Hôpital Yalgado Ouédraogo : la nouvelle physionomie des urgences médicales

vendredi 10 janvier 2014 à 00h37min

L’urgence médicale du Centre Hospitalier Universitaire Yalgado Ouédraogo (CHU-YO) présente un nouveau visage et pour cause, elle a été entièrement réfectionnée afin d’offrir un cadre beaucoup plus convivial aux malades. Afin de s’imprégner la nouvelle configuration de cette partie de l’hôpital, le Ministre de la Santé, Léné Sebgo, accompagnés de ses plus proches collaborateurs ont visité l’officine dans la matinée de ce jeudi 09 janvier 2014.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Hôpital Yalgado Ouédraogo : la nouvelle physionomie  des urgences médicales

L’urgence médicale est en quelque sorte le premier « pied à terre » d’un malade affecté dans un centre hospitalier. Le Directeur général du CHU YO, Robert B. Sangaré voit en cet édifice comme « la vitrine, le premier point de contact d’un malade ». Selon lui, c’est tout à fait normal que les urgences médicales puissent être le centre de toutes les attentions. L’hôpital a procédé alors à des aménagements dans l’optique d’améliorer le cadre d’accueil des patients et de leurs accompagnants. Quant à l’opinion publique qui pointe du doigt les services offerts dans ce service car étant confiés parfois à des stagiaires, voire à des étudiants, le DG rassure que le relookage des services de l’urgence ne renvoie pas uniquement au volet infrastructure car il va permettre « au personnel soignant de travailler dans de bonnes conditions et permettre aussi aux médecins titulaires d’y intervenir. La vision, c’est de faire fonctionner l’urgence en plein régime », renchérit-il. Le coût total de ses réalisations est estimé entre 80 et 100 millions de FCFA.

Après avoir trouvé les services des urgences beaucoup plus fonctionnels et visité la maternité, le Ministre Léné Sebgo laisse entendre que « ce qui reste c’est faire en sorte que les infrastructures réalisées puissent être conservées le plus longtemps possible ». Il appartient donc aux patients et leurs accompagnants de respecter les consignes édictées par les premiers responsables de l’hôpital afin d’éviter les embouteillages au sein des différentes salles, éviter de gêner les agents de santé qui veulent les accueillir et surtout les aider à soigner les maux pour lesquels ils ont été internés.

Cinq étapes à respecter pour tout patient admis à Yalgado

Pour un malade nouvellement orienté au CHU YO, celui-ci doit être accueilli à la cellule d’accueil et d’orientation avant d’être transféré à la zone d’accueil des urgences. La remise des kits d’urgence constitue la troisième étape avant l’administration des soins intensifs dans une salle d’hospitalisation de courte durée, le tout ponctué par la consultation de suivi.

A quand la réfection de l’hôpital ?

L’hôpital Yalgado est, de temps en temps, submergé par les eaux de ruissellement en période hivernale. En pareille situation, la solution, c’est inéluctablement la délocalisation de l’infrastructure sanitaire. Siguian Compaoré, chef du projet reconstruction et équipement du CHU-YO indique que deux sites devront abriter à long terme les services de l’hôpital. A ce propos, « nous sommes en train de proposer l’étude de faisabilité pour voir où est ce qu’on peut créer un deuxième hôpital, le deuxième pôle de Yalgado. Le site qui a été retenu est sur la route de Ouahigouya », nous confie-t-il. Pour ce faire, un terrain d’environ 50 hectares déjà acquis va abriter les services du futur hôpital. Mais à court terme, certains services vont être délocalisés d’ici la fin du premier semestre 2014 à l’ex secteur 30. D’après M. Compaoré, les taux de réalisation des bâtiments sont estimés à environ 90%.

Eric Ouédraogo (stagiaire)

Lefaso.net

PDF - 1.3 Mo
Règles de fonctionnement des Urgences médicales
Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés