Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

samedi 1er novembre 2014 à 10h33min

Annoncée dans un premier temps pour 22H à la télévision et à la radio nationales (fortement endommagées lors des manifestations), c’est finalement vers 2H du matin que le lieutenant-colonel Yacouba Issac Zida, a pu faire sa déclaration officielle de prise de pouvoir sur des chaînes privées.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de  l’Etat en une journée.

Après la déclaration du Gal Nabéré Honoré Traoré ce vendredi 31 octobre en mi-journée, affirmant assurer les responsabilités de chef de l’état, c’est plus tard dans l’après-midi que les premières décisions prises par le Lieutenant-colonel Zida et signées de son nom feront comprendre qu’il est le nouvel homme fort.

Des informations glanées auprès de différentes sources militaires confirmeront cela, avant que le lieutenant-colonel Zida ne fasse sa déclaration officielle tard dans la nuit.
Des sources militaires expliquent que les tractations au sein de l’appareil militaires et avec les organisations de la société civile, ont fait basculer les choses en faveur du lieutenant-colonel Yacouba Isaac Zida, en lieu et place du Gal Nabéré Honoré Traoré que la foule a clairement rejeté au cours de la journée.

Le lieutenant-colonel Yacouba Isaac Zida était précédemment adjoint du colonel Boureima Kéré, commandant du Régiment de sécurité présidentielle. On le dit proche du général Gilbert Diendéré, chef d’Etat-major particulier du président du Faso et du général à la retraite, Lougué Kouamé, que les populations n’ont pas cessé de réclamer comme chef de la transition et qui a décliné l’offre.

Après la déclaration officielle de prise du pouvoir du lieutenant-colonel Yacouba Zida hier, tard dans la nuit, d’autres déclarations d’autorités militaires, sont attendues dans la journée de ce samedi et pourraient aider à clarifier davantage la situation.

En attendant, nous vous proposons la déclaration du lieutenant-colonel Yacouba Isaac Zida, désormais nouveau chef de l’Etat du Burkina.

Lefaso.net


Peuple du Burkina Faso,

Depuis quelques mois, notre nation traverse une grave crise socio-politique dont le dénouement vient d’être acté ce 31 octobre même par la démission du Président Blaise Compaoré, à la suite d’une insurrection populaire.

Celle-ci s’est hélas soldée par de nombreuses pertes en vies humaines, de nombreux blessés, des pillages et règlements de comptes qui ont défiguré nos villes, mis à mal notre tissu économique et la cohésion de notre nation.

Je voudrais, au nom des Forces armées nationales, des Forces vives de la Nation et en mon nom personnel, présenter mes condoléances les plus attristées aux familles et à notre jeunesse éplorée, ainsi que notre compassion aux blessés.
Je salue la mémoire des martyrs de cette insurrection et m’incline devant les sacrifices consentis par notre peuple.

Je salue l’engagement, la détermination, l’abnégation et l’esprit de sacrifice de notre jeunesse qui a pris son destin en main en devenant acteur de sa propre histoire.
Pour éviter que s’installe l’anarchie, préjudiciable à l’objectif de changement démocratique, puissamment exprimé par notre peuple, l’armée nationale, à la demande pressante des forces vives de la nation, a pris ses responsabilités et décidé d’amorcer un processus de transition démocratique.

Cette transition que notre peuple et ses amis souhaitent la plus courte possible, sera encadrée par un organe de transition, reflétant les diverses sensibilités sociopolitiques de notre nation.

En attendant de définir de manière consensuelle, avec l’ensemble des partis politiques et les organisations de la société civile, le contenu et les contours de cette transition démocratique apaisée, j’assume désormais, à partir d’aujourd’hui, les responsabilités de chef de cette transition et de chef de l’Etat, pour assurer la continuité de l’Etat.
J’appelle la communauté internationale, en particulier les pays frères et amis du Burkina Faso, notamment ceux de l’Union africaine et de la CEDEAO, à faire preuve de compréhension et à soutenir notre peuple dans cette dure épreuve. Les engagements internationaux du Burkina Faso seront tenus.

A tous les artisans de notre victoire commune, à quelque niveau que ce soit, je lance un appel pour qu’ils restent mobilisés et engagés dans le cadre du processus de transition démocratique. A la jeunesse du Burkina Faso, qui a payé un lourd tribut pour le changement, je veux la rassurer que ses aspirations au changement démocratique ne seront ni trahies ni déçues.

Vive la jeunesse !
Vive le peuple burkinabè !
Vive le Burkina Faso !
Je vous remercie.

Lieutenant-Colonel Zida Yacouba Isaac

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 1er novembre 2014 à 06:42, par BAKIEBO Jacques
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Issac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Cette prise de Pouvoir du Lieutenant Colonel Zida nous laisse un gout bizarre dans la bouche, car il est du RSP ce même régiment tant décrié et qui a tué la majorité des 30 MARTYRS aux abords du palais présidentiel. Mais nous restons mobilisés en cas de trahisons. Nous voulons l’arrestation de Gilbert Diendiéré pour nous prouver son engagement.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 06:43
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Non à Zida et sa bande d’usurpateur
    la lutte continue
    Smockey, quitte cette bande d’usurpateur que sont Zida et Hervé Kam
    ce zida aurait dû nous débarrasser de Blaise avant qu’on en arrive à là

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 06:50, par Sin’ou
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    PAIX, AMOUR, FRATERNITE

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 06:51, par dan
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    on refuse le general Nabere et on acepte sont garde de corps .vraiment g ne comprend plus rien

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 06:52, par Ka
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    La victoire du peuple pour l’alternance politique et économique au Burkina n’est pas celui de l’armée. Nous demandons à cette armée qui a protégé l’injustice et l’impunité au près d’un président Blaise Compaoré, sanguinaire et complexe d’opter la retenu et permettre les politiques et les intellectuels jeunes ou vieux de bien jouer un vrai jeu politique économique dans la démocratie à ciel ouvert pour l’émergence de notre pays. Depuis 1966, le Burkina vie sur une politique camouflé de répression d’égoïste d’une armée immature et sans formation politique qui met à tout moment le peuple au-dessus d’une mine toujours prête à explose. L’armée est faite pour la protection de son peuple et non une racine politique d’un pays. Si la situation de notre pays était flou en démocratie, c’est que l’armée tienne la clé du cadenas politique que le peuple et ses leaders politique attendent qu’on leurs donnent cette clé pour pouvoir développer leurs objectifs pour le développement durable d’un pays pauvre. Généraux de l’armée, officiers, soldats, les casernes vous appartiennent. Responsables politiques et économiques du Burkina, les affaires de l’émergence et le développement pour l’avenir de notre pays vous appartiennent. Continuons la lutte pour que l’armée Burkinabé comprenne que leur rôle est de protéger le pays et non retarder le développement de notre pays.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 07:07, par moussa
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Puisse le Lieutenant colonel Zida devenir le Lieutenant colonel ATT le héros de la transition malienne de 1991 et non le Général ATT qui a détruit l’état malien.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 07:12, par moustico
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Zida est un homme de confiance. Croyez vous être plus intelligents et éclairés que les responsables de la société civile et du cfop ?
    Arretez vos critiques aveugles et contribuez à la réussite de nouveau départ du pays. Mr Zida peut avoir servi le président Blaise sans être son disciple.
    Le RSP n est pas constitué que de méchants.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 07:16
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    C’est un usurpateur ce zida là. Il était où quand blaise affamait et baillonnait son peuple ? N’est-il pas aussi comptable de ce régime ? C’est trop facile. Récupérer la lutte du PEUPLE ? Attention à la société civile ! Fait gaffe ! Ne deal pas des postes ministériels sur le dos du PEUPLE ! Smockey, Sam’s K et autes Tankoano ! On vous tiens à l’œil. Il n’est pas question de laisser ce zida nous voler notre victoire. Quelle légitimité a-t-il pour s’installer à kosyam ? Ne trouvez-vous pas bizarre qu’il ai fait son communiqué à 2h du matin ? Tout cela reste flou ! Il y a comme un goût d’inachevé... Pas question que zida pilote cette transition !!! :

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 07:19, par Soleil de demain
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Le peuple burkinabè n’a pas besoin d’un coup d’état ni d’un deuxième Blaise COMPAORE. Il y a assez de politique valable dans l’opposition ou la société civile pour conduire la transition. L’armée burkinabè doit apprendre à revenir à ses missions traditionnelles. L’appétit venant en mangeant, le lieutenant colonel nous servira une sauce immangeable.
    Honnêtement, il est honteux pour le peuple de voir quelqu’un de la garde prétorienne faire un coup d’Etat au moment ou ce même peuple par sa lutte a réussi à chasser le président COMPAORE.
    Où était ce monsieur pour sortir ramasser maintenant le pouvoir tombé à terre.
    Voici le Burkina qui a son Dadis CAMARA. Et pour l’accompagner, le balai citoyen et son Smockey qui vraiment me surprend en s’accoquinant de la sorte. Dommage pour le peuple combatif qui se voit voler sa victoire.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 07:21, par Abdoul
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Bonjour.
    Quelle est la position du CFOP par rapport à la prise du pouvoir par le Lieutenant Colonel ZIDA ? Je crois que si depuis le début de la lutte contre la modification de l’article 37, la voix de l’opposition a toujours été portée par DIABRE en qualité de Chef du CFOP, je crois la démarche doit se poursuivre dans ce sens jusqu’à la mise en place de l’organe de transition. La lutte n’est pas terminée et déjà, chaque opposant parle en son nom et au nom de son parti. Il faut obligatoirement une déclaration du Chef de fille de l’opposition, une déclaration du Front de Résistance Citoyenne, du Balai Citoyen et des autres OSC pour situer le peuple par rapport à leur position concernant la prise du pouvoir par ZIDA. Cela est nécessaire en ce sens qu’elle situera l’ensemble des patriotes qui ont sacrifié leur vie. L’opposition à travers le CFOP doit parler pour rassurer le peuple en disant qu’elle adhère ou non aux déclarations du nouvel homme fort de la transition. J’attends ca particulièrement. Sinon, l’histoire retiendra que le CFOP nous a trahi. Zeph parle au nom du CFOP au peuple

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 07:22
    En réponse à : Burkina Faso bonne chanse !

    Le monde vous regarde et vous admire pour votre prise de courage, en revoltand vous avez ouvert une espoire de plus a votres enfant et vous avez encouragée les autres peuples opprimée. Personellement je shouaithe que le Burkina devient riche et prospére, dans le main de ses gouverneur légitime : les burkinabé ! Reprenez vos resources, et que l’image de thomas Sankara et don rêve de changement ne soit plus un rêve !!!

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 07:23
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Suis triste,très amer même.Pourquoi ce sont des militaires qui viennent confisquer notre victoire ?C’est à croire que dans ce pays,il n’y a pas un civil pour diriger cette transition.Et pire c’est un élément du RSP cette garde criminelle à la solde de ce dictateur qui vient nous narguer.Je dis non,je n’accepterai pas ce coup d’état car vous verrez que ces militaires vont "sauver" tout ce que ces voyous du clan compaoré ont volé depuis plus de 30 ans.Ils sont complices de l’ex régime.C’est un coup monté.Il n’est pas question d’accepter passer cette forfaiture.Si cet auto proclamé président veut me contredire,qu’il arrête donc tous les dignitaires du régime compaoré qui ont passé leur temps à nous voler et en premier chef,l’ex dictateur blaise compaoré mais que disait sur les ondes ce pseudo président que je ne reconnais pas ?Que blaise compaoré est en lieu sûr,que gilbert guinguéré est en lieu sûr.Foutaise.Mes chers compatriotes,réveillez-vous une nouvelle fois pour faire échec à ce hold up de ces militaires qui ne feront que maintenir cette compaorose compradore à savoir faire du blaise avec blaise sans le dire.Nous n’allons nous sacrifier avec plus de 50 morts et des milliers de blessés pour revoir ces militaires grassement entretenus par ce criminel nous diriger.Je dis NON,NON,NON

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 07:29, par Sidnoma
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    mes chères et frères du Burkina Faso ça c’est un cou Blaise et Gilbert comme ça ils resterons
    toujours protéger n’acceptez surtout pas celui là vous allez vous faire avoir non à zida et à
    Traore je suis un moiga mais plus un mossi à la tête du pays vive le Faso et courage.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 07:37, par KABDA
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Bonjour mon colonel mais jusqu’à présent vous ne nous avez pas dit de ce que va devenir les anciens dignitaires du régime compaoré les ministres véreux qui ont pillé le peuple et certain s député comme Leonard compaoré qui a crée asibf dirigé par son petit frère Bernard et qui avait le monopole de tous les marché d’adduction d’eau et certains maire comme Zakaria sawadogo de nongr massom qui s’est enrichi sur la vente des parcelles du peuple et qui avait introduit des faux timbres communal de plus de 2 milliards par son imprimerie le martin pecheur,ils doivent etre jugé et le bien du peuple confisqué.
    Nous vous encourageons et espere que vous ne voulez pas proteger les anciens du regime compaoré et souhaitons que les mercenaires qui ont tiré sur le peuple seront jugés

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 07:38, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    - Pourquoi encore des militaires à la tête du pays ? N’est-ce pas vous les militaires qui avez toujours assassiné les gens dans ce pays (Sankara, Lingani, Henri Zongo, Norbert Zong, etc...) ? Si vous voulez vous assumez, clarifiez tous ces assassinants et faites payer leurs auteurs et coommanditaires.Mettez aux arrêtes tous ces gens du CDP qui ont appellé à la violence, les ASSIMI, le député qui dit qu’ils ont des armes, Zongo de la FEDAP/BC, Francois COMPAORÉ, Alizet GANDO. Faites arrêter et juger tous ces parasites et c’est seulement en celà que bnous allons reconnaitres votre sérieux. Autrement nous on s’en fout de la sécurité de Blaise et de Diendéré !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 07:39, par Issa
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Attention à ne pas remplacer la peste par le choléra. Les soldats doivent se mettre en retrait et confier la gestion des affaires à un civil neutre jusqu’à l’organisation d’élections libres et transparentes. D’ici que ce zida développe des ambitions autres que de chef militaire, nous ne sommes pas sortis de l’auberge. Vigilance donc aux partis et à la société civile.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 07:39, par Eouti
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    C’est quoi cette histoire ? Nous ne devons pas accepter les situations floues. Pourquoi se battre pour le respect de la constitution et en fin de compte, ne pas la respecter quand bien même qu’il se trouve en elle des dispositions qui permettent de continuer la transition ?
    Quelle sorte d’entente ya s’il eu entre Traoré et Zida ?
    en vertu de quoi, c’est lui qui doit présider à la destinée de cette Nation ?
    il faut qu’on exige que toutes les parties soient claires afin que le peuple décide alors qui il veut pour la transition. il faut éviter que des opportunistes, assoiffés de pouvoirs se positionnent.
    A la jeunesse, il faut qu’au delà de nos luttes, nous sachions raison garder.que chaque acte posé soit inspiré de sagesse. aurions nous fait cette lutte pour rien ?
    Je suis profondément déçue.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 07:39, par KABDA
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.
    Bonjour mon colonel mais jusqu’à présent vous ne nous avez pas dit de ce que va devenir les anciens dignitaires du régime compaoré les ministres véreux qui ont pillé le peuple et certain s député comme Leonard compaoré qui a crée asibf dirigé par son petit frère Bernard et qui avait le monopole de tous les marché d’adduction d’eau et certains maire comme Zakaria sawadogo de nongr massom qui s’est enrichi sur la vente des parcelles du peuple et qui avait introduit des faux timbres communal de plus de 2 milliards par son imprimerie le martin pecheur,ils doivent etre jugé et le bien du peuple confisqué.
    Nous vous encourageons et espere que vous ne voulez pas proteger les anciens du regime compaoré et souhaitons que les mercenaires qui ont tiré sur le peuple seront jugés

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 07:41, par Chalamar
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Bravo, bravo au peuple vaillant du pays des hommes intègres. Oser lutter c’est savoir vaincre.
    La situation actuelle du pays, nous amène à plus de discernement et de retenue, afin de prouver au yeux du monde entier que ce pays à retrouver ces vraies valeurs : l’honnêteté, la dignité et l’intégrité et la solidarité.
    Tous ensemble nous rebâtirons un Burkina Faso nouveau ou tous pourrons s’épanouir, se soigner et se réaliser.
    Alors commençons par donner un visage nouveau au pays par le nettoyage des rues, des places publiques et édifices publics qui ont fait les frais de la lutte pour acquisition notre dignité et notre respect.
    Vaillant peuple du Burkina, ne tombons pas dans le piège du vandalisme et de l’acquis du bien facile. N’oublions pas que notre lutte visait à nous débarrasser de la corruption, du délit d’apparence, la malhonnêteté, le vol, etc. que le régime Compaoré avait mis en place.

    Notre 1er objectif est atteint le départ du président Blaise Compaoré, alors tous ensemble pour le 2eme objectif qui est un Burkina nouveau, radieux et prospère.
    Cela commence pour le fonctionnement effectif des institutions républicaines et les villes débarrassée de tous les stigmates de la lutte.
    Au famille des compagnons de lutte qui sont tombés au combat pour la libération du peuple burkinabè tout entier nos sincères condoléances et des funérailles nationales devront être organisés pour eux avec les drapeaux en berne très bientôt. Ils devront être élevés au rang de Martyr du peuple burkinabè. Leurs noms devraient être gravés au monument des martyrs. Enfin une décoration à titre posthume doit être rendus à ces héros de la lutte qui ont payés de leurs vie notre libération.
    Aux autorités dirigeantes, il est temps de tout clarifier et de poursuivre notre combat avec loyauté envers le peuple. Car les raisons qui ont amené au départ du président Blaise Compaoré pourrons vous faire partir également. Sacher que l’on ne change pas un tyran dictateur par un autre.
    Enfin aux compagnons de lutte soyons vigilants et restons mobiliser, car seul la lutte paie.
    La patrie ou la mort nous vaincrons.
    Pour ma part , un grand merci au mouvement du Balai citoyen sans eux nous ne serions pas là aujourd’hui. Mes respects.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 07:43, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    - Pourquoi encore des militaires à la tête du pays ? N’est-ce pas vous les militaires qui avez toujours assassiné les gens dans ce pays (Sankara, Lingani, Henri Zongo, Norbert Zongo, etc...) ? Et surtout le RSP, une bande d’assassins !!

    Si vous voulez vous assumez, clarifiez tous ces assassinats et faites payer leurs auteurs et commanditaires. Mettez aux arrêts tous ces gens du CDP qui ont appelé à la violence, les ASSIMI, le député qui dit qu’ils ont des armes, Zongo de la FEDAP/BC, François COMPAORÉ, Alizet GANDO. Mettez aux arrêts Gilbert DIENDÉRÉ et tous ceux qui ont tiré sur les gens à KOSSYAM le 30 octobre. Faites arrêter et juger tous ces parasites et c’est seulement en cela que nous allons reconnaitre votre sérieux. Autrement nous on s’en fout de la sécurité de Blaise et de Diendéré !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 07:44, par vérité no1
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Vraiment bizarre ! Honoré avait au moins consulté l’opposition. Le grand boulot à été fait avec le départ du boulanger. On les a averti dans toutes langues, mooré, bobo mandarin, fulfulde, sauf en Chinois et ya pas moyen ! Abas ! Voilà que Blaise disparaît dans des blindés alors que certains, leur blindé représente leurs jambes ! Plus jamais ça !

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 07:45
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Moi scincèrement je ne suis pas d’accord avec ces militaires. Ce Zida qui assirait la garde de blaise était où depuis fort longtemps pour dégager blaise compaoré. Il ne faut pas qu’il se fout de la jeunesse burkinabè qui se sont battu fort pour que les chose changes. C’est un saprofite et parce qu’il assirait la garde blaise il pense qu’il doit le succeder. s’il avait besoin du pouvoir, il fallait qu’il arrête blaise depuis fort longtemps dans ces crimes. Il n’a qu’à foutre le camps. La jeunesse, la société civil est capable de gérer la transition. En tout cas ont ne va pas se laisser faire.
    Peuple citoyen du Burkina Faso, Jeunesse conscientes du Burkina Faso, Société civil du Burkina Faso, Opposition crédible du Burkina Faso levé nous car si on laisse le pouvoir au militaire ce sera le même scénario que blaise nous a faire. Soyons vigilant la lutte continue.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 07:47
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Pitié j ai honte. De grace tout ça pour ça ? L opposition nous a trahi. J avais prévu ça. Que Blaise passe le pouvoir a sa bande. Diendere, Zida égal même chose. On s est battu pour rien. Je pleure

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 07:52, par nobilas
    En réponse à : encouragements

    bonjour. je salue à juste titre cette insurrection populaire. j’encourage tous les leaders politiques surtout de la vraie opposition ainsi que ceux de la société civile à s’unir pour le bien du peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 07:55, par ORAN
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Dommage ! La révolution est mort-née. Les militaires vont noyauter les civils et les utiliser les uns contre les autres. Vous verrez dans quelques semaines que la division va régner dans la société civile (balai citoyen M21, collectif divers, etc.). Certains civils seront apatés et utilisés contre les autres. Ensuite, ils seront les piliers du régime pour soutenir le pouvoir et après ce pouvoir ne voudra plus partir. Il revient aux partis politiques et aux leaders politiques aguéris de prendre les choses en main. la société civile n’est pas faite pour la gestion du pouvoir. Préparons nous pour une autre manche de lutte contre le pouvoir militaire. J’espère me tromper.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 07:59, par OUEDRAOGO
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    bonjour à tous
    1 Que ZIDA décline ses biens
    2 Que le régiment présidentiel soit dissout
    3 Que la durée de la transition soit donnée avec serment

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 08:03, par sanou john deere
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Bjr les amis. Nous voilà réveillés ce matinsous une autre ere. Je crois que au lieu de discuter encore de Nabere Lougué
    et Zida acceptons celui que les militaires Ns proposons pr travailler à une transition rapide. Sinon nous restons à tergiverser on va faire deux ans avec ces militaires. Notre objectif c’est d,avoir un régime civil. Dc pardon poussons Zida à faire vite les élections.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 08:07, par somed
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Des que j’entends RSP j’ai des sueurs froides. Je pense à tous ceux qu’ils ont fais pourv reprendre leur expression. Surtout pas de général dienderé dans cette affaire par ce qu’ il doit rejoindre son mentor pour aller à la CPI. surtout pas diendéré iln est le plus grand meurtrier de ce regime

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 08:12, par ORAN
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Dites moi ce que peut bien faire Tankoano (M21) à Kossyam à 2h du matin avec le Lt colonel Zida ? Il vient de le dire sur RFI. Il y a une confusion terrible de genre. la socité civile doit rester en dehors d ela gestion du pouvoir. Les militaires vont noyauter les civils et les utiliser les uns contre les autres. Vous verrez dans quelques semaines que la division va régner dans la société civile (balai citoyen M21, collectif divers, etc.). Certains civils seront apatés (avantages du pouvoir) et utilisés contre les autres. Ensuite, ils seront les piliers du régime pour soutenir le pouvoir (comité de soutien à Zida) et après ce pouvoir ne voudra plus partir (retour à la case départ : Blaise reviendra !). Il revient aux partis politiques et aux leaders politiques aguéris de prendre les choses en main. La société civile n’est pas faite pour la gestion du pouvoir. Préparons nous pour une autre manche de lutte contre le pouvoir militaire. J’espère me tromper mais j’invite les bonnes volontés et la population à ne pas se laisser surpasser par les véilléités de récupération. Attention au cheval de Troie nommé Zida. il pourrait bien cacher BC ou Golf. On doit rester vigilant et prêt à ressortir das les rues.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 08:13, par SAWADOGO Alassane
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Taisons nos divergences. Ce n’est pas le moment de continuer à tergiverser. La période est à la réconciliation avec tous les enfants du Faso. Soutenons le Colonel Yacouba Isaac ZIDA pour une transition apaisée.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 08:15, par professeur
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    il faut de large concertations pour choisir con-sensuellement quelqu’un de neutre qui conduira le pays jusqu’aux élections de 2015 .Pas question de laisser notre pays entre les mains de n’importe qui.Tous ces gens ont largement contribué à enraciner ce pouvoir autocratique.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 08:20, par Dahani
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Nous appellons l´arme a la retenue. Ils nç ont rien fait pour qu´on obtienne le depart de Blaise Comparore. Ils ont ete partisant de cette injustice pendant des annees. qu´ils arretent de jouer aux opportunistes si reellement ils ont de l´ amour pour notre patrie le "Pays des Hommes Integres". L´integrite du Faso doit demeurer pour toujours.

    Jouons un jeu legale et non un jeu hors la loi.

    J´appelle mes freres, arretons de saccager et de piller les biens de nos freres innocents qui ont acquis leurs biens dans la transparence. Detruire les biens publics nous mettrait en retard.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 08:22, par vérité no1
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    J’ai eu chaud quand Honoré voulait remettre le pouvoir à Blaise. C’etait l’erreur la plus grave à ne pas commettre. Un rancunier furieux qui allait nous kafcidenter tous ici. Je remercie le peuple pour sa vigilance.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 08:28, par ORAN
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Dites moi ce que peut bien faire Tankoano (M21) à Kossyam à 2h du matin avec le Lt colonel Zida ? Il vient de le dire sur RFI. Il y a une confusion terrible de genre. la socité civile doit rester en dehors d ela gestion du pouvoir. Les militaires vont noyauter les civils et les utiliser les uns contre les autres. Vous verrez dans quelques semaines que la division va régner dans la société civile (balai citoyen M21, collectif divers, etc.). Certains civils seront apatés (avantages du pouvoir) et utilisés contre les autres. Ensuite, ils seront les piliers du régime pour soutenir le pouvoir (comité de soutien à Zida) et après ce pouvoir ne voudra plus partir (retour à la case départ : Blaise reviendra !). Il revient aux partis politiques et aux leaders politiques aguéris de prendre les choses en main. La société civile n’est pas faite pour la gestion du pouvoir. Préparons nous pour une autre manche de lutte contre le pouvoir militaire. J’espère me tromper mais j’invite les bonnes volontés et la population à ne pas se laisser surpasser par les véilléités de récupération. Attention au cheval de Troie nommé Zida. il pourrait bien cacher BC ou Golf. On doit rester vigilant et prêt à ressortir das les rues.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 08:35, par ORAN
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Il y a indices qui mentent pas. 1. Le Lt colonel Zida est adjoint du RSP donc de la garde prétorienne de Blaise. 2. Il était l’officier de liason entre la rebellion ivoirienne (Soro-Ouattara) et le régime de Blaise. 3. Soro a vu en Blaise un monument de bon sens et lui a apporté son soutien. 4. Il est l’adjoint de Gilber Diendéré. 5. Il prétend avoir mis en lieu sûr Blaise et Gilbert Diendéré. 6. Il prétend avoir négocié la démission de Blaise.Etc. Ce monsieur n’inspire pas confiance et la société civile (balai citoyen M21, etc.) sont en train de se laisser prendre dans le jeu de la manipulation (stratégie et tac tic militaire). Les civils sont naïfs et sont facilement utilisables. Vous verrez.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 08:40, par sebgo issouf
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Donnons lui la chance s’il est vrai qu’il est proche du Général kouame lougue qui a décliné l’offre.cette révolution que l’armée a tant soif d’usurper pour ne pas dire qu’elle a usurpé ne restera pas telle.mais vu leurs ambitions j’ai peur qu’ils n’éliminent le civil que nous leur proposerons.que Dieu bénisse le Burkina.« »

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 08:40, par Piment rouge
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Des caimans d’une meme marre ; honoré et zida sont tout deux des produits finis de blaise... j’ajoute que le peuple devrait ouvrir l’oeil sur cet organe de transition et redoubler de vigilance sur la suite.de toute facon nous sommes engagés revoltés et rien ne peut empêcher d’aller vers le changement au prix de tous nous tuer donc mr zida faites attention car le peuple depasse une armée.nous sommes legion et n’hesiterons pas a la moindre faille de rebeloter pour vous prouver que le pas en avant que nous avons fait nous ne feront que aller de l’avant pour dire non a tout ce va a l’encontre de la volonté du peuple.Avions nous vraiment besoins d’en arriver là si vous aviez pris vos responsabilité ? En tout cas vous etes prevenu....yayaboin

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 08:42
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    En tout cas si ce Zida ne mets en oeuvre et très vite le processus de transition et compte s’éterniser au pouvoir, je vous assure que l’Afrique noir connaîtra ces premiers Kamikazes

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 08:43, par Ouédraogo Observateur
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Ce colonel Yacouba Isaac ZIDA tout comme n’importe quel militaire du RSP est disqualifié d’avance pour assurer les charges de chef d’Etat durant la période de transition. Le RSP a été le principal instrument dont Blaise s’est servi pour instaurer sa dictature. Isaac en tant que n°2 de ce RSP est donc un élément clé de la dictature de Blaise et ne peut donc prétendre jouer les premiers rôles dans la transition démocratique.

    L’acceptation de Isaac comme chef d’Etat intérimaire est donc le premier acte de la trahison du peuple par les responsables des partis d’opposition dont en particulier ceux du MPP.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 08:48, par septy_eight
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    D’où vient ce usurpateur de la victoire du peuple qui vient récolter ou ni lui ni l’armée n’a semé ? Homme du RSP les mieux entretenus par Blaise ; ceux-là même qui ont ouvert le feu sur le peuple ; vienne en homme providentiel et libérateur ça sent du roussi. C’est du Pipo. Et si Zida travaillait pour Blaise ou pour son chef d ’Etat major Gilbert Diendere ? Vaillants peuples du Burkina Faso restons debout et déterminer pour une transition par un civil . Ouvrons l’œil. Ka bo boora Ka don bodara, an taara. Dieu bénisse le Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 08:53, par OUYA
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    J’espère que le peuple burkinabè ne sera pas dupe en se laissant distraire par l’armée. vite que les élections arrivent !!! merci

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 08:56, par septy_eight
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Qui est Zida ? Où était-il quand ces hommes tiraient sur le peuple ? Zida le t’a a l’œil

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 08:57, par ORAN
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Nous devons exiger aujourd’hui et obtenir :
    1 Que ZIDA décline ses biens dès aujourd’hui
    2 Que le régiment présidentiel soit dissout immédiatement
    3. Lever la suspension de la constitution
    4 Que la durée de la transition soit donnée (maximum de 12 mois) avec serment sur la constitution
    5. Que Zida et les membres de la transition ne soient pas candidats à l’élection présidentielle.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 09:00, par ANBGA
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    C’est encore un 3 Janvier 1966. Personne des Leaders Politiques n’a accepté se sacrifié et sacrifié sa carrière politique pour assurer la transition. C’est nullle ces politiciens et civils du Burkina Faso. C’était pareille en 1966 !

    De tous les Hommes et Femmes, il n’y a aucun civil qui pouvait faire concensus ?

    Simplement parce que chacun crois qu’il gagnera les elections prochaines ?

    Vous laisser le pouvoir un Militaire croyant qu’il va vous organiser des elections transparentes ?

    Vous connaissez le cout de chaque manifestation ? Le nombre d’oppérateur economique qui va quitter le pays, ect ?

    Les casses, la cessation des activités, ect ca coute très cher. Et il ne faut pas que ca se repette.

    Surtout a chaque insurection, il y a des vies qui partent !

    Nous attendons de voir ce qui va se passer aujourd’hui !

    Il faut vraiment que Zida fasse comme Djibo au Niger !

    Dieu benisse le Burkina Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 09:00, par Ka
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Non a Traoré, et toi mon petit Yacouba, rappelle-toi que tu me disait il y a deux semaines que l’armée ne ballonnera plus le peuple. Alors la lutte contenu, mais cette fois vous aurez la communauté internationale à vos fesses, ça sera comme en Guinée. Yacouba, ne soit pas ces jeunes soldats du Mali dont le plus grand nombre croupissent aujourd’hui dans des prisons minables. Si tu joues à ce jeu, bientôt oublie les pintades grillées et les couloirs de Kossyam, car le peuple ne te fera pas de cadeaux. J’ai toujours été du côté de la vérité et non du côté de la peau au caméléon, abandonne pendant qu’il est temps , cette victoire appartienne au peuple. La politique et le pouvoir reviennent au peuple pour leur combat et de leur désobéissance au président Blaise Compaoré, vous n’avez aucun droit de voler leur victoire qui est légitime pour encore retarder l’alternance politique et économique : il y a deux semaines vous puissiez de peur dans vos culottes a cause d’un dictateur dont vous étiez ses esclaves. Laissez les politiques prendre le volant du destin du Burkina pour son émergence. Ne soyez pas enfantin, le peuple n’a plus confiance à son armée. Rattrapez-vous en aidant les politiques a développer leurs objectifs dans la justice pour un Burkina dans la paix.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 09:00, par Pullo
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Patience, patience !! un peu de retenu les gars ! Zida sait que le peuple le regarde, ce peuple qui a acquis cette victoire au prix du sang, de la torture et des larmes !, il sait que désormais, le peuple est juge, que le peuple voit clair, que le peuple est l’3homme fort". Jugeons le maçon au pied du mur !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 09:01, par bily
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Nous voilà débarrassé de Blaise . Bravo au peuple qui a contraint l’homme soit disant fort à quitter le pouvoir. La victoire n’est pas encore totale. On observe les militaires .que se soit ( TRAORE , ZIDA ou LOUGUÉ ) le peuple à besoin d’actions concrètes ( arrestation de Blaise et ses accolites ) le peuple n’est pas dupe et est bien décidé à aller au bout .
    Pas de mystère dites nous où est Blaise François, diendieré, Assami , Achile...... On pas besoin de promesses on veut du concrets . Soit vous êtes capables ou dégagez.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 09:03, par VAKOTE YAMA
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    le rôle de l’armée n’est pas de gerer le pouvoir mais veiller a stabilité du pays alors je dirai à ZIda de mettre le pouvoir à la soceité civile

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 09:06, par Allan
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Arrêtons de tergiverser les frères. Je ne le connais pas du tout mais il m’inspire confiance surtout qu’on dit qu’ il est proche de Lougué que nous avons réclamé sans succès. A défaut du pantalon prenons la meilleure culote
    Restons vigilants et mobilisé.
    Vive le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 09:13, par sirima
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    ou etait ce zida quand le des militaires ont tirés sur la population avec des balles réelles ? maintenant il viens s’assoir a kosyam comme president on le tient a oeil !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 09:14, par gorgui dieng
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    chers burkinabés,
    que l’armée ne sape pas votre belle victoire après d’apres luttes qui ont fini de bouter dehors un dictateur qui ne dit pas son nom. votre exemple doit etre exporté partout en Afrique afin que nos présidents puissent savoir que"la souveraineté nationale appartient au peuple " qui la délégue à qui il veut et qui la retire si jamais les canaux de la démocratie sont obstrués. en esperant q’une telle prise de conscience s’installe aux deux Congo, au Cameroun au Burundi,au Tchad.....la citoyenneté demeure aux aguets et sera à vos cotés pour que justice,liberté et élections transparentes soient ancrées dans la quotidienneté des africains. bravo les démocrates et en bas les dictateurs.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 09:16, par Dao Lans
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Courage a ce brave officier et que le seigneur pour la réussite de sa mission dans son accompagnement de la jeunesse en quête de repères
    Toutes mes félicitations et vous pouvez compter sur notre soutien et notre mobilisation.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 09:19, par Boukary
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Il est evident que l’avenement de Zida comme president est une strategie orchestre par ex President Compaore. Cette strategie a trois volets :

    Premierement, contrer le clan du chef d’etat Major Traore qui vise le pouvoir
    Deuxiement, creer la confusion au sein du peuple, diviser l’opposition et la societe civile
    Troisiemement, proteger le Clan de Blaise compaore dont la presence au pays est dangereuse.

    Blaise compaore sera toujours le Maitre du pays tant que Zida sera au pouvoir.

    Soyons vigilants. Zida = Compaore.

    Blaise a t’il chercher a couvrir ses arrieres en Imponsant Zida comme presidant

    Aucune difference entre le depart de Compaore et Arrivee de Zida. C’est comme si c’est Blaise qui etait toujour au pouvoir.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 09:20
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    La prise du pouvoir par Zida est un coup de Blaise et de Dienderé, ceux la meme qui ont tant fait souffrir ce peuple. C’est aussi une manière pour eux de se garantir une impunité totale. Ils récupèrent ainsi la victoire du peuple burkinabe. Ils sont membres du RSP cette même garde qui a ouvert le feu sur des jeunes enfants aux mains nues. Comment comprendre maintenant que des membres de la societé civile s’allient à ces criminels ? Nous avons des hommes poliiques assez expérimentés qui peuvent bien assumer la transition ou bien un technocrate de la societé civile. Les Zida et autres du RSP cherchent à garder par tous les moyens les avantages énormes dont ils disposent à Kosyam. Le CFOP ne devrait pas s’associer à cette mascarade.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 09:25, par Dao Lans
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Donnons lui la chance de faire ses preuves et nous le jugerons sur les faits
    Le peuple doit toujours rester vigilant et mobilisé

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 09:26, par yaya konate
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Je pense que les proches du Président Compaore dont le Lt Colonel Zida sont encore aux commandes. Je pense qu en stratège Compaore continu d assurer ses arrières. Je crains que le Cfop et tous les autres y compris les jeunes (qui sont leur caution morale aujourd hui) ne se fassent roules. En écoutant Salif Diallo sur rfi hier et sa position par rapport à la Rsp j’ai compris qu ils sont toujours ensembles. Je pense qu’il faut adjoindre a ce militaire un civil fort pour décider ensemble sinon......

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 09:36, par Ouattara Sami Adama Courbié
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    L’armée et encore elle toujours elle ;rien que des hommes à la tenue de traitrise toujours près à trahir,à se camoufler derrière des bérets moins à leur honneur.Ils ont tué tant de compatriotes à l’ombre de leur tenue au soutient à cet homme qui a fuit.Mais nous espérons que ceux là seront à la hauteur de notre attente.
    Vive la jeunesse !
    Vive la nation !
    Vive révolution !

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 09:39, par Marlon M’BERRI
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    C’est le peuple qui a chassé Compaoré du pouvoir, pas l’armée ! Venir se tailler la part du lion après, alors que la jeunesse à payer un lourd tribut et que l’opposition et la société civile ont joué un rôle majeur, c’est de l’usurpation à l’état pure. L’armée doit maintenir l’ordre et laisser les forces vives de la nation (partis politiques, associations, ONG..) trouver un terrain d’entente pour la transition à mettre en place. La communauté internationale doit encadrer et veiller au respect des décisions qui seront prises. La jeunesse doit rester vigilante afin de ne pas se laisser duper par le premier venu. Il faut rester en alerte. Les nouveaux responsables doivent savoir que si Comparoé est tombé, eux aussi pourront tomber s’ils trahissent la révolution.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 09:44
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Tout ce micmac confirme au grand jour ce qu’on a toujours pensé : depuis 1966, l’armée est au pouvoir et fait tout pour ne pas quitter les palais. Cette pseudo confusion est savamment entretenue parce que ça les arrange. Le temps d’effacer les traces des forfaitures et détournements de l’ère Compaoré. Avec Honoré Traoré, c’est toujours Blaise qui est aux commandes. Avec Zida, c’est Djiendéré qui commande, c’est-à-dire au finish Blaise. Les gars du RSP nous prennent pour des nez percés. Cette carabistouille finira par se retourner contre vous. Vous êtes à vos postes pour servir et protéger le peuple. Et vous, vous vous servez du peuple pour de sombres intérêts.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 09:58
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    J’avais emis des réserves sur l’origine de notre nouvel homme fort.Mais que voulez-vous ?chers internautes,c’était le passage obligé si on voulait éviter un bain de sang.BC ne pouvait pas partir si son RSP ne s’en mêlait pas.N’allez pas demander à son RSP de lui tirer dessus ou l’arrêter tout de même ? BC les avait mis trop au beurre.C’était une armée à part,voyez comment les autres ont tergiversé pour se faire mettre hors du coup.Ils n’ont pas osé s’attaquer au RSP, ils ont " négocié" car ils savaient qu’ils ne pouvaient pas déloger le RSP.
    La seule chose qu’on peut faire c’est de rester mobilisés et vigilants pour qu’on ne nous arnaque pas.Tout ou tard cette super armée qu’est le RSP doit être recomposée.
    Laissons le Col ZIDA s’installer et encadrons sa transition tôt ou tard les problèmes des anciens dignitaires et leurs sattelites pourront être posé. Tout nouvel homme fort qu’il est le col ZIDA va devoir nous éclairer sur tous les coups fourrés que leur RSP nous a fait. Et ça tombe bien c’est un du RSP.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 10:00, par PAKCREMSA E.DIEUDONNE
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    ZIDA ? pourquoi pas.mais il serait convenable que le peuple lui impose une feuille de route pour pouvoir le suivre au cours de ce processus de transition.Nous avons besoin de lui faire confiance,alors la feuille de route sera le temoin de sa bonne foi.
    Pour moi, le premier acte de cette feuille de route doit etre :
    - L’arrestation des anciens dignitaires du regime COMPAORE presque tous coupables d’enrichissement illicite.
    - la confiscation de leurs biens illicitement acquis pour reverser au patrimoine de l’etat.
    - Fixer un chronogramme precis en six mois pour l’organisation des elections.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 10:00, par JUPITER
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Félicitétion au peuple d’avoir degagé M. COMPAORE.
    Mais attention, la lutte n’est pas encore terminée. Que viennent chercher les militaires ancore ici ?
    N’est-ce pas eux qui ont encouragé et protegé BLAISE à ces "bétises" là ?
    Où étaient-ils pendant que le peuple souffrait ? Tout est fin prêt maintenant, et ces ZIDA et et concors veut s’accaparer du pouvoir ???? N’est-ce pas lui qui a permi déjà la sortie clandestine de FRANCOIS COMPAORE du territoire hier nuit ??? Vous voyez comment çà commence déjà ?

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 10:01, par jeuneDessu
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Nous ne voulons pas d’un proche de Blaise compaore dans la transition. Le colonel zida va protéger Blaise compaore et ses dignitaires. La société civile doit exiger son départ. Sinon il y’aura toujours des mecontents au Faso. Et s’il ya des mecontants c’est une autre crise qui commence. L’homme de la transition doit FAIRE L’UNANIMITÉ.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 10:03, par yadegabiga
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Les associations comme le balai citoyen ou le M21 etc... sont entrain de dealer avec le nommé ZIDA pour avoir des postes ministériels. Pourquoi forcement un militaire à la tête de notre État de surcroit le numéro du RSP ? Je suis sur que c’est Blaise COMPAORE qui va nous diriger encore depuis l’extérieur.
    Ou sont les vrais leaders de la société civile et de la jeunesse Burkinabè ? ( CCVC, ODJ, le MBDHP) ? n’est ce pas une occasion pour réaliser maintenant la Révolution Nationale Démocratique et Populaire ?
    J’exige que ces leaders fassent une déclaration pour situer et donner des consignes à la jeunesse consciente et progressiste.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 10:04, par Ouattara Sami Adama Courbié
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Le soleil a sombri et le sang a coulé,le président boulangé a déguerpi.Un homme de sa gauche s’est installé.Le peuple attend et les sangs se chauffent,des pleurs s’enchainent,des larmes qui ne cessent de couler,on attend un soleil moins brulant que celui qui vient de s’éteindre.
    Lieutenant-colonel,nous ne t’avons pas parmi nos rangs lors des marches de contestation,vue l’heure pesante des choses nous t’accordons le bénéfice du doute,mais gars au mauvais sens du devoir.

    OMBRES !

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 10:09, par ILBOUDO MATHIAS
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Tous ceux qui ont mis la main dans le plat de Blaise,tous ceux qui se sont assis avec lui pour trinquer et rire ha,ha,en faveur de son régime,tous, sans exception sont tenus de dégager.Car il constituaient volontairement ou involontairement sa force et son arme de frappe. tous ceux qui ont partagé le gâteaux avec lui ne sont plus digne de diriger ce pays. Nous avons besoin des personnes neutres et propres ayant une conscience propre pour que Dieu voit notre pureté et sanctifie le Burkina. Ceux qui trahissent des amis d’hier trahiront les amis d’aujourd’hui et ne sont pas dignes de confiance pour des amis de demain. FOI DE MAT’BI.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 10:09, par l’observateur
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Mrs et Mesdames suite aux différentes déclarations et contre déclarations, je voudrais que vous nous aidiez à mieux connaître ces deux responsables militaires surtout le nouvel homme fort de notre nation(résumé de CV)svp.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 10:15, par brama
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Chers freres et soeurs,parents, amis et connaissances.Ne nous laissons pas aveuglés par la gestion de la transition.Jusqu’à présent,personne n’a pris la parole officiellement pour saluer la bravoure de nos combattants de la liberté tombés au champ de combat.Qu’on nous dise ce qui sera fait pour eux.Pensez-y.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 10:15, par bila
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    l’heure est grave car cfop a trahit la jeunesse burkinabe en donna le pouvoir au rsp cela qui ont tue lesmanifestants pour protege blaise pourqoi ?

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 10:17, par SOBORSSOR (verité)
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    je ne le connais pas comme beaucoup dentre nous mais si le balai citoyen et cfop lui ont fait confiance je lui fait confiance jusqu’a preuve de contraire et dans ce cas on descendra encore dans la rue et advienne que pourra

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 10:17
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    mr ZIDA je te demande une seule chose ait pitié de nous on te veut pas

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 10:25, par Mat
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Si c’est pas HONTEUX : des généraux sont là et c’est un colonel incomplet qui doit diriger. Bon ou mauvais Zida n’est pas la bonne personne, vu son profil et sa provenance.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 10:29, par quidam
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    excuser moi mais c’est on devrait prendre le peuple plus au sérieux, M Zida vous étiez le numéro 2 de la RSP, et tout le monde connais la RSP , vous êtes au minimum impliqué dans tous les magouille de l’ancien régime et vous la pour protéger sans doute les intérêts de l’ex président . Nous vous quelqu’un de moins proche de l’ancien régime.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 10:50
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    c’et clair ! on n’a pas confiance dans le RSP !!!

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 11:01, par bogan
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Les militaires ont interet a se calmer. Vous vous battez entre vous pour une transition de 3
    mois ?nous avons chasse blaise qui se croyais demi Dieu president indispensable et incontournable de la communaute internationale. Donc Zida Wooh,traore wooh, vous allez quittez
    le pouvoir . le chrono est deja en marche.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 11:02, par LeMossi
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Où est le Docteur Philosophe qui aimait theser de democratie et de respect de la constitution ? Il nous semble que le pouvoir est en train d’échapper à Maïdan : qu’en dit-il ?

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 11:14
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    On ne veut plus de militaire dans cette affaire, surtout le RSP. Ils ont les armes, mais n’ont aucune force. c’est le peuple qui a la force. les militaires doivent jouer leurs rôles, sans pour autant s’ingérer dans cette affaire. Ils sont charges de défendre la nation et protéger les personnes et les biens. Alors qu’ils s’en tiennent a celui. Ils ont toujours ete des laches. Sans leurs armes, ils ne sont rien. On ne veut plus de militaire. Combien sont morts entre eux. Personne. C’est le peuple qui a paye de son sang.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 11:16, par ANBGA
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    C’est encore un 3 Janvier 1966. Personne des Leaders Politiques n’a accepté se sacrifié et sacrifié sa carrière politique pour assurer la transition. C’est nullle ces politiciens et civils du Burkina Faso. C’était pareille en 1966 !

    De tous les Hommes et Femmes, il n’y a aucun civil qui pouvait faire concensus ?

    Simplement parce que chacun crois qu’il gagnera les elections prochaines ?

    Vous laisser le pouvoir un Militaire croyant qu’il va vous organiser des elections transparentes ?

    Vous connaissez le cout de chaque manifestation ? Le nombre d’oppérateur economique qui va quitter le pays, ect ?

    Les casses, la cessation des activités, ect ca coute très cher. Et il ne faut pas que ca se repette.

    Surtout a chaque insurection, il y a des vies qui partent !

    Nous attendons de voir ce qui va se passer aujourd’hui !

    Il faut vraiment que Zida fasse comme Djibo au Niger !

    Dieu benisse le Burkina Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 11:19, par Boilo.com
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Bonjour,
    Sincèrement, je ne suis pas content. Je me demande : pourquoi l’armée encore au pouvoir ? Pourquoi, n a-t-elle pas respecté la constitution ? Je crains les putschistes. Ce que le peuple veut : c’est la sincérité, l’intégrité, le respect de sa constitution et surtout la paix... Que DIEU bénisse le Burkina Faso, amen.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 11:30, par Betina
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Blaise Compaore en disant que la présidence est vaquante c’était juste pour créer cette zizanie. C’est aussi une forme de vengeance. Il veut prouver qu’il a été l’homme fort et qu’après lui il y’a des difficultés pour trouver un autre homme fort Donc personne pour stabiliser la situation (c’est un perpétuel recommencement). Hier Gle Traore aujourd’hui colonel Zida et demain ????. Les militaires continuent de prendre le peuple pour des moutons en oubliant que Cabris mort n’a pas peur de couteau. Les militaires sont des strateges ils jouent a ce jeu pour rendre les choses floues et terminer les choses avec Blaise mais sans Blaise au pouvoir. L’Opposition nous montre aujourd’hui qu’ils ne sont que des femmellettes même pas des femmes rétranchees dans leur coin et ayant peur de taper la poitrine pour dire ce qu’ils pensent. Nous ne sommes pas encore sortie de l’auberge.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 11:38, par Lenaud S.
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Zida, le boulanger de l’armee Burkinabe. Trop facile mon lieutenant. Le peuple du faso devrait refuser cet usurpateur. Que fesait il lorsque sa bande de garde presidentielle vous tuait. Reprenez les rues pour chasser DU PALAIS PRESIDENTIEL. Voici des opportunistes . Boukari le lion ou es tu. Ton peuple souffre. N’ACCEPTEZ PAS QU’ON VOUS VOLE VOTRE REVOLUTION A MAINS NUS.

    QUELLE HONTE SI LE PEUPLE ACCEPTE ZIDA COMME PRESIDENT DE TRANSITION.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 11:39
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Paix à son âme ! Arba DIALLO pouvait être l’homme de la transition

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 11:41
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Accepter cette forfaiture, c’est déshonorer les martyrs tombés sous les balles du RSP.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 11:42, par zizooua
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Leadership ! leadership ! leadership !!! Que dalle n’ avez vous pas compris ? on n’a pas de dirigeants. Que des Gueulards. Zida ou quique soit, il nous faut des hommes courageux ,honnetes et integres. Dans tous les cas on a trop parler, vive Zida soutennons le tous en le prennant par ses propre mots et nous verront. le pays ne saurait rester sans dirigeant. le pouvoir est toujours celui du people !

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 11:52
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    je demande la démission de kam hervé du Balai citoyen
    Smockey, vigilance. pas de gaf tu le sais
    Non à ce zida
    jeunesse du BF, la lutte continue
    Débarrassons nous de ce zida
    Il a organisé la fuite de blaise et sa bande
    il a mis djindjéré en lieu sûr pour le racheter dans les jours qui suivent
    Débarrassons nous de ce zida
    sinon qu’il nous ramène blaise, djindjéré, pour le présenter au peuple
    nous avons besoin de les juger
    ils ne doivent pas être en lieu sûr
    Non à cette forfaiture
    Nous allons marcher sur kosyam dans cette semaine
    vive la jeunesse consciente
    en avant

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 11:55, par AROUNA GANEMTORE
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Qu’Allah tout puissant guide les enfants du Faso vers la meilleure porte,pour ma part je ne saurai predire l avenir avec quiconque que ce soit.la lutte a ete dure,bravo au peuple pour son courage.
    Toutes nos condoleances au familles des martyrs.Que des funerailles digne de ce nom ainsi que des decorations leurs soit faites,leur noms mentinne au cimetiere des martyrs ,et de grand dedommangement a leur famille ainsi qu au famille des blesses.je veus m adresse aux responsables de ceux qui ont fait cette lutte,juste leur dire que c est a vous de situer le peuple pour voir s il faut cautionner ce president ou pas ?
    Que Dieu benisse le Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 12:00, par kbk
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    C’est une insurruction populaire nous somme tous d’accord. Pourquoi un militaire à la tete ?
    Vaillant peuple du burkina faso, vous avez luttez jusqu’au bout pour enfin remettre vos acquis à un proche de l’ancien regime. Vraiment c’est un flou total. CFOP, Balais citoyen, société civile, prenez vos responsabilités

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 12:02, par kalo
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Nous peuple Burkinabé ne voulons plus de militaires pour nous gouverner.Mr Zida j’espère que vous allez écouter le peuple et retourner dans votre caserne. Vous êtes un pion de Compaoré vous ne pouvez duper personne. Nous voulons la paix et la cohésion sociale s’il vous plaît retournez dans votre caserne vous comme Mr Traore car nous jeunesse Burkinabé nous sommes prêt à sortir dans la rue pour vous y obliger même au prix de nos vies. Si nous avons pu dégager Compaoré c’est pas vous sorti de nul part qu’on va laisser bafouiller notre liberté. Trop c’est trop. Vive le Burkina pays des hommes INTÈGRE. LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 12:12, par leo
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Encore un militaire ! espérons que ce soit le moindre mal. De toute façon le peuple est toujours autour de l’arbre avec ses lance pierres gare a tout margouillat indélicat. a bon attendeur...

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 12:16, par CYR
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Je crois a mon avis pour sauvegarder la cohesion nationale et respect des biens publics et prive il est temps que la population comprenne que l’on ne va perdre le temps avant de trouver une personne digne pour conduire cette transition, le peuple a certe un mot dire puisque la revolution a ete conduite par elle de choisir la personne qu’il faut a la place qu’il faut, mais n’oublions pas que cette personne n’est la que pour quelque temps afin de conduire la transition et par la suite installer un president democratiquement elu, le peuple aussi doit savoir des maintenant que le jeu doit finir, le pouvoir ne sera plus dans la rue mais dans les urnes, le combat a ete mene de facon collectif mais les opposants par la suite parleront de mpp, pds, sakaristes et autres, alors soyons pret a accepter demain que x ou y soit elu comme president du Burkina malgre nos choix a vouloir faire passer notre candidat. Le consensus doit premouvoir sur le choix a faire pour proposer un leader qui devrait conduire la transition dans ce pays.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 12:19, par KingSamory
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Apres la chute de Monbutu, les Congolais ont commence a appele Kabila encore ’’papa’’ Kabila comme du temps de papa Monbutu. Le Journaliste Norbert a son temps avait predit que les memes erreurs ont recommence encore. Des lors que le peuple laisse sa victoire vole par l’armee, ca sera la catastrophe encore. Pourquoi ne pas remettre le pouvoir a un civile notamment la femme de Norbert Zongo ou la femme de Tomas sankara pour la transition. A ce que je sache elles ont un niveau qui puisse les permettre de mener la transition.Que Dieu benisse le Burkina

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 12:21, par DEYEHE
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Saluons le courage de tous, y compris celui des militaires à arrêter le carnage à temps. Même merci à Blaise Compaoré d’avoir compris, mieux vaut tard que jamais. A ces instants là, on peut essayer de faire confiance à un tel ou à un tel autre si non, on ne peut rien faire de bon. Le but étant les élections démocratiques, la transition qui constitue l’un des objectifs peut connaître quelque balbutiements qui sont la preuve que personne n’a rien préparé de méchant contre personne et que le but c’est le non tripatouillage de la constitution afin que Compaoré ne se représente pas, mieux, il est parti en même temps. Dans ce dernier cas de figure inattendu même si espéré, assoyez vous et discutez, si vous n’arrivez pas à vous entendre, un peu de concession de part et d’autre et le coup est joué. Bon courage à vous, ne nous décevez pas, on compte sur vous ! Que Dieu vous soit en aide !

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 12:22, par Tingabiiga
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Attention a la tournure que prennent les evenements nous ne voulons plus un milito au pouvoir peuple du burkina restez mobilisé et disponible car nul ne doit nous voler notre victoire ne remplacons pas le cholera par ebola le militaire jai pas du tout confiance il faut un civil au pouvoir

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 12:24, par herve
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    La lutte initiale est la non modification de la constitution. Il convient de remttre la constituion, de demander au president de l, assemblee de conduire le processus pour les election dan les trois mois. Il ne s, agit pas de jeter le bebe avec l, eau du bain. Ainsi, nous restons dans la legalite constitutionnelle et honorons nos martyrs.
    Il est juste que ce qui est juste soit suivi. Le rsp n, est pas de l, armee. L, armee a le devoir d, aider au respec4 de la constituin. Elle n, est pas un pouvoir constitutionnelle. Ne versons pas dans l, emotion.
    A+ H

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 12:35, par Mr Coulibaly (un fils et un ami aux peuples africains)
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Apres la demission du President Blaise, la chose sage serait de :
    1- Retablir immediatement la Constitution du Faso ainsi que toutes les institutions de sa republique
    2- Nommer un president par interim conformement a’ la constitution du Burkina Faso. Il sera un president d’honneur jusqu’a’ l’election et a’ la prestation de serment du nouveau president.
    3- Nommer une personnalite’ neutre, capable et honnete comme PM qui aura l’essentiel du pouvoir presidentiel jusqu’a’ l’election et la prestation de serment d’un nouveau president.
    4- Les Forces Arme’es et de Securite’ du Burkina Faso doivent rester dans leurs casernes et continuer a’ jouer le role d’arbitre a’ distance. Elles doivent surtout comprendre qu’elles n’ont pas besoin d’etre au palais presidentiel pour avoir une influence positive sur ce qui se passe en ce moment au Faso.
    5- Les experiences de plusieurs pays africains qui ont connu des cas similaires, nous disent qu’une bonne transition doit durer 18 a’ 24 mois.
    6- Tous les pays freres et amis, les organisations internationales et la communaute’ internationale doivent accompagner le vaillant peuple Burkinabe’ dans sa transition en continuant les aides economiques et financieres et en l’aidant a’ financer la prochaine election presidentielle et les prochaines elections legislatives.
    Je conseille vivement a’ toutes les citoyennes et tous les citoyens du Burkina Faso de ne jamais perdre de vue les interets superieurs de leur pays. Ils doivent laisser les emotions de cote’ et rester pragmatiques, realistes et sages dans la recherche des solutions qu’il faut pour le bien de leur nation.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 12:36, par Yaya
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Le meilleur consensus serait de nous proposer le MILITAIRE le plus gradé même s’il est en retraite pour diriger le groupe des aventuriers militaires.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 12:53, par YIRMOAGA
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Dommage pour le GAL HONORE, poussé par les hauts gradés militaire, a créé la rivalité avec le choix su peuple à confier juste la période transitaire à un OFF de haut rang, de part son intégrité, le GAL LOUGUE.Merci au GAL LOUGUE qui a baissé la garde face à son petit frère ambitieux, qui se retrouve dans la merde aujourd’hui ? Il aurait dû (HONORE) garder son poste et plus tard même après la transition ? Face à la jeunesse des OFFs qui gouvernent, il serait en décalage avec la réalité et serait obligé de partir avant la fin du contrat militaire ? Dommage mon GAL, pour votre entêtement ? On vous a mal inspiré ? Fin de contrat pour un GAL qui a gravit facilement et part aussi facilement ?

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 13:11, par Ka
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Non a Traoré, et toi Yacouba Zida, rappelle-toi que tu disais au responsables Balai citoyen il y a deux semaines que l’armée ne ballonnera plus le peuple Alors ne commence pas a mentir comme Blaise Compaoré. Alors la lutte contenu, mais cette fois vous aurez la communauté internationale à vos fesses, ça sera comme en Guinée. Yacouba, ne soit pas ces jeunes soldats du Mali dont le plus grand nombre croupissent aujourd’hui dans des prisons minables. Si tu joues à ce jeu, bientôt oublie les pintades grillées et les couloirs de Kossyam, car le peuple ne te fera pas de cadeaux. J’ai toujours été du côté de la vérité et non du côté de la peau au caméléon, abandonne pendant qu’il est temps, cette victoire appartienne au peuple. La politique et le pouvoir reviennent au peuple pour leur combat et de leur désobéissance au président Blaise Compaoré, vous n’avez aucun droit de voler leur victoire qui est légitime pour encore retarder l’alternance politique, il y a deux semaines vous puissiez de peur dans vos culottes a cause d’un dictateur dont vous étiez ses esclaves. Laissez les politiques prendre le volant du destin du Burkina pour son émergence. Ne soyez pas enfantin, le peuple n’a plus confiance à son armée. Rattrapez-vous en aidant les politiques a développer leurs objectifs dans la justice pour un Burkina dans la paix.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 13:13, par HORUDIAOM
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Tout ça est arrivé à cause de la lacheté du Général Honoré TRAORE. Ce poltron nous a donné des sueurs froides et il l’a payé cash auprès de ses frères d’armes et du peuple. Je connais ZIDA, c’est un homme bien mais franchement cette transition doit etre dirigé par un membre du collège de sage. ZIDA est entrain de payer aussi sa compromission au régime de Blaise COMPAORE. C’est après avoir massacré les gens et face à la démission de Blaise COMPAORE que vous vous battez pour le pouvoir. Forces armées Burkinabé, vous n’avez pas honte ? Ce pays va davantage sombré si les militaires veulent jouer au malin. Aussi, il faut que justice soit faite. Si toi ZIDA, tu essaies de protéger les caciques de l’ancien regime, tu vas nous trouver sur ton chemin, advienne que pourra. Enfin, je me suis rejouis que ce ne soit pas Honoré TRAORE qui dirige la transition. C’est un traitre et un lâche. Webmaster, laisse passer, c’est un coup de colère. Sans rancune.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 13:45, par oued
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    smockey, zida et autres
    vous êtes pitoyable vraiment.
    j’espère que vous vous préparer, car vous serez balayer avec Zida.
    le Pire c’est l’opposition qui ne bronche pas, vous etes donc incapable de prendre vos responsabilités ? il faut que le peuple le fasse aussi pour vous ?
    Zida, Blaise, Honoré du pareil au même, c’est comme dire non a la rougeole et répondre yes à la peste

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 13:48, par Joab , le combattant .
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    tout compte fait Dieu est au contrôle , Il n,a pas créé le Burkina sans objectif et cet objectif s’accomplira inexorablement . lieutenat colonel Isaac Zida ou autre ,Dieu changera son coeur en notre faveur. Demeurons dans la prière. Que Dieu bénisse le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 14:00, par un passant
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Condeleances aux familles de ceux qui sont tombes et prompt retablissement aux blesses. Maintenant, oeuvrons tous pour transition appaisee et rapide et qui debouche sur des elections transparentes qui traduisent les desirs du peuple. Pour cela prions que le Colonel reussisse sa mission et s’il faut toujours encourager les debats d’idees, evitons les debats personnalises. Par exemple, ce serait souhaitable que la presse arreter d’utiliser les expressions comme "homme fort" (comme elle le fait deja) ou "enfant terrible de xx" (ce qui pourrait arriver) pour designer le Chef d’Etat de la Transition. Comme ca, on comprendra qu’il tient sa force de part ses fonctions et non pas de sa personne. Et notre presse peut aider beaucoup dans ce sens.
    Pour le reste, il etait evident que dans ces conditions, l’armee prenne le pouvoir. C’est tres simple, les partis politiques et les associations de la societe civile sont suffisamment organiser pour susciter la descente dans les rues et le soulevement populaire, mais le corps social le plus organise et le plus discipline dans son organisation reste l’armee. Dans l’armee, c’est aussi un rapport de force, et actuellement le RSP se trouve etre le corps avantage par le rapport de force (Dixit Salif Diallo). Alors, que ceux qui sont autour du nouveau Chef d’Etat puissent l’aider a travailler rapidement vers une transition civile.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 14:20, par somlare
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Ainsi le peuple Burkinabè viens de constater la première trahison de Isaac Zida. Organiser la fuite de Blaise et ses proches. La deuxieme sera d’ordonner le transferts de leurs biens et fonds, vider les caisses et malettes de milliards de biellets gardés dans les placards et les transporter , couvre feu aidant , en cote d’ivoire.
    ON SAIT DEJA QU’IL ETAIT AU COEUR DU TRAFIC D’armes qui transitait par le Burkina faso vers la côte d’ivoire.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 14:42, par la flèche
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    vraiment je ne vous comprend pas quoi vous les burkinabés.A part les militaires là il n’ya pas d’autres personnes au B F pour conduire une transition ?Je vous dit que vous avez lutté pour rien.Blaise a repris le pouvoir de la main gauche avec ce Zida.Attendez et vous n’aurez que vos yeux pour pleurer.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 15:00, par Opportune
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Bonjour chers tous,

    C’est du bis repetita. Le 3 janvier 1966, c’est à cause réellement du frère de Maurice YAMEOGO que le peuple s’est révolté (Denis YAMEOGO). Aujourd’hui, c’est à cause réellement du frère de Blaise COMPAORE que le peuple s’est révolté (François COMPAORE et sa belle mère), il martyrisait le peuple. Les pancartes n’ont pas suffisamment rendu compte de cette situation, ni les différents débats. Et c’est dommage, car il faut mettre le doigt dessus pour éviter la répétition. On a vu ailleurs où ce genre de comportement a conduit les gens.

    Alors, que nos dirigeants veillent à écarter de leur gestion leurs parents et épouses !!! Pour avoir une société il faut être d’accord avec François ou lui donner des actions, pour faire une activité il faut qu’il soit d’accord, vous ne pouvez même pas oser lui refuser quelque chose, sinon vous êtes détruits dans les minutes qui suivent. Et l’arrogance, et la suffisance des amis de Blaise !!! Insolents s’il vous plait ! Le pays nous appartient tous !!!

    Pitié, laissez chacun se débrouiller. Ne nous arrachez pas nos structures, créer les vôtres, puisque vous êtres bien placés, donnez-nous aussi notre chance, nous sommes tous des burkinabés. A la limite prenez 10 % pour vous et laissez-nous les 90 % et non le contraire. Aucun enfant ou parent d’Houphouët n’était dans la politique. Imitez les situations gagnantes.

    Donnons une chance au nouveau groupe et observons. Espérons qu’il nous sortira des problèmes.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 15:22, par Derrida Deux
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Donc on ne dit rien des morts assassines par le RSP de Blaise ? Le RSP est l’ oeuvre de Blaise. Attention. Les outils du maitre ne peuvent servir a demolir l’ oeuvre diabolitque de maitre Satan.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 15:24
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Je suis profondément triste de voir que ce pourquoi nos camarades de lutte sont morts n’est pas réalisé . Je lance un appel à la génération consciente que nous sommes d’être vigilant. Ce fameux Zida n’est pas là pour nous. Il est là pour protéger les intérêts de l’ancien régime . Pourquoi a- t- il laissé Blaise et ces acolytes filer ? C’était pour nous raconter après qu’ils sont en lieu sûr ? Je suis très déçu du comportement de certains dirigeants du balaie citoyen et de la société civile . Je les pensais plus intelligents que ça . Le peuple se fait tirer dessus et Zida qui est le n•2 de la garde présidentielle viens nous voler la victoire du peuple. Qu’est qu’on fait des martires ? Ceux qui ont versé leur sang pour la libération de la patrie. Je suis très triste de voir que ce pourquoi nous nous sommes mobilsés depuis des années finisse en queue de poisson. Je ne désespère pas . De la même façon que nous avons été déterminés contre Blaise, de cette même façon nous ferons partir Zida. Qu’il ne vienne surtout pas nous dire que Blaise est en lieu sûr, puisque c’est lui qui l’a aidé à s’enfuir. Il est donc aussi comptable des faits qui sont reprochés à Blaise Compaoré pour cette journée du 30 octobre .
    Chers compatriotes soyons vigilants et descendons dans la rue si toute fois ce fameux colonel ne laisse pas la place aux peuples. On a pas verser notre sang pour avoir un autre sanguinaire au pouvoir.
    Pionniers, oser lutter savoir vaincre . Vivre en révolution , mourir en révolution , les armes à la mains , la patrie ou la mort, nous vaincrons. Que Dieu bénisse notre patrie que nous aimons tous. Nous disons non non et non à Zida.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 15:25
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Je suis profondément triste de voir que ce pourquoi nos camarades de lutte sont morts n’est pas réalisé . Je lance un appel à la génération consciente que nous sommes d’être vigilant. Ce fameux Zida n’est pas là pour nous. Il est là pour protéger les intérêts de l’ancien régime . Pourquoi a- t- il laissé Blaise et ces acolytes filer ? C’était pour nous raconter après qu’ils sont en lieu sûr ? Je suis très déçu du comportement de certains dirigeants du balaie citoyen et de la société civile . Je les pensais plus intelligents que ça . Le peuple se fait tirer dessus et Zida qui est le n•2 de la garde présidentielle viens nous voler la victoire du peuple. Qu’est qu’on fait des martires ? Ceux qui ont versé leur sang pour la libération de la patrie. Je suis très triste de voir que ce pourquoi nous nous sommes mobilsés depuis des années finisse en queue de poisson. Je ne désespère pas . De la même façon que nous avons été déterminés contre Blaise, de cette même façon nous ferons partir Zida. Qu’il ne vienne surtout pas nous dire que Blaise est en lieu sûr, puisque c’est lui qui l’a aidé à s’enfuir. Il est donc aussi comptable des faits qui sont reprochés à Blaise Compaoré pour cette journée du 30 octobre .
    Chers compatriotes soyons vigilants et descendons dans la rue si toute fois ce fameux colonel ne laisse pas la place aux peuples. On a pas verser notre sang pour avoir un autre sanguinaire au pouvoir.
    Pionniers, oser lutter savoir vaincre . Vivre en révolution , mourir en révolution , les armes à la mains , la patrie ou la mort, nous vaincrons. Que Dieu bénisse notre patrie que nous aimons tous. Nous disons non non et non à Zida.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 15:29, par Noyesman
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Nous ne pouvons pas dans un laps de temps relativement court obtenir quelque chose et son contraire, c’est-à-dire la démission de Blaise & Co et leur mise aux arrêts systématique. Certes, la détermination du peuple a conduit à la chute du régime, cependant, elle n’est pas le seul catalyseur. Avec nos mains nues, nous ne serions pas arrivés à bout du régime le 30 octobre 2014 si des complicités nichées au sein de la grande muette n’avaient pas joué leur partition. La prise de l’Assemblée nationale qui accéléré les évènements n’aurait pas été possible si les éléments de défense et de sécurité postés autour de l’institution n’avaient pas reçu l’ordre de ne pas tirer sur nous. Malheureusement, la consigne n’a pas été respectée à tous les niveaux, c’est la raison pour laquelle nos valeureux martyrs sont tombés sur le champ de bataille (ils seront décorés à titre posthume et un monument sera érigé en leur mémoire). En renonçant à la résistance et en démissionnant, Blaise a eu le mérite de ne pas allonger la liste des victimes même si cela ne l’exempt pas de tout le mal qu’il a fait au peuple durant les 27 ans et 14 jours passés au pouvoir. C’est vrai que l’évocation du sigle RSP fait hérisser les poils mais cette transition politique dans un contexte marqué par le désordre dans nos villes ne peut se faire sans l’armée. A cet effet, accordons une période de grâce au Lieutenant-Colonel Zida pour préparer la transition apaisée vers des élections libres et transparentes. L’équipe dirigeante issue de ce scrutin aura pour lourde mission de répondre aux aspirations du peuple et de veiller à ce que la lumière soit faite sur tous les cas de crimes politiques et économiques non élucidés de 1987 à nos jours.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 15:41, par Liberté
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Qu’est-ce que les burkinabè viennent de faire ? Qui dit Zida Yacouba dit Diendéré Gilbert. Ce n’est même pas caché. Blaise a encore triomphé.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 16:10, par patoin
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Je suis dépassé par les événements qui viennent de se passer. Mon espoir pour un Burkina sans le système compaoré est entrain de s’envoler. Est-ce qu’on peut vraiment être numéro deux de la sécurité de Blaise compaoré il y’a moins de 24 heures avec Gilbert guéguéré à côté sans être leur homme de confiance ? J’ai vraiment envie qu’on m’éclaire sur la question parce que je suis sérieusement confus. Et ma confusion est aussi grande quand je voies que s’est un homme en qui j’avait confiance qui était à côté de ce Zidaen l’occurrence, maître Kam du balai. Convainquez moi s’il vous plait que ce ZIDA n’est pas JUDA. j’en ai vraiment besoin. Deuxième Responsable de la sécurité présidentielle d’il ya moins de 48 heures, corps de l’armée impliqué dans l’assassinat de David Ouédraogo, de Norbert Zongo et ses compagnons, qui ose dire aujourd’hui qu’il peut conduire à bien et sans parti pris cette transition, j’ai encore besoin qu’on m’éclaire, que les responsables du balai citoyen m’éclairent. J’espère au moins qu’ils nous présentera Gilbert Guéguéré et françois compaoré aux arrêts. C’est la moindre des choses que j’attends de lui.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 16:41, par kbk
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    c’est ce qu’on appelle du meme au pareil

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 18:16, par Samuel
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Il est dommage après une lutte âpre et si acharnée de voir encore un militaire au pouvoir et de surcroit l’entourage de l’ancien président, ceux là même qui ont participé à la plus part des assassinats politiques de notre Nation. Quelle déception !! Au lieu de pleurer les morts de la révolution populaire, ZIDA se permet de dire que le président se porte bien comme si il y’a une quelconque victoire à tirer dans la santé du président déchu. Gardons cependant espoir car DIEU n’a pas encore dit son dernier mot ! Que DIEU bénisses le BF.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 18:23, par guingraogo
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Il y a vraiment de quoi se poser des questions sommes toutes légitimes. On est tous animés par le même sentiment que la lutte a été récupérée.
    Cependant, comme la haute hiérarchie militaire a fait à l’unanimité confiance en lui, il y a de quoi dissiper nos inquiétudes. Nous ne le connaissons pas, mais il doit être un homme de consensus, sinon il ne ferait pas l’unanimité autour de lui. D’ailleurs, il semble que c’est le Général KWAME Lougué qui l’a proposé. Ça veut dire ce que ça veut dire.
    Face aux défis du moment, peut-être que c’est l’homme du moment. Il revient qu’il a un profil de gestionnaire, ce qui doit être un atout : redémarrer l’économie, réorganiser l’armée, donner confiance aux bailleurs de fonds...
    Faisons lui confiance et attendons de voir ce qu’il va faire. Accordons lui le bénéfice du doute.
    De toute façon, tout dirigeant sait, à partir de maintenant que rien ne sera plus jamais comme avant. L’erreur n’est plus permise.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 18:39
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Cette histoire de RSP qui surgit brusquement de nulle part pour saccaparer du pouvoir ne me plait pas du tout. Ils ont pactisé avec le demon blaise jusquau bout, ont canardé le vaillant peuple en lutte et ont soustrait ce criminel et sa bande en fuite a la justice du peuple. Ce zida là est peut ètre teleguidé depuis yamoussokro. On aurait pu trouver un civil non politicien et respecté pour presider la transition. Dans tous les cas, ce zida et sa bande d’aventuriers en armes ne doivent pas faire pas depasser cinq ou six mois pour faire des elections propres. Officiers de salon, on vous tient a loeil. Heyy !!!

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 19:07, par Participant
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Mes vives félicitations au peuple du Burkina Faso dans toutes ses composantes
    Je salut l’esprit de sagesse dont l’ex Président Blaise COMPAORE a fait montre, en démissionnant tout en refusant l’affrontement et le bain de sang ;

    Je comprends les préoccupations du peuple burkinabé, qui ne souhaite pas que les nouveaux hommes forts de la transition trahissent peuple.

    Cependant, je peux vous assurer ceci :

    " Tout concoure au bien de ceux qui aiment Dieu"

    L’objectif de l’insurrection populaire était d’empêcher l’ex président Blaise COMPAORE de briguer un autre mandat en modifiant la constitution.
    Et quelle ne fût notre surprise, Dieu nous a permis d’avoir plus que le résultat attendu.
    Je puis dire simplement que Dieu a entendu les prières des millions de Burkinabé et est a l’œuvre pour de grands changements dans notre pays.

    L’objectif étant atteint et dépassé, nous devons rester dans la retenue et le calme oser croire à la bonne foi du nouveau homme fort.

    Pensez un instant si le président sortant avait retirer le projet de loi avant les manifestations, ce serait encore lui et tous ses collaborateurs au commande de ce pays.
    Et ce ne pas parce que le nouvel homme faisait parti du RSP qu’il n’est pas digne de confiance.
    Vous ne savez les tractations qui ont été menées en dessous, et pourquoi c’est cet homme que Dieu permet de gérer la transition.

    Le fait de voir, de penser négativement que le Lt Col Isaac Yacouba ZIDA n’est pas de bonne foi, n’est pas bien pour le Burkina Faso.
    Etant donné qu’il a fait l’unanimité au sein de l’armée, nous devons soutenir cette transition.

    Restons unis et mobilisé, surtout dans la prière et tendons la main de la paix au Lieutenant Colonnel Isaac ZIDA pour une transition réussie.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 21:52
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    En plus, tous les 3 sont des militaires. Et voilà que la haute hiérarchie choisie (à quel titre d’ailleurs ?) le moins gradé pour assurer la transition politique (à quel titre ?) Ainsi, des généraux se mettront au garde à vous, comme dans les états d’exception, devant leur subordonné. Par ailleurs, en démocratie, qu’est ce que l’armée a à voir avec les problèmes politiques ? La meilleure formule pour tous est le retour de l’armée dans ses casernes pour ne pas accentuer la crise. Faites tous, faisons tous pour ne pas dérailler car nous venons de nettoyer Ouagadougou aujourd’hui. On ne voudrais recommencer.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 22:13, par Belco
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Pas question que la transition soit dirigée par un militaire de surcroit un du RSP. l’arméé fidele à Blaise compaoré. Cette armée qui a crée tout le tord au peuple. On ne peut pas continuer avec ces gens. Ce qu’il cache à Kosyam doit se savoir. Monsieur Zida, qu’il nous excuse mais on ne peut pas l’accepter comme président du BURKINA Nouveau. Ce deal ne marchera pas. On n’acceptera pas. C’est même pipe même tabac

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 22:33, par La sentinelle
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    L’épilogue de ce soulèvement populaire m’a laissé un peu bizarre. Je me suis demandé pourquoi un militaire ! Quels ont été les critères de choix ? Je me suis davantage interrogé quand j’ai appris qu c’est un du RSP ! Donc un qui a servi loyalement Blaise ! Sinon il ne serait plus de c monde ! Davantage encore quand j’ai appris que Blaise est en lieu sûr ! On l’a ex-filtré t on l’a laissé filé tranquillment ! Pourquoi ! C’est pas net. J ne sais pas il y a quel deal à notre tête ? Après Blaise, son avatar ? Ls partis politiques, les OSC peuvent-ils prévenir la malice de quelqu’un qui a su servi Baise ? Balise Djenderé, Zida, c’est même pipe tabac ! La balai citoyen a-t-il la vision pour choisir le chef de l’état ? A-t-il trahi sa base ? Ne jouent-ils pas à ds apprentis sorciers ? S’est-il donné le droit de remplacer la peste par ebola en pensant qu’ils vont appeler les jeunes et les enfants au massacrer un autre jour ? Ils pensent qu’avec les militaires il y’aura un autre jour ? Où les dirigeants de l’opposition par calculs n’ont pas pu se résoudre à gérer la transition quitte à être disqualifié pour les élections à venir ? Dans ce cas c’est gravissisme t ils ne méritent pas qu’on se battent pour eux !
    Le peuple paie le RSP ! Il doit servir le peuple ! C’est pas au peuple de le récompenser ! Le RSP , instrument de Blaise, détesté par les autres militaires, récompense par que Blaise l’a sur-armé ! Ce régiment devrait être dissout avec l’aide de la communauté internationale.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 22:41, par la flèche
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    félicitation.Mais compaoré fait quoi en cote d’ivoire ?il sait ce qu’il a contribué à faire dans ce pays.Que DIEU LE BENISSEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 23:32, par jules
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Bonjour je ne vous comprends plus encore un militaire
    Dommage pour le peuple et les martyrs l’armée sa place est dans les casernes protégée sa population vraiment dommage

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2014 à 23:51, par alif
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Que ça doit zida ou Traoré ou lougue quand la tête (blaise ). es la le genou ne porte pas le chapeaux vous allez chercher Blaise avec torche en plein journée
    band de naif

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 05:57, par Le Sage
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.l

    Dans l’esprit de la constitution, voici la solution d’une transition pacifique : 1l/ Blaise Compaoré ayant dissout le gouvernement et déclaré la vacance de la présidence, il revient au conseil constitutionnel de constater cette vacance. 2./ le conseil constitutionnel investi le président de l’Assemblé national comme président du faso, chargé de mener la transition, et d’organiser des élections libres et transparentes sous 90 jours . 3./ Il forme un gouvernement d’union national .4./Les forces de défences et de sécurité restant républicaine, font allégence au nouveau président de transition,assure sa sécurité, la sécurité des Biens et des personnes sur l’ensemble du territoire. N.B : Nous ferons ainsi l’économie de manifestations inutiles, et l’avantage d’aller vite aux élections, du moment où la CENI a déja abattu le gros du travail a travers l’élaboration des listes électorales.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 11:07, par Ka
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Ce n’est pas seulement a Kossyam qu’il y a des agents secrets, mais le Burkina est un village et tout se sait et se raconte : D’après que cette journée de jeudi historique du 30.10.14 le palais de Kossyam était comme une ruche dont chacun se cherchait, et le calme est revenu après un entretien de Gilbert, Yacouba, et Compaoré. Ce oui clos du jargon politique était de donner une assurance au caméléon que les deux resteront fidèles jusqu’à la mort, même quitte à tenir le volant du pouvoir avec des troubles dont le peuple se retourneront vers un dictateur en exile. ZiDA le peuple a besoin d’une vraie alternance, vous voulez retardez l’avancer du Burkina, vous n’avez aucune place dans l’alternance politique et économique de notre pays, a moins que vous abandonnez votre projet diabolique. Ce message ne passera pas dans un site d’information des réseaux sociaux du Burkina, par peur de la répression du même Zida, qui manipule Hervé Kam et le balai citoyen. Mais je crierai jusqu’à ma mort pour qu’on m’écoute comme avec GBAGBO et Compaoré.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 16:31, par le valet de vatican
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Burkina Faso:De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journeé.
    moustico je te respect car toi o moins tu sais k le faso t’ait cher.Ceux(UA CEDEAO ...) ki veulent venir s’1pposer k le col Zida ne soit pas le BOSS étaient où quand l’ancien boss voulait nous mettre en deroute avec sa doctrine de modification ? dis les(UA UE...) de prendre les gens au serieux parce qu’ils savent qu’ils ne pourront pas manupiler Zida qu’ils veulent décider ainsi ;sinon prenons ex du Mali avec ATT après Moussa Traoré ;
    mon frèr s8 occupé sinon on allait tracé ensembl la vraie version de ceux là à nos frèr qui ne savent plus ce que s’est qu’1 blanc pourqu’on puisse plus être dominé après Blaise encore.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 17:51, par toroso
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    Alif, ce sont des gens comme vous qui nous ont conduit à la situation actuelle. Mais Dieu est grand et il n’est pas là pour Blaise et sa clique seule. j’espère que pour une fois ce Président aura été sincère avec ce pays qui lui a tout donné quand il dit ’Que Dieu Bénisse le Burkina’
    Posez vous la question : Vous on doit vous payer pour aller dans leur meeting, tandisque les autres ont donné leur vie pour que ça change. Vous pensez que ces milliers de gens ont tord ??
    soyez honnête, vous n’avez pas bien coatché BC. je lui souhaite une très très longue vie pour voir que le Burkina Faso s’est en sorti. et pour qu’il ait envie de revenir dans son pays.
    Merci

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2014 à 18:04
    En réponse à : Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.

    La troisième révolution démocratique et populaire semble être encore volée par les militaires qui se sont introduits frauduleusement dans la marche triomphale de la jeunesse Burkinabè en particulier. La première révolution était le 3 janvier 1966, à la demande du peuple, l’armée avait pris le pouvoir ; la deuxième, est sortie d’un laboratoire de fortes têtes des patriotes et des communistes, le 4/08/1983 ; enfin, le 30/10/2014 cette révolution démocratique et populaire est venue de la base (comme un tsunami), même les initiateurs de cette manifestation ( de la société civile et de l’opposition politique) n’ont pas pu contenir cette jeunesse consciente qui s’est mise debout pour dire au régime de Blaise Compaoré que 27 ans ça suffit,( elle veut dire en même temps au militaires que ça suffit). Si j’étais à la place de Zida, j’allais l’écouter. Si j’étais à la place du lieutenant colonel Isaac je n’allais pas me proclamer aussitôt comme Président du Faso ; Après l’enttente entre frères d’armes, j’allais d’abord convoquer une réunion d’urgence de 72h avec tous les représentants politiques de l’opposition, du CDP et de la société civile à Kosyam . Le premier acte, c’est de statuer sur la constitution : est elle abrogée ou suspendue ? Si elle est en vigueur et si nous devons l’appliquer, il y aura un vide juridique parce le sénat n’est pas en place ; si cette institution n’est pas en place, est ce que Soungalo Ouattara doit conduire cette transition en tant que Président pour faire les élections dans les 90 jours ? Dans le cas contraire un organe de transition composé de tous les acteurs doit être mis en place d’une manière consensuelle pour prendre les grandes décisions ; ensuite la composition du gouvernement interviendra avec une feuille de route soit pour 90 jours ou jusqu’en novembre 2015. Si j’étais Zida je me retirerai avec tous les honneurs car je reste convaincu qu’il a voulu "sauvé les meubles" ; il était dans son rôle car il y avait trop de confusion, maintenant, si le peuple ne veut plus de vous, retirez vous. Pour moi cette révolution est amère avec tant de blessés et de morts, elle reste comme symphonie inachevée. Que Dieu bénisse le peuple Burkina en lutte (car la lutte continue). Qu’il console les familles endeuillées qu’Il guérisse les blessés. QUE DIEU SAUVE LE BURKINA.

    Répondre à ce message

  • Le 5 novembre 2014 à 08:50, par maturin
    En réponse à : quand l’arbre cache la forêt

    Salut,lisez "mutation" no 64 du 1er-09.La prise du pouvoir par Zida a été organisée par gilbert Diéndéré.De mon point de vue,pendant que tout le monde
    débat sur la tournure des chose,le loyal (à blaise)est chargé "d’évacuer"ce que l’ex président n’avait pas eu le temps prendre,ou de faire "disparaître.Faire disparaître des dossiers sales comme ceux qu’on a pu saisir chez François comparé,les fétiches et probablement des restes sacrifices humain !S’emparer des cantines d’argent,et…D’OR… !salut.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2014 à 11:36, par sawadogo saidou
    En réponse à : Burkina Faso : VICTOIRE DU PEUPLE

    au faite seule la justice peut amener la paix au burkina si la population attend impatiament le vrai jugement des parasites de l’ancien resime de blaise compaore
    et aussi le systeme educatif est pourri et doit etre repare rapidement si non
    mes felicitation au peuple burkinabe et mes BIG UP au forces armees nationales qui a toujours lutte pour leur peuple

    QUE DIEU BENISSE LE BURKINA FASO

    UN ESCLAVE QUI NE PEUT PAS ASSUMER SA REVEVOLTE NE MERITE PAS QU’ON LE SATISFAIT SUR SON SORT..SEULE LA LUTTE LIBERE

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés