Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est dans l’effort que l’on trouve la satisfaction et non dans la réussite. Un plein effort est une pleine victoire.» Gandhi

Participation de la femme en politique : Le coup d’accélérateur du Forum du réseau de la gauche africaine (ALNEF)

Accueil > Actualités > Politique • • vendredi 8 novembre 2013 à 23h23min
Participation de la femme en politique : Le coup d’accélérateur du Forum du réseau de la gauche africaine (ALNEF)

Le comité des femmes membres du Forum du réseau de la Gauche africaine (ALNEF) est en rencontre d’échanges autour du thème « Participation des femmes en politiques : bilan et perspectives ». La cérémonie d’ouverture de cette rencontre – troisième du genre -, intervenue ce vendredi 8 novembre 2013 à Ouagadougou, a été présidée par Etienne Traoré, vice-président du PDS/Metba , qui fait partie des formations politiques membres de l’ALNEF.

La rencontre de Ouagadougou intervient après celle de Stockholm en Suède et celle de Naïrobi au Kenya. Elle réunit, en plus des nombreuses militantes du PDS/Metba, des femmes du parti communiste d’Afrique du Sud, du parti SADI du Mali, du parti PIT du Sénégal, du parti communiste du Soudan, du Parti progressiste et démocratique uni de Tunisie, et du Forum international de la gauche de Suède.

En effet, l’ALNEF est l’acronyme anglais pour « Forum du réseau de la gauche africaine ». Il s’agit d’un réseau créé en novembre 2011 à Bamako et qui regroupe des partis africains se réclamant de la gauche. C’est un réseau qui s’est fixé pour ambition, d’établir des liens d’unité et d’échanges entre les forces politiques de la gauche en Afrique, de forger leur solidarité dans la lutte, d’aider à la mobilisation des forces populaires du continent pour, précise Etienne Traoré, « sa libération nationale et sociale et pour son unité ».

Organisation et stratégie de mobilisation

Pour ce faire, le réseau a inscrit comme action prioritaire, la mise en place en son sein d’un comité des femmes chargé de promouvoir leur participation et leur positionnement dans la lutte des partis membres de l’ALNEF. Et au Burkina Faso, c’est au PDS/ Metba qu’a été confiée la charge d’abriter la rencontre du comité des femmes, à l’effet de faire au réseau, des propositions sur l’organisation et la stratégie de mobilisation et de promotion des femmes des partis membres. D’où la rencontre du jour, avec au centre des échanges, la question de la participation de la femme en politique.

Cette rencontre consacre une fois de plus, selon Ramata Zida, présidente du comité d’organisation, « à n’en point douter, la ferme volonté des responsables de la Gauche africaine d’accorder une place de choix aux activités des femmes dans l’animation de la vie politique de nos nations ». Elle permettra, espère-t-elle, aux responsables des sections féminines des partis politiques représentés, « de se concerter régulièrement pour mieux se connaître, partager les expériences, se solidariser davantage en vue de créer les meilleures conditions de la participation des femmes en politique ».

Pas de victoire sans lutte

Dans ce sens, la présidente de l’organisation des femmes du PDS/Metba, Marie Michelle Ouédraogo, a invité ses camarades à plus d’union pour les combats démocratiques. En effet, précise-t-elle, « formons un vaste front pour le triomphe de nos idéaux de démocratie, de justice sociale, de défense des droits des plus défavorisés d’entre nous et d’égalité des chances entre les hommes et les femmes dans tous les domaines y compris le domaine politique ».

Et après avoir dénoncé certaines pesanteurs socio-culturelles et économiques en ce qu’elles freinent, sinon bloquent, l’épanouissement politique de la femme sous nos tropiques, Mme Ouédraogo a demandé aux femmes du PDS/Metba « de ne pas baisser les bras » ; car, soutient-elle, « il n’y a pas de victoire sans lutte ! ».

Fulbert Paré

Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Conseil économique et social : Bonaventure D. Ouédraogo prend officiellement les rênes
Mise en place des démembrements de la CENI : Bien préparer le terrain pour éviter les violences électorales de 2016 !
Démissions au CDP : « Le MPP et ses partis satellites deviendront bientôt un albatros avec ses colonnes d’opportunistes, d’affairistes … » (Boubacar Sannou)
Fusion de partis sankaristes : "Avec le MPP, notre vision était de faire en sorte que tous ceux qui se réclament de la gauche puissent se mettre ensemble (député Halidou Sanfo)
Burkina / CDP : Les langues se délient pour expliquer les dessous de la crise qui déchire le parti
Congrès pour la démocratie et le Progrès : Six mois de suspension pour trois membres du bureau exécutif national
Commune de Banfora/CDP : Plus de 150 militants rendent leur démission, la gestion du parti décriée
Procès Sankara et compagnons : La jeunesse sankariste unie invite les "patriotes sincères" à s’y rendre en "Faso danfani" ou en blanc
Abdoul Karim Sango, président du PAREN : « Un pays, on le développe avec des idées »
Burkina/Élections municipales 2022 : Les acteurs au processus se concertent
Forces armées nationales burkinabè : Qui sont les nouveaux chefs ?
Burkina/politique : Alassane Bala Sakandé a officiellement pris service à la tête du MPP
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés