Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne priez pas pour une vie facile, priez pour avoir la force d’endurer la difficulté.» Bruce Lee, Acteur, Artiste, Cinéaste, Pratiquant d’art martial, Sportif (1940 - 1973)

Championnat national de lutte : Alfred Badi Zan toujours le plus fort

Accueil > Actualités > Sport • • mardi 6 mai 2014 à 00h15min
Championnat national de lutte : Alfred Badi Zan toujours le plus fort

Le championnat national de lutte a désigné ses vainqueurs dans la soirée du dimanche 4 mai 2014. Alfred Badi Zan qui a gagné aux points face à Romaric Kawané est le champion du Burkina Faso dans les 100 kilogrammes.

Venus de 17 provinces, les lutteurs ont livré en 72 heures 120 combats. Les phases finales ont mis en compétition les meilleurs de chaque catégorie. Dans les 66 kg, c’est Alex Faustin Ki qui s’est imposé devant Nama Célestin. Chez les 76 kg, c’est Débé Blaise du Kadiogo qui sort premier pendant ce temps, dans les 86kg, Eloi Zerbo a mis tous ses concurrents au sol.

En dames, Germaine Bognini est la meilleure. Elle a envoyé au sol sa rivale Véronique Kaboré visiblement moins dotée par la nature. Chez les 65 kg, Aïssa Ouédraogo du Kadiogo a imposé sa suprématie tandis que Josiane Nabi du Boulkiemdé faisait la loi chez les 60kg.

Le combat très attendu par le public a mis aux prises Alfred Zan Badi alias le tonnerre du Kadiogo à Romaric Kawané dit le buffle du Nayala. Des retrouvailles entre vieux copains car les deux s’étaient déjà affrontés à la Semaine nationale de la culture (SNC) à Bobo-Dioulasso. Et bis repetita pour les deux lutteurs. Car comme à Bobo, à la fin du temps règlementaire, personne n’est parvenu à terrasser l’autre. Mais averti à deux reprises dans le combat, Romaric Kawané a perdu le match aux points.

Le Niger était représenté à ce championnat par le président de la Fédération nigérienne de luttes, Abdoulaye Allassane et des lutteurs. Ces derniers ont livré des matchs amicaux contre leurs homologues burkinabè.

Résultats

Hommes

66 kg
1er Ki Alex Faustin
2e Nama Célestin
3e Doh Frédéric
4e Bako Nebon

76 kg
1er Débé Blaise
2e Toé A Séraphin
3e Illy Patargom
4e Bado Ousmane

86kg
1er Zerbo Eloi
2e Koutou Saïdou
3e Zon Drissa
4e Diallo Moustapha

100kg
1er Zan Alfred Badi
2e Romaric Kawané
3e Dao Madou
4e Diapa Bila

Dames

60kg
1ère Nabi Josiane
2e Badolo Augustine
3e Zey Fatoumata
4e Bokoum Minata

65kg
1ère Ouédraogo Aïssa
2e Toé Nadine
3e Birba Christine
4e Yaméogo Christine

70kg
1ère Bognini Germaine
2e Compaoré Safoura
3e Kaboré Véronique

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Portfolio

Vos commentaires

  • Le 6 mai 2014 à 13:46, par le sainr En réponse à : Championnat national de lutte : Alfred Badi Zan toujours le plus fort

    c est pas normal cette histoire de points. il faut regardé chez les freres du senegal

    Répondre à ce message

    • Le 6 mai 2014 à 16:01, par YELKAYE En réponse à : Championnat national de lutte : Alfred Badi Zan toujours le plus fort

      Lutte est toujours une opération binaire. Soit tu prend le sol soit tu reste debout. (o ou 1)
      Les histoires de ROUND à la mode européenne n"ont pas de place dans notre culture .
      Badi ZAN est à jamais sur les traces de son père ! Il doit et même peut réussir mieux son père.
      Inutile de vous hasarder sur des oeuvres oû vos pères ont echoué disait ZARATHOUSTRA !

      Répondre à ce message

    • Le 6 mai 2014 à 17:07, par lutte burkina En réponse à : Championnat national de lutte : Alfred Badi Zan toujours le plus fort

      merci mon frère pour ton attachement à la lutte. Ce que tu dis est juste mais tu n’a pas raison. En fait la lutte que tu regarde au Sénégal ou les lutteurs peuvent faire plus d’une heure de combat n’est malheureusement pas celle pratiquée au Burkina et même dans les autres pays membres de la CEDEAO. Cette lutte est appelée lutte libre et est uniquement pratiquée au Sénégal. Pour vous dire que chez nous, les arbitres ne font qu’appliquer la règlementation En lutte traditionnelle, on peut gagner son adversaire soit par terrassement, soit par avertissement ou soit par disqualification. C’est un peu comme au boxe ou on est pas obligé de gagner son adversaire par KO, mais à l’issue de toutes les manches, les arbitres sont obligés de les départager par les points.. Merci encore et vive la lutte au burkina. Plein succès à la FBL

      Répondre à ce message

    • Le 11 mai 2014 à 20:53, par un lutteur En réponse à : Championnat national de lutte : Alfred Badi Zan toujours le plus fort

      c’est les règles du jeux mn ami.on n’a jamais dit qu’il faut forcement terraser.c’est ça on appel avoir de l’experience dans la matière donc t’inquiète.je te rappel qu’en lutte il faut eviter de fuire devant tn adverssaire car en cas de match nul tu perd.merci de me comprendre

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Coupe du monde Qatar 2022 : Salima Mukansanga, première africaine retenue pour arbitrer
Football : Fin de saison heureuse pour certains internationaux burkinabè
Championnat national D1 : L’AS Douanes se positionne pour le titre
Inclusion des personnes handicapées intellectuelles : Special Olympics Burkina sensibilise 16 000 personnes
Coupe du Faso 2022 : L’USCO, l’invitée surprise des demi-finales
Cyclisme : La Fédération fait le toilettage de ses textes
Football : Le ministre des sports confirme la sélection de Hubert Velud comme entraîneur des Etalons
Volleyball : L’AS Douanes participe au championnat d’Afrique des clubs champions masculins
Justice/Burkina Faso : Le procès opposant Sita Sangaré à Aristide Bancé renvoyé au 31 mai 2022
Championnat national D1 : L’ASFA tombe face à l’EFO et s’éloigne du titre
Ligue 1 Lonab : L’EFO dispose de l’ASFA Yennenga (1-0)
Dernières journées de la ligue 1 Lonab : La Ligue professionnelle de football (LPF) invite les acteurs au fair-play
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés