Route Ouaga-Bobo : Les choses bougent sur le tronçon Boromo –Sabou

lundi 18 novembre 2013 à 00h58min

La route nationale n°1 Ouagadougou –Bobo, notamment le tronçon Sakoinsé –Boromo, a fait couler beaucoup d’encre et de salive ces dernières années. Dégradée à plusieurs endroits avec des « nids de poule ou d’éléphant » à vous couper la circulation, l’axe qui était encore totalement délabré il y a quelques semaines, semble en voie de réfection. En tout cas, c’est le constat que nous avons fait ce samedi 16 novembre 2013, de retour de Bobo-Dioulasso.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Route Ouaga-Bobo : Les choses bougent sur le tronçon Boromo –Sabou

Des engins lourds, des ouvriers s’activaient sur le tronçon Boromo –Sabou. Des panneaux de stop ou des barrières ont été par endroits dressés sur l’axe pour permettre aux ouvriers de travailler dans de bonnes conditions. Nous n’avons pas eu l’occasion (notre véhicule ne s’est pas arrêté) d’échanger avec les acteurs du chantier pour connaître leur identité et celle de l’entreprise qui les a engagés, mais les choses bougent sur le terrain. Et c’était le plus important, nous-a-t-il semblé, pour mettre fin au calvaire des automobilistes, des transporteurs et des voyageurs. En effet, l’on ne pouvait que se réjouir de l’amélioration de l’état de la route nationale n°1, qualifiée jadis par certains de « route de la honte », tant elle ne méritait plus son nom de route nationale et elle est même encore loin de le mériter ce nom, en dépit de ce qui est en train d’être fait.

Beaucoup d’accidents et de victimes

La route nationale n°1, faut-il le rappeler, a causé, ces dernières années, beaucoup d’accidents avec de nombreuses victimes, compte tenu justement de son état de délabrement indescriptible. Pire, des braqueurs en ont quelques fois profité pour dépouiller d’honnêtes citoyens de leurs biens. Pour toutes ces raisons, l’on ne pouvait d’emblée que se réjouir de l’évolution de la situation de la route, en attendant éventuellement d’y réunir avec de plus amples informations. S’agit-il là d’une vaste opération de colmatage du tronçon ? Ou bien avons-nous affaire à une réfection totale et complète de la voie ? Et avec quel entrepreneur et pour combien de temps ?

Grégoire B. BAZIE

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés