Situation politique nationale : Démission de la Coordination régionale du Rassemblement des Ecologistes du Burkina Faso

mardi 18 mars 2014 à 02h11min

Les démissions continuent dans les partis politiques burkinabè. Cette fois-ci, c’est la Coordination régionale du Rassemblement des Ecologistes du Burkina Faso(R.D.E.BF) des Hauts Bassins qui démissionne. L’alliance du parti au Front Républicain ne semble pas être acceptée par ses membres. Dans ces deux lettres adressées au président du parti, Ram Ouédraogo, elle fait part de sa démission et donne les raisons.

Pour l’instant, l’on ne sait pas encore où ils vont déposer leurs valises.

Situation politique nationale : Démission de la Coordination régionale du Rassemblement  des Ecologistes du Burkina Faso

Au Président du Rassemblement Des Ecologistes du Burkina Faso (R.D.E.BF)

OBJET : LETTRE DE DEMISSION

Monsieur le Président ;

Pour rappel l’idée de la création d’un front républicain a été émise précisément le 21septembre 2013 lors d’une conférence de presse au siège même du Rassemblement Des Ecologistes du Burkina Faso(R.D.E.BF).

A l origine il s appelait Front Républicain pour une Alternance Pacifique(FRAP) et à l’arrivé Front Républicain(FR) ; vous devez avoir constaté avec nous qu’une expression fait défaut à savoir « alternance pacifique ». Devons nous comprendre par là que cette expression dérangeait plus d’une personne ?

Dire aujourd’hui que nous n’avons pas été informés du projet de la création d un Front Républicain ce serait mentir ; mais comme nous vous l’avions tantôt dit à l’origine il s’agissait du Front Républicain pour une Alternance Pacifique (FRAP). Promesse nous avait été faite de nous envoyer les textes régissant la création du Front et puis après rien. Donc du coup nous ignorions primo le contenu des textes donc l évolution des choses et secundo ceux avec qui le front était entrain d’être créé. Quel ne fut notre étonnement de constater à l’annonce officielle de la création du Front qu’au nombre des partis membres figuraient des partis défendant des positions contraires aux nôtres parlant spécifiquement de la modification de l article 37 et du referendum.

A voir les objectifs que ce Front s’assigne à savoir :

1-défendre et de promouvoir les valeurs républicaines, la constitution et la paix ;

2-participer à la mise en œuvre des réformes politiques consensuelles issues des assises nationales du CCRP ;

3-contribuer à l’approfondissement de la démocratie au Burkina Faso ;

4-mettre en place et animer des concertations sur des questions essentielles de la nation ;

5-veiller à la justice et à l’équité sociale dans les politiques publiques et dans les modes d’administration des structures de l’Etat ;

6-cultiver le dialogue républicain comme mode de résolution de nos contradictions et des divergences internes dans notre pays ;

7-asseoir la bonne gouvernance au niveau national et local, notamment la gestion axée sur les résultats au sein de nos institutions publiques ;

8-promouvoir la liberté et la citoyenneté ;

9-œuvrer au strict respect du principe de la laïcité ;

10-proposer des mesures audacieuses de lutte contre la corruption ;

11-encourager un dialogue social permanent sur les grands sujets de la nation ;

12-Prendre en compte le genre, notamment les anciens, les jeunes, les femmes, les publics spécifiques dans les cadres et espaces démocratiques pour leur épanouissement ;

13-engager une réflexion globale et profonde sur la question de l’emploi et des jeunes » ;nous pensons que c’est de la pure diversion et qu’ils se sont trompés de mission en tant que partis politiques. Nous avons comme l’impression qu’ils(les partis membres) veulent se substituer au gouvernement car les objectifs ci-dessus cités que nous trouvons faux, permettez nous l’expression, pour couvrir les vrais que nous ignorons, ne relèvent pas de leur prérogatives car nécessitant de gros moyens financiers, matériels et humains.

Faisons une brève analyse de certains de ces objectifs et vous comprendrez avec nous que ces missions relèvent plutôt, certains de l’exécutif, certains du législatif et d’autres du judiciaire ; et qu’il existe même déjà des institutions pour certains objectifs. Pour preuve nous avons le RENLAC, Le Conseil Supérieur du Control d’Etat (CSCE) qui lutte respectivement contre la corruption et la mauvaise gouvernance ; un comité de suivi pour la mise en œuvre des reformes consensuelles issues des assises nationales du CCRP existe déjà. Dites nous donc quel sera véritablement le bien fondé de la création d’un Front républicain pour traiter encore des mêmes questions ? Permettez nous donc de penser que les vrais objectifs restent inavoués.

Bref nous pensons qu’il n’y a pas deux façons de comprendre faire Front. Quand on fait front c est pour une même cause ; ou si nous nous trompons dites nous si on peut faire front pour atteindre des objectifs opposés ?

A l’annonce officielle de la création du Fameux Front Républicain si nous osons le qualifier ainsi le 23 Janvier si nous ne nous trompons pas et l’occasion faisant le larron, Monsieur Adama Sere(Secrétaire General du parti) était en mission à Bobo et nous avions improvisé une rencontre avec quelques membres du bureau politique provincial du Houet avec lui et nous n’avons pas manqué de lui signifier notre désapprobation en relation avec l’affiliation du parti au Front car inopportun en ces temps qui cours et contraire aux aspirations révélées du parti .

Notre doléance avait été que nous souhaitions vivement que le parti revoit sa position en se démarquant de ce Front qui ne répondait plus à notre avis aux aspirations initiales de l’annonce de la création d’un Front Républicain pour une « Alternance Pacifique » à notre humble avis.

Mais apparemment notre doléance n’a pas trouvé une oreille attentive.
Il m’a donc été demandé de venir à Ouagadougou rencontrer les premiers responsables du parti pour un rapprochement des positions. Malheureusement au lieu de nous rapprocher cette rencontre nous a d’avantage éloigné car elle nous à permis de comprendre que ce qu’on attend de nous en réalité est du suivisme et non un apport à la construction du parti par nos critiques.

Avec tout le respect que nous vous devons comment pouvez- vous faire front avec des partis qui ne sont pas pour l’alternance pendant que vous êtes candidat pour les élections Présidentielles de 2015 ? Attitude que nous ne saurions qualifier !!!!

Appréciez vous-même.

Face à ce paradoxe, et eu égard aux positions inconciliables et à cette nouvelle orientation du parti que nous trouvons indéfendable auprès des militants nous Coordination Régionale des Hauts Bassins du Rassemblement Des Ecologistes du Burkina Faso(R.D.E.BF) rendons notre démission dudit parti.

Bon vent à vous !!!!

Tous et toutes pour une alternance démocratique en 2015.

Que Dieu sauve le Burkina

Fait à Bobo-Dioulasso, le 15/03/2014

Le coordonnateur Régional

SAN COULIBALY

Messages

  • Toutes mes félicitations à Mr Coulibaly, j’avais dit qu’après le CDP, l’hémorragie va terrasser l’opposition proche du pouvoir ( pour ne pas utiliser le terme opposition mouton ) car cette opposition va utiliser les méthodes de gestion du CDP, ce qui est contraire au bon fonctionnement d’un parti digne qui se veut démocratique. Alors, il faudrait que les démissionnaires deposent leurs valises chez l’opposition vraie pour une vraie alternance. Ça ne sert pas de démissionner et rester à la maison, agissez vite.

    • Decidement, il y a des traitres partout. La fidelite et l’honetete ont qui l’homme Burkinabe.

    • un acheté,c est sûr qu il se dirigera vers le MPP car n ayant de l amour de sa patrie ,on démissionne pour aller se beurrer le pain ,quand la tempête passera on verra ceux qui auront peur de la boue et la fraîcheur ,en tout cas le cdp se débarrasse de ses canards boiteux !!!!

    • Les démissionnaires dites nous seulement que votre raison de démission est simple, c’est l’effet de mode et le MPP vous a proposé plus pour vous remplir le ventre. C’est la politique du ventre nous avons compris. Mais ne cherchez pas à masquer la vrai raison de votre démission, parce que nous n somme pas nées de la dernière pluie.

    • Tous les indices donnent à savoir que la donne du FR est l´oportinisme. certains pour n´agissent que pour satisfaire leur propre ego. Pour un model au griff de RAM, je dirai aussi non ! du courage et surtout determination pour tous ceux(lles) qui campent pour la cohesion sociale, le bien etre du PEUPLE. l´alternance est le berger.

    • La politique du ventre c’est ça qui va conduire le Burkina directement dans le gouffre. Mais si les responsables politiques ne changent pas cette façon de faire la politique dans ce pays ils seront étonnés de voir un jour le peuple déchaîné leur colère sur eux. Que je crains le MPP comment ils vont pouvoir gérer le pays si une fois ils sont au pouvoir, avec tous ces vautours qui rentrent dans le parti à longueur des journées.

    • Très chère je tiens a vous faire savoir que dans le système actuel la retrait a été mis en place pour permettre aux monde d’avance a vitesse constante. L’élaboration de la retraite fut un épreuve de long haleine car a l’époque il faillait trouve un age propice pour remercie un individus de ces loyaux service. Et je peux vous assurer que si le MPP ne cessent pas de recruter ces retraiter elle fera face dans le court terme a un conflits de génération dans le court terme et voir un dislocation du parti dans le long terme. le MPP sera une bombe pour elle même

    • - ISSA, moi je crois que vous êtes allé au Front Républicain pour avoir des miettes et préparer vos retraites mal négociées. N’est-ce pas aussi la politique du ventre ? Parmi vous, certains disparus ont accouru dare-dare quand le CDP s’est retrouvé en difficulté. Ils ont plongé dans la boue croyant y voir clair plus que ceux qui sont sortis. Mais bientôt la boue va leur boucher les narines, les oreilles, les bouches et même autre chose. Et ce sera pour bientôt.

      Par Kôrô Yamyélé

    • c’est sûr ;il y aune épidémie qui frappe les partis politiques aujourd’hui et cette épidémie ,c’est le MPP qui utilise des ruses , des calomnies pour diviser .en effet c’est ça leur plan d’action pour avoir plus de militants .

    • mon cher frère nous sommes tous les enfants de paysans nourri soigné et formé à l’école coloniale avec l’impôt de capitation , je dis bien que j’ai honte de notre développement de notre politique . le docteur ouvre sa clinique, l’instituteur son école privé ,le député une fois à l’assemblée ferme la porte à ses votants et même à ses parents du village qui est traître dans tout ça , je propose à la société civile de repartir vers nos villages et bien fouillez les canaris de nos ancêtres il y a un trésor dedans car la Terre de nos ancêtres se vengera sur beaucoup de personnes,les maires ont vendu la Terre etc ... imaginons la suite puisque ils vendent le sang les os et le cœur de notre Terre nourricière elle se vengera sur eux L’or le diamant le fer le ciment etc... qui vivra verra

    • Mon type, n’ai pas peur des mots car un rat est un rat. Un semblant d’opposant, un opposant qui courtise le pouvoir est un OPPOSANT MOUTON ; bèèè bèèèèèèèèè ; N’en déplaise à ceux qui sont allergiques au terme.

  • Tres belle analyse tout laisse croire que les politiciens n’ont besoin du peuple que pour les voix. quand t a RAM a l’epoque il accompagne le president pour donner un faux visage a la democratie. RAM a trouver son eldorado temps pie pour vous.

    • Félicitations pour avoir quitté l’opposition moutonne et mendiante comme ce parti dit écologiste et membre du front républicain.
      Rejoignez vite le MPP avec arbres et fleurs car vous êtes des vrais écolo pas comme votre prési impressario-organisateur de concert devenu politicard chercheur de postes pour se soigner

    • Ca fait du bien pour la democratie.

    • tout homme doit éviter le suivisme. merci pour votre clairevoyance et cette prise de responsabilité. bcp seront comptable de leur choix malsaint.
      ensemble pour un burkina meilleur.
      Abbat les prostitués politiques.....

  • L’homme (RAM) trahira toujours, ceux sont les mêmes contradictions qui ont fait éclaboussé les VERTS DU BURKINA, quand le président était à l’assemblée nationale en 2002. Son comportement est toujours fait sur la base d’un calcul qui ne profite qu’a lui... Demander ses anciens camarades des VERTS DU BURKINA ; ; ;quand est ce que vous avez vu quelqu’un qui crée un parti et par surcroit est le président, et démissionne pour aller créer un autre, tout simplement ce dernier n’aime pas la contradiction dans les débats ; ; ; Ses calculs sont basés sur les dividendes financières, et non une conquête du pouvoir d’état...

  • Monsieur le journaliste je vous apporte un scoop et une bonne nouvelle ?
    M. Coulibaly et les membres de la coordination ont pour destination : le MPP
    C’est du propre et vous savez que c’est un mouvement rassembleur donc tous les hommes et femmes épris de paix et de justice doivent se retrouver ensemble pour un meilleur devenir de notre pays

  • ’...la création du Fameux Front Républicain’’.

    - Vraiment c’est un Fameux front républicain où les politiciens cassés se recyclent en pensant avoir des miettes !En tout cas félicitation à vous pour cette démission ! Ne servez pas de marche-pied à des politiciens finis et sans avenir. Adhérez au MPP ou à l’IPC et vous donnerez du sens à votre lutte !

    Par Kôrô Yamyélé

    • Bonjour kôrô yamyelé, COULIBALY et ses camarades ont fait une bonne analyse, du courage à eux ils doivent rejoindre l’UNIR/PS, le MPP ou l’UPC. Tu as encore oublié. Bonne journée.

      L’alternance est possible maintenant.

  • Mieux vaut tard que jamais. si c’est maintenant en 2014 que vous vous êtes rendu compte que votre leader vous trocque contre ses intérêts. Moi, je le sait depuis la création de ce parti. Au Burkina Faso, seuls les partis sankaristes résisteront aux intempéries de la nature et de la société. le bloc sankariste existera jusqu’au jugement dernier.

    • - KAMÉLÉ, donc tu es comme MOUNTUAN TRAORÉ ci-dessus ? Ah oui ! Chers démissionnaires, rejoignez en masse l’UNIR/PS ! Je demande aussi aux militants et militantes de l’ADF/RDA de démissionner en masse et rejoindre l’UNIR/PS, ceci pour la justice, la vraie pour le Burkina Faso !

      RAM OUEDRAOGO !!!!! Héééyiiiiii !!!!!! Ngaw !!!

      Par Kôrô Yamyélé

    • Oui Koro, Pour le moment c’est presque une évidence que le MPP sera au pouvoir en 2015. Donc nous pouvons tous soutenir le MPP pour alternance avec un civil. ceci est comme uen demi-final. après 2015, quand le peuple assoiffé du changement se rendra compte que le MPP est une version légèrement améliorée du MPP, ils voudront encore le changement. c’est là qu’ils rejoindront en masse UNIR/PS pour la vrai changement, la vraie justice sociale. Déjà en 2015, nous allons vous présenté la candidature de Mariam Sankara pour commencer à préparer les esprits à accepter une femme intègre en 2020. Nous allons phagocyter le MPP comme celui-ci est en train de phagocyter le CDP. les sankaristes, c’est le seul parti qui résistera au temps. on sera sur la terre sainte du Burkina Faso jusqu’au jugement dernier. en attendant la finale MPP-UNIR/PS de 2020, on soutien le MPP dans sa demi-finale contre le CDP de 2015. on vous attend la la finale de 2020

  • Félicitation pour votre vigilance et courage pour la suite de la lutte. Tenez bon ! Vous serez la bienvenue au MPP. Avec le MPP, on connaîtra la vraie alternance politique au BF. "Demain n’est pas loin" disait Rock M. K. KABORÉ.
    PLUS RIEN NE SERA COMME AVANT !

  • Félicitation le cousin. On ne peut pas faire front pour des causes opposées.

  • félicitation, côrô. je vous assure que la position du RDEBF est très ambigu.ils serons noyés par la ruse du CDP. il est très difficile de me convaincre du bien fondé de cette union (FR). pendant les mouvanciés dise modification de l’article 37, les ’’opposants’’ du mêm FR disent non modification, mais écouter on est ou là. A l’analyse le seul point commun de ceux qui composent ce FR est le principe du referendum. je pense que c’est un . le pire le meeting du soit disant FR à Bobo, reporté, est annoncé comme un meeting du CDP. les autres membres sont noyés. chère RDEBF, réveillez vous pendant qu’il est temps. Alors que le president lui même (RAM) aime à le dire, qu’il a été plusieurs fois enroulé dans la farine par le CDP. et je ne comprend pas sont attitude présentement. en Zonglou, comme vous en saviez quelque chose M le président, on dit que 1er Gaou n’est pas Gaou, c’est le 2eme Goua qui est YANTA. je voudrais ajouter, en rappel, que la non-violence à pour stratégie fondamentale les marches.merci

  • Ram Ouédraogo est l’un des politichiens le plus opportuniste que le Burkina Faso compte.Il vaut rien et ne pèse pas grand chose.

  • M Coulibaly est à féliciter pour son courage, éclairé par une vision honnête de la politique et de la politique de son ancien parti le RDEB. En politique, il faut éviter l’instinct grégaire, cet instinct-là même qui conduit les moutons à se rassembler, en un troupeau sans âme qu’un simple bâton suffit pour conduire, pour peu que le berger ait de l’influence sur le mouton de tête. Et même pour conduire le troupeau à l’abattoir, chacun des moutons guidés par l’instinct grégaire, aidera le boucher à lui aller trancher la gorge. Beaucoup de politiciens au Burkina, sont justement comme le mouton sans personnalité qui puisse se différencier de la personnalité ovine du troupeau. On crée un parti pour y faire carrière, faute de prouver toute autre compétence monnayable sur le marché du travail. Puis on accepte le suivisme, la compromission, et gare à celui qui le traitera d’être un mouton de Panurge. Bravo à M Coulibaly et à ses compagnons qui savent dire non au "moutonisme". Mais attention, n’allez pas de Charybde en Scylla, c’est à dire ne fuyez pas les excréments pour vous réfugier dans l’organe qui le contient. Autrement dit, n’allez pas dans un parti qui n’est pas mieux qu’un mouton. Et faites attention à la faune politique : il y a des éléphants, mais il y a aussi des panthères. Il y a des œufs féconds et fécondateurs, des chats et des coqs, et de même, il y a fort heureusement Gayandé le lion, et autre lion rugissant. Mais il y a aussi l’apolitisme.

    • - KANZIM, donc tu es de mon avis quand je dis que dans notre pays il y a trop de ’’burkinânebès’’ ? Mais aussi des électeurs bovidés et ovidés ?

      Par Kôrô Yamyélé

    • Kôrô Yamyélé,il faut aller te reposer parce que tu ne dis plus rien de bon et tes paroles ne pèsent même plus qu’une coque d’arachide.Tu es de trop dans ce forum maintenant si je veux être clair parce que tu as quitté dans le droit chemin.
      Que Dieu aide et sauve le BURKINA FASO !!!

  • Félicitation à la coordination de Bobo, vous n’êtes pas mouton.Vous êtes des bons bergers, si les moutons ne veulent pas suivre la bonne direction, laissez les aller ils vont croiser les lions dans la forêt ; la suite sans commentaire.

  • Encore un non-événement.

  • SAN COULIBALY vous et votre suite faites parti de ce qu’on peut appeler nobles politiciens, vous êtes très loin des politiciens moutons. Retrouvez très vite des partis d’oppositions pour continuer votre noble combat c’est à dire le combat pour l’alternance immédiate.Ram OUEDRAOGO ne fait que de l’opportunisme vilain et c’est vraiment dommage de sa part de trahir ainsi sont électorat. Les politiciens véreux à bas ! tous ceux qui sont allés au Front Républicain sont des opportunistes qui croient que Blaise COMPAORE est invincible et qu’il fallait profiter en occupant très vite le vide laissé par les démissionnaires. C’est peine perdue.
    le véridique non (le veridique).

  • Analyse très logique . Voyez vous les fils du Faso ne laisseront pas ce pays aux mains de ces prédateurs. Bon courage à vous . Mais soutenez la volonté du peuple à savoir non au pouvoir à vie et non à la mise en place de ce sénat budgétivore.

  • Vener agrandir les rangs du MPP pour relever le defi de alternance.

  • « Que Dieu sauve le Burkina » Vous avez raison M. COULIBALI de formuler cette prière pour terminer votre lettre. C’étai donc pour ... et non de véritables candidatures de Ram OUEDRAOGO ! Dans cette situation, Dieu seul nous sauvera. et ce salut ne saurait trainer.

    • Je loue le courage de mr San et les siens et je crois que c’est pour éviter d’être traités d’opposants moutons qu’ils ont vite fait de clarifier leur position.Le front un deal orchestré entre les chefs des partis affiliés et le CDP dans le seul but de pérenniser le pouvoir à vie de Blaise Compaoré moyennant des espèces trébuchantes. En réalité c’est un front contre la république en lieu et place d’un front républicain. Dans l’histoire politique du Burkina Ram Ouédraogo a toujours persisté dans son incohérence politique privilégiant chaque fois ses intérêts personnels au détriment des objectifs du parti des verts en passant par le RDEB.

  • Alléloua, pour une fois nous voyons des vrais burkinabés qui démissionnent et se dirigent vers le changement.C’est inévitable blaise Conkaoussè va partir. Alors les avertis de la politique refuse les postes précaires de ministres, directeurs et ambassadeurs gage de détournement,de l’enrichissement spontané, clientélisme,achats de conscience j’en passe. Vous avez raison de rejoindre l’opposition car là où vous étiez était le cdp.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés