Université de Ouagadougou : Echanges avec les partenaires autour du plan stratégique décennal

samedi 30 novembre 2013 à 15h55min

Le jeudi 28 novembre 2013 s’est tenue dans la salle de conférence de la présidence de l’université de Ouagadougou (UO) une table ronde des partenaires techniques et financiers (PTF) avec l’administration de l’UO. Présidée par le professeur Yé/ Diarra, vice-présidente chargée de la recherche et de la coopération internationale, représentant le président de l’UO, cette table ronde avait pour objectif de présenter aux PTF le plan stratégique décennal de l’UO.

Université de Ouagadougou : Echanges avec les partenaires autour du plan stratégique décennal

La table ronde des PTF de l’UO a été organisée par la présidence de l’UO. Parrainée par Laciné Diawara, 1er vice-président de la chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso, elle a regroupé des membres de la présidence de l’UO, des professeurs et des PTF comme le MEF (ministère de l’économie et des finances), l’ONEA (office national de l’eau et de l’assainissement), l’UNFPA (fonds des nations unies pour la population), l’OMS (organisation mondiale de la santé), la LONAB (loterie nationale du Burkina)…

Associer les PTF à la réalisation du plan stratégique décennal de l’UO.

« Susciter un partenariat gagnant-gagnant dans la mise en œuvre du plan stratégique décennal de l’UO est le but principal de l’organisation de cette table ronde » affirme le professeur Yé/ Diarra.

La table ronde des PTF a permis à la présidence de l’UO de présenter les différents axes autour desquels vont s’articuler le plan stratégique opérationnel de l’UO. « La formation, la recherche scientifique, la gouvernance, les ressources (notamment leur mobilisation pour la formation et la recherche) et le développement de la coopération avec les PTF constituent les cinq axes retenus à cet effet » explique la vice présidente chargée de la recherche et de la coopération internationale.

Saluant cette rencontre des PTF d’avec la présidence de l’UO, Laciné Diawara reconnaissant que le temps où la fonction publique absorbait tous les diplômés des universités est révolu soutient que «  pour des raisons de diversité dans le tissu de production, il n’est pas souhaitable pour un pays que tous ses diplômés se retrouvent dans une seule et unique entité  ».

Le monde de l’entreprise et des affaires est ouvert à tout le monde sans restriction ou discrimination. Seulement prévient le 1er vice-président de la chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso, certaines qualités sont indispensables pour réussir dans ce milieu. Aussi, il cite la créativité, le courage et la ténacité à toute épreuve et la nécessité de disposer de capacité de management et d’un leadership certain.

La table ronde avec les PTF était une activité des journées portes ouvertes de l’UO qui se sont tenues du 25 au 30 novembre 2013. Cette année, le thème de ces journées était «  recherche scientifique et professionnalisation des filières de formation, pour une université au service du développement ».

Patindé Amandine Konditamdé

Lefaso.net

Messages

  • La recherche scientifique exige de moyens financiers tels que la construction de laboratoires et le paiement des chercheurs. Ceux qui ont eu la chance d’etre riche ou d’avoir piller le peuple peuvent de temps en temps voler au secours de l’universite, car comme disait Martin Luther King, l’education est la cle du developpement.

  • S’il y a un domaine où l’état devrait investir massivement sans les PTF, c’est bien celui là ainsi que la recherche. Pensez vous sincèrement que ces PTF vont vous donner de l’argent pour former des cadres dans tel ou tel domaine qui risquent de les concurrencer demain ? Par contre, nouer des partenariats gagnant-gagnant avec des universités aux 4 coins du monde est très facile si on n’est pas préoccupé de tendre sa boite de concentré de tomate pour faire la manche.

  • C’est trop tard pour notre Universite. On a rate le tournant des annees 2000 ou elle devait veritablement prendre son envol vers une autonomisation et un professionnalisme veritables, mais la politique politicienne est passee par la et a tout gate !! Miantenant, il ne faut pas seulement un plan, il faut tout raser et reconstruire a partir de zero sur de nouveaux fondements ; et ca,....

  • L’heur n’est plus au beau discour ni aux belle promince passer a l’acte car on en est mar j’ai eu mon bac en 2011 et je suis tjrs en premiere annee(L1S1 svt).regler ceux qui ne devrais pas cause de pblm d’abors avant de vous vantr pour swduir l’exter

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés