Prétendu soutien de Macky Sall à Blaise Compaoré : « Affabulation et commentaire » selon le président sénégalais

vendredi 7 novembre 2014 à 22h51min

Quelques semaines avant que Blaise Compaoré soit chassé du pouvoir, alors que les débats étaient nourris sur la modification de l’article 37 de la constitution, le président sénégalais a été accusé à tort ou à raison d’avoir apporté son soutien au désormais ex président. « Tout cela n’est qu’affabulation et commentaire jeté dans la presse », a-t-il répondu à un journaliste à l’issue de la session extraordinaire des trois chefs d’Etat à Ouagadougou le 04 novembre dernier à Ouagadougou.

Prétendu soutien de Macky Sall à Blaise Compaoré : « Affabulation et commentaire » selon le président sénégalais

Cela avait créé la polémique. Mais selon le principal concerné ses propos ont été tronqués et d’ailleurs le débat est dépassé. «  Je crois que ce débat est derrière nous. En son temps, mon ministre des affaires étrangères, qui a en charge la politique extérieure du Sénégal, a largement levé l’équivoque. Ma présence ici est également le signe que tout cela n’est qu’affabulation et commentaire jeté dans la presse », a-t-il dit pour sa défense. Mais ironie du sort pour faciliter le processus de transition, c’est Macky Sall qui été désigné pour présider un groupe de contact pour le Burkina mis en place. Il sera appuyé dans cette tâche par le Ghanéen John Mahama Dramani.

« Nous sommes là pour accompagner et non pour imposer des points de vue »
Les trois chefs d’Etats dépêchés par la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest-(CEDEAO) ont échangé pendant des heures avec les différents groupes en vue d’arriver à définir les bases pour une transition apaisée et civile. John Dramani du Ghana et président en exercice de l’organisation sous régionale, Macky Sall du Sénégal et Goodluck Jonathan du Nigéria pensaient repartir avec un nom de civile. « Nous avons voulu, dans la journée, avoir ce nom, mais ce n’était pas évident. On se rend compte aussi que ce n’était pas la peine de se précipiter au point de compromettre ce que nous recherchons ».

Pour lui, la délégation des chefs d’Etats n’était pas à Ouagadougou en donneur de leçon, mais plutôt pour apporter une contribution africaine et manifester une solidarité à un pays qui connait des difficultés : « Nous sommes là pour accompagner et non pour imposer des points de vue ».

Les débats ont été souvent houleux avec un risque d’interruption surtout quand l’ancienne majorité a fait son entrée dans la salle. Le président reconnait que la journée a été très chargée. « Ce n’était pas simple et facile, par la grâce de Dieu et la lucidité de la classe politique citoyenne, religieuse, traditionnelle et aussi par la lucidité des autorités militaires, nous avons pu réussir à concilier un certain nombre de principes essentiels sur la voix du retour vers une normalité constitutionnelle, une transition apaisée dirigée par un civil et l’organisation d’élections dans le délai de la transition arrêté par consensus ».

La situation exceptionnelle (suspension de la constitution, démission du président de l’assemblée nationale…) dans laquelle se trouve actuellement le Burkina a dicté l’agenda de la délégation des chefs d’Etats qui ont fait des propositions pour aligner les principes constitutionnels et la réalité politique du moment.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Lien utile :Concertations sur la transition : Accord sur les modalités mais le nom du Président se fait toujours attendre

Vos commentaires

  • Le 8 novembre 2014 à 00:13, par Baaly En réponse à : Prétendu soutien de Macky Sall à Blaise Compaoré : « Affabulation et commentaire » selon le président sénégalais

    Notre Président Macky SALL était étudiant à l’UCAD quand Sankara l’idole des étudiants sénégalais de l’époque était assassiné ! Les sénégalais dans leur majorité, n’aiment pas Blaise à cause de Sakara qu’ils pleurent toujours et aiment citer dans leurs discours.
    Le Magazine Jeune Afrique qui a révélé cette amitié était le seul au courant !
    Pour avoir une tribune sur Jeune Afrique, pas besoin d’être un démocrate ou un homme d’éthique ! il faut être un GAB, et quand on refuse de l’être, bonjour les attaques et les calomnies ; la preuve, les Présidents mal élus et anciens putschistes d’Afrique ont de belles tribunes dans ce magazine !
    Jeune Afrique, soit adulte, accepte de grandir !

    Répondre à ce message

  • Le 8 novembre 2014 à 10:00, par manegre En réponse à : Prétendu soutien de Macky Sall à Blaise Compaoré : « Affabulation et commentaire » selon le président sénégalais

    Macky Sall c,est pas parce que Blaise n,est plus aux affaires qu’il faut changer son discours.nous savons bel et bien que c,est vous qui l’avez dit.la preuve est que vous n’ êtes pas sorti officiellement pour démentir cela. vous faites la honte à l’Afrique !!!! rien que hier que disiez vous à Wade lorsque ce dernier s, entêta pour rester au pouvoir ? grandissez un peu.

    Répondre à ce message

  • Le 8 novembre 2014 à 10:56, par SING En réponse à : Prétendu soutien de Macky Sall à Blaise Compaoré : « Affabulation et commentaire » selon le président sénégalais

    Ça le regarde lui Macki Sall, nous nous voulons que le président de la transition soit trouvé et à propos les gens ont fait des propositions si ZIDA est sincère il nous économisera ces concertations inutiles. Il revient au président de la transition de rencontrer ces différentes personnalités pas lui.

    Répondre à ce message

  • Le 8 novembre 2014 à 16:23, par Baaly En réponse à : Prétendu soutien de Macky Sall à Blaise Compaoré : « Affabulation et commentaire » selon le président sénégalais

    Manegre, si tu n’aimes pas le Sénégal, tant pis pour toi, nous, nous aimons le Faso à cause de Sankara l’intègre !
    La haine en vers des frères africains doit cesser, le premier écueil à franchir sur le chemin de l’émancipation et du développement de notre cher continent !
    Traiter le Sénégal comme la honte de l’Afrique cela relève de l’inculte !
    si tu es vraiment intelligent tu sauras que l’ennemi est ailleurs et nos parmi tes frères africains qui vous soutiennent et qui vous encouragent !
    Ne fais pas comme JA et accepte de grandir un peu et débarrasse toi de ta haine car c’est pas bien pour la santé du cœur !
    Une africaine sénégalaise qui aime le pays de SANKARA !

    Répondre à ce message

  • Le 8 novembre 2014 à 19:42, par doudou En réponse à : Prétendu soutien de Macky Sall à Blaise Compaoré : « Affabulation et commentaire » selon le président sénégalais

    A mon avis je ne crois pas que cette information donnée par Jeune Afrique soit vraie. Comment un vieux loup comme .... COMPAORE peut-il demander conseil à un jeune agneau comme MACKY ? comment un Makhy qui a lutté et/ou vu les sénégalais lutter comme la tentative de WADE de modifier la constitution du Sénégal en juin 2011 peut-il conseiller à Compaoré de faire les mêmes erreurs que WADE ?

    Il est invraisemblable que MACKY ait conseillé à Compaoré de modifier cet fameux article de la constitution burkinabè.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés