Ebola : Un cinquième pays contaminé

vendredi 29 août 2014 à 23h47min

Selon le dernier bilan de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), publié ce jeudi 28 août, le nombre de victimes du virus Ebola, dépasse désormais les 3 000 malades, avec exactement 1 552 décès sur 3 069 cas dénombrés. Et le Sénégal est depuis ce vendredi devenu officiellement le cinquième pays contaminé.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Ebola : Un cinquième pays contaminé

Le Liberia est désormais le pays le plus touché, avec 1 378 cas dont 694 décès. En Sierra Leone, l’OMS dénombre 1 026 cas, dont 422 décès. En Guinée, 648 cas ont été recensés, dont 430 décès. L’épidémie reste contenue au Nigeria, où l’on compte 17 cas, dont 6 décès. Le Sénégal est le dernier pays à ce jour, touché avec un premier cas recensé ce vendredi 29 août.

Le malade, un jeune Guinéen, a été placé en quarantaine. Les services de santé guinéens avaient fait état mercredi de « la disparition d’une personne infectée par le virus Ebola qui se serait rendue au Sénégal », a annoncé la ministre sénégalaise de la Santé, Awa Marie Coll Seck lors d’une conférence de presse. La personne aurait été localisée à l’hôpital de Fann (Dakar). « Le dispositif a été renforcé pour éviter la dissémination de la maladie à partir de ce cas importé », a assuré la ministre.

L’épidémie remonterait à l’enterrement d’une guérisseuse en Sierra Leone

Alors que les épidémiologistes situaient le premier cas au vendredi 06 décembre 2013 dans le village de Guéckédou en Guinée Conakry et provenant d’un enfant de 02 ans, selon une étude publiée le jeudi 28 août 2014 dans la revue Science, l’épidémie trouverait son origine lors de l’enterrement d’une guérisseuse traditionnelle, à Sokoma, un village reculé de Sierra Leone proche de la frontière guinéenne.

Selon la même étude qui a connu la participation d’une soixantaine de scientifiques, parmi les premiers patients de Sierra Leone, douze avaient assisté aux obsèques de cette guérisseuse. Celle-ci prétendait soigner la fièvre hémorragique, et avait attiré des malades de la Guinée voisine, avant de mourir d’Ebola. Les participants à son enterrement se seraient ensuite dispersés à travers les collines de la région frontalière, déclenchant une réaction en chaîne de décès, puis d’enterrements publics, propices à de nouvelles contaminations.

Amélie GUE
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 31 août 2014 à 00:25, par Evé
    En réponse à : Ebola : Un cinquième pays contaminé

    ce que je ne comprend pas, c’est que si la bonne dame prétendait soigner cette fièvre, c’est que la fièvre était déjà déclanché. ce qui fait qui fait dire qu’elle n’était pas le première s’il se trouvait des personnes déjà malades qu’elle prétendait pouvoir soigner

    Répondre à ce message

  • Le 31 août 2014 à 21:16, par Hbr
    En réponse à : Ebola : Un cinquième pays contaminé

    J’ai une question : Le risque de contamination d’un animal domestique par une animal sauvage est-il écarté ????

    Répondre à ce message

  • Le 18 septembre 2014 à 11:55, par FERRAND
    En réponse à : Ebola : Un cinquième pays contaminé

    Qu’en est-il d’ebola au Burkina Faso ?

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2015 à 15:57, par Claude Boivin
    En réponse à : Ebola : Un cinquième pays contaminé

    Un homme est mort hier soir à Montréal et il revenait du Burkina Faso. Il aurait contracté une maladie là-bas et il est mort à son retour au Canada. Il venait à peine de sortir de l’avion et est décédé chez lui durant la soirée. Il aurait apparemment craché du sang. Il y t’il des cas d’Ébola au Burkina Faso ????

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés