Renforcement des axes de coopération inter hospitalière : Le trio gagnant CHU-YO, EPS Ville Evard et CHU de Clermont Ferrand

dimanche 1er juin 2014 à 10h54min

La mission conduite par le directeur général du CHU-YO, Robert Sangaré, en France, du 20 au 31 mai 2014, a eu des rencontres d’échange et d’évaluation des axes de coopération avec les hôpitaux partenaires.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Renforcement des axes de coopération inter hospitalière : Le trio gagnant  CHU-YO, EPS Ville Evard et CHU de Clermont Ferrand

Le vendredi 25 mai, à partir de 12 heures, il y a eu une réunion de travail entre la délégation burkinabé et le directeur général du CHU de Clermont Ferrand, accompagné de son directeur médical, et du directeur chargé de la coopération.

Le projet d’établissement 2013 et 2017 du CHU-YO a été présenté par le président de la commission médicale d’établissement, le Pr Kampadilemba Ouoba. Il s’agit d’un programme ambitieux embrassant entre autres le développement des secteurs managérial, médical, infirmier, ainsi que la maintenance des équipements.

La coopération avec le CHU de Clermont Ferrand était jadis basée sur la spécialité neurochirurgicale. C’est dans ce cadre que chaque année, deux missions chirurgicales françaises interviennent au CHU-YO pour la prise en charge des tumeurs du cerveau ou des hydrocéphalies. Le gouvernement burkinabè ayant décidé de la création d’un centre d’excellence en neurochirurgie, les partenaires Clermontois se disent intéressés de poursuivre et de renforcer la coopération dans ce domaine avec le Burkina. De plus en plus, bien d’autres spécialités médicales sont prises en compte dans les actions de coopération. C’est dans ce cadre que Mamadi Konfé, aide-chirurgien au service de gynécologie obstétrique du CHU-YO, grâce au plaidoyer du directeur général, est en stage d’un mois au site Estaing du CHU de Clermont Ferrand, spécialisé dans la prise en charge mère & enfant. Egalement, l’un des meilleurs agents 2012 du CHU-YO, Berthé Sidiki, attaché de santé, y séjourne actuellement pour un stage.

Après avoir passé en revue les activités de coopération inscrites au programme, certaines seront naturellement reconduites et d’autres, qui n’ont pu être réalisées pour diverses raisons, ont été relancées. Ainsi, la formation d’un médecin urgentiste est également est un vœu cher au directeur général, car ce type de personnel est indispensable pour améliorer la prise en charges des patients reçus au service des urgences médicales.

Le CHU-YO vient d’acquérir chèrement par l’intermédiaire de la SOGEMAB, des appareils d’imagerie médicale (scanner 64 barattes, radiologie standard, panoramique dentaire, etc.) Le cri de cœur du CHU-YO est de pouvoir trouver un terrain de stage de remise à niveau au profit des manipulateurs, radiologues, et maintenanciers, sachant que la technologie médicale évolue assez rapidement.

Avant de prendre congé des amis français, le premier responsable du CHU-YO a, au nom des autorités burkinabè en charge de la santé, traduit les remerciements et exprimé sa gratitude au directeur général du CHU de Clermont Ferrand, et souhaité que cette coopération se poursuive et gagne davantage en envergure. Il a invité son homologue de Clermont Ferrand à un séjour de travail au Burkina Faso, pour renforcer les relations existantes. Un baobab en bronze, symbole de grandeur et de pérennité, a été remis aux partenaires de Clermont Ferrand.

Le vendredi 30 mai, à partir de 10 heures, cap sur l’Etablissement Public de Santé(EPS) Ville Evrard dans la banlieue parisienne, pour le même travail d’évaluation des actions de coopération. L’EPS Ville Evrard, est le plus grand hôpital psychiatrique qui entretient des relations de coopération avec le CHU-YO depuis plus de 15 ans. Chaque année, cette structure hospitalière reçoit des stagiaires burkinabè en psychiatrie. Le meilleur brancardier du CHU-YO y a bénéficié d’un stage. La diversité des offres de formation fera son entrée dans cette coopération, car cet hôpital est prêt à recevoir des stagiaires en orthophonie du service ORL.

Le plan de coopération 2013 -2015 avec l’EPS Ville Evrard est à un niveau d’exécution plus qu’appréciable, la quasi-totalité des activités programmées étant déjà menées ou en voie de l’être. Le directeur général a salué et loué l’exemplarité des relations avec l’EPS Ville Evrard, dont les responsables ont une fois de plus marqué leur disponibilité à accompagner le CHU-YO.
Satisfaits de ces échanges, il est envisagé du côté de l’EPS Ville Evrard une mission au Burkina en octobre prochain.

Le Service Communication CHU-YO depuis Paris et Clermont Ferrand

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés