Secteur 21 de Bobo-Dioulasso : des riverains bloquent la circulation avec la boue pour se faire entendre par les autorités

lundi 18 août 2014 à 13h00min

Les riverains du secteur 21 (ex-Colsama) et 9 (ex-Accart-ville) de la commune de Bobo-Dioulasso n’en pouvaient plus avec les multiples inondations après chaque pluie. Le dimanche 17 aout, ils ont pris l’initiative de curer les caniveaux non pas pour jeter la boue, mais plutôt pour l’utiliser à bloquer la circulation pendant toute la journée. Cela pour manifester leur mécontentement face au laxisme, selon elles, des autorités sur une situation qui dure depuis belle lurette.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Secteur 21 de Bobo-Dioulasso : des riverains bloquent la circulation avec la boue pour se faire entendre par les autorités

Pelles en main pour certains et brouettes pour d’autres, des habitants des secteurs 21 et 9 de la ville de Sya ont curé, sans plus attendre les autorités, les caniveaux bouchés qui débordent d’eau pour inonder les domiciles. « Il ne fait pas bon de vivre en cette période au secteur 21 ou au secteur 9 », confie un riverain visiblement indigné. La boue et les sables extraits des caniveaux vont servir à bloquer la circulation à tous les usagers de cette intersection qui relie les deux quartiers. A cela s’ajoutent, les barres de fer, les branches d’arbres, etc…Informé de la situation, le directeur de cabinet Ardjouma Sanou, sur instruction du maire de la commune, Salia Sanou s’est rendu sur les lieux pour constater les faits. Pour Ali Traoré, habitant du secteur 21, le stade de la politisation de cette affaire d’inondation qui date depuis des années est dépassé. Et d’ajouter que ce n’est pas la bagarre : « Nous voulons assainir notre cadre de vie.

Nous ne pourrons plus attendre les autorités qui n’ont pas de paroles ». Jusqu’à 15 heures, l’engouement autour de l’action était patent. Le directeur de cabinet pour tenter de résoudre le problème a invité des délégués du quartier à une rencontre urgente à la mairie centrale. Ont pris part à la réunion, le maire de l’arrondissement n°6, Karim Barro et celui du n° 7 dont relève le quartier Colsama, Moussa Héma. A l’entendre, les inondations des secteurs 9 et 21 préoccupent le conseil municipal. C’est donc dans la perspective de trouver une solution définitive que le maire, Salia Sanou, accompagné des services techniques s’étaient rendus pour constater de visu certaines réalités dont la dégradation totale des ponts. A cet effet, un budget supplémentaire aura été voté pour les réalisations des travaux dans ces quartiers. Sauf que, précise le directeur de cabinet, la procédure semble longue car les questions financières restent délicates. Toutefois, après avoir trouvé un consensus avec les représentants des riverains, les autorités communales ont pris l’engagement d’accélérer avec diligence afin que les travaux de réhabilitation puissent être démarrés pour mettre fin aux inondations dans les deux quartiers.

Bassératou KINDO

Pour le Faso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés