Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

jeudi 24 avril 2014 à 22h35min

Au stade actuel de la situation politique, tout laisse croire que le président Blaise Compaoré n’a plus d’autre choix que de respecter les termes de la constitution qui lui interdisent de briguer encore la magistrature suprême. Les médiateurs autosaisis ont fini par laisser les scrupules de côté pour lui dire ce qu’ils pensaient tout bas, à savoir : renoncer clairement à modifier l’article 37 de la constitution. « Le président du Faso prend sur lui la responsabilité de son départ en 2015, à la fin constitutionnelle de son mandat », déclarent les sages. Pour eux, c’est le seul scénario d’honneur qui s’impose à lui. Dans ce cas, « la majorité joue la carte de la responsabilité et positionne son
candidat le plus à même de lui assurer la victoire ». C’est le souhait de Jean-Baptiste Ouédraogo et de ses compagnons de la médiation. Cette invite à trouver un candidat autre que Blaise Compaoré pour l’échéance électorale de 2015 est un grand défi pour le parti présidentiel, une grande responsabilité qu’il n’a jamais pu exercer jusque-là. Le président Blaise Compaoré étant l’alpha et l’oméga du parti, les éventuels présidentiables se font encore tout petits, espérant avoir la préférence du « grand maître de la loge CDP ».

Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

« Le CDP cherche candidat pour
2015. » Cela pourrait être
l’intitulé d’une annonce à
afficher au siège du parti, Avenue
du Dr Kwamé Nkrumah. Pressé
par le calendrier électoral qui
défile à grande vitesse, le
Congrès pour la démocratie et le
progrès (CDP) commence à
sortir de sa logique de « Blaise ou
rien ». Les responsables du parti
n’écartent plus l’hypothèse d’une
autre candidature autre que celle
de Blaise Compaoré à la
prochaine présidentielle.
Interrogé par notre confrère de
L’Evénement (n°276 du 25 mars
2014) sur les intentions de Blaise
Compaoré de briguer un autre
mandat, le secrétaire exécutif
national du parti lâche : « Etant un
collaborateur du président Blaise
Compaoré, je ne l’ai pas entendu se
prononcer sur cette question. Et le
CDP, mon parti, ne s’est pas encore
exprimé sur le sujet. Il convoquera en
temps opportun ses instances pour le
faire. » Assimi Kouanda n’est pas
non plus à l’aise quand on le
questionne sur le référendum
comme si le sujet était devenu
subitement tabou au CDP. Il se
contente d’annoncer des
évidences comme la tenue d’un
congrès pour début 2015 pour
faire connaitre le candidat du
parti. Toutes ces circonvolutions
traduisent néanmoins une
certaine évolution dans l’agenda
politique du pouvoir, ne serait-ce
que sur le plan théorique. Même
lors de la réunion du bureau
politique national (BPN) du parti
tenue le 29 mars, Assimi
Kouanda et ses camarades ont soigneusement
évité d’évoquer les sujets qui
fâchent (mise en place du sénat,
révision de l’article 37,
référendum). Ils ne martèlent
plus leur souhait de voir Blaise
Compaoré se représenter en
2015. C’est en soi un début de
changement de cap. Mélégué
Maurice Traoré, député et
conseiller politique du parti, avait
déjà dressé dans le quotidien Le
Pays du mardi 25 mars un constat
implacable de l’inutilité pour le
pays d’une énième candidature de
Blaise Compaoré. « … à mon avis,
quand on a fait 25 ou 30 ans à la tête
d’un Etat, on ne doit plus se poser de
question en terme d’avenir politique.
Après 30 ans, que peut-il encore faire
pour le Burkina qu’il n’a pas fait ? Il
faut simplement aménager le passage à
une autre phase de l’histoire politique
du pays. », assène l’ex-président de
l’Assemblée nationale (1997-
2002). Pour lui aussi, « si
aujourd’hui ou demain, Blaise décide
de ne pas se présenter, il faudra bien
que le CDP présente un candidat ».
Après avoir admis enfin que le
CDP peut présenter quelqu’un
d’autre, la question qui revient
c’est celle de l’identité des
hommes et des femmes
susceptibles de porter l’étendard
du parti à la prochaine
présidentielle. Les éventuels
candidats vont se recruter dans
trois milieux : la diplomatie, le
sérail militaire et l’appareil du
parti.

La carte Kadré

Au niveau des diplomates,
l’homme en vue actuellement,
c’est bel et bien Kadré Désiré
Ouédraogo, le président en
exercice de la Commission de la
CEDEAO. Il devient de plus en
plus présent sur la scène
nationale. Il a parrainé la dernière
édition de la Semaine nationale
de la culture (SNC). Il réunit
plusieurs atouts. Sur le plan du
caractère, c’est un homme
affable, très courtois et
consensuel. Sur le plan
professionnel, il a une riche
expérience à l’international. De la
BCEAO à la CEDEAO en
passant par Bruxelles, la capitale
de l’Union européenne, il a eu le
temps de tisser sa toile et de
démontrer ses compétences
d’économiste-gestionnaire et de
diplomate averti des grands
dossiers de l’Afrique et du
monde. Il a donc toutes les
qualités requises et appréciées par
certaines chancelleries
occidentales. Mais ces atouts
risquent d’être insuffisants dans
le contexte actuel de la situation
politique. Bien qu’ayant été
Premier ministre pendant cinq
ans (1996-2000), Kadré ne
dispose d’aucune base électorale
et son influence au sein du parti
est presque nulle. Il n’a aucun
contrôle sur l’appareil du parti.
S’il doit être désigné, ce serait
simplement par la seule volonté
de Blaise Compaoré, qui devra
par la suite s’investir
personnellement pour lui faciliter
la tâche. Il reste donc un candidat
à risque pour le CDP, une proie
très facile pour les dinosaures du
Mouvement du peuple pour le
progrès (MPP). On se rappelle de
ses difficultés en 1997, lors des
législatives, à se positionner
comme candidat dans sa
province d’origine du
Sanmatenga. Sa fonction de
Premier ministre n’avait rien pu
faire pour lui. Aujourd’hui plus
qu’hier, il serait très difficile pour lui
de conquérir démocratiquement
une position enviable dans la
province au regard de sa longue
absence. Pour remédier à ces
handicaps, il aurait besoin de
beaucoup de temps. Or, c’est ce
qui fait défaut au pouvoir dans
son ensemble.

Djibril Bassolet, le général diplomate

Lui aussi sillonne ces derniers
temps le Burkina Faso, alternant
inaugurations de mosquées et
parrainages de coupes sportives
par-ci, par-là. De sa Kossi natale
au Centre-Ouest, il est beaucoup
sollicité par diverses structures
religieuses et associatives dans le
cadre de leurs activités. Avec le
soutien de l’Organisation de la
conférence islamique (OCI) et
ses amis du Qatar, Djibrill
Bassolet se rend disponible et
surtout généreux envers tout ce
beau monde. Il pourrait mettre
toutes ces structures à
contribution s’il lui arrivait de
nourrir des ambitions nationales.
Par rapport à la situation
nationale, il a l’avantage de ne
s’être pas compromis sur l’article
37. Il a toujours répété que si sa
révision allait être source de
tensions, voire de troubles pour
le pays, il serait mieux de le laisser
en l’état. Son discours a toujours
été que Blaise Compaoré ne
ferait rien qui va remettre en
cause la stabilité du pays. En
martelant ce discours depuis
2011, lors des manifestations
scolaires et autres mutineries, il
prenait ainsi sa distance avec la
position officielle du CDP. Il
peut se prévaloir de cette
constance auprès de l’opinion
publique. Autre avantage du
pandore, c’est sa connaissance du
système qui gouverne le pays
depuis ces trente dernières
années. Du Conseil national de la
révolution (CNR) à la 4ème
République en passant par le
Front populaire, il a toujours été
au coeur du système sécuritaire. A
partir de l’année 2000, on a vu
son influence se renforcer dans le
système au point que certains
observateurs estiment que n’eut
été son entregent, le régime
n’aurait pas survécu à la crise
consécutive à l’assassinat de
Norbert Zongo. Il a beaucoup
pesé dans le « containment » du
Collectif contre l’impunité qui
avait décrété entre temps des
« résistances actives », synonymes pour certains de prémices
insurrectionnelles. Sa cote est
donc élevée auprès de la famille
présidentielle et quelqu’un
comme François Compaoré ne
finira jamais de le remercier pour
l’avoir tiré du pétrin dans
l’affaire David Ouédraogo. Si ces
états de services peuvent lui
créditer de bons points auprès du
cercle restreint du président, ils
constituent en même temps un
handicap auprès de l’opinion
publique. Son passé sulfureux
avec le régime et sa casquette de
militaire peuvent rebuter une
bonne partie de l’opinion,
surtout des villes qui ont envie de
tourner la page des hommes en
tenue à la tête du pays. Tout
comme Kadré, il ne maîtrise pas
non plus l’appareil du parti. Il n’a
jamais eu un mandat électif et
reste un peu distant des hommes
politiques, ce qui n’est pas un
avantage dans la situation
actuelle.

Paramanga ou Soungalo ? Juliette à l’affût

Au niveau des fins politiques, des
apparatchiks du parti, aucun
homme ou femme ne se détache
du lot. Il y a plusieurs figures qui
peuvent légitimement prétendre
à la candidature. Si on exclut
François Compaoré et Assimi
Kouanda, très affaiblis par la
controverse sur le sénat et
l’article 37, on a trois
personnalités à même de briguer
la candidature. Il s’agit du
président de l’Assemblée
nationale, Soungalo Appolinaire
Ouattara, le président du Conseil
économique et social (CES),
Paramanga Ernest Yonli et
Juliette Bonkoungou, ex ambassadrice
au Canada et conseillère politique du parti.
Quels sont les atouts et les
faiblesses de chacun de ses
candidats putatifs ?

Soungalo : consensuel mais très régional

C’est l’homme politique le plus
en vue dans le système de ces
cinq dernières années. Il a fait
une ascension fulgurante,
gravissant presque tous les postes
politiques en vue l’un après
l’autre (secrétaire général de
ministère, secrétaire général du
gouvernement, ministre délégué,
ministre, président de
l’Assemblée nationale). Au
niveau de sa région, il peut se
targuer d’avoir une assise
populaire en cultivant l’image
d’un politique à l’écoute des gens,
généreux et rassembleur à la
différence de ses aînés locaux qui
ont passé leur temps à entretenir
des querelles de personnes ou de
groupes. Il a réussi à faire une
nette démarcation de style et de
méthode d’avec les barons
historiques locaux du parti
(Thomas Sanou, Salia Sanou,
Alfred Sanou, Koussoubé avant
sa démission, etc.). Tout cela a
joué dans la balance pour l’asseoir
au perchoir de l’Assemblée
nationale après les législatives de
2012. Pourtant, malgré sa
position de deuxième personnage
de l’Etat, Soungalo reste pour le
moment confiné dans une
posture de leader régional.

Paramanga, énergique mais très clivant

C’est le seul proche de Blaise
Compaoré qui a eu le courage
d’affirmer qu’il pouvait bel et
bien se porter candidat à la
présidentielle à la place de Blaise
Compaoré. C’était avant qu’on le
débarque de son poste de
premier ministre en 2007. Avant
le congrès de mars 2012, il ne
cachait pas non plus ses
intentions de prendre les rênes
du parti, après son passage aux
Etats-Unis comme ambassadeur.
Il estimait qu’il le méritait après
l’annonce du retrait des
principaux architectes comme
Roch et Simon.
Paramanga a été très déçu par la
suite. Du CES, il rêve de voir
Blaise Compaoré annoncer son
retrait pour extérioriser ses
intentions. De tous les leaders
actuels du CDP, c’est celui qui
montre vraiment qu’il est
vraiment intéressé. Pour une
élection présidentielle, c’est une
disposition d’esprit importante. Il
faut en vouloir d’abord, montrer
qu’on est prêt à assumer les
charges. Il a l’énergie et
l’ambition qu’il faut à tout bon
candidat. Il lui reste la confiance
de ses camarades qui le trouvent
très suffisant, parfois arrogant.
Dans sa propre région, l’Est, il
n’arrive pas à rassembler, même
au sein de son parti. On ne parle
pas des autres leaders d’autres
partis où c’est souvent « je t’aime
moi non plus ». Par exemple, ses
relations avec le roi du Gulmu, le
Kupiendieli, (le député
ADF/RDA) n’ont jamais été
bonnes depuis que ce dernier a
rejoint la mouvance
présidentielle. Or, le roi contrôle,
à travers ses réseaux de chefs une
bonne partie de la région. Ce
n’est pas pour rien que
l’ADF/RDA a remporté trois
élus nationaux dans la région.

Juliette, intellectuelle très diminuée physiquement

L’opinion publique attendait sa
démission avec les responsables
actuels du MPP. Elle faisait en
effet partie de ceux qui
critiquaient ouvertement la
décision du congrès de mars
2012 d’écarter les fondateurs du
CDP au profit de néophytes. Elle
n’appréciait surtout pas le mépris
de certains parachutés du parti
qui, à longueur de colonnes dans
les journaux, sur les antennes des
radios ou les plateaux de
télévision les traitaient de has been.
Elle tentait de donner la réplique
à chacune de ses sorties
médiatiques. C’est donc avec
surprise que le 4 janvier, on
apprend qu’elle ne figure pas sur
la liste des démissionnaires.
Quelques jours après, on
apprenait que le président l’avait
chargé de mener une médiation
entre le groupe de Roch et celui
de Assimi pour recadrer les
choses au sein du parti.
Vraisemblablement, c’est ce qui
aurait milité pour sa « loyauté »
envers le président. Mais comme
on le sait, sa mission a foiré avant
même d’avoir commencé ; ses ex camarades
ayant décidé de
rompre définitivement avec le
système en place.
Que pouvait-elle faire dans ce
cas ? Au début de la médiation de
Jean-Baptiste Ouédraogo et de
ses compagnons, certaines
sources affirmaient qu’elle misait
sur cette médiation pour la
propulser au poste de Premier
ministre de la transition prônée
entre temps par les « sages ».
Après la fin de la médiation, elle
se retrouve encore esseulée. Il ne
lui reste plus que la candidature à
la présidentielle. Ce serait
original et une première au Faso.
Mais on se demande si ce n’est
pas tard pour cette femme,
énergique et battante dans les
années 90 et début 2000.
Aujourd’hui, elle est très
diminuée physiquement et elle a
perdu de son aura d’antan, même
dans son fief de Koudougou,
après presqu’une dizaine
d’années passée au Canada. Autre
handicap, c’est son image dans
l’opinion publique. Son
louvoiement par rapport à
l’article 37 a quelque peu terni
son image. Elle est pour le
référendum, même si elle en
appelle à la sagesse du président
Compaoré pour laisser en l’état le
fameux article. Une position
intenable intellectuellement. Mais
« Julie la rose » croit à son étoile et
attend sagement la décision du
président car, après tout, c’est lui
seul qui décide des grandes
orientations et des choix
importants au CDP. Ce qui est
sûr, le temps joue contre le
président et tous ces
présidentiables qui attendent sa
décision finale. Pendant ce temps,
le MPP prend de l’envol et son
président prend chaque jour de
l’assurance. A cette allure, le CDP
risque de soutenir le candidat de
l’ADF/RDA comme ce dernier
l’avait aussi fait en 2005 et 2010
pour le candidat du CDP.

Abdoulaye Ly

MUTATIONS N° 50 du 1er avril 2014. Bimensuel burkinabé paraissant le 1er et le 15 du mois (contact :mutations.bf@gmail.com . site web : www.mutationsbf.net)

Vos commentaires

  • Le 24 avril 2014 à 22:02, par Yako1 En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

    Mr le journaliere Nouna n,est pas situe au centre ouest du Burkina.faut revoir ta carte.Merci

    Répondre à ce message

    • Le 24 avril 2014 à 22:40, par ENERIQUE En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

      Après lecture de l’article je respecte cette franche analyse de la part de cette journaliste.je pense que la critique faite a l’égard de chacune de ses icônes ne sont pas fortuite.mais une chose a été omise dans sa belle analyse !en se qui concerne les élections de 2015 le meilleur candidat du parti majoritaire le CDP c’est bien sure monsieur BLAISE COMPAORE.

      Répondre à ce message

      • Le 25 avril 2014 à 07:44, par Kamélé En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

        Merci à toi. Malheureusement, tes propos ne proviennent pas d’une analyse mais de ta passion. Il est clair que Blaise en peut pas être candidat. donc il ne peut en aucun cas être le meilleur candidat. Questions aux militants du CDP et aux fans de Blaise : "pourquoi continuez-vous a ne pas accepter une situation (Blaise non candidat en 2015) que Blaise Lui-même a déjà accepté ?" Ne pensez-vous pas que vous lui rendez la vie difficile ? Depuis longtemps vous criez "Blaise Candidat, etc. " et Blaise lui même n’a jamais dit, "ok, je le suis ou le serai". Combien de fois lui avez-vous dit d’être candidat ? combien de fois vous a t-il répondu ? n’avez vous pas honte de continuer à avoir honte ? Depuis que vous crier "Blaise candidat", il ne vous a jamais répondu. n’avez vous aps honte quelques seconde, minutes, heures, jours, mois ou années ? Blaise est-il pour vous un enfant qui ne sait pas ce qu’il veut ? est-ce à vous de lui dire "modifie l’article 37, met en place le sénat, organise le referendum, etc.? vous voulez nous donner l’impression que c’est vous qui décidé ou c’est Blaise qui décide à votre place. ne pensez-vous pas qu’il est temps de vous taire et de le laisser décider ? Blaise, est-il un dirigeant ? un dirigé ? un dirigeant-dirigé ? un dirigé-dirigeant ? est-ce vous qui lui avez dit de rentrer par la porte arrière de l’histoire le 15 octobre 1987 ? S’il vous plait ayez pour une fois le courage de vous taire car vous venez d’atteindre la saturation de la honte.

        Répondre à ce message

        • Le 26 avril 2014 à 15:54, par El Hadj YANOGO En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

          Merci à tous les forumistes du Faso.net qui ont conscience que le cdp est en lui même un danger pour la Nation. De par son essence, le cdp est une structure de voraces, de cupides, de méchants, de corrompus, de paresseux, de criminels...qui ne peut donc offrir aux burkinabè que le sous devéloppement, la misère et la désolation. Il convient donc que tous, à tous les niveaux, puissions-nous organiser et nous donner les moyens nécessaires afin de mettre ces bandits hors d’état de nuire ! Salut fraternel à tous.

          Répondre à ce message

      • Le 25 avril 2014 à 16:57, par vive la paix En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

        Pensez-vous pouvoir conduire BLAISE dans des erreurs comme l’a fait le FPI a BAGBO ? detrompe toi. car la paix au FASO a toujour été le reve du president du FASO, et a votre grande surprise, BLAISE passera par la grande porte, et vous laisser dans votre coup. le PF a bcp fait pr ce pays et pour la sous-region, et il continuera a servir le faso et la sous-region meme apres sa retraite en 2015.

        Répondre à ce message

    • Le 24 avril 2014 à 22:41, par vérité no1 En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

      Félicitations à son excellence Mr Blaise Compaoré pour cette décision sage si c’est vérifiée. Blaise a finalement compris que rien ne vaut la paix !!!!! Paramanga peut être un bon candidat pour le CDP car il est très sociable et dynamique. Je l’ai rencontré à Washington DC plusieurs fois lorqu’il était ambassadeur.

      Répondre à ce message

    • Le 24 avril 2014 à 22:43, par YIRMOAGA En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

      Le vrai Candidat du CDP/ FDAP-BC ne figure pas sur la liste proposée. Seulement il y en a qui peuvent très bien diriger le B-F, dont KADRE, mais ossi Le GNRAL YIPENE.Mais ces deux n’auront jamais l’aval du Parti ?Les autres sont barrés d’office. Incompetence à gerer un pouvoir d’état m^m si OUATTARA est un bon CADRE,mais la gestion étatique va faire defaut.Julette,lache et Yonli un peu fougueux , risque de manquer de gouvernence m^m s’il a duré au premier Ministère. Donc revoyez la liste probable pour dénicher l’étalon ? Qui contrôle la structure du Parti pourra briguer ,ou du moins être futur Candidat ? m^m si sa victoire reste hipothètique,vera qui vivra ? XINON que SEM BC est N.P. pas de doute pour les conscients,sauf que les mandients peuvent tjr R E V E R.

      Répondre à ce message

      • Le 25 avril 2014 à 07:52, par Kamélé En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

        Chantal COMPAORE ne fera t-elle pas le consensus ? en 2020, nous (UNIR/PS) on va venir avec Mariam Sankara comme candidate consensuelle des Sankaristes.

        Répondre à ce message

        • Le 25 avril 2014 à 16:16, par Zakaria En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

          Si c’est ça le rêve des Sankariste c’est que vous avez perdu d’avance. D’ailleurs même le sankarisme appartient au passé et les burkinabé ne sont pas prêt à vivre dans le passé, on regarde devant nous pas derrière.

          Répondre à ce message

          • Le 25 avril 2014 à 18:35, par Kamélé En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

            Zakaria. le sankariste est moins vieux que le capitalisme, que le libéralisme, que la social-démocratie etc. ce que tu oublie c’est que la social-démogratie du CDP n’est rien d’autres que du verni sur le front populaire. enfin si on donne une définition négative au sankarisme, le sankarisme donne du négatif, du passé, etc. être Burkinabè (homme intègre), c’est du sankarisme. produire et consommer Burkinabè d’abord, ensuite ouest africaine, ensuite africain, c’est aussi du sankarisme. le sankarisme c’est d’avant et avant tout l’amour pour son patrie, la lutte contre la corruption, etc. peut être que c’est de tout cela dont tu as peur. sinon...

            Répondre à ce message

    • Le 24 avril 2014 à 22:47 En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

      "De sa Kossi natale au Centre-Ouest". lisez bien. c’est comme si on disait de Ouaga à Bobo. Bref, tout le monde sait que Djibril Bassolet est né à Kossi mais les Bassolet sont de Réo qui relève de la région du centre ouest. c’est vrai que ce genre de papier demande un certain niveau...

      Répondre à ce message

      • Le 25 avril 2014 à 07:59, par Yako1 En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

        Cher anonyme "De sa Kossi natale au Centre-Ouest"toi qui a un titre academique je releve ici un probleme dont tu souffres c,est celui de la dyslexie,il te faut un logopede.En effet,votre reaction peu intelligente montre bien que tu parles d,un pays que tu ne connais pas Certes tu es un ouvrier de la petite politique ouagalaise basee sur le denigrement sinon notre brave journaliste a bien compris mon intention.Bonne journee

        Répondre à ce message

    • Le 25 avril 2014 à 00:26 En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

      C’est pas de ta faute, tu ne comprends pas Français

      Répondre à ce message

    • Le 25 avril 2014 à 01:55, par Osbdy En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

      Mon cher Yako toi qui connait la carte du Burkina avant de demander au journaliste de revoir sa carte il faudrait apprendre a lire le Francais. Il a bel et bien ecrit "DE SA KOSSI NATALE AU (JUSQU’AU) CENTRE OUEST". Je sais que tu comprends vite seulement il faut t’expliquer longtemps. Merci

      Répondre à ce message

    • Le 25 avril 2014 à 01:59, par Toto En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

      Et Nouna n’est pas dans la Kossi aussi ?

      Répondre à ce message

    • Le 25 avril 2014 à 03:07 En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

      Kadre l emporterait en cas d elections a la reguliere. Il est de l ethnie majoritaire (mossi), il est de la religion majoritaire (musulman) et etant loin du pays, il n est pas descendu dans la boue de la discussion sur l’article 37. C’est l’homme qui peut federer toute la nation vu qu il ne faisait parti d’aucun clan au sein du CDP.

      Répondre à ce message

      • Le 25 avril 2014 à 08:48, par BURKINDE toré BURKINABE toré En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

        les gens dans ton genre sont des virus a extraire de la cité.Moi qui me réjouissais comme quoi par ici les gens avaient dépassé les clivages ethniques et religieuses.Toutefois il faudra que tu saches qu’on élit pas un président sur la base de son ethnie ou de sa religion.C’est une tare que de penser ainsi.Une tare de nature a diviser les peuples voire provoquer un génocide."A DA BLA"

        Répondre à ce message

      • Le 25 avril 2014 à 09:11, par ROOT BOY En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

        mon gars en plus du fait que tu sois un ignorant tu es un élément nocif,plus nocif que le VIH.Ca m’étonne de voir des gens toujours raisonner de la sorte.Nous on est laique et donc on s’en fout de la religion de qui que ce soit.C’est ta personnalité qui nous importe

        Répondre à ce message

      • Le 25 avril 2014 à 09:22, par KA YA WOTO En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

        EH monsieur sans nom,vous avez interet a abandonner vos instincts xénophobes.Espèce de négativiste tu crois que c’est comme ça qu’on arrivera a nous développer ?n’importe quoi.

        Répondre à ce message

      • Le 25 avril 2014 à 09:48 En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

        Mon frère tu es pauvre en esprit et ton intelligence ne dépasse pas celle d’une souris. Qu’est ce que l’ethnie et la réligion viennent chercher ici. Qui t’a dit que c’est l’ethnie ou la réligion du candidat qui guide le choix des électeurs ? Burkinabé connait pas ca encore et de grâce épargne nous de ces idées archaîques et divisionnistes.

        Répondre à ce message

        • Le 25 avril 2014 à 11:30, par xoxo En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

          vous l’insulter mais il a raison. les gens votent quelqu’un parce qu’ils sont de même ethnie, de la même religion. c’est pareil partout même dans les grandes démocratie. les noirs ont voté massivement mandela et obama. à la première élection de ce dernier, jamais les noirs n’avaient autant voté. ce qu’il dit est donc vrai. vous n’aimez pas la vérité mais c’est rare que la politique soit une question de conviction. on vote plus par croyance ethnique, religieuse en une personne. pour que la croyance soit politiQUE AU FASO, faudrait au moins que 2 conditions puissent être réunies : qu’on sache exactement la politique du candidat (le problème est que les mecs n’ont jamais une ligne politique) et qu’il existe de la politique au faso (faudrait qu’on arrête de payer des gens pour qu’ils remplissent les congrès, meetings, ...)

          Répondre à ce message

          • Le 27 mai 2014 à 02:44, par a tchingé En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

            mon frère pour illustrer tes arguments avec un homme populaire comme mandela, il faut bien connaitre mandela.j,ai honte que vous n’ayez pas honte de soutenir l’argument selon le quel on vote un candidat selon son appartenance ethnique.encore faut-il que vous sachez pourquoi mandela avait et a toujours eu cette grande mobilisation derière lui. c’est bestual, vos penser.

            Répondre à ce message

        • Le 25 avril 2014 à 14:05, par Un peu fâché En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

          Ces 4 réactions vigoureuses aux basses réflexions à tendance ethniciste et religieuse de l’anonyme me réconfortent quand a la hauteur d’esprit de mon peuple. J’éviterai donc à cet internaute une 5eme cinglante en espérant fort qu’il ou elle aurait naturellement compris le faux pas posé. Aucun peuple n’est préparé ni automatiquement exclu d’une catastrophe ethnico-religieuse ou génocidaire, en bon entendeur...

          Répondre à ce message

          • Le 25 avril 2014 à 17:20, par tout est simple En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

            mes frères, soyons sereins. Eyadema, Mobutu, Omar Bongo et autres qui voulaient s’éterniser au pouvoir sont où ? L’alternance divine est toujours la meilleure. Laissons le temps au temps. Mais je pense franchement que Blaise, seul entre les quatre murs et face à un miroir se rendra compte que le tribunal de l’histoire est très sévère pour ceux qui ne tiennent pas compte de leur peuple.
            Blaise est un grand frère que j’ai beaucoup aimé en 83 et je suis sur qu’il prendra la bonne décision au moment venu pour le bonheur de ce peuple pour qui il s’est battu car il n’aimerait pas voir ses efforts de trois décennies réduits en cendres.

            Répondre à ce message

      • Le 25 avril 2014 à 13:57, par zoro En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

        Le Burkina est une nation.
        L’ethnie majoritaire peut être minoritaire pour une élection.
        Demander au peul guinéen.
        Éviter de parler d’ ethnie.

        Répondre à ce message

      • Le 25 avril 2014 à 13:59, par Kamélé En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

        Mon frère, tu n’as fait que dire la vérité, l’évidence. Sais tu que l’évidence est critère de vérité que les critères de l’évidence sont flous ? ok, si tu comprends cela, tu sauras pourquoi les gens s’en prennent à toi. car tu dis une vérité que tout le monde ne peut pas voir. et tous ceux qui vient n’accepterait qu’on parle. Félicitations à toi

        Répondre à ce message

      • Le 26 avril 2014 à 09:22, par podrbem En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

        non,Blaise est chretien mais il est plus soutenu par les musulma que par les chretien.evitons les debats à meme de precipité le Faso dans une crise tribale,éthnique ou réligeuse.

        Répondre à ce message

      • Le 27 avril 2014 à 14:01, par Vision_exacte En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

        SVP, la réligion majoritaire au Burkina est l’animisme(100%). C’est pas parce qu’on s’appelle Mamadou qu’on est musulman. Sache aussi qu’un peul a déjà été roi des mossi...????

        Répondre à ce message

    • Le 25 avril 2014 à 03:13 En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

      relie bien la phrase et tu va mieux saisir ce qu’il a dit !!!

      Répondre à ce message

    • Le 25 avril 2014 à 06:12 En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

      Il veut dire de la Kossi "Jusqu’au" centre-Ouest (Reo).

      Répondre à ce message

    • Le 25 avril 2014 à 06:33, par NERE En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

      Salut, le journaliste voudrait dire Djibril est natif de Nouna mais est originaire de Réo (Centre Ouest). ok
      Merci

      Répondre à ce message

    • Le 25 avril 2014 à 06:46, par L’Intègre En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

      Vivement que vous trouvez vite. sinon je vous propose Alpha Yago ou Dermé comme ils sont les soldats de terrain

      L’Intègre

      Répondre à ce message

    • Le 25 avril 2014 à 08:03, par Djaly En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

      Yako1, l’analyse de Monsieur Sy est très pertinente et répond un peu à tout ce qui se voit et se trame dans ce pays. "De sa Kossi natale au Centre-ouest" signifie qu’il travaille politiquement et socialement de la Kossi où il est né jusque dans la region du Centre-ouest où il(ou ses parents) est(sont) originaire(s).

      Répondre à ce message

    • Le 25 avril 2014 à 08:30, par IB En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

      Yako1 relis bien le texte, le journaliste a raison parce que Bassolet est né dans la Kossi mais est originaire du centre ouest ; il est donc très sollicité dans ces deux provinces d’où la formule du journaliste.

      Répondre à ce message

    • Le 25 avril 2014 à 10:19, par patel En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

      il faut comprendre ce que dit le journaliste par De sa Kossi natale au centre-ouest, c’est pour dire de sa Kossi natale jusqu’au centre-ouest.

      Répondre à ce message

    • Le 25 avril 2014 à 10:41, par gustave eiffel En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

      Avec le CDP pour construire l’avenir du Burkina Faso,c’est un parti qui a toujours fait ses preuves et on est tranquille au pays avec ce parti.On ne change pas l’équipe qui gagne je ne vois pas pourquoi on fera l’exception.

      Répondre à ce message

    • Le 25 avril 2014 à 11:39, par Hi !! En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

      quand on dit "de Ouaga à Paris", cela ne signifie pas que Ouaga se trouve dans Paris. c’est juste une référence territoriale mon cher ami !!

      Répondre à ce message

    • Le 25 avril 2014 à 11:44, par sogoda En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

      De Nouna jusqu’au Centre Ouest. une autre lecture qui ne place pas Nouna dans le Centre Ouest. Merci

      Répondre à ce message

    • Le 25 avril 2014 à 17:11, par Miken En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

      mon ami YAKO tu n’as rien compris. ton niveau est trop bas. Il n’a pas dit que Nouna se trouve centre ouest. Il faut comprendre de la Kossi jusqu’au centre ouest, en quelques sortes de la boucle du mouhoun au centre ouest

      Répondre à ce message

    • Le 25 avril 2014 à 17:42 En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

      Et toi tout ce que tu as retenu de ça la c’est que nouna n’est pas centre ouest. C’est bien sa prouve que tu as été assidu au cours de géographie

      Répondre à ce message

    • Le 25 avril 2014 à 18:54, par le woudy En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

      Nous nous disons seulement une chose on veux Blaise un point c’est tout,pour ceux qui disent choisir un candidat pour le CDP c’est leur affaire.Sachez qu’au Burkina la seule personne sur lequel on peut compter c’est vraiment lui parce qu’on le connait et qu’il a toujours œuvrer pour la paix et l’émergence du Burkina.

      Répondre à ce message

    • Le 26 avril 2014 à 09:40, par El Hadj YANOGO En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

      Le problème, c’est que le CDP n’a aucun militant qui a la carrure d’un présidentiable ! A ce rythme ne soyons pas étonné de voir Salia Sanou, Djamila ou Chantal comme candidats. En tout cas, ils sont les meilleurs du groupe pour l’instant. Pauvre de CDP !

      Répondre à ce message

    • Le 26 avril 2014 à 12:12, par electron 1er En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

      Parmi tout ces quatre qui on été citer ci-dessus je ne vois pas vraiment un qui peut jouer le rôle que Blaise joue actuellement.Qu’est ce que vous ne comprenez pas ?Comme tout être humain le président Blaise Compaore est unique a son genre et lui seul peut vraiment faire ce qu’il fait.

      Répondre à ce message

    • Le 26 avril 2014 à 16:10, par Adambak En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

      Mr Yako 1 c’est plutôt à vous de revoir votre analyse et votre compréhension du texte. " De sa Kossi natale au Centre Ouest", c’est comme disait Lamizana " de Niangologo à Kantchari....". Mr Djibril Bassolé est né à Nouna, mais il est originaire de Réo, au Centre Ouest.C’est ainsi qu’il faut comprendre la phrase de Mr le journaliste et non mr le journalière comme vous le dites.

      Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2014 à 22:05, par Laurentine En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

    Tout cela est blond nous on veut Blaise seulement et ça sera Blaise, Blaise et Blaise et encore Blaise jusqu’à ce que l’on entend le nom Blaise dans tous les bruits de ce pays. Serez bien vos ceinture nous allons deh demain faire sortir un chanson pour Blaise et ça sera sa chanson de campagne.

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2014 à 22:07, par Burkinbi En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

    Bonjour,
    Ce qui est sûr en 2015 TERMINUS !!!!
    Non aux 5è tripatouillages de la constitution !
    Non au pouvoir à vie !
    Non aux injustices !
    Non à la corruption !
    Non au SENAT !
    Non Non Non à la compaorose !!!
    Pouvoir et justice sociale au Peuple !
    Nan lara an sara !
    La Patrie ou la mort, Nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2014 à 22:10 En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

    Dans tout ca, c’est Kadre le Mossi Male qui sort gagnant. Faut pas on va se blaguer. On est au Mossi- Faso et c’est pas un Ouaatara meme deux Wotoro ou bien un Gourmachak opu meme un Gounrga qui va gagner les presidentielles dans ce pays.
    Sinon Djibirll parait bien meme s’ il a joue un role qu’ on va pas le pardonner apres la mort de Norbet Zongo. mais la politique africaine est d’ abord ethnique, ensuite democratique. La verute n’est pas bon a dire mais est-ce que j’ ai menti ? Si tu n’est pas un homme et un homme mossi, oublies la presidentielle pour le moment. Alors, Julie, je t’ aime le pueple non plus, ca va te depasser. Ouattara, tu es un grand technocrate mais cette affaire te depasse. Paramanga, le tapeur de sable, meme des dunes de sables vont pas te sover dans cete affaire. Kadre, tu n’est pas un grand politicien mais c’est le jour de ton jour. Parce que tu es male mossi mais devant MPP tu es maiiiis. Donc le CDP est cuit et biscuit. Apres on sort les vrais dossiers a la Karim Wade et la moyennne va depasser le total. Hommes politiques, quand vous avez le pouvoir, faut avoir peur de Dieu car ses voies sont trop profondes meme, donc insondables. Faut pas faire comme si vous etiez le voisin de Dieu.

    Répondre à ce message

    • Le 25 avril 2014 à 10:48, par le burkinabè En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

      Monsieur 22h 10, nous ne sommes pas dans une cagoule de plaisanterie ! Car ce que tu prends pour plaisanterie, d’autres le prenne aux sérieux. Quel sondage as-tu mené pour te rendre à l’évidence que la politique au FASO est ethnique avant d’être idéologique. c’est ce type de commentaire en sourdine qui alimente les esprits, et fini par entrainer de la division dans la population. En plus, cela ne solidifie pas les acquis d’un état, ne favorise pas une même vision nationaliste du développement. Il faudra permettre la transition de notre pays vers un État-nation et tes commentaires sont des grains de sable dans le couscous de ce processus. Nous voulons un Etat fort, basé sur des principes simple "unité, honneur, respect, travail et développement" monsieur. Et cela ne sera possible dans une considération ethnique. Heureusement bons nombres d’internautes se sont démarqués de tes arguments de petits esprits. Seule la prise en compte d’un savoir faire et d’un savoir être dans le choix de la population sera fondamental pour un développement harmonieux et durable de notre pays.
      Que DIEU nous illumine davantage dans sa sagesse et protège notre nation !!!

      Répondre à ce message

      • Le 25 avril 2014 à 20:45, par Dikielté En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

        Monsieur de 22h10 n’est pas un analphabète, il a fait sciemment ces commentaires qui peuvent nous diviser.Ne tombons pas dans ce piège,dans les sillons xénophobes, ethniques comme en RCI et en Guinée ou dans les tourbillons religieux comme au Nigeria et ailleurs.Restons sereins et faisons calmement notre élection présidentielle en hommes intègres et laissons rêver ceux qui veulent ramener notre pays en arrière (heureusement qu’ils ne sont pas nombreux) ;Que vous soyez Mossi,Samo Gourounsi,Bissa, Lobi,Goin,Turka, Dagara etc, tout le monde est Burkinabè et présidentiable.Maintenant c’est le peuple qui décidera.Sinon nous donnerons raison à feu SANGOULE LAMIZANA qui disait que "la Haute Volta a souffert beaucoup plus de la pauvreté de cœur et d’esprit de ses fils que de pauvreté matérielle".

        Répondre à ce message

      • Le 25 avril 2014 à 21:13, par X En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

        En fait cest une realite triste. Le mieux cest d eviter d en parler. Ce soir meme, Je causais avec un paysan mais jai etonne de ce quil a dit. Il convien a la nouvelle generation de depasse ca.

        Répondre à ce message

    • Le 25 avril 2014 à 14:52, par Mimbien En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

      Salut, merçi pour ta clairvoyance !

      Répondre à ce message

    • Le 25 avril 2014 à 18:08, par Gaoussou En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

      Anonyme de 22h10 on dirait que tu as fait un stage au Rwanda à radio mille collines.

      Répondre à ce message

    • Le 27 mai 2014 à 02:56, par a tchingé En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

      en plus de votre analyse peu pertinente.vous revenez avec la surbassesse d’esprit de la perception du pouvoir sous l’aspect ethnique.etes vous née au Rwanda,somalie,centre afrique,ou au Darfour.vous ètes une bombe !!!!

      Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2014 à 22:11, par kaboré ludovick de tanguin En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

    cher monsieur , cette analyse faite en ce qui concerne le candidat pour les élections de 2015 au compte du cdp n’est pas mal mais il faut pas aller vite en besogne en masturbant l’esprit des internautes car rien n’est encore décidé .en ce qui concerne ce que Blaise peut encore apporté à la nation ,et bien je peux te rassuré qu’il peut toujours beaucoup apporté à ce pays comme il a toujours su bien le faire .arrêtez de vous faire des illusions car dans un futur propre , nous seront tous appelé à nous rendre au référendum !

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2014 à 22:14, par Esprit En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

    tous des braves personnages du CDP ont beaucoup fais pour le Burkina Faso !ils ont occupé les grands postes du pays,mais tout comme quoi nous ne voulions que de Blaise en 2015 !cet homme est le plus parfait et doit briGuer coûte que coûte un autre mandat.vive BLAISE COMPAORE

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2014 à 22:16, par electron 1er En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

    Monsieur Melegue maurice traore je ne suis pas d’accord avec vous sur un point ;vous dite ignorer ce que le président peut faire encore pour ce pays ?mais évidemment qu’il peut faire grand chose en matière de pouvoir il faut comprendre que plus le temps passe plus l’expérience croit.Et puis sache que le président Compaore a beaucoup fait et beaucoup reste a faire également.

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2014 à 22:17, par Tranquille En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

    Yonli discalifié. Odile discalifée. Ouattara discalifié.
    Djibril est bon mais Kadré est meilleur.

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2014 à 22:18, par Laurentine En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

    Les gars un peu de tenu SVP le CDP vous a dit qu’il n’a pas de tête pensant en son sien pour me mener ce genre d’analyse ? la stratégie du CDP a été déjà élaboré depuis longtemps avant même la création du MPP. Il ne reste plus qu’à appliquer le plan et c’est tout et je peux même vous dire que le plan est déjà en cours d’application a l’instant dont je vous parle

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2014 à 22:18, par gros bras mince En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

    Melegue a vous entendre parler ondirait que vous n’avez pas fait 25 ou 30 ans au pouvoir.Pourquoi ne jeter vous pas l’éponge puisque y’a rien que vous puissiez encore faire que vous n’avez pas fait.Attention donc a ce qu’on dit,avant de dire a ton voisin que sa cour est sale prend soin de vérifier si le tien est propre d’abord.

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2014 à 22:18, par django tom En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

    toutes ces personnes que vous désignez ici dans cet article aux les qualités requises pour se présenter au compte du cdp mais rien n’est encore décidé et rien ne prouve que BLAISE ne sera pas le candidat du cdp à se présenté aux élections en 2015 ! c’est le peuple qui dira si oui ou non BLAISE se représentera en 2015 au référendum qui sera organisé .

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2014 à 22:19, par prince En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

    C’est ça la démocratie . On a fait la journée de pardon . Faudra pas que l’histoire se répète pour endeuiller les milliers de familles . Il y a beaucoup de veuves et d’orphelins . Il faut être comme Salia et les fameux étudiants pour comprendre que ceux qui ont perdu leurs parents rien que pour la politique maudiront Salia et ses adeptes . Ils n’ont rien vus . Ils n’ont jamais fait un front . C’est salutaire de chercher un dauphin au sein du CDP pour qu’on évite le pire . Ce qui se passe à Bobo est de la calomnie ceux qui véhiculent le message comme quoi c’est parce que Soungalo est Bobo que les mossis se révoltent . Ne mentez pas au peuple . Chacun de nous à une famille à Bobo . Ne faites pas de la calomnie la politique . Voyez la Centrafrique . Que Dieu éclaire Salia et ses adeptes . Ce sont les satanés du Faso .Au Faso nous sommes frères et sœurs .

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2014 à 22:28, par kaboré ludovick de tanguin En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

    Blaise à ce que je saches joui de toutes ses facultés mentales donc pourquoi ne pourra t-il pas apporté un plus à ce qu’il a déjà apporté ? après le référendum ,si le peuple réclame BLAISE au pouvoir en 2015 ,alors il se représentera !dans le cas contraire là on trouvera un autre candidat mais pour l’heure c’est BLAISE qui est à la page .

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2014 à 22:36, par django tom En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

    ici au cdp , tout le monde à les compétences de postuler au présidentielle de 2015 car tous ont été bien formé politiquement même si pas toujours très actifs dans les médiats .il faut souligné que pour l’heure le candidat du cdp c’est bel et bien BLAISE sauf en cas de force majeure après le référendum .

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2014 à 22:38, par le woudy En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

    Le temps ne joue pas contre le président s’il te plait monsieur est si tu crois que le MPP est en train de prendre de l’envol tu as menti,au contraires il s’engouffre.Le CDP est conscient de l’enjeu et le jour venu il vont déclarer leur ambition le moment venu.Quiconque qui croirait que le CDP perd de force devant le CDP est dans l’erreur,le MPP n’a jamais inquiéter le pouvoir en place.

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2014 à 22:44, par gros bras mince En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

    Pourquoi donc le CDP soutiendrait la candidature de l’ADF/RDA,c’est impossible monsieur.Et qui vous dit que Blaise ne sera pas candidat a moins que vous faite une école de maraboutage.Si le peuple réclame Blaise je ne vois pas une raison qui va l’empêcher de présenter sa candidature.

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2014 à 23:09, par revena En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

    très belle analyse mais peut visioniste car si blaise decide de partir c’est fini pour le cdp,au qu’un des ces candidats ne l’unanimité au sien du parti au pouvoir.il manque de numero deux au cdp et c’est la faute de blaise.le cdp serait comme le parti D’ATT au mali.

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2014 à 23:26, par L hom d zoula En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

    YAKO1 tu n a pa l nivo pour comprendr cet ecrit.il a bien di d nouna sa vill natale o centre ouest,en francais facil cela v dire kil es ne a nouna mai es originaire du centre ouest(reo ).
    Felicitation o journaliste pour son ecri.vive l alternance en 2015.

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2014 à 23:30, par ka En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

    Ce qui est sûre l’impatience du peuple est visible, ça sera dommage pour le CDP, car l’entêtement des uns et des autres le mettra derrière le peloton en Décembre 2015. Même aveugle et sourd, nous savons tous que le consigne de la communauté internationale et en particulier la France au président Blaise Compaoré, est de respecter avec sagesse la lettre et l’esprit de l’article 37 de la constitution qui l’interdit de briguer 3 mandats présidentiels consécutifs. Et s’il s’entête à doubler la France ainsi que la communauté internationale, et qu’il y a un soulèvement populaire, il risque de rejoindre son ami Laurent Koudou GBAGBO dit le boulanger a la CPI.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2014 à 00:17, par MOREBALLA En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

    Contrairement à ce que les méconnaissant de la réale politique du Sanmatenga. Le MPP a maille à prendre racine car la population du Sanmatenga espère d’avoir KDO comme candidat. KDO à une forte dimension politique et une popularité insoupçonnée au Sanmatenga. Savoir cerner la popularité politique de Kadré Désiré OUEDRAOGO, est prioritairement sa lignée familiale et cerner les influences léthargiques de la famille Naba Karfo. Savoir cerner la géopolitique dans la province du Sanmatenga à travers les douze cantons que comporte le royaume de Boussouma (province du Sanmatenga) est cerner la complexité des influences politiques et coutumiers. La modestie qui incarne KDO pèse beaucoup sur lui au point d’être un handicape politique, autant sa sagesse (noblesse liée à son rang de sang) se mesure à un homme politique sans caractère. Kadré a néanmoins deux handicapes à corriger avant une entrée dans la scène d’une éventuelle candidature : peser de tout son poids pour une réconciliation dans sa famille royale, reconnaitre lui-même deux manquements graves dont lui-même sa part de responsabilité, de n’avoir jamais rendu visite au Dima durant son passage au premier Ministère, d’avoir laisser interdire une cérémonie d’intronisation, d’avoir laisser son grand frère s’impliquer dans la politique (homme impopulaire dans sa famille que dans le reste de la province à l’image du premier responsable du MPP au Sanmatenga). Le crédit incommensurable du candidat KADRE est qu’il est beaucoup très apprécier par le milieu des intellectuels, de la société civile et du milieu des communautés religieuses. Des probables nominés, nous placeront Kadré en favori des opinions suivi de Paramaga YONLI. KADRE comme candidat du FRONT R donneront du goût à la présidentielle de 2015. "Pour avoir servi dans le Sanmatenga durant plus d’une dizaine d’année, j’ai connu l’homme et pris connaissances des réalités sociologiques et politiques de la province, veuillez savoir m’excuser si j’en ai fait de trop".

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2014 à 00:37, par Maria de Ziniaré. En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

    Monsieur LY je partage l’essentiel de vos analyses notamment le fait que Blaise est échec et mat et devra trouver un candidat pour son parti.Cependant je ne pense pas comme vous l’envisagez que le CDP puisse soutenir l’ADF/RDA pour l’élection présidentielle. Il ne faut pas oublier le positionnement idéologique des partis : CDP et MPP sont sociaux démocrates tandis que l’UPC et l’ADF/RDA sont des libéraux. Et n’oubliez pas les tractations en cours par le biais de ADO le présidents ivoirien. Le problème du MPP c’est la candidature de Blaise et non le CDP. Et le CDP sans Blaise comme candidat devient un parti fréquentable pour le MPP et une opportunité pour RSS d’envisager une alliance social démocrate MPP-CDP au second tour de l’élection présidentielle dans l’hypothèse ou le MPP est au second tour avec l’un des 2 libéraux ( UPC ou ADF/RDA). En revanche si le CDP est au second tour avec l’un des 2 partis (MPP, UPC), le tout sauf CDP pourrait ne pas fonctionner dufait que l’ADF/RDA pourrait jouer la carte du CDP.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2014 à 01:12 En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

    C’est effectivement dans la logique des choses que ce grand parti cherche et trouve en son sein des femmes et des hommes capables de diriger ce beau pays. Et voila que les biens positionnés lancent un sourire comme pour dire euh et si s’était vrai ? Alors à nos marques je savais que je suis comme tout autre présidentiable, alors je peux et je me présente (chercher à se positionner au sein du parti) pour éviter que la jeune fille du président devienne la nouvelle présidente comme les propos de l’autre .Alors les grands cadres du parti se verront, se découvrent présidentiables.Et plus de tabou et Blaise au repos pour les prochaines élections ; à conditions que les assassinats, les meurtres et les crimes économiques ne rattrapent le clan et la vengeance du peuple... Oui le peuple enfin sur pieds et aux aguets
    que la sagesse divine éclaire BC
    Que Dieu sauve le Burkina

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2014 à 02:01, par Toto En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

    Très bel article !!!

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2014 à 03:12, par KARSAMBA En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

    En quoi Soungalo est leader régional par apport aux autres ? Êtes vous sur que Juliette ou Paramanga a une assise nationale par rapport à Soungalo.
    Nous avons l’impression que tout ce ne vient pas du centre est régional.
    Revoyez votre mentalité Monsieur le journaliste.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2014 à 06:03, par Jeanine Debo En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

    Nous on veut Soungalo !
    Ma cousine Djeneba Djan croit que c’est président de l’AN egal Président tout court !

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2014 à 06:44, par sayouba En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

    Que dieu vien au secour pour le pauvre burkina de sankara

    Répondre à ce message

    • Le 25 avril 2014 à 07:35, par Soleillevant En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

      AH BON ! Les conseillers de BLAISO ont finalement vu la réalité des choses. Pourquoi s’entêtaient-ils à l’induire à l’erreur ? Bien vu de la part de BLAISO. IL pourrait être un consultant. De par cette décision,il aime sa chère patrie. Se plaçant à l’écart,il pourrait être le consultant international pour les crises Africaines et personne ne le déroberait de cette tâche.

      Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2014 à 06:59, par L’Intègre En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

    Vivement que vous trouvez vite. sinon je vous propose Alpha Yago ou Dermé comme ils sont les soldats de terrain

    L’Intègre

    Répondre à ce message

    • Le 25 avril 2014 à 08:20, par le prophète En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

      L’intègre, n’oubli pas SANOU Ibrahim, le soldat, l’intrépide combattant pour la paix et l’intégrité. il a fait ses preuves de grand rassembleur de la jeunesse dans sa region , pourquoi ne pas le sortir de son petit trou ou il deborde d’energie et porter son choix sur lui pourqu’il sorte la nation de cette zone de turbulance

      Répondre à ce message

    • Le 25 avril 2014 à 08:42, par BILI-BILI En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

      Les gars , BLAISE et son CDP s’entêteront pour leur referendum ; l’opposition appellera au boycotte ,le taux de participation sera très faible malgré ça le OUI l’emportera avec du 90% comme à la TANDJAN. OK
      Maintenant nous sommes en Novembre 2015 ; BLAISE est candidat du CDP, l’opposition décide d’y aller : MPP ROCK ; UPC ZEPH ; UNIR/PS maître Benewendé ; ADF RDA Gilbert ; + HERMAN ; RAM ,et 3 autres candidats indépendants.
      1er TOUR :
      - BLAISE 35 % ( il sera plus voté à ziniaré , le mouhoun, le centre-ouest, le centre nord, le centre-est , +les zone rurales )
      - ROCK 28% ( lui sera plus voté à ouaga , moitié bobo ; gaoua ; surtout le grand nord à cause de SALIF, le sahel à cause de Arba Diallo + son ZORGHO natal)
      - ZEPH 19 % ( ouaga ; centre sud, cascades, moitié centre-est+ gaoua zone delaissée )
      - ADF RDA 7 % ( à cause de leur LOGO elephant)
      - MAITRE BENEWENDE 3% ( à cause de l’ideal SANKARA )
      - HERMAN 0,01 %
      - RAM 0,1 %
      - Autres candidats indépendants : 8%

      .BALOTAGE !
      Ralliements:2nd TOUR
      - BLAISE 37%+ ADF RDA 5%( certains militants ne vont pas suivre le mot d’ordre de GILBERT ) + HERMAN-RAM 1% + 2/3 des voix des CANDIDATS INDEPENDANTS 5%
      BLAISE = 48% DES VOIX

      - OPPOSITION 52%
      Le CDP va crier à la fraude , le président de la CENI rendra sa démission ; les gens sortiront marcher, la communauté internationale désignera un représentant pour la crise au BF et bonjour le gouvernement d’union national que l’opposition radicale refusera d’y aller.

      Répondre à ce message

    • Le 25 avril 2014 à 10:08, par quatarias En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

      Belle analyse je pense que Soungalo A OUATTARA serait le candidat idéale pour le cdp il aura l’avantage de se gouverner dans la tolerance et le respect de tous ses partisans et adversaires.

      Répondre à ce message

    • Le 25 avril 2014 à 10:13, par Vérité N01 En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

      En toute honneté et après une profonde reflexion cette nuit : je crois que c’est mieux que Blaise se présente pour que le pays reste en paix.
      sans rancune

      Répondre à ce message

    • Le 25 avril 2014 à 10:14 En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

      Ce que je vois, le journaliste a oublié de mentionner le nom du plus aimé et adulé des Burkinabé, François Compaoré. François, tous les burkinabé t’aiment ; et ils veulent que tu sois candidat pour remplacer ton frère. je serai première à te voter pendant les élections prochaines.
      Et comme on le dit ; "on ne fait plus rien pour rien". peut-être seras-tu reconnaissant envers moi en me donnant une partie des richesses du pays ?
      Que Dieu bénisse notre futur président Compaoré François.

      Répondre à ce message

    • Le 25 avril 2014 à 10:22, par rayimsomde En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

      Je pense sérieusement qu’on doit commencer à luncher les hommes politiques qui pensent uniquement que la politique est un jeu d’intérêt, de qui sait mieux entuber l’autre. Du même coup ils nous considèrent nous le peuple comme du bétail. Gars à vous autres, Hermann Yameogo, Emile Kaboré .... Il est temps que vous preniez les gens au sérieux. Hermann tu as dis lors de votre fichu meeting à bobo qu’il n’y avait pas plus bandit que toi, cela dit tu crois être seul au monde ou au Burkina ? Faites beaucoup attention à vos propos égocentriques, car à mon sens vous n’êtes que de misérables vermisseaux. Tenez vous le pour dit. Le peuple vous observent et le jour viendra où il se rendra justice lui même. A bon entendeur, Salut !

      Répondre à ce message

    • Le 25 avril 2014 à 10:28, par konkobre En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

      moi je propose Djamila Antoinette francois Alizeta, Tassere, aziz

      Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2014 à 08:08, par ACHILLE En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

    BONJOUR

    On souhaite que le CDP trouve un autre candidat. Désiré KADRE est bien placé au CDP. Sinon vouloir modifier l’A37 ça sera le chaos total au BURKINA on ne le souhaite pas. Que la lumière du Seigneur éclaire le CDP sur le chemin droit. IL Y A DES COMPÉTENCES AU CDP hormis Mr Blaise. L’ heure n’est pas à la force pour réviser la constitution. Le CDP doit avoir présenter un autre candidat ce qui rendra les présidentielles 2015 très intéressantes. Intellectuels CDP donnez un autre visage du parti capable de travailler après Mr Blaise en 2015. Bonne retraite à Mr Blaise en 2015.

    2015=ÉLECTION D’UN NOUVEAU PRÉSIDENT=DÉPART DE Mr BLAISE

    PAIX ET JOIE A TOUS LES BURKINABÉS. AMEN

    NON A LA RÉVISION DE l’A37
    NON AU REFERENDUM
    NON AU POUVOIR A VIE D’UN PRÉSIDENT
    NON A LA PATRIMONIALISATION DU POUVOIR
    NON A LA CONFISCATION DU POUVOIR PAR UN SEUL CLAN
    VIVE L’ALTERNANCE 2015

    ACHILLE TAPSOBA LE BOBOLAIS

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2014 à 08:13, par Manitu En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

    SALIA SANOU PRESIDENT EN 2015 !!!!!
    :D

    Répondre à ce message

    • Le 25 avril 2014 à 16:46 En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

      Manitu, même si Sanou Salia n’est pas président en 2015, les Burkinabé n’ont qu’à faire pardon et voter le noble Compaoré François. Comme ça, nous allons nommer à l’unanimité le petit bobo comme un coursier rapproché de François. Comme ça la famille compaoré écoutera chaque jour, directement les louanges de ce griot de Salia.

      Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2014 à 08:35, par l’Impartial En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

    Aimer son pays c’est être un bon citoyen. Etre un bon citoyen c’est respecter les lois de son pays et naturellement la loi fondamentale qu’est la constitution. C’est travailler à ce que son pays ne sombre pas dans le désespoir. J’ai toujours cru que le CDP était un grand parti (Giga-parti) et donc devait être capable de proposer un candidat remplissant les conditions prévues par notre constitution. En voulant modifier la constitution en son article 37 le CDP qui a durement travailler contribuerai à détruire tout leur passage au pouvoir car il plongera le Burkina dans le désordre. Dans ces conditions ils seront les premiers perdants car les autres "cabris morts" non plus peur de couteaux.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2014 à 08:41, par lechris En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

    il est mieux pour vous de changer votre fisil d’epaule. plus vous tarder de vous prononcer sur vos candidats, moins vous aurrez la chance de gagner les elections de 2015. celui des potenciels candidats qui a le plus de carure c’est BASSOLET ET SOUNGALO. tous les hommeS de tenue sont pour BASSOLET et il ne sont pas negligeables(militaires, policiers, GSP, gendarmes, douaniers, forestiers police minicipale)la page de BLAISE est tourné.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2014 à 08:54, par solitaire En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

    tais-toi et vas t’occuper de tes casseroles ma chère Léontine, cette tribune est faite pour dire des choses sensés et non pour raconter des nigauds...ne chantez pas seulement pour lui mais donnez lui votre sang ou votre vie pour qu’il règne ETERNELLEMENT

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2014 à 09:01, par Le laic En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

    Très belle analyse, certes, mais je crains que vous ne soyez en retard par rapport à l’actualisation de l’info. Ce furent tous des candidats potentiels cités par-ci et par-là. Malheureusement le candidat "naturel" ne sera que celui investi par la famille Compaoré et à ce titre, après revue des profils, la seule candidature qui restait après élimiation des autres, à savoir KDO, a elle aussi été mise au placard parce que ce serait un mouchard et au moindre rouspètement de la justice internationale, il les livrerait tous ; par conséquent seul Blaise peut toujours protéger les intérêts de la famille. Vous comprendrez pourquoi Chantale, Antou et autres étaient tous présents à Bobo le 12 avril pour ressusciter et acter cette question du referendum.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2014 à 09:04, par KANE Baky En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

    S’il vous plait ! on vous demande pas de vous mesurer en français mais de commenter l’article du journaliste. On sais que vous êtes des académiciens mais arrêter de divertir les gens.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2014 à 09:06, par SACSOBA En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

    une très belle analyse au peuple burkinabè si blaise renonce et si y a un candidat qui peut faire le consensus c’est bien soungalo Apollinaire Ouattara

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2014 à 09:41, par le woudy En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

    Au Burkina Faso le CDP n’a qu’un seul candidat présidentiable pour 2015 c’est bien évidemment monsieur Compaore.Ne dit pas ce que le CDP n’a jamais dit on a jamais envisager faire un casting pour trouver un candidat pour 2015 en tout cas pas pour le moment.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2014 à 10:08 En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

    S.V.P. Pas Sougalo Ouattara quand même !

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2014 à 10:31, par gros bras mince En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

    Pourquoi le CDP serait-il a la quête d’un candidat,monsieur Compaore est l’homme idéal pour la présidence.Il sait comment gère un pays et il en ai l’expérience et par son travaille et sa détermination il est arriver a se faire une bonne image partout au Burkina et en Afrique.Par son intermédiaire le Burkina est arriver a faire un grand pas et a se faire une place dans la sous région.

    Répondre à ce message

    • Le 25 avril 2014 à 11:41, par BILI-BILI En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

      Mon cher "gros bras-mince" , avec ce raisonnement tu restera toujours mince.Et ce tu oublis , BLAISE n’est pas immortel ; s’il était vraiment immortel ..âmdourlaîî ..là il nyavait pas de soucis ;on le laisse jusqu’à la fin des temps ; mais tchôgô dans tchâga il est appelé un jour à mourir ; et plus le temps passe, plus les frustrations s’accumulent et c’est ce qui s’est passé dans des pays comme la cote divoire avec le vieux HOUPHOUET.Ce que vous faites semblant d’évitez aujourd’hui tôt ou tard le problème se posera ; donc mieux vaut aller à la transition tout suite et maintenant pour minimiser les dégâts.

      Répondre à ce message

    • Le 25 avril 2014 à 12:08, par YIRMOAGA En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

      Le Candidat credible du CDP est incontestablement MLG MAURICE TRAORE, politiquement et intelectuelma le meilleur Homm Politique qui a été prématurement diminué et affaibli par le BOSS pour une bonne raison de sa part ? Le vide autour de Mr BC pour l’ascention de son frère que SALIF DIALLO a passé son temps à combattre,mais les autres ignoraient cette donne.Clair et net Mr FRançois Candidat autoproclamé du systhème n’en déplaise ? Mais là aussi,reste à savoir s’il pourra....?Aux hommes politiq de tenir compte de cette donne puisque les choses sont clairs ?A l’oposition de s’organiser pour.......? enfin à vos marques. 2015 est là dès ?

      Répondre à ce message

    • Le 25 avril 2014 à 12:37 En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

      Et les cimetières sont remplis d’Hommes qui se croyaient indispensable ou se comparaient à Dieu lui-même.

      Répondre à ce message

    • Le 25 avril 2014 à 14:32, par BOSS En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

      Dans tout ça, où est notre ami FRANCOIS ?

      Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2014 à 10:39, par DEB En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

    Soungalo Appolinaire Ouattara ; Paramanga E YONLI ; Juliette Bonkoungou ; Djibril Bassolet ne sont pas seulement des régionaux mais surtout des Provinciaux. En effet, seuls les intérêts de leurs familles et à la limite de leurs provinces les préoccupent dans leur politique. Je suis franchement désolé de le dire. Seul son Excellence Kadré Désiré Ouédraogo pourrait inspirer confiance au niveau de toutes les régions car ses actes de gestion du pays au poste de 1er Ministre l’attestent aisément. Même de l’ethnie Mossi, il se préoccupe du développement de toutes les régions du Burkina contrairement aux quatre (4) autres personnes citées qui sont très régionalistes.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2014 à 11:08, par Lepenseur En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

    De tous les candidats possibles en vue, reconnaissez avec moi que Soungalo est le favoris qui peut permettre au CDT de remporter les élections. L’homme est un grand bosseur. Son passage à la fonction publique a revolutionné le ministère. Tout le monde en est témoin. Il aime les dernières technologies et peut porter le pays à l’avant avec des méthodes innovantes. Il met toujours les femmes et les jeunes au coeur de son système de fonctionnement. Très poli, courtois, jamais de mot déplacé, il pourrait contenir tous ces adversaires. On ne peut pas lui imputer la gestion bizarre du pays comme aux MPPistes. Alors c’est le meilleur de tous... Il connait le parti, il connait très bien le fonctionnement de l’Etat et du gouvernement. Il nous fera une transition sans violence ni rancune.

    A bon entendeur, salut !

    Répondre à ce message

    • Le 25 avril 2014 à 17:08 En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

      certainement comme tu l’as dit, il connait tellement si bien le bon fonctionnement de l’Etat qu’il parait même qu’il a fait un travail de balayage en bas pour empêcher l’UPC de s’implanter à l’Ouest du Burkina. Mais ce que tu ne sais pas, il ne sera pas pas le candidat que Blaise choisira. just wait and see

      Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2014 à 11:26, par N’gaou En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

    Parlant de Kadré, vous écrivez : "Il a donc toutes les qualités requises et appréciées par certaines chancelleries occidentales" S’il vous plaît, évitons ces genres de phrases. Est-ce-que ce sont les "chancelleries occidentales" qui doivent décider pour les Burkinabè ? Est-ce-que leur conception des choses doivent valoir chez nous ? Arrêtons d’accorder de l’importance à ces loups là, qui ne veulent que le malheur de l’Afrique, ce sur quoi ils bâtissent leur prospérité.

    A part ca, Mr Ly, c’est un bon article. Walaii !

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2014 à 13:01, par De grâce ! En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

    De grâce ! Il nous faut un civil pur comme Président du Faso maintenant. Depuis janvier 1966, ce sont les hommes en tenue pour ne pas dire les militaires qui gèrent le pays. Trop, c’est trop maintenant. Ou bien ce sont les armes qui leur donnent cette envie d’être au pouvoir ? Ils n’ont qu’à laisser comme cela maintenant, on va essayer avec un civil pur pour voir. Je ne parle pas de ces militaires déguisés en civil à cause du pouvoir.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2014 à 13:55, par le sage cibal En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

    vous ne comprenez pas français, il a dit ceci:de sa nouna natale(il y est né) en passant par le centre-ouest, il multiplie ses sorties d’inauguration et autres,le journaliste n’a rien commis comme faute ou erreur, c’est seulement un problème de niveau

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2014 à 14:12, par Kamélé En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

    Questions aux militants du CDP et aux fans de Blaise : "pourquoi continuez-vous a ne pas accepter une situation (Blaise non candidat en 2015) que Blaise Lui-même a déjà accepté ?" Ne pensez-vous pas que vous lui rendez la vie difficile ? Depuis longtemps vous criez "Blaise Candidat, etc. " et Blaise lui même n’a jamais dit, "ok, je le suis ou le serai". Combien de fois lui avez-vous dit d’être candidat ? combien de fois vous a t-il répondu ? n’avez vous pas honte de continuer à avoir honte ? Depuis que vous crier "Blaise candidat", il ne vous a jamais répondu. n’avez vous aps honte quelques seconde, minutes, heures, jours, mois ou années ? Blaise est-il pour vous un enfant qui ne sait pas ce qu’il veut ? est-ce à vous de lui dire "modifie l’article 37, met en place le sénat, organise le referendum, etc.? vous voulez nous donner l’impression que c’est vous qui décidé ou c’est Blaise qui décide à votre place. ne pensez-vous pas qu’il est temps de vous taire et de le laisser décider ? Blaise, est-il un dirigeant ? un dirigé ? un dirigeant-dirigé ? un dirigé-dirigeant ? est-ce vous qui lui avez dit de rentrer par la porte arrière de l’histoire le 15 octobre 1987 ? S’il vous plait ayez pour une fois le courage de vous taire car vous venez d’atteindre la saturation de la honte.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2014 à 14:58, par Dire la vérité En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

    Kadré Désiré pourrait être un candidat sérieux si il a l’aval du mentor et l’appuie du parti. Candidat à prendre au sérieux

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2014 à 15:13, par Alexio En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

    A mon avis il est grand temps qu une femme arrive a la suprematie du pouvoir au Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2014 à 15:50, par ouattara En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

    Et Mélégué lui_même ? cela permettrait de montrer L’OUVERTURE nécessaire au parti et montrer aux gens que le CDP N’est pas le monopole des Mossis

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2014 à 16:22, par le véridique En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

    Tout ce que nous nous savons,c’est qu’il n’y a pas un seul chef d’Etat à la surface de la terre qui soit inamovible.Blaise COMPAORE n’est pas plus que Tandja. S’il plait à Allah il ne réussira pas là où les autres ont échoué. Les mêmes causes produisent le mêmes effets.En tout cas le peuple burkinabé est mille fois plus déterminé à aller vers l’alternance qu’au président de se pérenniser au pouvoir. L’alternance signifie la dignité retrouvée,la fin de l’impunité.Il nous faut cette alternance une bonne fois pour toujours. le véridique non (le veridique).

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2014 à 17:15, par dao En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

    article très interessant. On pouvait aussi comparer ces personnalités en partant des mêmes critères Exemples : a) envergure politique (regionale/nationale/internationale) b) envergure professionnelle (fonctions et responsabilités assumées) c) personnalité (homme de dialogue ; intègrité )

    quant à la position dans le parti je ne pense pas que ce critère soit important pour désigner un candidat à la Présidence. On peut être un militant hors paire sans pour autant être un bon Président. (point de vu strictement personnel)

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2014 à 20:34, par ka En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

    Le président Blaise Compaoré est très conscient de la gravité des problèmes actuel, c’est un homme complexe mais réfléchi. Le connaissant, il ne laissera ni son frère ni les responsables du CDP prendre une seule décision a sa place. Il a toujours su assumer ses responsabilités, mauvaises ou bonnes, il a toujours été a la hauteur de ses responsabilités. Pour le referendum et le sénat le président Compaoré qui contrôle son peuple depuis plus de 27 ans connait la limite de son égoïsme envers ce même peuple qu’il hait mais qu’il aime, car ce peuple lui a tout donné, et lui il a tout pris du peuple dans la douleur et dans la joie. Notre président que nous connaissons pragmatique et complexe, connait ses limites d’exigence après 27 ans de règne sans partage. Ce n’est ni un sénat, ni un referendum qui pourront le dissuader sauf sa sagesse personnelle qui pourra mettre fin à nos angoisses. Toi, lui, ou moi, avec nos supposés messages d’internautes aveuglent, ne peuvent nous dire quel sera le lendemain du Burkina, car le président Blaise est l’incendie et le pompier de de notre beau pays. Le cas de L’Algérie ne peut se comparé a celui du Burkina. Bouteflika a derrière lui tous les dinosaures de son parti depuis sa création, et tous les gouvernants sont issus des quatre coins de l’Algérie que je connais. Si les Roch et compagnie étaient toujours a la tête du CDP, aucune opposition ne pourra ébranler le président dans cette situation, dans le passé Salif et Roch ont élucidés des situations plus graves que le referendum et le sénat en mettant le président a l’abris vu leurs appartenance géographique très importante de notre pays,’’’ le Nord et le Centre.’’’’ A présent la donne a changé, et pour que la paix reste stable dans notre pays il est impératif que le président Blaise Compaoré prenne une décision sage de se faire représenter par une autre personne a l’élection présidentiel de 2015, et respecter la lettre et l’esprit de l’article 37 de la constitution qui l’interdit de briguer 3 mandats présidentiels consécutifs. Malgré Le FEDAP de Mr. François Compaoré, ou les petits commis du CDP, les Salia Sanou sans formation politique que la distribution des billet de banques, le soldat Blaise Compaoré est orphelin de ses complices d’hier.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2014 à 20:45, par KONAN En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

    Qui vous a dit que le CDP est en quète de candidat c’est une fausse affirmation de ce pauvre journaliste car le CDP a déjà choisit son candidat qui Mr BLAISE COMPAORE. donc ne vous flatte pas car le choix du parti a été déjà fait

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2014 à 23:26, par le bon En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

    Je pense qu’au delà du positionnement de ces favoris dans le CDP il faut également tenir compte de l’influence d’autres facteurs propres à notre contexte. Le premier de ses facteurs est bien sûr le financement de la campagne. Pour cela, il faut au candidat, être bien vu par les gros opérateurs économiques. En effet il est aujourd’hui clair que ceux ci pourraient bien constituer un lobby qui imposerait son choix au peuple grâce à son pouvoir financier.Ensuite les voix des électeurs sont fortement conditionnées par l’alignement où non de des chefs coutumiers derrière tel où tel autre chef politique.Un autre élément est sans nul doute le poids que les occidentaux accorderont aux futurs candidats.Le Burkina connaît un boom minier ces dernières années et occupe une place stratégique en Afrique de l’Ouest sahélienne où les multiples crises attirent de plus en plus le regard des américains, français et autres qui n’entendent pas laisser un leader non favorable à leurs intérêts prendre le pouvoir dans l’un quelconque de ces Etats.Enfin un élément dont beaucoup ne parlent pas mais qui à coup sûr comptera dans la désignation de notre prochain leader est bien la grande muette. En effet depuis l’indépendance et plus encore au cours des années Compaoré l’armée a toujours eu une main-mise sur l’évolution de notre pays. Ainsi il serait étonnant que quelqu’un arrive à occuper le fauteuil de Kossyam sans avoir la bénédiction du Gl Gilbert DIENDERE et des autres généraux tels Kouamé Lougué,Ali Traoré,Dominique Djendjéré...

    Répondre à ce message

    • Le 26 avril 2014 à 08:50, par vision En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

      Mais vous avez oublié Mr François C.il peut gérer le pays je vous assure...

      Répondre à ce message

    • Le 26 avril 2014 à 09:20, par En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

      Vous mettez bien en relief tous les paramètres à prendre en compte pour la désignation du candidat du CDP à la présidentielle 2015. A la lecture de toutes les réactions, je crois que Kadré est justement le candidat idéal et le seul capable de tenir le challenge à Rock à cause de sa neutralité au sein du CDP. S’il avait un positionnement au sein du parti, ce serait un handicap pour lui, parce qu’il serait combattu par l’autre camp. Au contraire, le fait qu’il ne soit trop ancré politiquement dans le parti joue en sa faveur, en ce que tous les bord peuvent accepter composer avec lui.
      Le seul danger qui le guète, ce sera la nécessité de trouver un compromis avec les tenants actuels du CDP, parce que beaucoup trainent des casseroles et comment faire avec sans ternir son image d’homme intègre : ce sera ça son principal problème. Comment composer avec eux ? Parce que s’il doit accepter toutes leurs conditions, il va se compromettre et se griller. Comment tenir sur sa ligne et espérer avec leur choix sur lui ? Il faudra nécessairement du compromis, mais pas de la compromission. That is the question. Parce son principal atout, c’est son intégrité. Accepter faire autrement, ce sera se tuer politiquement. Mieux vaut pour lui ne pas accepter être le candidat du CDP, si c’est pour conforter la position de ceux qui sont actuellement décriés une fois au pouvoir. Parce que là, il aura été utilement utilisé. Mais il se sera suicidé politiquement.
      Cependant, si ce n’est pas lui le futur candidat du CDP, ce parti disparaîtra, peut-être même avant les élections de 2015. Actuellement, c’est la perspective de sa candidature qui retient beaucoup encore au CDP. Une autre candidature que lui et le CDP est mort.
      Il faut au Burkina quelqu’un de sa trempe qui jette les bases du véritable développement du pays. Mis à part Zephirin Diabré, tous les autres candidats qui ont un certain poids trainent des casseroles, il nous faut un candidat propre qui puisse revenir sur toutes les dérives qu’a connu notre pays. Et c’est lui qui peut l’incarner.

      Répondre à ce message

    • Le 26 avril 2014 à 10:01, par guingraogo En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

      Le CDP doit manœuvrer serré, parce qu’un faux pas dans le choix du candidat, et ce parti est mort. Peut-être même avant les élections de 2015. A mon avis, le seul candidat capable de fédérer le restant du CDP, de tenir tête à Roch et même de le battre, c’est Kadré Désiré OUEDRAOGO. Si ce n’est pas lui, le CDP disparait en 2015. C’est le seul au CDP qui inspire encore confiance à la population. Son aura est restée intacte. C’est la perspective de sa candidature qui maintient encore le CDP, sinon c’est le sauve qui peut. En tout cas un candidat autre que lui et le CDP se vide complètement.
      Cependant, comment pourra-t-il composer avec les apparatchiks du CDP sans se compromettre ? Comment concilier ces deux positions ? Il faut nécessairement du compromis, mais pas de la compromission.

      Répondre à ce message

    • Le 26 avril 2014 à 10:34, par Alpha En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

      je n’est qu’une seule chose a souhaiter a mon pays la paix

      Répondre à ce message

    • Le 26 avril 2014 à 11:50, par OUEDRAOGO En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

      nous voulons blaise point barre

      Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 10:50, par MOAGAMOSSI En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

    BELLE ANALYSE.TELLE QUE DIT DANS CET’ANALYSE L’ON EST EN DROIT DE SE POSER LA QUESTION DE SAVOIR COMMENT ILS ONT PU MOBILISER L’ELECTORAT DURANT CES ELECTIONS

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 12:05, par tahi En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

    En dehors de Kadré aucun de ces protagonistes ne pourra ébranler le président du MPP en 2015. L’armée du 21 e siècle a compris les leçons de la communauté internationale et de la CPI surtout l’armé Africaine dont Sanogo du Mali aura la corde au cou. Gilbert, Traoré, Lougué, est derrière le peuple, le joujou de la CPI et de la Communauté internationale, surtout d’un président caméléon socialiste nommé Hollande de l’Europe qui n’hésite pas à trahir ses amis présidents Africains. Tous les leaders des partis politique Burkinabé se sont armés en assurant aux pays Américains et Européens, surtout L’Asie de suivre la continuité de protéger leurs intérêts dans notre pays. Que ça soit Pierre ou Paul qui arrive au pouvoir, sa première devise sera de protéger les intérêts des investisseurs pour l’émergence du pays. Connaissant le président, sa décision de respecter l’article 37 a été prise depuis sa dernière rencontre avec le président Hollande, Son jeu actuel n’est qu’un passetemps qu’on appelle un jeu politique. Mr. Ka a entièrement raison dans son analyse, notre président caméléon et complexe est très rusé, et personne ne peut décider son remplaçant a sa place. Il attend la monté des enchères au plus haut pour se prononcer et sortir honorablement.

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 13:11, par Matador En réponse à : Présidentielle 2015 : Le CDP en quête d’un candidat

    Le CDP ne soutiendra jamais un candidat d’un quelconque parti politique. Il detient lappareil d’Etat et entend le conserver encore pendant longtemps

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés