Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut accepter les déceptions passagères, mais conserver l’espoir pour l’éternité. Martin Luther King » 

Alain Edouard Traoré, porte-parole du gouvernement : « Aucune discrimination n’est faite aux partis politiques sur les biens publics »

Accueil > Actualités > Politique • • vendredi 14 mars 2014 à 00h32min
  Alain Edouard Traoré, porte-parole du gouvernement : « Aucune discrimination n’est  faite aux partis politiques sur les biens publics »

Sur l’actualité nationale et Internationale, le ministre Alain Edouard Traoré, porte-parole du gouvernement s’est, comme de coutume, plié aux questions des journalistes, lors de ce point de presse du gouvernement du jeudi 13 mars 2014. Même les préoccupations jugées dépourvues de « politesse et d’éducation », selon le ministre, ont trouvé des réponses claires et concises.

C’est la question sur une possible revisite du Premier ministre Luc Adolphe Tiao sur le campus de Zogona qui a amené le porte-parole du gouvernement a faire un rappel de mesures prises par le gouvernement en faveur des pensionnaires du temple du savoir au cours de l’année écoulée.

Alain Edouard Traoré n’a pas du tout apprécié la formulation de la question d’un confrère qui a employé les termes « chassé » et « lapidé par les étudiants », pour rappeler la première visite du PM à l’université de Ouagadougou. Le ministre n’a pas manqué de le faire remarqué dans son discours, avant d’insister sur le fait que le dialogue n’a pas été rompu entre les deux parties (gouvernement et étudiants), après cette visite sous haute tension du PM le lundi 18 mars 2013.

Il a affirmé que malgré cet épisode, beaucoup d’efforts ont été consentis par le gouvernement pour améliorer la condition des étudiants. L’augmentation de l’aide universitaire, la politique de déconcentration engagée et la multiplication d’autres services universitaires, notamment les mesures en cours pour augmenter les places d’hébergement témoignent de cette bonne volonté de l’Etat.

120 millions FCFA du président Blaise à la presse malienne

D’une information relayée par des medias internationaux sur une certaine somme d’argent de 120 millions FCFA offerts par le président du Faso à la presse malienne, Alain Edouard Traoré a déclaré ne rien en savoir. Sur la prétendue distribution du journal ivoirien Agora, avec des moyens de l’Etat burkinabè, le ministre Traoré a demandé des preuves au confrère du courrier confidentiel qui a soulevé la question.

Refus du palais des sports au MPP pour son congrès

Les causes du refus du palais des sports au Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) pour l’organisation de son congrès, seraient, à en croire le ministre de la Communication, à rechercher ailleurs, mais pas dans des considérations ou raisons politiques. Et d’ajouter qu’aucune discrimination n’est faite aux partis politiques sur les biens publics.

Retard de financement pour la CENI

Pour Le porte-parole du gouvernement, il ne sied pas de parler de crise politique au Burkina, car il n’y a rien d’alarmant malgré l’échec de la médiation autosaisie.

Quant au retard sur le chronogramme de la CENI qui serait dû à des problèmes financiers, Alain Edouard Traoré est formel : .« Je ne suis pas au courant des difficultés financières, il y’a toujours des problèmes de coordination. Mais une chose est sûre, c’est que ça va se régler et les élections en 2015 auront bel et bien lieu  », a-t-il lâché en substance.

Sur la situation des Burkinabè en Centrafrique, Alain Edouard Traoré a rassuré qu’un travail de suivi est mené avec les institutions en charge de la question pour l’assistance à nos ressortissants, notamment par le Conseil supérieur des Burkinabè de l’Etranger et le ministère en charge des Affaires étrangères.

Arba Nadembega (Stagiaire)

Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Bobo-Dioulasso : Des jeunes outillés sur l’analyse des politiques publiques et la stratégie de plaidoyer
Les députés frondeurs ont cessé l’utilisation du sigle "UPC"
Appel de citoyens à la candidature de Kadré Désiré Ouédraogo : « Une vieille stratégie politique démodée », selon Adama Yasser Ouédraogo du CDP
Nouveau règlement de l’Assemblée nationale : Le format du discours du Premier ministre devant le parlement sera réduit
58è anniversaire de l’indépendance : Le Burkina a revisité son histoire à Manga
Message à la nation du président du Faso : Les Burkinabè sont-ils réellement disposés à l’unité et à la cohésion nationale ?
Sondage d’opinion « Présimètre » : Roch Kaboré obtient 4,91 sur 10 pour sa 3e année de gouvernance
Demande d’extradition de François Compaoré : Les commentaires du gouvernement burkinabè sur la décision de la Cour d’appel de Paris
Crise au conseil municipal de Gourcy : « Nous serons désormais obligés de nous défendre contre nos agresseurs » (Responsable provincial des jeunes du MPP)
Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Les Burkinabè d’Espagne s’insurgent contre les missions d’explication
Politique : Le PDS/Metba se prépare pour les élections de 2020
Réseau des femmes Leaders : Projecteurs sur la participation politique de la jeunesse féminine burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés