Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Journée nationale de protestation : Une véritable marée humaine à Ouaga

Accueil > Actualités > Politique • • lundi 20 janvier 2014 à 01h33min
Journée nationale de protestation : Une véritable marée humaine à Ouaga

La journée nationale de protestation aura tenu son pari ce 18 janvier 2014 à Ouagadougou. La Place de la nation, point de rassemblement a été pris d’assaut, malgré une pluie interminable, par une foule gigantesque majoritairement jeune portant à bout de bras, pancartes, drapeaux, banderoles.

Après une animation d’environ deux heures, place à la marche. Elle aura également duré deux heures environ. Toute compacte sur des kilomètres, la foule – estimée à plusieurs dizaines de milliers de personnes - a suivi, toujours sous la pluie, l’itinéraire qui lui a été tracé. Elle a scandé slogans et entonné chansons sur tout le trajet. On pouvait entendre « non à la modification de l’article 37 », « non au Sénat », « non à la politique du gouvernement », « libérez Kosyam ».

Aucun incident, ni même le moindre, n’a été enregistré durant la marche. Ce fut une véritable marche pacifique, donc une réussite pour les organisateurs, peut-on convenir.

Les démissionnaires du CDP – Simon Compaoré, Roch Kaboré, le Larlé Naba, Clément Sawadogo– ne se sont pas fait prier pour rentrer dans la marche. Les trois derniers ont même embarqué dans le véhicule qui transportait les présidents de partis politiques d’opposition.

Comme c’est le cas en pareilles circonstances depuis quelques années, l’avenue dite « zone rouge » a été quadrillée par la CRS (Compagnie républicaine de sécurité) avec beaucoup de cargos postés par endroits.

L’autre temps fort de ladite journée nationale de protestation à Ouagadougou, c’est le meeting. Il a été animé comme prévu, à la suite de la marche, à la place de la nation (nous y reviendrons).

Fulbert Paré

Lefaso.net

Portfolio

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Les députés frondeurs ont cessé l’utilisation du sigle "UPC"
Députée Elise Foniyama Ilboudo/Thiombiano : « Les gens pensent que la politique, ce sont des intrigues »
Appel de citoyens à la candidature de Kadré Désiré Ouédraogo : « Une vieille stratégie politique démodée », selon Adama Yasser Ouédraogo du CDP
Nouveau règlement de l’Assemblée nationale : Le format du discours du Premier ministre devant le parlement sera réduit
58è anniversaire de l’indépendance : Le Burkina a revisité son histoire à Manga
Message à la nation du président du Faso : Les Burkinabè sont-ils réellement disposés à l’unité et à la cohésion nationale ?
Sondage d’opinion « Présimètre » : Roch Kaboré obtient 4,91 sur 10 pour sa 3e année de gouvernance
Demande d’extradition de François Compaoré : Les commentaires du gouvernement burkinabè sur la décision de la Cour d’appel de Paris
Crise au conseil municipal de Gourcy : « Nous serons désormais obligés de nous défendre contre nos agresseurs » (Responsable provincial des jeunes du MPP)
Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Les Burkinabè d’Espagne s’insurgent contre les missions d’explication
Politique : Le PDS/Metba se prépare pour les élections de 2020
Réseau des femmes Leaders : Projecteurs sur la participation politique de la jeunesse féminine burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés