Secours d’urgence : Boromo dispose d’une caserne de Sapeurs-Pompiers

dimanche 18 mai 2014 à 23h15min

Le Ministre de l’Administration territoriale et de la sécurité, Jérôme Bougouma a inauguré, le vendredi 16 mai dernier, la caserne des Sapeurs-pompiers de Boromo, localité située à plus de 200 km à l’Ouest de Ouagadougou. La Caserne a été réalisée par la Loterie nationale burkinabè (Lonab).

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Secours d’urgence : Boromo dispose d’une caserne de Sapeurs-Pompiers

L’histoire de cette caserne remonte à novembre 2012. Pour soutenir les Sapeurs-pompiers, la maison de production de la cinéaste Aminata Glez/Diallo, Jovial Production, avait initié une collecte de fonds. A cette occasion, la directrice générale de la Lonab, Amélie Tamboura avait annoncé, comme contribution de sa structure, la réalisation d’une Caserne pour les Soldats du feu. En septembre 2013, la promesse devenait réalité. A la faveur du 19e tirage de la Tranche commune Entente à Bobo-Dioulasso, le projet a été présenté au Conseil municipal de Boromo et les travaux avaient été lancés. Un an après, la directrice générale de la Lonab, ses collaborateurs, accompagnés cette fois du Ministre de l’Administration territoriale et de la sécurité, du Chef d’Etat-major général des Armées, le général Nabéré Honoré Traoré et des patrons de loteries nationales des pays membres du Conseil de l’Entente sont repartis sur leurs traces avec pour mission d’inaugurer le joyau.

La caserne s’étend sur une superficie de 1,8 hectare et comprend en plus de la clôture, le poste de commandement, le bureau des opérations et des transmissions, les salles d’instruction de 80 places, un parking pour les engins à 2 roues et un dortoir de 75 lits. Les branchements eau et électricité sont encore toujours en exécution. Cette première phase du projet qui a coûté près de 350 millions de francs CFA représente 47,9% des travaux. Il reste cependant d’autres réalisations dont l’infirmerie, le plateau omnisport, l’acquisition d’un véhicule de désincarcération, l’aménagement de voies internes, etc. Ces infrastructures vont nécessiter environ 379 millions FCFA pour leur réalisation.

La construction de la Caserne des Sapeurs-pompiers répond à un besoin impératif de pouvoir secourir rapidement les accidentés de la RN1. Selon les chiffres des services techniques, environ 22,35 des accidents enregistrés en 2012 ont eu lieu sur la RN1. On se rappelle de l’accident du 15 novembre 2008 qui avait fait 77 victimes à Boromo. « Les Secours sont venus à plus de 100 km. L’accident a eu lieu aux environs de 5h et les premiers secours sont arrivés vers 9h », s’est rappelé Kader Seynou, maire de Boromo.

La commune de Boromo relève de la région de la Boucle du Mouhoun. Elle compte 29849 habitants et s’étend sur une superficie de 99 km2. La Caserne de Boromo qui abrite la 6e Compagnie des Sapeurs-pompiers est la plus grande des casernes des provinces. Pour le maire Seynou, elle est le signe de la solidarité entre les pays membres du Conseil de l’Entente.

La Lonab place par contre cette caserne sous trois symboles : l’intégration sous régionale, le renforcement des liens Lonab-Armée et la reconnaissance à la clientèle. « Parce que cette caserne est un symbole, la Lonab a souhaité y voir graver en lettres d’or, l’esprit de solidarité, d’entraide et de paix », a indiqué Amélie Tamboura.

Profitant de l’occasion, le maire de Boromo a émis la doléance que soit relevé le plateau technique des urgences médico-chirurgicales de l’hôpital. Car dit-il : « Il est bien de secourir rapidement mais il faut aussi pouvoir soigner le blessé très vite ». Une doléance dont le Ministre Jérôme Bougouma s’est proposé de porter auprès de son collègue de la santé, Léné Sebgo.

Afin de remercier la Lonab pour ce don, la directrice, au nom de sa structure, a été décorée à la Médaille d’honneur des Sapeurs-pompiers avec Etoile d’Or.

Jacques Théodore Balima

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 17 mai 2014 à 19:18
    En réponse à : Secours d’urgence : Boromo dispose d’une caserne de Sapeurs-Pompiers

    ça c’est une très bonne nouvelle. Moi j’aurai préférer que l’état, au lieu de construire des hotels administratifs dans tous les chefs-lieu de régions (13) aurait mieux fait de d’y installer des brigades de sapeurs pompiers. Imaginez des coins comme Gaoua (une ville totalement enclavée), en cas d’accident on assiste souvent , impuissant au deccès dans certains cas

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2014 à 23:05, par Le dernier Voltaique
    En réponse à : Secours d’urgence : Boromo dispose d’une caserne de Sapeurs-Pompiers

    Cette ville à 180 km de Bobo et et de Ouaga mériterait d’ être choisie pour développer de manière volontariste un pool urbain et scolaire ainsi que industrielle. Elle a l’avantage d’être pas loin du fleuve Nouhoun et a les potentialités pour devenir la troisième ville du Burkina si la vision de décentralisation équilibrée était vraiment une préoccupation des autorité. Malheureusement pour elle elle n’est pas la capitale d’un ancien royaume mossi et encore moins le village du roi du jour qui accaparent toutes les infrastructures et pourrait détrôner Ouaga pour devenir capitale du Compaoré Bahiri ou Compaoré Tenga (Compaoré Faso pour les Dioula, Compaoreland pour les anglo saxon) nouveaux noms envisagés du Burkina Faso si le référendum passe et qui serait habité par des Compaorélais et Compaorélaises.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai 2014 à 22:32, par ZiniarrusZorrus de Pilimpikou
    En réponse à : Secours d’urgence : Boromo dispose d’une caserne de Sapeurs-Pompiers

    Tout simplement Ridicule.

    Répondre à ce message

    • Le 19 mai 2014 à 09:48, par la mama
      En réponse à : Secours d’urgence : Boromo dispose d’une caserne de Sapeurs-Pompiers

      Pourquoi ? bravo à la LONAB.

      Répondre à ce message

    • Le 19 mai 2014 à 21:51, par MAX
      En réponse à : Secours d’urgence : Boromo dispose d’une caserne de Sapeurs-Pompiers

      Très beau geste de la part de la LONAB ! Elle aura fait sa part de B.A.
      l’emplacement de ce poste de secours à Boromo est stratégique car il y a plein de dangers sur la RN1 surtout dans cette zone.
      1)Venant de Ouaga, déjà à quelques centaines de mètres du fameux pont sur le Mouhoun, la chaussée est tellement mauvaise que les usagers sont obligés de passer par Dedougou pour joindre Bobo !
      2)Si malgré tout vous passez par ce pont, il vous faudra faire des slaloms depuis le péage jusqu’au centre de la ville ou vendeurs et engins de tous genres se mêlent et se feintent a longueur de journée et de...nuit !
      3)Si vous arrivez a slalomer entre vendeurs et engins pour vous faire un passage, vous serez encore confronté aux gros porteurs et autres véhicules stationnés a gauche et a droite aux abords de la route tout juste avant la brigade de gendarmerie !
      4)Enfin, des la brigade, il vous faut être très vigilant car la route commence à serpenter et vous pouvez prendre le décor tout moment !
      5)Autre chose : les autochtones devraient voir a calmer un peu les esprits des génies qui, selon certains, habiteraient à un certain point de l’axe. C’est pas les humains seuls qui sont sur terre ! CQFD !!!
      NB : Il serait bien d’élargir la voie depuis le pont jusqu’à la sortie de la ville et prendre en compte les doléances du maire de cette commune qui a de l’avenir.
      Bon courage à la LONAB et ne vous laissé pas décourager par les calomnies et argots de certaines personnes qui ne connaissent pas le prix d’une brique...

      Répondre à ce message

  • Le 19 mai 2014 à 04:21, par Le dernier Voltaique
    En réponse à : Secours d’urgence : Boromo dispose d’une caserne de Sapeurs-Pompiers

    Cette ville à 180 km de Bobo et et de Ouaga mériterait d’ être choisie pour développer de manière volontariste un pool urbain et scolaire ainsi que industrielle. Elle a l’avantage d’être pas loin du fleuve Nouhoun et a les potentialités pour devenir la troisième ville du Burkina si la vision de décentralisation équilibrée était vraiment une préoccupation des autorités. Malheureusement pour elle, elle n’est pas la capitale d’un ancien royaume mossi et encore moins le village du roi du jour qui accaparent toutes les infrastructures et pourrait détrôner Ouaga pour devenir la capitale du Burkina Faso désintégré : le Compaoré Tenga (Compaoré Faso, Compaoreland ) nouveaux noms envisagés du Burkina Faso habité par des Compaorélais et Compaorélaises en cas de succès du référendum.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai 2014 à 08:42, par Loukmane
    En réponse à : Secours d’urgence : Boromo dispose d’une caserne de Sapeurs-Pompiers

    Grand merci a la Lonabe et a l’armée pour cette initiative très louable.
    Et je souhaite beaucoup de courage aux Sapeur-pompiers qui vont prendre fonction dans cette caserne !

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai 2014 à 10:11
    En réponse à : Secours d’urgence : Boromo dispose d’une caserne de Sapeurs-Pompiers

    Quand ceux qui se disent journalistes ne sont sans culture générale, c’est terrible. Ouaga-Boromo ne vaut même pas 200 km et tu oses écrire "plus de 200km". Shame on you ! Sur les panneaux de signalisation c’est écrit 175 km, 180 km au plus. A connait pas à demander. les épreuves du Bepc c’est pour bientôt. Faut as induire les enfants en erreur

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai 2014 à 16:45, par Dimathème
    En réponse à : Secours d’urgence : Boromo dispose d’une caserne de Sapeurs-Pompiers

    Au moins lefaso.net au eu l’idée de retracer l’historique. Cela, il est bon et juste de le rappeler. Je vois qu’on est presser de montrer cette réalisation, mais il a fallu inviter les initiateurs du projet. Bref, les bénéfices à la nation entière. C’est bien. J’espère surtout que le reste du projet sera mené à terme car je ne comprend pas pourquoi on fait l’inauguration d’un chantier non achevé. Aidez moi à comprendre.
    Je crois qu’au delà de cette caserne, un clin d’oeil doit être fait à l’endroit de deux corps : la police et la gendarmerie (même si l’armée à son budget, pour ce qui est de la gendarmerie). Si chaque burkinabè donnait 100 F CFA, même si ce sont des véhicules france au-revoir, on pourra doter nos polices et la gendarmerie départementale de citadines. juste un apport.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés