Inclusion sociale des personnes handicapées : comment y parvenir ?

lundi 2 juin 2014 à 00h21min

L’A.E.E.H.B (association des élèves et étudiants handicapés du Burkina) a organisé un forum national des jeunes pour l’inclusion sociale des personnes handicapées. Cette activité a eu lieu les 29, 30 et 31 mai 2014 à la salle de conférence de l’UFR/SJP de Ouagadougou. Elle avait pour but de réfléchir sur les stratégies à mettre en place pour une réelle inclusion socio-économique et culturelle des personnes vivant avec un handicap.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Inclusion  sociale des personnes handicapées : comment y parvenir ?

L’A.E.E.H.B a réuni les différentes associations des personnes handicapées et valides pour un forum. Placé sous le haut parrainage de Me Gilbert OUEDRA0GO vice- président de l’assemblée nationale et des co-parrains, le ministre des enseignements secondaire et supérieur et le ministre de la jeunesse et de l’emploi ; cette activité a connu la participation d’environ cent trente personnes et s’est déroulée du 29 au 31 mai à Ouagadougou. Le forum visait essentiellement à trouver des stratégies pour permettre une meilleure insertion des handicapés dans les secteurs d’activités.

Des ateliers et communications ont constitué les temps forts de ce rassemblement. Les travaux du panel ont été axés sur la mise en place d’un document qui facilitera les plaidoyers auprès du gouvernement et des structures privés. Ils ont bénéficié à cet effet de la communication sur la loi 012/02 -O4 -2010 portant protection et promotion des personnes handicapées. Celle-ci les a permis de faire connaissance du contenu de la loi, des droits et devoirs qui leur sont assignés. Le deuxième échange, porté sur les constats et perspectives : quelle action des élèves et étudiants handicapés pour la prise en compte de leurs droits fut suivi par les actions et moyens à mettre en œuvre pour l’application de la carte d’invalidité. Notons que les personnes vivant avec un handicap rencontrent beaucoup de problème avec cette question de carte d’invalidité.

Cette carte a été en effet mise en place pour leur permettre d’avoir accès à certaines faveurs à elles réservés. Malheureusement, cette carte peine à voir le jour et l’A.E.E.H.B interpelle les autorités en charge de la question. L’insertion socio-économique et culturelle était également à l’ordre du jour et c’est l’ONG Chitoffel Blinden Mission (CBM) qui a animé cette conférence. CBM (ensemble pour faire) travaille en effet avec personnes handicapées depuis plusieurs années par divers dons et appuis. Un sport nommé handi-sport a mis fin au forum mais la lutte de classe continue car elles ont leur rôle dans la société.

Rosine Sidnoma KABORE

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 2 juin 2014 à 06:36, par Sole
    En réponse à : Inclusion sociale des personnes handicapées : comment y parvenir ?

    Ces actions si importantes améliorent la société et la cohabitation. Nous devons être disposés à collaborer et à accueillir ces personnes dignes de se ranger elles part de notre société

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2014 à 08:45, par Kelguinka
    En réponse à : Inclusion sociale des personnes handicapées : comment y parvenir ?

    Bonjour chers amis. Je vous félicite et vous encourage pour cette initiative qui est à saluer car, la crise économique que nous vivons actuellement est telle que la personne handicapée doit bénéficier d’une attention particulière afin de lui permettre d’espérer au bonheur que nous cherchons tous dans ce monde. Comment sans mesures l’handicapé pourra se loger décemment à Ouagadougou ? Comment sans mesures spéciales l’handicapé pourra se déplacer pour ses affaires dans notre pays ? Comment sans accompagnement l’handicapé peut se trouver du travail ou entreprendre à Ouagadougou sans compter sur la pitié de la société ? Je n’ais fait que citer là quelques obstacles à l’épanouissement de la personne handicapée dans notre pays. Chers amis, de tout ce que j’ai cité, dites moi des mesures spéciales prises par notre gouvernement pour alléger la misère des personnes handicapées dans ces différents domaines. A ma connaissance rien. Je suis désolé mais dans notre beau pays, nous excellons dans des beaux textes mais sur le terrain, c’est triste de ne rien trouver comme résultats. Travaillons plus à soutenir la personne handicapée au lieu d’exhiber à tout bout de champs sa situation d’handicape pour des miettes. Chers dirigeants, nous vous remercions pour les jolis textes mais nous préférons des actions concrètes.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2014 à 14:15, par Kamélé
    En réponse à : Inclusion sociale des personnes handicapées : comment y parvenir ?

    Vous devez aussi vous battre pour changer le concept de "personne handicapée". AU Burkina Faso, on vous a flatté pour vous dire que le concept de personne handicapée met en évidence la notion de "personne". et que cette notion (personne handicapée) est mieux que le concept de "handicapé" qui a la malchance d’insister sur le handicap seulement. Vous êtes content de cela. Vous êtes des étudiants incapables de critiquer ce concept de personne handicapée qui tout en mettant l’accent sur la notion de personne, ajoute le diminutif ou stigmate de handicapée. Si le terme handicapé seul est dévalorisant pour désigner ce groupe, la personne handicapée = valorisant (personne) + défavorisant (handicapée). et finalement, les gens retiennent toujours "handicapé". car ce additif veut faire croire que vous êtes des personnes entières à 100% c’est pour cela, on vous ajouté le qualificatif ou diminutif de handicapé. Honte à vous, honte à nous tous. vous êtes fier de ce terme. On ne dirait même pas des étudiants. Le français n’est pas notre langue d’origine, mais, ceux qui parlent le français mieux que nous, en Europe, dans la francophonie, selon l’OMS, on ne parle plus de handicapé ou de personne handicapée. Non ! c’est périmé. On parle de personne à mobilité réduite, à visibilité réduite etc. une personne à visibilité réduite n’est pas forcement un aveugle mais toute personnes qui n’a pas une acuité visuel de 10/10. 9a amènent les gens à être plus solidaire, à vous stigmatiser moins, et à se sentir tous concernés par la chose. une personne qui à la date d’ajourd’hui à mal au génou et macrche difficilement, que cela soit temporaire ou définitive est une personne à mobilité réduite et non une personne handicapée. L’OMS insiste très bien que le handicap ne réside pas dans la personne. donc il n’y pas de personne handicapée. mais el handicap réside dans la société. c’est elle qui crée et entretien le handicap. c’est pour cela pour éviter el handicap, la société doit avoir une politique d’inclusion des personnes à mobilité, visibilité (ou fonctionnement) réduite. Honte à ces étudiants, qui doivent lire pour éclairer ces autorités qui n’ont pas le temps de lire. Honte à vous de ne pas savoir que le concept de personne handicapé est stigmatisante pour vous-même. vous vous comporter en véritable garibou(mendiants) en acceptant ce concept. vous montrer que vous n’attendez que de l’aide. Honte à nous. par ailleurs qu’est-ce qu’une carte d’invadité ? c’est une carte donner aux invalides pour attester leur invalidité. n’avez vous pas honte de vous considérer comme des invalides ? vous des valides qui s’ignorent, des valides au même titre que les autres valident. Seulement vous avez un fonctionnement (mobilité, visibilité, etc.) réduit mais vous n’êtes des invalides. On ne dirait même pas des étudiants. ne pouvez vous pas exiger le changement du nom de la carte ? il existe des cartes pour les indigents. indigent sans être le meilleur terme est encore mieux à invalide. Si la population vous qualifie d’invalide vous allez crier au scandale or, vous vous battez pour avoir des cartes qui atteste que vous l’êtes. Honte à nous tous.

    Répondre à ce message

    • Le 6 juin 2014 à 14:08, par Boukary KIEMA
      En réponse à : Inclusion sociale des personnes handicapées : comment y parvenir ?

      Bonsoir merci pour tes remarques et critiques, je pense aussi l’OMS a dit que tout être humain est un potentiel handicapé.
      Avec le temps nous changerons la dénomination c’est une affaire de récépissé donc comprend nous et surtout le jour tu sera handicapé dans ce pays tu comprendra beaucoup de chose.

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés