Etat généraux sur les lotissements : Des citoyens se prononcent

jeudi 24 octobre 2013 à 01h28min

Le jeudi 24 octobre 2013 s’ouvre à Ouagadougou les états généraux sur lotissement au Burkina. Maires, députés, experts en urbanisme ou en gestion du territoire, la société civile, bref, un grand nombre de personnes concernées de près ou de loin par les lotissements se réuniront deux jours durant pour réfléchir sur les problèmes des lotissements et proposer des solutions idoines au gouvernement. Dans le micro trottoir ci-après, des citoyens burkinabè indiquent clairement ce qu’il y a lieu de faire, selon eux, à ces états généraux des lotissements.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Etat généraux sur les lotissements : Des citoyens  se prononcent

Seulement 50% des parcelles lotis sont mises en valeur au Burkina Faso a souligné Yacouba Barry, ministre de l’Habitat et de l’urbanisme au journal télévisé de 20 h de la radiotélévision du Burkina (RTB) du 21 Octobre 2013. D’où la nécessité selon lui de rencontrer tous les acteurs concernés par la question des parcelles pour formuler des propositions au gouvernement afin d’assainir les opérations de lotissements. A priori, la population trouve que l’initiative des états généraux sur les lotissements est bonne et est à saluer. Dans la rue, les gens s’attendent à ce qu’à l’issue des états généraux chaque citoyen moyen burkinabé puisse se procurer une parcelle. Pour ce faire, ils ne tarissent pas de propositions. La constante est l’idée d’informatiser les opérations de lotissement à travers un fichier électronique. Gage de transparence et un moyen efficace de réduction de la spéculation à outrance des parcelles selon eux. Bref, voici-ci leurs avis.

Vincent Kaboré : « Il faut un fichier »

« Il faut un fichier qui va permettre de repérer ceux qui ont un certain nombre de parcelles. Cela permettra de les mettre de côté afin de permettre aux jeunes de pouvoir avoir chacun une parcelle. Parce que des jeunes peuvent même passer 10 ans sans avoir une parcelle. Il faudra faire en sorte qu’il n’y ait pas de gens qui s’accaparent des parcelles et les revendent. Permettre à travers des critères clairs à la population d’avoir un œil sur la gestion des parcelles par les maires. Parce qu’il y a des parcelles que l’on dégage et on ne sait pas à qui on les attribue. C’est au plus offrant que les parcelles sont souvent destinées. Que l’on se penche davantage sur ça parce que nous voyons des terrains vides qui ne sont pas à la portée des gens. Il faut qu’on revienne même au temps de la révolution qui faisait de bons logements où des familles élargies pouvaient vivre. Mais, aujourd’hui, nous avons affaire à des boites d’allumette comme logements sociaux. Ça fait pitié. A peine le salon fait deux mètres carrés. Que l’on fasse de vraies cités pour ceux qui n’ont pas l’occasion de construire un logement descend pour des années de crédits ».

Madame x : « Ecarter les propriétaires de plusieurs parcelles »

« L’Etat doit faire un fichier de lotissement qui permet d’écarter de prime à bord les propriétaires de plusieurs parcelles. Cela permettra aux non attributaires d’en disposer aussi. Les parcelles sont devenues aujourd’hui un moyen de commerce pour ceux qui ont les moyens. Ils achètent et spéculent plusieurs années après. Pendant ce temps, le fonctionnaire moyen éprouve des difficultés à se construire un petit toit ».

Jean Sawadogo : « Diminuer les superficies accordées aux propriétaires terrains »

A l’issue des états généraux, le lotissement doit être pro-pauvre. Généralement, quand il y a lotissement des espaces non lotis, on attribue prioritairement les parcelles à ceux qui ont construit des maisons de 20 tôles aux dépens des propriétaires de 8 tôles. Et pourtant, c’est parce qu’on n’a pas l’argent qu’on construit seulement 8 tôles. Aussi il faut que les autorités diminuent les superficies accordées aux propriétaires terriens »

M. y : « Ils connaissent bien la meilleure solution »

Ceux qui organisent ces états généraux-là connaissent bien la meilleure solution. Mais, ils veulent seulement chercher, comme on dit, « notre bouche ». Comment des gens peuvent se retrouver avec beaucoup de parcelles tandis que certains en cherchent en vain ? Il y a quelque part un manque de volonté de la part des autorités ».

Ibrahima Traoré (Stagiaire)

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 24 octobre 2013 à 08:22, par kompaore
    En réponse à : Etat généraux sur les lotissements : Des citoyens se prononcent

    il faut d’abord stoper l’extension des zones dites non loties ,satiafaire tout ceux qui sont dans les anciens lotissements suspendus et qui sont en droit d’avoir une seule parcelle pour habiter

    Répondre à ce message

  • Le 24 octobre 2013 à 08:22, par zasaoba
    En réponse à : Etat généraux sur les lotissements : Des citoyens se prononcent

    nous ne pourrons que saluer la tenue de cette rencontre qui viens a point nommé pour ne ce reste la une fois depuis tant d’année d’abandon de lotissement a ce jour !nous osons encore croire a nos autorités ministérielles qui ne tarderons pas surement a l’issue de cette rencontre de donner des ordonnances aux dirigeants communales de se mettre enfin sur le starting block des lotissements afin de placer offertoire de lopin de terrain viabilisé a ceux qui en vivent réellement du problématique qui leur est un véritable équation de droite au Burkina Faso !c’est vraiment déplorable,quant on assiste souvent a certains faits malheureusement réels dans l’histoire des lotissements !aussi pour les dits logements sociaux,il serait vraiment souhaitable que les dits organisateurs pensent d’une façon générale a toute les couches sociaux en occurrence a la couche du ministère de la défense qui semble être la plus délaissée !je pense que le ministère de l’habitats se doit d’avoir réellement un sincère soucis a cela !comme la publicité le dit si bien a la Télévision,il serait vraiment très important que le ministère de l’habitats se donne d’inclure d’une façon sincère le personnel de la défense et de la sécurité dans les lois-programmes des logements sociaux !

    Répondre à ce message

  • Le 24 octobre 2013 à 08:54
    En réponse à : Etat généraux sur les lotissements : Des citoyens se prononcent

    Bjr. Il faut réglementer les locations de sorte à diminuer considérablement les prix des loyers. De cette façon, les plus riches ne chercherons plus à acheter beaucoup de parcelles pour construire des célibatériums et les gens ne voleront plus les parcelles pendant les lotissements. Seuls ceux qui en ont vraiment besoin pour dormir s’intéresseront aux lotissements.

    Répondre à ce message

  • Le 24 octobre 2013 à 08:55
    En réponse à : Etat généraux sur les lotissements : Des citoyens se prononcent

    Bjr. Il faut réglementer les locations de sorte à diminuer considérablement les prix des loyers. De cette façon, les plus riches ne chercherons plus à acheter beaucoup de parcelles pour construire des célibatériums et les gens ne voleront plus les parcelles pendant les lotissements. Seuls ceux qui en ont vraiment besoin pour dormir s’intéresseront aux lotissements.

    Répondre à ce message

    • Le 24 octobre 2013 à 09:57, par ZAK-SOBA
      En réponse à : Etat généraux sur les lotissements : Des citoyens se prononcent

      Je propose que pour tout achat de parcelle , l’acheteur puisse justifier de l’origine de ses moyens financiers.Que toute pacelle attribuee pour plus de deux (02) ans sans viabilisation soit simplement retire et reatribuee. Les parcelles doivent servir a ceux qui sont dans le besoin immediat de logement. Au cas ou une parcelle est viabilisee et non occupee, elle doit etre vendu aux encheres pour dedomager le proprietaire (il est certainement loge’ ailleur). Je propose que l ;on donne plus de temps aux attributaires sans moyens pour payer les taxes afin de les permettre de construire.Le fichier de lotissement est une OBLIGATION.

      Répondre à ce message

  • Le 24 octobre 2013 à 09:34, par le messagé
    En réponse à : Etat généraux sur les lotissements : Des citoyens se prononcent

    En tout cas nous on les attends au tournant

    Répondre à ce message

    • Le 24 octobre 2013 à 10:11, par burkinabé
      En réponse à : Etat généraux sur les lotissements : Des citoyens se prononcent

      *il faut que le ministère en charge de l’habitat se dote d’un fichier foncier pour régler ce problème majeur quel-qu’en soit le prix au plus vite possible.
      *Si c’est vrai que le burkinabé a besoin de se nourrir , de se soigner, de s’éduquer et se "loger" , il faudra réglementer le prix des locations pour soulager les locataires car le logement vient en 4 positions des priorités
      *Il faut donner un numéro Identification Fiscal Unique à tout bailleur en instaurant une somme forfaitaire de 500F par maison car nul ne peut se faire des recettes sans prévoir la part de l’Etat.
      Attendons de voir la suite, et tirons notre chapeau au ministre qui a eu cette initiative même si elle vient en retard, il n’est jamais tard pour arranger. chapeau

      Répondre à ce message

    • Le 24 octobre 2013 à 10:26, par kabore remi de clermont Ferrand
      En réponse à : Etat généraux sur les lotissements : Des citoyens se prononcent

      Une seule solution : une parcelle au plus pour chaque citoyen sur tout lentendu du territoire. En plus de cela toute parcelle en vente est déposé à un guichet unique géré par l ’Etat. Avec ce dispositif aucune parcelle ne doit coûter plus de 500.000fcfa que ce soit en taxes municipales ou en vente auprès du guichet unique. Pour ce qui est des sanctions, les fraudeurs devront etre poursuivi pour delit. Sinon il est inadmissible que des parcelle de 350m carre se vendent a 10 millions . Combien faudra til ensuite pour mettre en valeur une telle parcelle 20, 30 millions ? Dans ces proportions même un cadre supérieur aura du mal à construire un chez soi ; ne parlons même pas de la grande majorité. Une simple parcelle ne doit plus faire l’objet de spéculation. Réservons cela a des appartements ou maisons bien construits. Il faut aller au bout des choses et faire une vraie réforme.

      Répondre à ce message

  • Le 24 octobre 2013 à 09:54, par un toit pour tous
    En réponse à : Etat généraux sur les lotissements : Des citoyens se prononcent

    PEUT ON RÉVEILLER QUELQU’UN QUI NE DORT PAS ? CE SONT LES INITIATEURS DE CES ÉTATS GÉNÉRAUX QUI SONT LES PROPRIÉTAIRES TERRIENS .
    ce qui est frustrant c’est aux sorties de ouaga de grandes superficies de terrains attribués à des individus sans plan et sans projection sur le futur qui entreposes les ferrailles de leur parc automobile.
    Ce régime aurait en tout cas profité à des gens !

    Répondre à ce message

  • Le 24 octobre 2013 à 10:32, par El Hadj YANOGO
    En réponse à : Etat généraux sur les lotissements : Des citoyens se prononcent

    Les citoyens doivent se rassurer qu’avec son Excellence Blaise COMPAORE, personne ne sera lésé dans les lotissements. Son souci permanent est d’améliorer les conditions de vie des burkinabè. Faisons lui donc confiance et arrêtons de spéculer inutilement. Vive Son Excellence Blaise COMPAORE, Vive le Peuple Libre du Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 24 octobre 2013 à 10:34, par El Hadj YANOGO
    En réponse à : Etat généraux sur les lotissements : Des citoyens se prononcent

    Les citoyens doivent se rassurer qu’avec son Excellence Blaise COMPAORE, personne ne sera lésé dans les lotissements. Son souci permanent est d’améliorer les conditions de vie des burkinabè. Faisons lui donc confiance et arrêtons de spéculer inutilement. Vive Son Excellence Blaise COMPAORE, Vive le Peuple Libre du Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 24 octobre 2013 à 10:40, par sans papier
    En réponse à : Etat généraux sur les lotissements : Des citoyens se prononcent

    Revenons à la période révolutionnaire. N’ayons pas honte de calquer les idées du Président Sankara.
    Encore des états généraux pour ’’manger’’ notre argent. Les détenteurs de centaines de parcelles à Ouaga et dans les autres villes du pays, les anciens et nouveaux maires, etc. ces fameux états généraux vous concernent.

    Répondre à ce message

  • Le 24 octobre 2013 à 10:40, par El Hadj YANOGO
    En réponse à : Etat généraux sur les lotissements : Des citoyens se prononcent

    Les citoyens doivent se rassurer qu’avec son Excellence Blaise COMPAORE, personne ne sera lésé dans les lotissements. Son souci permanent est d’améliorer les conditions de vie des burkinabè. Faisons lui donc confiance et arrêtons de spéculer inutilement. Vive Son Excellence Blaise COMPAORE, Vive le Peuple Libre du Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 24 octobre 2013 à 11:06, par un toit pour tous
    En réponse à : Etat généraux sur les lotissements : Des citoyens se prononcent

    PEUT ON RÉVEILLER QUELQU’UN QUI NE DORT PAS ? CE SONT LES INITIATEURS DE CES ÉTATS GÉNÉRAUX QUI SONT LES PROPRIÉTAIRES TERRIENS .
    ce qui est frustrant c’est aux sorties de ouaga de grandes superficies de terrains attribués à des individus sans plan et sans projection sur le futur qui entreposes les ferrailles de leur parc automobile.
    Ce régime aurait en tout cas profité à des gens !

    Répondre à ce message

    • Le 24 octobre 2013 à 15:42, par seul le vrai DIEU
      En réponse à : Etat généraux sur les lotissements : Des citoyens se prononcent

      Haaaaaa ! les lotissements à quant une parcelle pour nous les pauvres ? monsieur les gouvernants pitié ns souffrons juste pour caser nos familles. pitié laisser maintenant le reste des terres pour nous.

      Répondre à ce message

    • Le 24 octobre 2013 à 15:56, par somketa
      En réponse à : Etat généraux sur les lotissements : Des citoyens se prononcent

      1/Reglementation du prix des locations( revoir a la baisse)
      2/ les parcelles de plus de 2 ans sans valorisation doivent etre retiré et vendu
      3/ Fichier de gestion de parcelle pr detecter les détenteurs de plusieurs parcelles
      4/ fixer le prix des parcelles celon la zone et/ou l’activité( ex : centre ville zone commercial:15000/m caré,zonne residentie comme ouaga 2000=20000/m caré,autres=5000f/m caré)
      5/toute vente de parcelle ou achat de parcelle doit passer par le ministere de l’habitat( ce ki permetra de bien controler)
      6/fair de nvo lotissement en limitant la ville de Ouagadougou . on aura ouaga et ses environants
      7/sensibiliser la population a construire de sorte que les enfant puisse continuer a auteur ;
      8/delocaliser certains ministere dans les provinces et certains services aussi( ca permettra de diminuer les gens a Ouaga et aussi a developer les provinces

      Répondre à ce message

  • Le 24 octobre 2013 à 13:10, par la verité
    En réponse à : Etat généraux sur les lotissements : Des citoyens se prononcent

    un toit pour tous je suis vraiment d accord avec tes propos

    Répondre à ce message

  • Le 24 octobre 2013 à 15:32, par GO
    En réponse à : Etat généraux sur les lotissements : Des citoyens se prononcent

    Il faut donner un prix à ne pas dépasser de terrains lotis. Sinon, les choses vont continuer à se compliquer. Mais si l’état fixe un prix pour les terrains, les choses vont mieux aller.

    Répondre à ce message

  • Le 24 octobre 2013 à 15:38, par seul le vrai DIEU
    En réponse à : Etat généraux sur les lotissements : Des citoyens se prononcent

    Haaaaaa ! les lotissements à quant une parcelle pour nous les pauvres ? monsieur les gouvernants pitié ns souffrons juste pour caser nos familles. pitié laisser maintenant le reste des terres pour nous.

    Répondre à ce message

  • Le 24 octobre 2013 à 19:49, par Faso ecoute
    En réponse à : Etat généraux sur les lotissements : Des citoyens se prononcent

    Mes frere etat generaux bienvenu mais problm de parcelles finira jamais au burkina faso.
    Nos autorités et nos responsabl communau sont tous des gourmad de parcelles sur tout a ouaga.
    Les citoyens commercant de parcelles du non loti en non loti et qui l’affaire des riches.
    Voici les vrai problm de parcelles au burkina.
    Bien a vous.

    Répondre à ce message

  • Le 24 octobre 2013 à 20:32, par SauvonsLeBF
    En réponse à : Etat généraux sur les lotissements : Des citoyens se prononcent

    Quelques idées en vrac pour alimenter les débats :
    1) Ces états généraux devraient être précédé par un "audit sur les lotissements et les attributions de parcelles de ces 20 dernières années" assortis de poursuites contre les spéculateurs, voleurs et autres dealers de parcelles.
    2) Il faut stopper jusqu’à nouvel ordre les lotissements dans les grandes villes comme Ouaga et Bobo : ) Déjà avec les lotissements effectués, il ne faudra pas moins de 50 ans pour que ces quartiers soient viabilisées (voirie, fossé, bitumage des voies ...)
    3) Contrairement à ce que beaucoup disent "tout burkinabé a droit à un toit et non à une parcelle". On ne peut quand même pas diviser le pays en 16 millions de parcelles !
    4) Il faut plutôt une véritable politique de logements sociaux comme cela qui avait été entamée du temps de la révolution (cité AN1-4,1200 logements...) et aussi développer le système des copropriétés comme ce qui existe dans les pays développés (constructions à niveau avec plusieurs propriétaires sur la même parcelle à l’exemple de la cité AN3 à Ouaga )
    etc...

    Répondre à ce message

  • Le 24 octobre 2013 à 21:31, par soul power
    En réponse à : Etat généraux sur les lotissements : Des citoyens se prononcent

    De grâce,ceux qui ont plusieurs terrains,permettez aux autres d’en posséder ne se reste qu’un seul et mettons nous a l’idée que notre vrai parcelle est le mettre carre devant nous accueillir tôt ou tard.

    Répondre à ce message

  • Le 24 octobre 2013 à 21:46, par bon fils
    En réponse à : Etat généraux sur les lotissements : Des citoyens se prononcent

    il faut que l’ Etat fixe un prix de vente des parcelles et ils mettent place un fichier sinon ce problème ne pourrais jamais régle puis que les parcelles c’est de l’argent.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2013 à 07:24, par raogo
    En réponse à : Etat généraux sur les lotissements : Des citoyens se prononcent

    On peut adopter le système du ministére de l’habitat à condition qu’on tien compte de toutes les catégories sociales sans exception

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2013 à 14:18, par pak’s
    En réponse à : Etat généraux sur les lotissements : Des citoyens se prononcent

    Etats généraux des lotissements sans que le premier responsable dans la gestion des terres ne soit invité.
    Qui de l’hurbanisme ou de la direction de l’amenagement du territoire connais ce problème mieux que la DGI.
    Dites plustôt états generaux de partage de perdiems weeeeeh !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés