Naapoussoum 2014 du Naaba Baongo de Gourcy : Sous le signe de la cohésion sociale pour le développement durable

mardi 18 mars 2014 à 02h10min

Samedi 15 mars 2014, Naaba BAONGO, chef coutumier de Gourcy dans la province du Zandoma a reçu les populations de la zone à l’occasion du Naapoussoum. Cérémonie coutumière destinée à rendre hommage à la personne du chef, l’événement annuel marque également la célébration du nouvel an de tout le peuple.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Naapoussoum 2014  du Naaba Baongo de Gourcy : Sous le signe de  la cohésion sociale pour le développement durable

Sous des coups de canons Naaba Baongo a effectué dans la soirée du 15 mars 2014, sa sortie officielle, sur la place publique, où un grand rassemblement de populations l’attendait. Ressortissants, amis de la zone ont aussi marqué de leur présence cette sortie majestueuse du« roi qui récolte le mil semé dans le bas fond(Naaba Baongo),pour leurs réitérer ses vœux.

Allégeance des populations de Gourcy au Naaba

Avec tous les honneurs qui lui sont dus,il a reçu des bottes de mil, prélevées sur la récolte de l’année pour approvisionner l’écurie royale. C’est ainsi que chaque village sous la juridiction territoriale du chef traditionnel, représenté ce jour par de fortes délégations a symboliquement agi en signe d’allégeance au Naaba.

Avant cette cérémonie spéciale, en plus des populations de la région, le palais du Naaba Baongo a été ce jour le théâtre de défilé d’anonymes et de personnalités diverses venues des 4 coins du pays, pour lui dire des vœux de santé, de prospérité, de paix en cette année 2014.

Cortège du MPP de passage au Naapoussoum de Gourcy

Des personnalités du pays qui ne sont pas passées inaperçues lors de cette importante journée de la dynastie des Ouarma,2 des ténors du MPP, en l’occurrence de Salif Diallo et Rock Christian Kaboré. En partance à Ouahigouya pour le meeting de leur parti, les nouveaux opposants de la classe politique Burkinabè précédés, par une foule de militants,ont marqué un arrêt pour saluer Naaba Baongo. Après les salutations d’usage, le cortège du MPP reprendra la route, sous les ovations, klaxons et acrobaties de militants zélés, scandant à tue-tête leur cri de guerre ‘’MPP victoire, CDP Heiiiiiii’’.

Au sujet de la démarche de ces derniers,sa majesté en relèvera l’intérêt en ces termes :« Ils m’ont bien dit qu’ils ne sont pas venus faire la politique. Parmi eux j’ai des amis, il y’a des fils de Gourcy.Comme je vous le disais, il ne faut jamais faire la politique en oubliant l’’essentiel. Que nous sommes d’abord des frères et des fils. Ça permet d’éviter les situations conflictuelles qui n’arrangent pas le pays tout entier ».

Actions de Naaba Baongo contre la pauvreté

Naaba Baongo qui a accédé au trône du territoire en Août 2011, après le décès de Naaba Wobgo, a en effet placé son règne sous le signe de la paix et de la cohésion sociale d’où le choix du thème de ce Naapoussoum 2014 : « Paix,cohésion sociale et développement durable ».

Engagé pour des actions s’inscrivant dans de cette vision, il n’a pas manqué dans son message livré à la presse, d’inviter les populations du Burkina à garder ces valeurs.

Ce fut l’occasion aussi pour lui de remercier le gouvernement burkinabè et la coopération Japonaise partenaires techniques et financiers au projet de développement sectoriel dénommé Naabaongo. Pour un coût de 533 516 332 F CFA,le programme vise selon lui le bien-être des populations de la zone et à la réduction de la pauvreté. Le projet intervient dans l’agriculture par l’aménagement et la gestion des terres. Et pour l’amélioration des conditions de vie des populations par l’installation de 8 plates-formes pour l’électrification. Le projet permettra de relever aussi le taux d’accès à l’eau potable.

Déjà en cours d’exécution, le projet Naabaongo mène dans le domaine de la santé des actions d’éducation et de sensibilisation contre le VIH, IST et MST et prévoit également la construction prochaine de 3 maternités avec salle de soin, équipements et forages à Gourcy et Kiblo.

La cérémonie coutumière qui est un moment de grande réjouissance est surtout un moment de communion directe et intense entre le chef et sa population. Outre les prestations s de troupes musicales, des parades hippiques, et les coups de canons qui ont agrémenté la cérémonie , la danse du Naaba au milieu de la foule , comme l’exige la coutume, aura été l’un des moments forts.

Arba Nadembega (Stagiaire)

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés