2014 à 09:45, par peuple
    En réponse à : Insurrection populaire : La police met la main sur un lot de matériels pillés

    de grace les voleurs remettez tous voler ces pas digne d’un revolussionnaire.MR Ministre BARRY songez a fer un vrai netoyage a la direction generale de la Police en passan par tous les directeurs des services de police qui ne fon k surfacturer les factures et pillés leurs elements.

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2014 à 10:52
    En réponse à : Insurrection populaire : La police met la main sur un lot de matériels pillés

    DU BON BOULOT AUX FLICS SUR TOUTE LA LIGNE.
    J’ai activement pris part à toutes les manifestations du mois d’Octobre ayant conduit au départ précipité de l’ex homme fort de Ziniaré. C’est avec surprise que la nuit, lorsque nous brulions des pneu et barricadions les voies, nous avons vu des policiers de la crs nous approcher. Nous pensions qu’ils venaient pour nous gazer et nous matraquer à l’aveuglette. Mais non. Ils nous approchaient avec tact et ils nous sensibilisaient sur les dégâts que le feu allait causé sur le goudron, goudron que nous même nous empruntons tous les jours avec nos femmes et nos enfants. Et franchement cette approche m’a marqué.
    A ces occasions, j’ai découvert une police qui a fait preuve de maturité et de sens élévé de la responsabilité. une police qui ne s’est pas entêté de servir un individu dans ses errements.
    Bravo et continuez ainsi dans vos opérations futures de maintien de l’ordre.

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2014 à 11:21
    En réponse à : Insurrection populaire : La police met la main sur un lot de matériels pillés

    Somet, si la honte pouvait tuer. Tes propos révoltent au plus haut point le manifestant que je suis. Que c’est facile de se camoufler derrière un clavier pour faire étalage de son incurie, même jusqu’à cautionner ces pillages indécents qui ont émailler notre lutte. J’ai affronté les balles assassinent, aux cotés des autres burkindi dont certains sont aujourd’hui six pieds sous terre, pendant que des voyous de ton espèce ne pensaient qu’à répéter les même tares que nous reprochions aux bonzes du l’ancien régime, c’est à dire piller les biens appartenant aux autres. C’est avec désolation que j’ai assisté à ces scènes. Avec l’aide d’autres manifestants nous avons arrachés quelque uns de ces biens volés entre les mains de ces saprophytes et nous les avons déposés à la police.
    Nous avons été aidé dans cette entreprise par des policiers et des gendarmes que je félicite et à qui je dis bravo pour ce sens élevé du devoir citoyen.Je les encourage à traquer tous mes voleurs de ton espèce pour récupérer le maximum de ces biens et les retourner à leurs propriétaires, dont certains sont des victimes innocentes de la jalousie des pilleurs comme toi.
    Et de quelle paix parles tu ? Penses tu pouvoir bâtir une paix solide, un burkina nouveau sur le socle du sang versé par nos chers martyrs pendant que le voisin te voit rouler sur la moto de son fils que tu es rentrer voler en plein jour et à visage découvert ? Non, non, et non.
    Bravo aux flics pour cette action qui semble troubler ton sommeil.

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2014 à 11:27, par Adama
    En réponse à : Insurrection populaire : La police met la main sur un lot de matériels pillés

    Merci à ces vaillants Policiers qui ne ménagent aucun effort pour que la certitude morale du peuple ne soit ébranlé.

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2014 à 11:38, par RISTO
    En réponse à : Insurrection populaire : La police met la main sur un lot de matériels pillés

    Il faut que les gens sachent que ce ne sont pas ceux qui ont chassé Blaise qui ont pillé. Pendant que les burkinabès étaient sur le front, les pilleurs pillaient

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2014 à 12:33, par YAMSEKRE
    En réponse à : Insurrection populaire : La police met la main sur un lot de matériels pillés

    Toutes mes félicitations à la police. C’est bien devraient être évalués et pris en compte dans le cadre des dédommagement

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2014 à 12:53, par BUCK
    En réponse à : Insurrection populaire : La police met la main sur un lot de matériels pillés

    Bravo et merci à la police !
    Les domiciles saccagés et pillés ne l’ont pas été au hasard. Il y’avait une liste. Qu’on interroge ceux qui détiendront par devers eux du matériels volés et on saura les intigateurs au col blanc

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2014 à 16:21, par St Just
    En réponse à : Insurrection populaire : La police met la main sur un lot de matériels pillés

    Moi j’approuve le propos de Somet. Je condamne le vol mais je trouve que la police avait beaucoup mieux a faire que de perdre son temps a courir après des pillards a la petite semaine, au risque de troubler la quietude sociale. Ce nest pas opportun. Combien valent ces biens recuperés par rapport aux milliards volés qui dorment tranquillement quelque part ? Le petit butin des pillages, cetait le prix a payer pour chasser la dictature et ce prix est insignifiant par rapport aux vies vies perdues. Donc que nos flics se concentrent sur les vrais bandits, les braqueurs

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2014 à 17:46, par Neekré
    En réponse à : Insurrection populaire : La police met la main sur un lot de matériels pillés

    Internaute N°6, je ne t’en veux pas ! C’est le Yantôrô qui te tourne la tête. mais fais attention aux carrefours dèh, Ouaga, c’est pas même chose que Tougan : faux pas, c’est le 18 qui va te transporter.

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2014 à 18:57, par HEMA Bassinon
    En réponse à : Insurrection populaire : La police met la main sur un lot de matériels pillés

    Autant les intègres burkinabè se sont montrés dignes pendant l’insurrection en étant civiques, autant ils doivent faire preuve de retenue, de sagesse, et tout ce qui s’en suit pour restituer ce qui n’est pas à eux. Etre, burkinabè, c’est être intègre et l’intégrité se mérite par cette démonstration de valeurs morales.

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2014 à 19:23
    En réponse à : Insurrection populaire : La police met la main sur un lot de matériels pillés

    Bravo chers policiers,

    Plus rien ne se fera comme avant. pendant que nous chassions les ibous aux yeux gluants de l’ancien regime, des individus mal intentionné, des pilleurs potentiels, des escrots se mettent à piller les biens d’autrui ; quelle honte ! c’est ainsi vous allez sortir de la pauvreté ? bande de miserables. allez y chercher pour vous même. ces engins que vous avez volés seront la cause de vos malheur au Faso ici ; et puis les pilleurs de riz, huile et autres ; pensez vous que cela va vous rassasier ? je ne le crois pas du tout ; au contraire, vous vous attirez des problèmes gastriques ; Bref, je suis tellement faché que des mots me manquent pour vous qualifier ; allez chercher honettement vos gains et vous serez liberé de la misère pour toujours.
    Policiers, continuez le bon job

    Répondre à ce message

  • Le 20 décembre 2014 à 18:52, par Jeunedame seret
    En réponse à : Insurrection populaire : La police met la main sur un lot de matériels pillés

    Technique de pillage à renouveler ! Ah..si j’avais preuve du bidon d’huile ! Messieurs les policiers ; pourrez-vous vraiment restituer tout ça aux vrais propriétaires ? Et en cas de cas ? Et en cas de reste ? Et en cas de fraude ? Et en cas de conflits ? Et en cas de révolution future ; quel conseil laissez-vous aux propriétaires ? Fermer et rentrer chez eux ? Fermer et participer ? Ouvrir et laisser piller pour espoir de récupération nouvelle ?
    Moi j’ai perdu mes chaussures ballerines ; la preuve c’est la pointure. Je passe ?

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2014 à 11:07
    En réponse à : Insurrection populaire : La police met la main sur un lot de matériels pillés

    Moi meme je ne comprends pas ceux qui ont ose transporter meme une boite vide de chez la famille buveur de sang albinos chez eux. Vous ne savez pas que vous avez invite une partie du diable chez vous ? Pouah ! Quelle famille maudite. Appelez Pasteur Karambez ou Mon Peri Bicabs pour le desenvoutement de votre maison.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés