Mouloud 2014 : Les musulmans se souviennent de la naissance du prophète à la grande mosquée de Ouagadougou

mardi 14 janvier 2014 à 17h25min

Les fidèles musulmans du Burkina, à l’instar des autres du monde entier ont célébré dans la nuit du 13 au 14 Janvier 2014 la fête du Mouloud. A Ouagadougou, c’est la grande mosquée de la ville qui a servi de cadre de convergence des fidèles musulmans pour témoigner à Allah leur reconnaissance et lui soumettre cette nouvelle année qui vient de débuter. Personnes âgées, jeunes, femmes et enfants ont prié pour la paix, la tolérance et la prospérité. Plus de 3 heures durant, ce fut une soirée fortement dominée par des bénédictions et conduite par El AdjAdama SAKANDE, président de la communauté musulmane etImam de la grande mosquée de Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Mouloud 2014 : Les musulmans se souviennent de la naissance du prophète à la grande mosquée de Ouagadougou

Si dans la nuit du 24 décembre dernier les chrétiens du monde entier avaient pris d’assaut les églises et temples évangéliques pour célébrer la naissance du Christ, les musulmans quant à eux, ont convergé dans la nuit de ce lundi 13 janvier 2014, vers les mosquées. Cette fête commémore la naissance du Prophète de l’Islam Mahomed. Personnes âgées, jeunes, femmes et enfants sont sortis massivement pour témoigner à Allah leur foi et lui soumettre cette année qui vient de débuter.

22 h 50, le président de la communauté musulmane du Burkina El Adj Adama SAKANDE fait son entrée sur la tribune. Il a, dans son discours prôné la paix, la cohésion et le dialogue social au sein de tous les peuples. Il a ensuite situé le contexte de cette célébration avant d’indiquer le thème qui sous-tend cette célébration « Mohamed, envoyé de Dieu par miséricorde ».

Polémique autour de la célébration du Mouloud

La fête du Mouloud n’est pas célébrée par tous les musulmans. Certains la trouvent non nécessaire, mais somme toute, elle demeure une véritable commémoration de la naissance du Prophète Mahomet. El Adj Adama SAKANDE, pour sa part pense qu’elle a son pesant d’or pour tous les musulmans. « Nous devons prier pour la naissance de notre Prophète venu nous libérer de tout mal sur terre » a-t-il soutenu.

El Adj Adama SAKANDE a, par ailleurs félicité l’archevêque Philipe OUEDAOGO qui vient d’être élevé au rang de cardinal. « En tant que Burkinabè, cette nomination fait la fierté de notre pays. Alors nous lui souhaitons bon travail mais surtout plein de succès dans tout ce qu’il va entreprendre » dit-il.

Des fidèles ne manqueront d’apprécier cette célébration « Cette nuit, c’est une union de prière. Alors nous demandons la paix pour tout le Burkina, nous demandons à Allah de nous tolérer, de nous protéger et de nous pardonner. Que nous soyons musulmans, chrétiens ou animistes, nous devons tous prier pour la cohésion au Faso. Bonne et heureuse fête à tous les Burkinabè » souhaite Adja Aissata TRAORE, présidente des femmes musulmanes du Burkina.

A côté d’elle, Moussa SIEMDE, secrétaire national de la communauté musulmane dit être venu aussi prier pour la cohésion au Burkina. Cohésion selon lui qui constitue le socle de tout développement humain. « Que le Tout puissant nous éloigne de tout mal, qu’il apaise les cœurs, qu’il nous donne la paix, la santé et le bonheur » a-t-il souhaité.

Il faut rappeler que la fête du mouloud, à la différence de celle de la nativité du Christ, varie en fonction du mois lunaire.

Albert BATIONO

RTB

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés