Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

lundi 10 mars 2014 à 10h23min

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

Au cours de la rencontre aujourd’hui à Paris entre la section France du CDP et trois responsables du bureau politique nationale , Salif sawadogo, membre du SEN et 2e secrétaire adjoint à l’organisation chargé des structures à l’étranger déclaré à propos de la médiation qui reprend demain : "L’opposition dit que sans un mandat du président, la reprise des discussions ne durera pas plus de trois minutes. Eh bien, ça peut même durer une ou deux minutes, car je le dis, il n’y aura pas de mandat. Si elle veut discuter avec le président, qu’elle introduise une demande d’audience à la présidence".

Sur l’article 37, il a répété que la position du CDP n’a pas changé depuis son congrè de 2009 et que sur ce point, on ira au référendum.

Nous y reviendrons dans nos prochaines éditions

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 9 mars 2014 à 22:31, par vérité no1
    En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

    Vous voyez comment le CDP n’est pas sérieux.

    Répondre à ce message

    • Le 10 mars 2014 à 06:34, par GUESSAD
      En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

      Là,ils ont raison les gars.Si l’opposition veut discuter,qu’elle discute.Sinon pourquoi demander un mandat de Blaise COMPAORE au CDP ?Le président lui même n’est qu’un candidat du CDP.L’opposition demanderait-elle aussi un mandat à l’ADF-RDA ?
      Soyons sérieux une fois et allons discuter pour trouver une solution mes chers monsieurs de l’opposition.Si vous y tenez à vôtre mandat,allez y discuter directement avec Blaise parce que là,le CDP n’a pas besoin de mandat pour être de la partie.
      Que Dieu aide et protège le BURKINA FASO !!!!

      Répondre à ce message

      • Le 10 mars 2014 à 11:30, par Ph
        En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

        Ici au Burkina c’est la majorité on va suivre. Si la majorité officielle décide on sera obligé de suivre, que cette décision soit positive ou négative pour le CDP. Mais il sera difficile pour qu’un groupe de personnes impose leur décision au président.

        Répondre à ce message

      • Le 10 mars 2014 à 11:33
        En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

        pourquoi doit-on se casser la tête pour trouver d’autres solutions à un problème qui a déjà sa solution ? que les élèves cancres comme toi dégagent de ma vue. la solution est : blaise doit respecter l’article 37 qui dit en substance que le mandat du président qui est de 5 ans est renouvelable une seule fois. donc il y a rien à discuter,à négocier,à "méditer",que blaise compaoré dégage en novembre 2015 et il dégagera même s’il faut passer par la force. dans ce cas,tant pis pour lui.

        Répondre à ce message

      • Le 10 mars 2014 à 11:38, par faisons un effort de réflexion
        En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

        ouff je suis soulagé ,comment des gens peuvent être borné de la sorte ,notre opposition est loin d être un e opposition politique !!!ses ténors ne pensent qu a leur envies, le bon sens voudrait qu il sachent au moins que Blaise est le président de ce pays et non seulement pour la mouvance ,bien dit très bien d ailleurs s ils ne veulent pas qu ils partent mais qu ils soient rassurer que le président prendra tous les dispositions nécessaires pour garder ce pays en paix vive le cdp et le BLAISO NATIONAL

        Répondre à ce message

        • Le 10 mars 2014 à 13:58
          En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

          Voici le seul burkinabè qui n’est pas borné et qui soi-disant reflechit ! Mais il ya une énorme différence entre vouloir le bien commun et son bien personnel et égoïste.Et on ne peut pas dire k dans cette histoire c’est l’opposition qui est égoïste et bornée. Il ya une règle commune que certains pensent qu’ils ont le droit de ne pas respecter, et ça ne passera jamais

          Répondre à ce message

        • Le 10 mars 2014 à 16:07, par El Hadj YANOGO
          En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

          Le CDP est bien mort de sa mort naturelle. J’envoie les prétendus militants méditer cette fable de la Fontaine :
          "Le Lion, terreur des forêts,
          Chargé d’ans, et pleurant son antique prouesse,
          Fut enfin attaqué par ses propres sujets
          Devenus forts par sa faiblesse.
          Le Cheval s’approchant lui donne un coup de pied,
          Le Loup, un coup de dent ; le Bœuf, un coup de corne.
          Le malheureux Lion, languissant, triste, et morne,
          Peut à peine rugir, par l’âge estropié.
          Il attend son destin, sans faire aucunes plaintes,
          Quand, voyant l’Âne même à son antre accourir :
          Ah ! c’est trop, lui dit-il, je voulais bien mourir ;
          Mais c’est mourir deux fois que souffrir tes atteintes".

          Adieu, CDP !

          Répondre à ce message

        • Le 10 mars 2014 à 16:09, par Maria de Ziniaré.
          En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

          je pensais que par votre pseudo vous faisiez l’effort d’utiliser vos méninges pour contribuer au forum mais force est de constater que vos propos ressemblent à des pulsions émotionnelles d’un nègre Senghorien : on dirait un automate qui débite des refrains pré-enregistrés. C’est vrais que pour Léopold la "raison est Hélène" mais quand même... le nègre n’est pas qu’émotion. Avec tout le respect que je vous dois je vous conseille amicalement d’utiliser le pseudo "Perroquet de Kossyam" ça rimerait mieux avec vos contributions.

          Répondre à ce message

      • Le 10 mars 2014 à 12:25, par Ph
        En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

        ado, qu’est ce que tu appelles normalité ? Si majorité présidentielle discute avec le CFOP pourquoi le président Blaise devrait être présent sur la table de négociation ? Blaise est au déçu de ça. Ce sont les partis politiques qui négocient, ce sont ds institution et non des personnes. Sinon Zeph il est qui pour négocier au nom du Burkina ou pour négocier pour tous les burkinabé. Qu’es ce qu’il connait l’intention de chaque burkinabé. Voila pourquoi on part à la négociation au nom d’une institution. Et l’institution est plus grand que Blaise
        donc pourquoi il faut un mandat de Blaise avant de commencer les négociations.

        Répondre à ce message

      • Le 10 mars 2014 à 16:26, par Tiemtoré Zakaria
        En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

        la paix passe par l’expression du peule. Sinon si on veut imposer quoi que se choix à un des deux camp rien ne va marcher. La seule voie démocratique qui reste c’est le référendum. Pour éviter tout conflit, tout affrontent, il faut que toutes les parties belligérantes acceptent le référendum et que le plus populaire, le plus écouté et le plus convaincant.

        Répondre à ce message

      • Le 10 mars 2014 à 16:27, par Achille
        En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

        Vous parlez de quelle majorité ? Celle du clan Présidentiel , parents amis et connaissances ? On vous comprend, c’est normal que vous cherchiez à vous éterniser au pouvoir. N’insultez l’intelligence des honnêtes Burkinabé. L’histoire vous rattrapera et vous jugera. Vous n’êtes pas les seuls Burkinabé nées pour gouverner ce pays , vous avez fait votre temps, laissez la place aux autres pendant qu’il est encore temps au lieu de distraire les gens avec vos faux arguments.quand je vous lis, j’ai la nausée.

        Répondre à ce message

      • Le 10 mars 2014 à 16:55, par Boss
        En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

        Hummm je vois que vous déroutée,je crois fort que la médiation c’est avec Blaise himself alors s’il veut se faire représenté par un groupe de personne qu’il envoie ce fichu mandat.essayer de comprendre vous aussi.

        Répondre à ce message

      • Le 10 mars 2014 à 17:08, par Freud
        En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

        Mr GUESSAD, vous n’avez rien compris de la posture dans laquelle se trouve l’opposition. L’opposition n’a jamais demandé à discuter avec qui que ce soit. Elle a simplement dit de ne pas modifier l’articles 37 par ce qu’en l’état, l’article ne constitue pas une ménace à la paix sociale et, ne pas mettre en place le senat considéré comme inutile et budgétivore. C’est plutôt ceux d’en face qui cherchent à discuter. Alors, qu’ils fassent preuve de bonne fois au lieu de nous faire perdre le temps comme ils l’ont fait en 2002 avec le collège des sages.

        Répondre à ce message

      • Le 10 mars 2014 à 17:08, par CONSCIENCE
        En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

        GUESSAD,sais tu que le probleme c’est blaise et non le cdp ?n’oublie pas que ces gens qui representent la majorité peuvent du jour au lendemain quitter le cdp et donc blaise dira que l’accord n’engage que ceux qui ont negocié.alors que pourra faire l’opposition dans ce cas ?pourras tu venir obliger blaise a accepter un accord qu’il n’a pas donner mandat ?sache que l’opposition est consciente

        Répondre à ce message

      • Le 10 mars 2014 à 17:31, par Kosyam
        En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

        Les points inscrits à l’ordre du jour de ces négociations concernent le Président du Faso et non la personne de Blaise COMPAORE. L’opposition est en droit de demander que celui-ci s’engage à respecter et à mettre en oeuvre les conclusions auxquelles la médiation aurait aboutie. C’est si simple et c’est d’ailleurs légitime que ceux qui discutent en son nom aient un mandat express pour que chacun soit situé. Sinon, nous ne pouvons pas continuer à naviguer à vue

        Répondre à ce message

      • Le 14 mars 2014 à 00:32, par Bode Jean
        En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

        Soyons sérieux. Les gens en face de Blaise, le connaissent bien. Sans mandat, il dira qu’il n’est pas tenu par ces conclusions. Qu’est devenue la conclusion du Collège des Sages. Salif Sawadogo, votre réaction est celui d’un ladji au lieu d’être celui de quelqu’un qui a fait un bon CE2. Quel genre de referemdum vous voulez. En 28 ans, si Blaise n’a pas fini de faire ses preuves, il ne les finira donc jamais.
        Salif, quand vous prenez des positions, sachez que vous vous adressez à des gens qui ne sont pas des idiots. Respectez les un peu.

        Répondre à ce message

    • Le 10 mars 2014 à 06:51, par zael
      En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

      En aucun cas il n’y aura un mendat du presi.ce n’est pas uniquement la position du cdp, c’est aussi celle de la médiation. Mendat pourquoi faire. Si l’opposition voulait discuter avec le chef de l’Etat pourquoi sous de faux prétextes elle a boudé le ccrp. On a rien à foutre.

      Répondre à ce message

      • Le 10 mars 2014 à 12:16, par Nina
        En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

        les gars si vous voulez voir Blaise rendez vous a Kosyam en aucun cas Blaise ne va vous délivrer un mandat. C’est un rencontre la mouvance et l’opposition pour trouver un consensus Blaise ne peut intervenir. Blaise est un représentant du CDP au pouvoir par conséquence on ne peut guère assimiler le CDP a Blaise vue qu’il n’est même pas secrétaire exécutif national

        Répondre à ce message

        • Le 10 mars 2014 à 13:38, par façondevoir
          En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

          Qu’est-ce que mon parti le PCRV attend pour balancer une déclaration salvatrice ? Opposition bourgeoise néolibéral, capitaliste reconvertis, pouvoir liberticide et assassin tous pareils. Mais en attendant il faut que les gens arrêtent de jouer avec le feu. Le problème ce n’est pas CDP contre opposition. C’est Blaise face à la constitution. S’il est garçon comme vous parlez qu’il sorte dire qu’il va rester président jusqu’à la fin de sa vie.
          Vous êtes entrain de nous divertir avec des médiations dont personne ne réclame.

          Répondre à ce message

      • Le 10 mars 2014 à 12:44, par PIJ
        En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

        Nina, tout a fait d’accord avec toi. Blaise est un militant du CDP comme les autres, Le CDP et son secrétaire exécutif est la pour parler au nom du parti donc pourquoi Blaise devrait intervenir ? Blaise se contente de la décision du CDP comme tout autre militant. Si en 2015 par exemple le CDP décide de représenter un autre candidat aux élections Blaise ne fera qu’accepter.

        Répondre à ce message

    • Le 10 mars 2014 à 11:19, par Ouédraogo
      En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

      On n’est pas dans un cirque en faisant une oeuvre caritative. On n’est pas la pour plaire à un groupe de personnes, les états d’âmes n’ont pas leur place ici dans la politique c’est pourquoi même dans les grandes démocraties on sacrifie la minorité pour sauver la masse. Et dans ce Burkina c’est la majorité on va suivre.

      Répondre à ce message

    • Le 11 mars 2014 à 14:43, par mika
      En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

      Et le MPP ce sont pas les mêmes dragons ?

      Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2014 à 22:44, par Le Jeuene
    En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

    Eh bien, comme vous le voulez, alors, à la guerre comme à la guerre. Je pense que les choses sont claires maintenant. Vous trouverez un peuple Burkinabé unis comme un seul homme pour barrer la route a ce projet machiavélique de confiscation et de patrimonialisation du pouvoir. Vous êtes prévenus vous les cadres du CDP, vous serez responsables de tous ce va entrainer une crise aiguë au BF

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2014 à 22:45, par Burkindi
    En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

    Et voilà ! Donc vous voulez distraire le peuple, en envoyant des gâteaux à des discussions, où votre mentor (ou dieu Blaise) dira à la fin qu’il ne reconnaît pas les conclusions des échanges !!

    Alors l’opposition maintient la demande de mandat !! Si non, alors que la médiation interne nous libère le plancher et on gère le reste !!

    Vraiment ces gens du CDP ne connaissent pas la honte !! Moi je ne vais jamais me fixer à un mortel (seul Dieu est indispensable). On veut alternance ! Peu importe qui vient ! L’essentiel est qu’on fasse comme aux USA ; après 2 mandats consécutifs, tu libères le plancher ! Car si c’est le cas, aucun président ne viendra faire des bêtises, car il sait qu’après 10 ans, il ne sera plus aux affaires, et pourrait répondre de ses actes !!!

    Voilà ce qu’on cherche au Faso !! Que ce soit Rock, Zéphérin, ou un autre homme avec des couille au CDP (autre que Blaise), peu importe ! Pourvu qu’après 10 ans maxi, on change (ou 5 ans si le peuple ne le veut pas, et qu’il n’arrive pas à tricher les élections) !!!

    Peuple du Faso, oublier la politique du ventre et lutter pour la politique de justice sociale !!

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2014 à 22:49, par Burkinbi
    En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

    Bonjour,
    Aucun citoyen ne veut discuter avec le PF !
    On lui demande simplement de RESPECTER LA CONSTITUTION.
    Non au tripatouillage de la constitution.
    Non au référendum pour un pouvoir à vie !
    Non à tous ceux et à toutes celles qui se croient au dessus des INSTITUTIONS.
    Pouvoir et justice au peuple !
    DEMANDONS et EXIGEONS des INSTITUTIONS FORTES !
    La Patrie ou la mort, Nous vaincrons !

    Répondre à ce message

    • Le 10 mars 2014 à 11:33, par diane
      En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

      BIEN dit, ce n’est pas l’opposition qui a demande a discuter avec le Président. C’est un médiateur "auto -saisi" . Si Blaise ne peut pas mandater quelqu’un pour le représenter, alors ce n’est pas la peine. Il faut pas nous faire prendre des vessie pour des lanternes. C’est quand le même le meme Blaise qui veut tripatouiller la constitution. Il n’a qu’a y aller, il ;saura que nous ne sommes plus dans année 90. ça veut dire qoui ça.

      Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2014 à 22:51
    En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

    Bravos les référendaires. Il n’y aura pas de référendum au Faso.Parole d’un opposant de longue date

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2014 à 23:00, par LAGUI ADAMA
    En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

    Nous attendons impatiemment le référendum pour prouver au monde entier qu’ici au Faso des hommes intègres le PEUPLE burkinabè pour le progrès, la paix et la justice défend fidèlement le pouvoir à vie de son Excellence Mr Blaise Compaoré ! Vive le PEUPLE Vive le CDP Vive le référendum Qu’Allah bénisse et protège son Excellence Mr Blaise Compaoré et sa noble famille

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2014 à 23:01, par abm
    En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

    C’est dommage que les gens du CDP insistent sur le référendum malgré que la grande majorité des burkinabés ne veut pas entendre parler de cela. C’est pourtant visible et clair pour tous que même avec un référendum la modification de l’article 37 ne peut pas être un acquis. Mais le peuple est opposé car nous sommes un pays pauvre et il faut éviter de gaspiller les ressources. Il n’y a que le CDP "diminué" qui continue à vouloir modifier l’article 37. J’espère seulement que le président Blaise Compaoré sera lucide et laissera tomber cette idée de vouloir s’éterniser au pouvoir malgré ses 28 ans de pouvoir qu’il aura en 2015. Blaise Compoaré doit savoir que tous ceux qui l’encouragent à modifier l’article 37 sont en réalité contre lui. A bon entendeur, Salut.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2014 à 23:02, par Un point un trait
    En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

    Voyez vous l’arrogance de ce parvenue ? Celui là fait parti des ennemies numéro 1 du Président . Pour leur intérêts égoïstes ils sont prêt à sacrifier Blaise et sa famille. Mr SAWADOGO , votre arrogance n’a d’égale que votre ignorance. Voyez vous l’état dans lequel vous avez mi ce pays . Le peuple demande un changement c’est aussi simple que cela . Si le CDP n’a pas un autre candidat en dehors de Blaise , il mourra .La constitution du Burkina Faso restera en l’état et vue la misère que la population vit , misère aggravée par de épisodes de paludisme et tout recensement la méningite qui s’annonce nous allons repoussé la mise en place du sénat . Web master c’est pas méchant ça ! je veux la paix pour mon pays.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2014 à 23:03, par fatim
    En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

    Bien dit voila qui est claire pour les oiseaux de mauvais augure on ira au reférendum pian

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2014 à 23:13, par Cami
    En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

    Camarades du CDP, n’allez même pas à cette rencontre de négociation.
    D’ailleurs, négocier quoi et sur quoi ?
    Il n ya rien à negocier avec l’oppostion.

    Allons tout droit au réferendum et advienne que pourra.
    Que le meilleur gagne.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2014 à 23:14, par Péra
    En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

    Pauvre de Salif,vous parler en tant que qui ?Ceux qui aiment Blaise doivent le conseiller de respecter la constitution même s’il va te gifler aujourd’hui et de d’exprimer sa gratitude demain.C’est a force de jouer le griot auprès de lui que vous l’avez accompagné dans cette situation de non retour.Quelqu’un a dit que le pire n’est pas les propos des mauvais mais le silence des bons

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2014 à 23:15, par Badr@ly
    En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

    jesper au moins que ce monsieur sait ce qu’il dit parceque qu’un autre faux type de ce même clan mafieu va nous servire le autre chose après...et puis ça coute quoi de signer ce foutu papier bon sang ???

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2014 à 23:33, par Amy la Star
    En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

    Salif arrête ton arrogance
    Tu as oublié les 2 millions de dollars des projets du programme des nations unies pour l’enviroonement que tu as détourné avec yacouba millogo ?
    Peux tu imposer un réfrendum toi qui ne peut même pas te faire élire
    Tu es aigir parce que tu n’es plus gouvernement mais saches que tu ne seras plus ministre dans ce pays

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2014 à 23:52, par gobnangou
    En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

    Salif, saches que le referendum ne se décrète pas
    Il n’ y aura pas de referendum dans ce pays et vous verrez que vous n’avez pas le monoploe de la violence ....... ; ; ;
    Attendez suelement car tout prêt n’est pas loin.. ; ;

    Répondre à ce message

    • Le 10 mars 2014 à 12:02, par Burkina Béni
      En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

      La prochaine et immédiate étape de l’arrogance c’est la RUINE... (Proverbes 16:18).
      A mon avis de telle déclaration sont à éviter par ces temps qui courent, pour la bonne et simple raison qu’elle n’a d’autre but que d’attiser les tensions déjà fort perceptibles.
      Tous ceux qui côtoient le Président COMPAORE savent en toute honnêteté et sincérité que le Président aime Son pays... C’est incontestable. Seulement voilà, il est entouré de...caciques, de thuriféraires qui lui font miroiter des choses qui n’existent pas dans la réalité. Et ce n’est pas surprenant car ces flagorneries traduisent la logique de cette nouvelle pandémie nationale (le tube-digestivisme).
      Les médiateurs se battent et se débattent pour éviter le pire à ce pays que nous aimons et chérissons tous. Mais malheureusement les caciques d’aussi bien de la Majorité que de l’Opposition risquent de nous conduire "tous frais payés" au pire que nous souhaitions éviter ce pays.
      Alors Messieurs de la Majorité comme de l’Opposition, que chacun accepte mettre de l’eau dans son bissap.
      Que DIEU bénisse le Burkina Faso et le Peuple du Burkinabé.

      Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2014 à 23:57
    En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

    Continuer seulement sur cette lancée arrogante. Ce n’est pas un problème entre l’opposition et l’institution "Présidence du Faso", c’est plutôt la personne de Blaise Compaoré. Si les négociateurs ont un mandat de Blaise est ce que ça c’est compliqué ? Blaise doit beaucoup se méfier des jusqu’au boutistes de son camp ; je ne suis même pas sûr qu’ils ne travaillent pas contre lui. Le temps est compté en ce moment, il faut en faire bon usage ; si la médiation interne échoue, vous pouvez être sûrs que c’est le rue qui va prendre le rélai et là, on n’est plus sûr de rien.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars 2014 à 23:58, par MOREBALLA
    En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

    Kôrô Salios, en bon ainé politique tu dois être à même de poser un honnête diagnostic politique du moment, si bien que la présente configuration politique ne te soit pas étranger. De par toi et en toi l’exacerbation de la tension politique au sein du sein CDP a été à un moment précis figé en directe sur les canaux de communication. Salios, en apprentis sorcier politique Blaise COMPAORE perdrait à coup sure une consultation électorale sans le vote des Burkinabé de la Côte d’Ivoire et du Ghana, où la machine du vote sûre est déjà sur pied. Le régime COMPAORE est KO debout pour une éventuelle référendum

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2014 à 00:05, par YAM’S
    En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

    "Les tragédies des peuples révèlent les grands hommes, mais ce sont des médiocres qui provoquent ces tragédies". Thomas Sankara. Doit on commenter cette phrase par rapport à notre situation actuelle ? Vous faut il un dessin ?

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2014 à 00:06, par Matador
    En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

    Voilà qui est bien dit ! Ce foutu papier ils ne l’auront jamais.Ces opposants le savent et ne veulent pas en réalité de la médiation et se foutent des médiateurs, du CDP et du peuple. Qu’ils demandent audience au Président s’ils le désirent... Blaise COMPAORE est Président du Burkina et non du CDP

    Répondre à ce message

    • Le 10 mars 2014 à 10:24, par Tapsoba®(de H)
      En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

      Vous êtes vous lu ? Des opposants à la majorité ,qui se fout des médiateurs ? Au regard des propos contradictoires entre l engagement qu aurait fait Blaise à la médiation(transititon de 2 ans,sénat aménagé) et ce qu affirme Salif Sawadogo ,en ce que le référendum aura bel et bien lieu,l opposition n a t-elle pas raison d exiger ce "foutu papier" comme vous le dites ? Salif Sawadogo a-t-il tenu compte de ces propositions sur la table de négociations avant d étaler son arrogance ? Même Blaise Compaoré,à qui vous souhaitez un règne à vie n aurait pas été aussi cathégorique.Raison pour laquelle son sénat annoncé depuis lors n est toujours pas mis en place alors que des élus sénateurs attendent d être installés et risquent d attendre encore pour longtemps.Si le CDP savait qu il risque d être le dindon de la farce dans cette affaire car il semble ignorer complètement que la marge de manoeuvre de leur champion est considérablement réduite.D ailleurs un référendum ne peut se tenir sans passer d abord par un vote à l assemblée nationale,allez-y si vous êtes certains de vos forces ,surtout que ce vote soit à bulletin secret.

      Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2014 à 00:08
    En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

    ça me rappelle Gbagbo et Tandja, poussés à la faute par leurs inconditionnels qui, au moindre coup de feu vont se volatiliser les laisser tomber. Quand le moment viendra, ne l’oubliez pas, il s’appelle Salif...

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2014 à 00:54, par zkarre
    En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

    Ce monsieur est un citoyen lambda comme vous et moi. Il parle en tant que représentant du cdp sans pour autant pouvoir approcher Blaise à plus forte raison savoir ce qu’il veut.
    Il veut plaire au boss. Je le comprends très bien. Laissez le piailler.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2014 à 01:16, par Fasobiiga
    En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

    Il est désormais claire que c’est le CDP qui ne veux pas continue la médiation interne mais sachant qu’IL N’Y AURA PAS DE REFERENDUM dans ce pays. On n’a pas le temps à perdre ni d’argent à gaspiller. OK, Blaise ton mentor partir en 2015 INCHALLAH

    Répondre à ce message

    • Le 10 mars 2014 à 03:03, par 100% référendum
      En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

      Mes chères frères

      Si vous voulez pas Blaise votez non au référendum
      Mais ouagadougou N est le Burkina
      Pseudo intellectuel de vos quartiers
      A vos marche silence et voter

      Répondre à ce message

    • Le 10 mars 2014 à 07:19, par ABDOUL NAS 1er
      En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

      JBO tu as vu ? s ils veulent le réferendum pourquoi une mediation ?.ils sont malhonnêtes ces gens -la .un réferendum est une cause mationale et non une cause partisane.

      Répondre à ce message

    • Le 10 mars 2014 à 10:34, par fils
      En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

      Nous allons inéluctablement vers la guerre civile car ts les ingredients st reunis malheureusement.cest un passage obligé.que chacun sy prepare

      Répondre à ce message

    • Le 10 mars 2014 à 10:48, par yabsoé
      En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

      Peut erre que Salif a déjà un mandat pour dire haut et fort la décision du Président ; sinon nous sommes dans en régime présidentiel ou c’est le Président lui même qui a un contrat avec le peuple ;les partis maitres d’œuvre sous traitent avec le Président pour des parties convergents avec leur programme pour l’atteinte aux résultats promis par le Président. Maintenant que le Président ne veut pas respect la durée du contrat, il faut bien à un mandat à ces avocats pour défendre sa position ; dans le cas contraire ca risque d’être un abus de confiance passant de délégation du pouvoir à l’ usurpation du pouvoir. en tant c’est ce que nous savons du droit ;

      Répondre à ce message

    • Le 10 mars 2014 à 10:50, par Pour l’amour du Burkina
      En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

      J’ai lu tous les messages y compris celui de M. Salif SAWADOGO.
      Bon sang, pourquoi s’entêter pour aller au référendum alors que :

      - L’article 37 et l’article 49 de la CONSTITUTION interdisent formellement ce référendum.

      - Que l’article 23 alinéa 5 de la Charte Africaine interdit ce référendum qui a pour but d’empêcher l’alternance au Burkina Faso.

      - Que l’article 1 C du Traité de la CEDEAO l’interdit formellement également au nom de l’alternance. Regardez ce qui se passe à Kiev devant le puissant Poutine. Rien, mais rien ne peut s’opposer à la volonté d’un peuple quel que soit le sacrifice à consentir. Après 28 ans de pouvoir, notre Président à tous doit savoir se retirer intelligemment. J’en suis convaincu car notre Président est un homme d’une qualité exceptionnelle et ne se laissera pas abuser par quiconque...
      Où sont passés les vrais amis de notre Président Blaise COMPAORE, vraiment bien-aîmé par moi et tant d’autres gens bien constitués pour que des gens non éclairés ne lui donne la bonne solution.
      Pourquoi le Président ne donne pas un tel mandat pour la poursuite des négociations internes pour lequel il a marqué personnellement son accord, sinon provoqué.
      Autant de signes qui prouvent que nous allons à l’affrontement purement inutile dans notre beau pays.
      Pourquoi une telle obstination ? S’agit-il d’un destin inamovible ?
      Il ne nous reste plus que nos prières sincères pour aider le Président Blaise COMPAORE à se démarquer de telles prises de positions aussi guerrières, arrogantes qu’inadmissibles. Pour l’amour du Burkina.

      Répondre à ce message

    • Le 10 mars 2014 à 11:08, par COOL
      En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

      MERCI CAMARADE VOICI QUI EST BIEN DIT PAS DE MANDAT DE LA PART DE BLAISE COMPAORE S’ILS VEULENT DISCUTER QU’ILS PARTENT ET SI C’EST LE PRESIDENT QU’ILS VEULENT RENCONTRER QUI’ILS INTRODUISENT UNE DEMANDE D’AUDIENCE SINON LA POSITION EST CLAIRE PAS DE MANDAT...QUAND XA VOUS ARRANGE VOUS NE DEMANDER PAS DE MANDAT SACHER CEUX QUE VOUS VOULEZ,

      Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2014 à 03:07, par a notre moderateur
    En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

    Chère modérateur

    Certe ce sont des avis mais tu laisse passe trop de message de haine
    Guerre et violence

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2014 à 06:32
    En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

    M. Salif, on est 2 pour faire la guerre et pour negocier aussi. En l’espece, il s’agit de Blaise Compaore, chef inconteste de la Majorite, et de Zephyrin Diabre, chef de file l’opposition. Si Zeph est present aux negociations himself, Blaise aurait egalement du l’etre ; mais au regard de ses responsabilites, il lui est demande de mandater officiellement ses envoyes, afin que les negociations se passent sur des bases claires, et que les concessions et engagements qui vont y etre pris engagent tout le monde. Si l’on ajoute a cela le tourbillon des demissions que connait cette majorite, qui peut nous garantir que Alain Yoda ou meme Achille Tapsoba ne s’en ira pas au MPP ou ailleurs alors que les negociations seront bien entamees ? Dans ce cas, BC pourrait facilement se defiler comme il l’a deja fait pour la mise en oeuvre des resolutions du college des sages, et on devra tout recommencer a Zero !!

    C’est donc une question de prudence et de logique juridique que de requerir ce mandate.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2014 à 06:32, par Brutus-le-Romain
    En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

    Chers compatriotes du CDP ! Et si on faisait au Trésor Public l’économie de ce décaissement pour un Référendum à mon avis, inutile ? Ou alors c’est une option par vous prise de distribuer une fois de plus des bonus (financiers) entre vous camarades du sérail comme à l’accoutumé ? Dieu seul sait "quel chiffre" vos comptables du Trésor vont nous annoncer. D’autres voies et autres formes de distribution qui ne diront pas leurs noms existent bel et bien. Pourquoi ne pas les emprunter et foutre la Paix au peuple qui n’a de réels soucis que de se trouver la pitence journalière. Tout le monde sait généralement comment les choses se passent dans ce pays. Après quelques Imprimeries qui vous sont acquises parce que vous appartenant d’ailleurs à qui seront donnés les Marchés d’impression des "bulletins" et autres documents nécessaires à de tels évènements aux véhicules de l’Etat qui seront affectés aux déplacements de vos envoyés pour ne pas dire, vos "chiens de garde" en passant par un Trader Pétrolier bien connu qui n’est que de votre milieu et auprès duquel seront par vous achetés des millions et des millions de litres de Carburant et Lubrifiants pour la circonstance etc., etc. tout ce qui sera décaissé restera dans vos poches. Aux quelques chômeurs qui seront recrutés pour la surveillance des Bureaux de vote, vous ne leur laisserez que des "perdiems journaliers" de 3 000 FCFA, desquels, vos escrocs prélèveront 20 à 30% en passant. Tout cela pour des résultats déjà bien connus au bout, vu que le peuple a pris sa position, on ne dirait plus claire, et qui ne reviendra certainement jamais sur cette exigence de "Transition obligatoire, nécessaire et apaisée surtout" qui de surcroît est et reste son "DROIT". Chers Parents, restez citoyens et laissez-nous la PAIX.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2014 à 08:10, par toega
    En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

    Mr est ce que vous pouvez courir 50m, soit pour joindre un fourgon de police, ou simplement passer par une ruelle. Modéré vos propos, car on se connais. Demander à Simon Compaoré.
    God bless Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2014 à 11:10, par Pas de mandat, pas de médiation !
    En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

    OK, comme vous le voulez. L’opposition a franchement raison. C’est tout ça qui fait que les gens quittent le navire du CDP. Je commence à comprendre le pourquoi de la création du MPP. Pas de modification de l’article 37. Pas d’installation du sénat pour l’instant. Pas de référendum. Pas de transition. Fin du pouvoir de Mr Blaise Compaoré en 2015. C’est bien clair comme eau de roche.

    Répondre à ce message

    • Le 10 mars 2014 à 11:40, par LE COQ DU MATIN
      En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

      C’est une médiation entre le président du Faso et l’opposition ou bien c’est une médiation entre le CDP et l’opposition. Si c’est une médiation entre l’opposition et le président à travers le CDP, même juridiquement l’opposition est en droit de réclamer un mandat. Puisque les griots du président parlent plus que lui-même et que Salif se prend pour le porte parole de Blaise qu’on arrête tout simplement la médiation. Il n’y aura pas de référendum ni de modification de l’article 37 ça au moins c’est sûr.

      Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2014 à 11:12, par TIENFO
    En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

    Tout est clair désormais comme l’eau de roche. Dieu merci que les électeurs burkinabé ont enfin compris. Ce qui vient de se passer à l’arrondissement n°4 de Ouaga en est une belle illustration. On prend, du moins on doit prendre l’argent ou les dons (forages ou bornes fontaines, sacs de riz ou de maïs, etc.), des différents candidats et on bouffe si l’occasion se présente. Y a foyi. Et dans les urnes on vote le candidat qui fera notre affaire quand il sera élu. Si les candidats véreux pensent qu’ils peuvent tromper les électeurs à volonté, il est donc aussi normal pour ces derniers de prendre l’argent d’ailleurs volé des premiers. Et comme le dit Daouda KONE, « match nul », « tu as longtemps abusé de moi et j’ai pris argent, match nul ». Personne n’a le droit d’abuser de son prochain. Le Sénégal aussi est passé par là pour aboutir à l’alternance. En effet, les « talibés » appelés « garibous » chez nous ont compris que leurs maîtres coraniques n’ont aucun pouvoir de contrôles sur eux dans les urnes. Les maîtres coraniques communément appelés « marabouts » au Sénégal utilisaient leurs protégés comme « bétail électoral » pour s’attirer les faveurs des chefs de partis politiques. Il est temps pour nous burkinabé de réagir de la sorte, comme à l’arrondissement n°4.
    Ce qu’il faut craindre du côté de l’opposition, ce n’est pas la perte des élections mais surtout le truquage des résultats et le vol des urnes. Les démissionnaires du CDP et fondateurs du MPP en savent bien quelque chose.

    « A FORCE DE METTRE LA POUSSIERE SOUS LE TAPIS, ÇA COMMENCE A DEVENIR TROP EPAIS POUR QU’ON Y MARCHE DESSUS ». Nous en sommes ainsi arrivés au Burkina par les actes posés par le CDP.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2014 à 11:27, par pou
    En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

    on va voir. si c’est la bagarre vous voulez . vous aller nous trouvés. donc vous voulez bruler ce pays ? on verra.

    C’EST TELLEMENT SIMPLE. SON MANDAT FINI EN 2015. C’EST QUOI IL VEUT ? CETTE FOIS CI IL NOUS TROUVERA

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2014 à 11:36, par Weogobiiga
    En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

    Salif, on voit que c’est pas pour vous que les médiateurs autosaisis négocient une sortie honorable. C’est pour Blaise. Et s’il laisse des yes men décider pour lui, ça le regarde ! Il a son destin entre ses mains avec plusieurs possibilités : à la Rawlings, à la Mobutu, à la Moubarak, à la Gbagbo, à la … , à la …… Gbagbo est où on sait et que font les Affi Nguessan ? Ils préparent la présidentielle 2015. N’Est-ce pas que vous, les seconds couteaux, vaquerez à vos occupations économiques et politiques quel que soit lui son sort ? Mieux, vous êtes capables de vous renier, de renverser vos vestes comme le fameux ministre de Mobutu qui a voué des choses indicibles pour rester dans les couloirs du nouveau Pouvoir.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2014 à 11:56, par ZHAM
    En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

    LES BURKINABÉS SONT MURS MAINTENANT. ON NE VEUT PLUS DES GENS QUI CROIENT QUE LE PAYS LEUR APPARTIENT ET PENSENT QU’ILS ONT LE DROIT DE FAIRE CE QUI LEUR VIENT EN TÊTE. ILS ONT TOUT EN LEUR POSSESSION (VOITURE, ARGENT, PARCELLES, BUILDING ...) ET CROIENT QUE NOUS SOMMES DES MOUTONS QUI LES SUIVENT QUAND ILS NOUS JETTENT UN PEU "D’HERBE". NOS BIENS NE SERONT NI A EUX NI A LEURS PROGÉNITURES. NOUS SOMMES TOUS DES BURKINABÉS COMME EUX, ON A DROIT AU LOGEMENT, A LA SANTE, AU TRAVAIL, A LA VIE, A TOUT COMME EUX. ARRÊTEZ LES DÉTOURNEMENTS DE NOS BIENS SINON LE PEUPLE, JUSQU’À PRÉSENT TOLÉRANT, NE VOUS FERA PAS CADEAU AU MOMENT OPPORTUN. A BAS LES ENNEMIS DU PEUPLE, A BAS LES VOYEURS, A BAS LES VAUTOURS, LES VAMPIRES QUI SUCENT NOS SANG ET DANSENT SUR NOS CADAVRES. VIVE LE BURKINA INTÈGRE, DIGNE, REVENDIQUANT SES DROITS ET ACCOMPLISSANT SES DEVOIRS. VIVE LES SAUVEURS DU PEUPLE.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2014 à 12:02, par A Fô
    En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

    L’opposition a raison d’exiger un mandat car avec la maladie de démission on s’est pas qui est au CDP,qui quittera ?Qui restera ?Il faut etre sur qu’on discute avec des gens qui appartiennent au CDP

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2014 à 12:13, par jojo
    En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

    bien dit !! ces opportunistes et faux politiciens égoïstes ne tiennent pas compte des intérêts du peuple, si ce n’est les leurs !! " Un Mandat de Blaise Compaoré...." C’est pas votre Camarade !! attention car c’est le chef de L’État avant tout !!! Si vous pensez être aussi fort et convaincu allez vers lui à Kossyam et laissez ceux qui croient et prônent un FASO paisible faire la médiation !!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2014 à 13:28, par Prince
    En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

    Pour moi je loue le Président du Faso, son excellence Blaise Compaoré pour toute le travail qu’il à faite pour le Faso. Le Burkina Faso à fait un grand progrès pendant les décennies de son pouvoir.
    Mais pour une bonne démocratie il est préférable de céder la place à une autre, car le pays appartient à tous, pour cela il sera beau de changer de dirigent pour de nouvelles réorientations. car pour les humain, quoi qu’une chose soit bonne n’importe comment, il faut le changer. Et ce changement, il y’a des millions de Burkinabe qui l’attend. Plus l’on attende, plus l’on se fatigue et l’on se découragé, plus l’on est fatigué d’attendre, plus l’on s’énerve, et l’on fini par se révolté un jour.
    Chère membre du CDP, recevez toutes mes salutation respectueuses.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2014 à 15:26, par Figo
    En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

    Tant mieux alors. Nous n’étions même pas d’accord avec ces discussions sans queue ni tête. Que le médiateur arrête de perdre son temps. On respecte la Constitution point barre. Si salif croit qu’il peut organiser un référendum pour saborder la Constitution qu’il y aille. S’il a de la chance, Il aura la même place que Blé Goudé dans quelques mois. Nous, nous cherchons à manger et à éduquer la morale et le sens de l’honneur à nos enfants et certains veulent leur apprendre la filouterie et la ruse. Et après on vient gâter le nom de tout le monde en se drapant de boubou blanc immaculé. N’importe quoi !

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2014 à 15:31, par Figo
    En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

    Monsieur le Président Hollande,
    Nous n’arrivons pas à comprendre pourquoi la France si démocrate, si prompte à voler au secours de la démocratie en Afrique peut accepter que des tueurs de la démocratie, des violeurs de Constitutions puissent fouler le sol de la France et la tâcher de leurs pieds recouverts de souillure et de sang de leurs anciennes et futures victimes.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2014 à 15:44, par YVES
    En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

    Si le CDP souhaite mettre le pays dans une insécurité alors qu’il organise leur référendum. Au Niger Mamadou Tandja a organisé son référendum malgré tout ; bien sûr son "OUI" a passé ; mais après il est parti par un coup d’état. Insister et Blaise s’il est chanceux sortira par la très petite porte après 28 ans de règne.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2014 à 15:46, par Figo
    En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

    Si le CDP continue a proclamer haut et fort qu’il y aura référendum, il faut que le médiateur auto proclamé en tire toutes les conséquences et arrête de perdre son temps. Il a déjà subi un premier camouflet avec le désaveu de ce qu’il a présenté comme étant des propositions acceptées par le Président. Ce que l’opposition veut, c’est être sûre que la majorité parle le même langage que son mentor et je pense que ça arrangerait aussi le médiateur. Ca lui éviterait d’être le mouton noir à l’issue de la médiation. Qu’il demande au Président de dire juste : "J’encourage les efforts menés actuellement par le groupe de médiateurs pour trouver un consensus entre la majorité et l’opposition au BF..." Juste ça, sinon, à quoi bon gaspiller des énergies...

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2014 à 15:49, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

    - SALIF SAWADOGO, méfie-toi ! On n’est plus à l’ère de la malcause ! Rappelle-toi comment on t’a instrumentalisé ici contre justement les RSS lors du congrès du CDP. Et en fait les RSS se sont bien défendus. On t’a fait parler au nom des jeunes et les RSS t’on fait comprendre que tu n’es plus dans la tranche d’âge des jeunes pour parler en leur nom ! On l’a tous su ici et tu as été humilié par ROCK MARC CHRISTIAN KABORÉ. Alors la ferme et reste tranquille ou bien démissionne toi aussi et va au MPP.

    Salif SAWADOGO !!!! Héééyiiiii !!!!!

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2014 à 15:51, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

    - Ici, il y trop de petits affamés instrumentalisés et payés par le CDP et la FEDAP/BC qui réagissent sur ce forum.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2014 à 16:32, par LE DISEUR DE VERITES CRUES
    En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

    C’est vraiment malheureux ! Eh ! les gars, je crois qu’il est vrai pour tous de respecter les termes de la Constitution. Le reste-là c’est du mensonge. Ne mettez pas notre pays en péril à cause de vos sales politiques du ventre.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2014 à 16:36, par personne
    En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

    Salifou va doucement. Tu es trop zélé. va molo-molo car tu risques de rejoindre l’opposition demain. Parle avec reserve pour ne pas avoir honte demain. En bon politicien tu dois pouvoir lire la situation et ainsi tu dois savoir que le referemdum est oublié par Blaise.

    Répondre à ce message

    • Le 10 mars 2014 à 22:09, par kisland
      En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

      l’opposition a raison de demander un mandat. car ces gens du cdp ne sont pas serieux.ils ne peuvent rien obtenir de blaise.lorsqu’il a demander aux mediateurs 2 annees de linga ses negociateurs zeles du cdp n’etaient meme pas au courant´. mais apres il a remis en cause sa propre demande. il n’est pas serieux et refuse de s’assumer devant l’histoire. Gbagbo est aller negocier avec alassane qui n’avait meme pas la notionalite ivoirienne. cela ne l’a pas diminuer. on est en democratie et non en monarchie. le Burkina doit sortir de l’otage de blaise et de sa famille. regarder autour de nous les gens travaillent pour avancer et offrir des conditions de vies meilleurs a leurs population. je pense sincerement que blaise n’aime pas ce pays sinon la paix c’est pas un vain mot mais un comportement. ca fait 27 ans qu’il est au pouvoir de grace que lui reste t’il a prouver au monde entier et au Burkina. de grace cher president nous t’aimon et nous voulons faire recours a vous comme alassane et bedie. Dieu Benisse le Burkina

      Répondre à ce message

  • Le 10 mars 2014 à 17:00, par Le Fatotchiè
    En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

    Je pense que les Burkinabé vivant en France savent ce que c’est une alternance et tous ses avantages. Étant là bas,ils savent si la France est développée ou pas. Mais à mon avis je pense pour le moment qu’aucun Président Français ait tenté voire même pensé à vouloir modifier un article dans la constitution pour se maintenir au Pouvoir. C’est parce que il y a l’alternance là bas qu’elle nous vienne en aide. Les gars vous vous fatiguez. L’alternance ou le KO ! S’il n’y aura de mandat de Blaise donc pas de médiation. Autant vous êtes prêts, tout le monde est aussi prêt, quelque soit ce qui va arriver. La barbarie n’est le monopole d’aucune personne par contre la raison est très difficile à maintenir.

    Répondre à ce message

  • Le 12 mars 2014 à 18:49, par toega
    En réponse à : Médiation interne : Pour Salif Sawadogo, il n’y aura pas de mandat de Blaise Compaoré

    Mr est ce que vous pouvez courir 50m, soit pour joindre un fourgon de police, ou simplement passer par une ruelle. Modéré vos propos, car on se connais. Demander à Simon Compaoré.
    God bless Burkina.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés