Bilan première session ordinaire de l’Assemblée nationale : 22 lois, 65 questions orales, 14 questions écrites, etc.

mardi 3 juin 2014 à 04h18min

La clôture de la première session ordinaire 2014 de l’Assemblée nationale est intervenue ce lundi 2 juin 2014 en présence du Premier ministre Luc Adolphe Tiao. A l’occasion, le président Soungalo Apollinaire Ouattara, a décliné les principaux résultats auxquels la Représentation nationale est parvenue durant cette session.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Bilan première session ordinaire de l’Assemblée nationale : 22 lois, 65 questions orales, 14 questions écrites, etc.

En rappel, la session qui prend ainsi fin, a été ouverte le 5 mars 2014. Depuis, et ce jusqu’à la séance du jour, les députés ont, à en croire Soungalo Apollinaire Ouattara, mené un « débat parlementaire empreint de courtoisie, de sérénité, de patriotisme, de respect de l’autre avec toujours à l’esprit la quête d’un avenir meilleur pour les Burkinabè ». Un débat mené à l’occasion de « séances instructives » qui ont enregistré l’adoption de 22 projets de loi.

En effet, la session qui s’achève a renforcé le corpus législatif de notre pays à travers entre autres :
-  la loi relative aux sachets plastiques, adoptée le 20 mai 2014 ;
-  la loi d’orientation portant développement durable du Burkina Faso, adoptée le 8 avril 2014 ;
-  la loi d’orientation portant prévention et gestion des risques et catastrophes, adoptée le 22 avril 2014 ;
-  la loi portant création de Tribunal de grande instance (TGI) à Pô et la loi portant création d’un 2è TGI à Ouaga, votées le 8 mai 2014 ;
-  la loi relative au statut particulier du personnel de la Garde de sécurité pénitentiaire (GSP), adoptée le 15 mai 2014 ;
-  la loi portant protection de l’enfant, adoptée le 13 mai 2014 ;
-  la loi portant définition, prévention et répression de la torture et des pratiques assimilées, votée le 27 mai 2014.

Cette session aura également été l’occasion pour la Représentation nationale d’interpeller le gouvernement sur la base de 65 questions orales avec ou sans débat, de cinq questions d’actualité et de 14 questions écrites. C’est donc une session a acquis importants qui referme ainsi ses portes. Des acquis facilités, selon le président Soungalo Ouattara, par « une grande modernisation » du travail parlementaire, avec l’entrée en jeux de l’outil informatique. Aujourd’hui encore, les députés ont été invités à s’investir davantage dans l’utilisation des TIC.

Des encouragements à l’endroit du gouvernement

La cérémonie du jour, le président de l’AN l’a saisie pour, et encourager le gouvernement dans la lutte contre le grand banditisme, et l’inviter « à accorder la plus grande attention » à la mise en œuvre des récentes mesures socio-économiques. Il s’agit notamment, précise Soungalo Ouattara, de « la création de fonds spéciaux pour les jeunes et les femmes en vue d’amortir les chocs et effets persistants de la crise économique mondiale sur les populations ». Ces mesures, le président de l’AN dira y voir « une réponse appropriée à la problématique de l’emploi des jeunes et des femmes ».

Plaidoyer pour la préservation de la cohésion sociale

Après avoir exprimé une pensée pieuse pour le Mali, le président de l’AN a souhaité que tous les dirigeants africains ainsi que la communauté internationale soutiennent ce pays dans « la recherche d’une solution rapide et définitive ».

Relevant que « le débat politique est très ouvert au Burkina Faso », Soungalo Ouattara a indiqué que « dans ce contexte de libre expression, les différentes opinions doivent se manifester dans les formes républicaines, en ayant à l’esprit le respect de la constitution, des lois et des règlements et la préservation de la cohésion sociale ».

Et avant de souhaiter une bonne saison des pluies au monde paysan, le président de l’AN a émis le vœu que les députés passent une fructueuse intersession. Une intersession qui aura cours jusqu’au dernier mercredi du mois de septembre 2014 et durant laquelle les élus pourront communier avec leur base.

Fulbert Paré

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés