CDP : La soupe aux grimaces

mardi 7 janvier 2014 à 22h58min

Près de 80 cadres démissionnaires parmi lesquels des anciens Premier ministre, ex-ministre d’Etat, des directeurs généraux, une centaine de conseillers municipaux en désertion dans le Yatenga, des députés et des maires (qui seraient) prêts à rallier le camp des déçus…Bref c’est un cadeau de bonne année assez particulier qui vient d’être fait au Congrès pour la démocratie et le progrès, le CDP, en ce mois de janvier 2014.

CDP : La soupe aux grimaces

Ainsi donc il y avait effectivement crise au sein du parti au pouvoir au Burkina Faso !

Une crise tellement sérieuse que les qualificatifs ne manquent pas pour décrire la situation : « séisme, tsunami » les mots pour qualifier la sortie des démissionnaires du CDP le dimanche 5 janvier 2014 ne sont pas assez forts.

Et dire qu’il y a encore quelques semaines de cela le Secrétaire exécutif national du CDP, Assimi KOUANDA accusait les journalistes burkinabè et « une certaine presse » selon ses propres mots de monter en épingle une affaire dans laquelle le parti ne se reconnaitrait pas. Il affirmait au passage que tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Rude bataille en perspective

A présent les choses sont assez claires. Et c’est peu de dire que la note est très salée pour les dirigeants du parti présidentiel qui ont, à l’évidence, beaucoup de mal à encaisser le coup actuellement.
Ce d’autant plus que ceux qui ont rendu le tablier partis ne comptent pas se taire. Ils ont d’ailleurs commencé à cracher dans la soupe avec force et détails. Et plus encore ils assument désormais leur opposition frontale au système actuel si l’on en juge par leurs déclarations.
Face à la rudesse du coup qui leur a été porté, Assimi KOUANDA et ses fidèles font profil bas et ont opté de rappeler ces ex-camardes à leurs propres contradictions.
Dans le compte-rendu qui a ainsi sanctionné la réunion du SEN tenue le 6 janvier 2014, c’est-à-dire dans l’urgence, le parti promet une réponse rapide et sans doute à la hauteur de ce qu’il considère comme un affront dans les jours à venir.

Sans doute pour délégitimer la position des partants (ou des partis) ; et pour cause il est évident qu’à l’heure actuelle c’est l’opposition qui se trouve confortée dans sa position. Toute chose qui promet bien de révélations aussi bien dans un camp comme dans l’autre.
En effet du côté des déçus on l’on se dit très déterminés à barrer la route au sénat et la modification de l’article 37 de la constitution ; même détermination sur l’avenue Kwame Nkrumah ou l’on se dit également prêts à laver l’affront. Autant dire que la guerre des tiroirs risque d’être mouvementée.

Juvénal SOME

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 7 janvier 2014 à 20:38, par bayilos En réponse à : CDP : La soupe aux grimaces

    pourvu que le B.F gagne la paix et non une guerre

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 20:50, par Yidjein En réponse à : CDP : La soupe aux grimaces

    Le CDP version ASSIMI KOUANDA a commis une erreur, c’est de n’avoir pas tenu compte de l’opinion de ces ténors qui viennent de quitter le parti. Ces démissionnaires sont des personnes qui ont un poids politiques dans leurs régions respectives, alors que les membres SEN sont en majorité des coquilles vides sans assise populaire.
    En voulant absolument faire passer François COMPAORE vous avez humilier des monstres politiques. Vous avez tenté de faire muer le FEDAP/BC en partie cela a échoué, comprenez vous même.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 21:48, par simon En réponse à : CDP : La soupe aux grimaces

    ce qui arrive au CDP était prévisible,mais ce qui surprend,c’est plus l’affront que les démission ,a dire que le CDP a perdu la main ,ou pire la face au sens propre du terme.

    Répondre à ce message

    • Le 8 janvier 2014 à 11:22, par scriptum En réponse à : CDP : La soupe aux grimaces

      le CDP n’a pas perdu la face le parti est bien ordonné et structuré que tous les autres partis ne regardé pas ses vieux qui viennent de démissionné il fallait cela pour améliorer le changement au sein du parti

      Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 21:57 En réponse à : CDP : La soupe aux grimaces

    Les montées fulgurantes entraînent des chutes vertigineuses. Pourvu que le peuple innocent soit épargné. Merci quand même aux acteurs de la vie politique qui contribuent à l’éveil des consciences des populations. Cette actualité doit être traduite dans toutes les langues nationales et relayée aux populations rurales. L’opposition y a surtout intérêt.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 22:21, par simon En réponse à : CDP : La soupe aux grimaces

    ce qui arrive au CDP était prévisible,mais ce qui surprend,c’est plus l’affront que les démission ,a dire que le CDP a perdu la main ,ou pire la face au sens propre du terme.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 23:01, par Lumière En réponse à : CDP : La soupe aux grimaces

    Réfléchissons ensemble :
    En dépit des erreurs et autres maux à lui, reprochés ; nous devons reconnaitre l’apport de l’homme à notre nation.
    Le président BC et son clan sont arrivés au pouvoir dans des circonstances connues de Tous les Burkinabé et depuis lors (26 ans) ils se sont mis dos au mur. Aucune porte de sortie ne pouvait plus être envisagée par eux que de se maintenir au pouvoir.
    L’opposition Burkinabé qui en a conscience tente vaille que vaille à établir une alternance du pouvoir sans proposer, légitimer et faire la propagande d’une autre issue à BC. Depuis, nous assistons à toute une animation plus ou moins stratégique de la scène politique locale.
    … Il existe plusieurs exemples d’hommes ayant assumé leurs responsabilités personnelles et endosser celles des autres quand il les saurait sauf après. Mais aucun ne donnerai son clan en pâture à des fauves et de surcroit affamés.
    Dites…. Vous êtes BC aujourd’hui. Que feriez-vous ?
    Toute chose qui chauffe tend à se refroidir et ce ne sont pas les menaces de chaos qui freineront le maintien au pouvoir de BC et son clan à moins qu’une alternative leur soit trouvée.

    Lumière T.

    Répondre à ce message

    • Le 8 janvier 2014 à 04:48, par USA En réponse à : CDP : La soupe aux grimaces

      L’alternative c’est aux cimetieres de Dagnoe pour eux ou la Maco et pire la CPI aux cotes de gbagbo et Taylor

      Répondre à ce message

    • Le 8 janvier 2014 à 07:18, par zopa En réponse à : CDP : La soupe aux grimaces

      Tout à fait d’accord avec vous, Lumière ; autant je prône l’alternance, autant je ne voudrais pas qu’on jette en pâture un ancien Chef de l’état. Alors, anciens opposants et "nouveaux", proposez et aménagez une sortie honorable à Blaise et vous verrez.

      Répondre à ce message

      • Le 8 janvier 2014 à 18:27, par zenabada En réponse à : CDP : La soupe aux grimaces

        le Cdp version kouanda est le cdp de françois compaoré et cdp version rock est le cdp blaise comparé et comme blaise veux se confondre a françois alors le trio s’en va .

        Répondre à ce message

      • Le 8 janvier 2014 à 20:56, par yousef En réponse à : CDP : La soupe aux grimaces

        Que diras-tu maintenant de la plus part des présidents africains lors de la chute de Kadhafi et son régime. Quel président africain a plaidé son sort et dans quel état l’on -t-il retrouvé. Qui tu par l’épée meurt par épée. La politique de façon globale a toujours été un cercle de trahison. N’est-ce pas un adage africain qui dit ceci : "quand une pierre vient de la haut, chacun protège sa tête".

        Que s’est-il passé le 15 octobre 87 ? Nous aimons plus voir les autres dans la douleur , mais pas nous même.

        Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 00:50, par cdpiste En réponse à : CDP : La soupe aux grimaces

    mdr

    VIVE le CDP vive blaise compaore

    chere voisin ouagalais vous ne faite pas le burkina mais la capital
    le cdp est fort et le restera

    a vos clavier et ecran votez les lol

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 02:19, par PackoNis En réponse à : CDP : La soupe aux grimaces

    Mes freres, C’est un autre complo Blaisolique pour dessire l’opposition. Rock, Simon et Djallo son toujour avec blaise mais aussi les militants de distruction. Soyons prudents Burkinabe.

    Répondre à ce message

    • Le 8 janvier 2014 à 10:23, par Dj Dee Nasty En réponse à : CDP : La soupe aux grimaces

      Suis d’accord avec toi mon frère. Attendons de voir, si ce n’est pas une manigance du CDP encore, si c’est vrai une vraie démission ; soyons en sûr que dans la liste des premiers démissionnaires du CDP, beaucoup seront poursuivis pour détournement ; faux et usage de faux et que sais je encore ; cependant si cela est organisé par le CDP, personne ne sera poursuivis pour quoi que ce soit. Rayi’s en sait quelque chose. Pour démissionner du CDP, il faut présenter pattes blanches, sinon, ton passé sale te rattrape toujours.
      Wait and see

      Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 09:46, par Baker En réponse à : CDP : La soupe aux grimaces

    A mes camarades internautes ’’Lumière et Zopa’’, dans vos post, vous même, vous n’avez pas fait de propositions d’issue à Blaise après 2015. Pour ma part, je ne partage pas votre point de vue, car Blaise en trahissant le 15 Octobre 1987 l’espoir de la nation BURKINABE savait par où s’en sortir. Quelle issue voulez vous que l’opposition offre à Blaise ? L’amnistie ? Non pas question. Il faut qu’il réponde de ses actes. Tiendrez vous ce type de langage devant un proche à Thom Sank, Paulin Bamouni, Saba Christophe, Dabo Boukary, Guillaume Sessouma, Clément Oumarou, Norbert Zongo et ses compagnons d’infortune, Henri Zongo, Boukary Lengani, Ky Bertoa, Kéré Elisée, Koama Michel ? Les mains ensanglantées de Blaise doivent être lavées par le peuple. Il n’y a pas de solution miracle. Qu’est ce que lui même disait à Tandja ?

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 10:02, par par Gentle En réponse à : CDP : La soupe aux grimaces

    soyons prudent frère Burkinabè ! tout ce qui ce passe actuellement n’est qu’un jeu politique pour tromper la vigilance du peuple burkinabè.c’est tjrs le même parti qui tente de se déguiser en un autre monstre afin de nous dévorer.

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 10:07, par par Gentle En réponse à : CDP : La soupe aux grimaces

    soyons prudent frère Burkinabè ! tout ce qui ce passe actuellement n’est qu’un jeu politique pour tromper la vigilance du peuple burkinabè.c’est tjrs le même parti qui tente de se déguiser en un autre monstre afin de nous dévorer.

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 10:09, par amed En réponse à : CDP : La soupe aux grimaces

    plus les jours passent plus je me rend compte de la sincerité de ces demissionnaires.

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 10:30, par doubless En réponse à : CDP : La soupe aux grimaces

    Moi j’émets des doutes. parce que dans notre pays nous avons vu du tout. Rappelez vous quand un janvier le pouvoir a fait arrêter MR Guiro, la suite nous la connaissons tous. Guiro est conseillé municipal dans son village au titre du CDP.
    mais je voudrais croire à Mr Simon, Rock et salif qui sont des intellectuels, qui ont aussi la capacité de diriger ce pays comme Mr Blaise Compaore. Souvenez vous du vivant de Mr Norbert Zongo, d’aucun disait que c’est le pouvoir qui finance le journal l’Indépendant. La suite également nous la connaissons c’est le système de Mr Blaise Compaoré qui a brulé ses ailes et l’envoyer en enfer. Blaise a trahi son ami et frère d’arme Thomas Sankara. Qu’il goute à ce fruit amer qu’est la trahison des siens.
    Le trio vous n’avez pas droit à l’erreur car un jour, je dis bien un jour l’histoire du Burkina faso vous jugera. Quand j’observe la situation actuelle, c’est comme si je suis entrain de visionner Mobutu "roi du Zaïre". La maladie le rongeait et son clan l’on abandonné ;
    Que Dieu sauve le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 11:57, par doubless En réponse à : CDP : La soupe aux grimaces

    Moi j’émets des doutes. parce que dans notre pays nous avons vu du tout. Rappelez vous quand un janvier le pouvoir a fait arrêter MR Guiro, la suite nous la connaissons tous. Guiro est conseillé municipal dans son village au titre du CDP.
    mais je voudrais croire à Mr Simon, Rock et salif qui sont des intellectuels, qui ont aussi la capacité de diriger ce pays comme Mr Blaise Compaore. Souvenez vous du vivant de Mr Norbert Zongo, d’aucun disait que c’est le pouvoir qui finance le journal l’Indépendant. La suite également nous la connaissons c’est le système de Mr Blaise Compaoré qui a brulé ses ailes et l’envoyer en enfer. Blaise a trahi son ami et frère d’arme Thomas Sankara. Qu’il goute à ce fruit amer qu’est la trahison des siens.
    Le trio vous n’avez pas droit à l’erreur car un jour, je dis bien un jour l’histoire du Burkina faso vous jugera. Quand j’observe la situation actuelle, c’est comme si je suis entrain de visionner Mobutu "roi du Zaïre". La maladie le rongeait et son clan l’on abandonné ;
    Que Dieu sauve le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 12:26, par SOME En réponse à : CDP : La soupe aux grimaces

    il n’ y a rien a negocier avec eux : ils ont joué, ils avaient gagne jusqu"a present parce que nous avions laissé faire Maintenant on s’est mis debout pour dire assez c’est assez ! inutile pour eux d’essayer de nous embrouiller encore C’est continuer a nous insulter encore. qu’on ne vienne nous dire : ils ont fait leur mea culpa, ils ont changé et tout ce qu’on veut ; il ne nous reste qu’une chose : les balayer par tous les moyens utiles et necessaires et sans etat d’ame : c’est la seule chose qu’ils comprennent. On ne nous aura plus : on n’a été TROP comprehensif et TROP tolerant. La roue de l’histoire a tourné et il n’appartient qu’ a nous de nous prendre en main. Sinon apres ne venez pas vous plaindre. Ils ont joué ils ont perdu ! Quand ils gagnaient ils n’avaient de sentiments vis a vis du pauvre peuple des moins que rien. C’etait l’arrogance et le mepris sur nous. Aujourd’hui les moins que rien levent la tete et eux ils tremblent mais nous on n’a pas oublié et on n’a plus peur !
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 12:26, par SOME En réponse à : CDP : La soupe aux grimaces

    il n’ y a rien a negocier avec eux : ils ont joué, ils avaient gagne jusqu"a present parce que nous avions laissé faire Maintenant on s’est mis debout pour dire assez c’est assez ! inutile pour eux d’essayer de nous embrouiller encore C’est continuer a nous insulter encore. qu’on ne vienne nous dire : ils ont fait leur mea culpa, ils ont changé et tout ce qu’on veut ; il ne nous reste qu’une chose : les balayer par tous les moyens utiles et necessaires et sans etat d’ame : c’est la seule chose qu’ils comprennent. On ne nous aura plus : on n’a été TROP comprehensif et TROP tolerant. La roue de l’histoire a tourné et il n’appartient qu’ a nous de nous prendre en main. Sinon apres ne venez pas vous plaindre. Ils ont joué ils ont perdu ! Quand ils gagnaient ils n’avaient de sentiments vis a vis du pauvre peuple des moins que rien. C’etait l’arrogance et le mepris sur nous. Aujourd’hui les moins que rien levent la tete et eux ils tremblent mais nous on n’a pas oublié et on n’a plus peur !
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 14:02, par bibisa En réponse à : CDP : La soupe aux grimaces

    Vous savez que la vie est un combat. Ainsi les démissionnaires ont pris un grand et vrai courage pour quitter le navire du CDP. CDP n’a pas à rougir les yeux car la democratie est une règle d’or dans un état republicain. Qu’il accepte ce résultat sans trop parler car un démocrate ne revendique son statut met le merite. Que veut le CDP ? Blaise sait qu’un jour il ne sera pas au pouvoir mème si le CDP veut qu’il reste. C’est ca la democratie. Roch, Salif et simon bravo à vous et c’est ca etre un homme, un integre, un burkinabè. Sankara n’est plus la vie continue donc sans Blaise on ira plus vite. Alain bedouma disait que controle et maitrise le CDP et 2015 n’etait pas leur preoccupation mais ils ont eu boulot.

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 15:00, par Jean En réponse à : CDP : La soupe aux grimaces

    Je trouve ça trop génial la démission des quelques ténors du parti au pouvoir et invite chaque burkinabé à une prise de conscience quand au régime de Blaise compaoré qui a décidé de rester à vie au pouvoir en voulant changer la constituon pour sa propre cause égoïste et égocentrique.

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 18:04, par bingo En réponse à : CDP : La soupe aux grimaces

    BC doit partir un point un trait on te veux plus.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés