Orientation scolaire, universitaire et professionnelle : Une foire pour faire le bon choix

jeudi 7 août 2014 à 22h12min

Ouagadougou abrite depuis ce mercredi 06 août et ce jusqu’au 09 août, la 2e édition des Journées d’échanges sur l’éducation, la formation, l’orientation et l’insertion scolaire et professionnelle. Discussions entre acteurs de l’éducation, conseils d’orientation professionnelle, scolaire, universitaire et expositionsdes activités au programme de cette édition organisée conjointement par le ministère des enseignements secondaire et supérieur du Burkina Faso et l’université technique de Desden en Allemagne.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Orientation scolaire, universitaire et professionnelle : Une foire pour faire le bon choix

Wenpanga Roger Zoundi vient de décrocher son Baccalauréat série D. Après les jubilations, il est maintenant face à des questionnements, sinon à des angoisses. Quelle filière choisir ? Quelles sont les filières disponibles sur place ? Quelles seront les chances de Zoundi en matière d’insertion professionnelle à l’issue de sa formation ? Ce sont, entre autres,les questions que se pose le jeune bachelier à longueur de journée.Ils sont nombreux dans cette situation et c’est ainsi chaque année après les examens scolaires. C’est pour fournir des réponses à ces questions que se posent aussi les parents, que ces journées ont été initiées. Une initiative qui a vu le jour parce que de l’avis du Dr. Wendkouni Eric Sawadogo, enseignant à l’université technique de Dresden et Co-initiateur de ces journées, « il ya un manque d’échanges et d’informations régulières et accessibles entre acteurs de la formation et de l’emploi conduisant à des problèmes d’adéquation des offres en formation et des problèmes d’orientation scolaire et professionnelle dans notre système éducatifd’enseignement général, technique et de formation professionnelles déjà sous –développé ». Et d’ajouter que les conséquences de ces problèmes sont très coûteuses pour les maigres ressources et peuvent briser des carrières individuelles.

Une initiative qui répond à une demande et comble un manque

En venant ce matin, assister aux communications et visiter les stands, Wenpanga Roger Zoundi espère donc trouver des réponses. « C’est une opportunité pour nous les nouveaux bacheliers d’avoir le maximum d’informations, c’est aussi l’occasion d’explorer tous les aspects d’orientation avant de s’engager. C’est vrai que ce que l’on veut fairecompte, mais il faut aussi prendre en compte beaucoup d’aspects de la filière que l’on veut choisir », nous confie le jeune homme. La deuxième édition des journées d’échanges sur l’éducation, la formation, l’orientation et l’insertion scolaire et professionnelle a pour thème, « reformes éducatives et développement des compétences : Etats des lieux et exigences pour les filières, les structures et les institutions de formation ». A la cérémonie d’ouverture, le secrétaire général du ministère de l’enseignement secondaire et supérieur, Bila Dipama, s’est réjoui d’une telle initiative. Pour lui, ces journées viennent à point nommé en ce qu’elles permettront de mener des réflexions rigoureuses et de dégager des actions fortes pour le système éducatif burkinabè qui connaît des réformes. Dans un contexte international marqué par la culture de l’excellence,M. Dipama estime que ces journées sont un cadre idéal pour un partage d’expériences et permettront de définir les meilleures orientations et les conditionsendogènes et exogènes qui concourent à la réussite. « L’évolution de la technologie est rapide à tous les niveaux, il convient de s’adapter.Il est aussi bien d’avoir des échanges avec les acteurs du Burkina mais également avec des partenaires étrangers qui sont certainement mieux équipés que nous et qui peuvent partager leurs expériences avec nous pour un partenariat nord sud qui soit fructueux », a dit le Secrétaire général du MESS.

Expositions, communications, conseils

Au cours de ces journées, il est prévu des échanges sous forme de communications et de discussions entre les enseignants, les doctorants, les chercheurs, les parents d’élèves et d’étudiants, le personnel administratif et de formation des écoles professionnelles, des établissements d’enseignement et de formation du primaire, du secondaire et du supérieur. Les acteurs de la formation et de l’orientation professionnelle ainsi que de l’emploi, les universitaires font également partie des participants à cette édition.
De l’avis de Wendkouni Eric Sawadogo, ces journées sont également une opportunité de publication et de discussion pour les jeunes chercheurs de même qu’une rampe pour letransfert des résultats de la recherche pour le développement de notre pays.
Le transfert du préscolaire et du post primaire au MENA dans le cadre du continuum, l’application de l’approche par compétences, l’application du système Licence Master Doctorat, sont entre autres thèmes qui seront abordés par les communicateurs burkinabè et allemands.
A côté des communications et échanges, les établissements d’enseignement et de formation exposent sur leurs offres de formation, leurs produits.
L’évènement se déroule jusqu’au 9 août 2014 au lycée Philippe Zinda Kaboré

Tiga Cheick Sawadogo

Photos : Bonaventure Lawasselea Paré

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés