Bobo : L’UPC en campagne de remerciement

dimanche 9 février 2014 à 22h53min

L’Union pour le changement et le progrès (UPC) a entamé ses meetings de remerciement à Bobo-Dioulasso ce samedi 08 février 2014.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
 Bobo : L’UPC en campagne de remerciement

A la place de la mairie de Bobo-Dioulasso, le président du parti, Zéphirin Diabré et bien d’autres leaders se sont adressés à leurs militants de Sya. Des militants qui ont brillé par leur faible mobilisation. C’était une promesse, une parole donnée. Et l’Union pour le changement et le progrès (UPC) de Zéphirin Diabré s’est acquittée de sa dette. En tenant ses meetings de remerciements à Bobo-Dioulasso. Comme annoncé, c’est la place de la mairie centrale de Bobo-Dioulasso qui a accueilli les lions et lionnes. A l’adresse de ses fidèles qui ont fait le déplacement, Zéphirin Diabré s’est tout d’abord excusé. Parce qu’à l’évidence et après avoir lancé ses campagnes pour les élections municipales et législatives de 2012 à Bobo-Dioulasso, l’UPC avait promis de revenir pour des meetings de remerciement. Situation nationale oblige, le parti a dû reporter son engagement. Fort heureusement, il n’est jamais trop tard pour bien faire. Et en bon orateur, le lion a tenu en haleine son public. En dioula, en moré, en, français, Zéphirin Diabré a félicité Bobo-Dioulasso pour son adhésion à son parti. L’UPC songe au pouvoir d’Etat et pour cela, il est impératif d’avoir une structure politique. C’est en cela que le président du parti a appelé ses militants et sympathisants à s’ouvrir. A mettre en place des structures dans toutes les localités et à travailler davantage. Message entendu par le coordonnateur régional de l’UPC, le député Amadou Sanou. En sa qualité de premier responsable du parti dans les Hauts-Bassins, il s’est engagé à faire de l’UPC la première force politique du Burkina d’ici à 2015. Avant lui, Moussa Zerbo, le coordonnateur régional de l’UPC dans la province du Houet, les représentants des jeunes, des femmes et des anciens ont tous émis le vœu de voir leur parti devenir la première force politique du Burkina

Zéphirin Diabré : « pas de modification de l’article 37, pas du sénat »

Situation nationale oblige, les échanges entre l’Opposition politique burkinabè, le pouvoir et le groupe de médiation (Jean Baptiste Ouédraogo, Philippe Ouédraogo, l’archevêque de Bobo, Mama Sanou) et les déconvenues du Congrès pour la démocratie et le progrès ont occupé une part belle dans l’intervention de Zéphirin Diabré. Avec son double chapeau de président de l’UPC et de chef de file de l’Opposition, l’ancien ministre de Blaise Compaoré et ancien cadre du groupe français Areva se veut inflexible : « Il n’y aura pas de modification de l’article 37, ni de sénat au Burkina ». A Et d’ajouter : « Il n’y aura pas de deal politique entre l’Opposition et les médiateurs. Blaise doit partir en 2015 et laisser la place à une autre personne. Si nous réussissions cela, personne ne songera à un pouvoir à vie au Burkina » Et pour faire partir le président du Faso, l’UPC compte sur tous les partis politiques pour « abattre le lièvre qui a deux couleurs à savoir l’article 37 et le sénat ». Aux démissionnaires du CDP, Zéphirin Diabré souhaite ardemment leur participation à la lutte de l’UPC, des partis politiques de l’Opposition et du peuple burkinabè contre les machinations du CDP.

Ousséni BANCE

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 8 février 2014 à 20:06, par LAMDA
    En réponse à : Bobo : L’UPC en campagne de remerciement

    MERCI Mr diabré pour le soutien apporté au peuple.non au pouvoir a vie au BF.

    Répondre à ce message

    • Le 10 février 2014 à 10:13
      En réponse à : Bobo : L’UPC en campagne de remerciement

      Les millitans de l’Upc sont maintenant au Mpp, un parti en déclin. Si on enlève le bureau politique, il n’y avait pas plus de 20 personnes. Upc ôyé oyé la fin est la. Je vous avait prévenu. Maintenant faites la place au cdp au mpp et a l’unir-PS.

      Répondre à ce message

    • Le 10 février 2014 à 10:43, par ARIANE
      En réponse à : Bobo : L’UPC en campagne de remerciement

      quand je vois ce Zephirin je pense a MAKY SALL quand il n’était pas encore président.On ne parle pas pour parler.Le sénat pour lui est une fatalité pour notre pays .on est la non ? c’est souvent mieux de demander des explications au de berner la population.

      Répondre à ce message

  • Le 8 février 2014 à 20:08, par vérité no1
    En réponse à : Bobo : L’UPC en campagne de remerciement

    Zeph, unissez-vous pour chasser le parti mafieux du pouvoir en 2015.

    Répondre à ce message

  • Le 8 février 2014 à 20:12, par ab
    En réponse à : Bobo : L’UPC en campagne de remerciement

    Pourquoi il ne faut pas se fier à l’opposition burkinabè

    Il n’y’a pas si longtemps de cela, exactement le 3 mars 2010 Roch Kaboré alors president de l’assemblée nationale de notre pays le burkina Faso affirmait à propos du referendum avec force et conviction que "C’est donc à l’aune de ses dispositions que nous devons apprécier tout éventuel projet ou proposition de loi constitutionnelle ou référendaire, en ayant à l’esprit ce principe intangible qui veut que seul le peuple soit souverain pour trancher en dernier ressort et se doter des institutions qu’il souhaite établir". Naguère grand zélateur du referendum Roch Kaboré est ajourd’hui le plus grand pourfendeur du recours à la constitution.Alors que s’est-il passé entretemps pour que celui qui se presente desormais comme un farouche opposant au regime du president Blaise Compaore retourne sa veste ?
    Impopulaire au sein du CDP,Roch Kaboré a perdu son poste de president de l’hémicycle et consequemment tous les avantages qui s’y rattache. Aigri comme un roi déchu,il s’en prend vertement au president Blaise Compaoré. Poussant le ridicule jusqu’à rénier ses propos d’hier. Dans le silence des passions et en toute objectivité peut-on se fier à des opposants pareils ? Doit-on faire confiance à des gens qui disent et se dedisent au gré de leurs interêts persoonnels.Peut-on sacrifier les acquis de l’oeuvre gigantesque ( le mot n’est pas exagéré au regard des progrès réalisés) réalisé par le president Blaise sous l’autel des ambitions malsaines des opposants aigris ? Nous, jeunes avons le devoir impérieux de nous opposer à ces opposants malhonnêtes et incompétents. Le referendum est un gage de stabilité et de democratisation de notre pays.Comment savoir les aspirations du peuple si ce n’est pas une consultation électorale ? Le prétexte de fraude évoqué est fallacieux. Ce type de slogans mensongers embouchés par l’opposition n’a que pour unique but de masquer leur impopularité au sein de la population. Ailleurs notamment au Sénégal et dans une certaine mesure en Côte d’Ivoire l’opposition a pu remporter des élections face à des presidents en exercice. Incapable de réaliser cela,l’opposition en manipulant et instrumentalisant certains jeunes brandit le spectre de la fraude. Cela est tout simplement malhonnête.Soyons vigilent et ne nous laissons pas méner en bateau.

    Répondre à ce message

  • Le 8 février 2014 à 20:16, par ab
    En réponse à : Bobo : L’UPC en campagne de remerciement

    Sur les reseaux sociaux,dans la presse,les soi-disant opposants et democrates disent avoir le soutien du peuple du Faso.Alors que paradoxalement,ils refusent une confrontation dans les urnes.Quelle incoherence !Le peuple du Faso est suffisament intelligent et mature pour decider en toute souverainété de ce qui est bon pour lui ou pas.Ce n’est pas à une clique d’egoiste de decider à sa place.Si tant est que le peuple ne veut plus de Blaise Compaore pourquoi diantre a-t-on peur d’aller aux urnes ?Cela demontre clairement que Roch Kaboré ,Zephirin Diabré et consort savent pertinement qu’ils n’ont aucun poid auprès de la population.Ils ne faut surtout pas se laisser distraire par des gens dont l’unique objectif est de lutter pour leurs intêrets personnels.
    vive le Faso,Vive le president Blaise Compaoré

    Répondre à ce message

  • Le 8 février 2014 à 20:22, par ab
    En réponse à : Bobo : L’UPC en campagne de remerciement

    à bas l’UPC et sa suite ; lisez un peu

    Les compétences,le.savoir-faire,l’intégrité et le leadership du président Blaise Compaore sont incontestable.C’est pourquoi,chers amis jeunes nous ne devons pas céder dans notre combat pour que notre charismatique president continue de servir le Burkina Faso. Ceux qui s’agitent aujourd’hui,ces soi-disants opposants ne poursuivent qu’um but,celui de servir leurs intêret personnels au detriment de celui du peuple.Vive Blaise Compaoré,Vive le Faso.Oui au referendum pour que le peuple decide en toute souverainété de choisir si Oui ou Non il veut que Blaise continue de presider au destin de notre patrie.Il ne faut surtout pas se fier à ces opposants qui crie sur tous les toits qu’ils ont le soutien du peuple alors qu’ils refusent la confrontation dans les urnes.Quelle incoherence ! Ne nous laissons pas berner.

    Répondre à ce message

  • Le 8 février 2014 à 20:29, par Sidkieta
    En réponse à : Bobo : L’UPC en campagne de remerciement

    Priere noter que c’est pas Philippe Ouedraogo mais Paul Ouedraogo archeveque de Bobo

    Répondre à ce message

  • Le 8 février 2014 à 20:43, par Tapsoba®(de H)
    En réponse à : Bobo : L’UPC en campagne de remerciement

    Urgent:Le sécrétaire général du front des forces sociales (FFS),Nebnooma Edouard Zabré,a été agressé à la machette la nuit dernière devant chez lui,selon Burkina 24.Il serait admis en ce moment aux urgences à l hopital l Yalgado de Ouaga.Affaire à suivre...

    Répondre à ce message

  • Le 8 février 2014 à 20:49
    En réponse à : Bobo : L’UPC en campagne de remerciement

    Courage, zèph, même si c’est deux militants qui sont sortis, c’est pas mal. L’UPC ne mobilise pas avec des billets de banque nuitamment et des cars remplis de consciences achetées.Même la FEDAPBC a dû faire venir les dozo pour remplir les lieux à leur meeting de bobo.

    Répondre à ce message

  • Le 8 février 2014 à 21:16, par GOD
    En réponse à : Bobo : L’UPC en campagne de remerciement

    Merci Son Excellence pour cette visite dans la ville de Sya ; Cela nous a rassuré que Bobo-Dioulasso n’a pas été oublié. Le fameux Maire de bobo a osé dire que toute la population de bobo est derrière Blaise Compaoré, votre arrivé a démontré le contraire ce sont des bobolais qui sont massivement sortis pour vous accueillir . VIVE UPC ET LONGUE VIE A ZEPH !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 8 février 2014 à 21:18, par Déborah
    En réponse à : Bobo : L’UPC en campagne de remerciement

    Nous bobolaises sommes en majorité du CDP.

    Donc Allé voir ailleurs et suroît payez vos factures d’eau et d’électricité comme tous les citoyens.

    Vive le CDP
    Vive Blaise

    Répondre à ce message

  • Le 8 février 2014 à 22:22, par Lepaysdoitavance
    En réponse à : Bobo : L’UPC en campagne de remerciement

    il faudra multiplier ces genres de rencontres dans toutes les localites ou l’upc a eu des deputes ; c’est ce que le cdp fait avec les moyens de l’etat. une simple activite d’un ministere tout le government se met en branle. il nous faudra bouter ce monstre de CDP dehors.

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2014 à 00:17
    En réponse à : Bobo : L’UPC en campagne de remerciement

    UNE CHANCE QUE LE RIDICULE NE TUE PAS ! À BOBO VOUS ALLEZ ESSAYER FATIGUÉÉÉÉÉ
    LE CDP MOBILISE POINT BARRR

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2014 à 10:02, par Uncitoyen
    En réponse à : Bobo : L’UPC en campagne de remerciement

    Nos politiciens doivent avoir un problème. Franchement je vois pas l’importance de ses meetings de remerciement à moins que cela ne soit une campagne déguisée. Le plus grand merci qu’un parti politique peut adresser à son électorat c’est de travailler à remplir tous les engagements que ce parti avait pris lors des élections. C’est ça le plus important et non le populisme auquel se livre nos politiciens toutes tendances confondues.

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2014 à 10:30, par Uncitoyen
    En réponse à : Bobo : L’UPC en campagne de remerciement

    Nos politiciens doivent avoir un problème. Franchement je ne vois pas l’importance de ses meetings de remerciement à moins que cela ne soit une campagne déguisée. Le plus grand merci qu’un parti politique peut adresser à son électorat c’est de travailler à remplir tous les engagements que ce parti avait pris lors des élections. C’est ça le plus important et non le populisme auquel se livre nos politiciens toutes tendances confondues.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés