Construction de logements sociaux : CGE Immobilier donne le top de départ de ses activités

vendredi 18 octobre 2013 à 23h42min

Inaugurer le « Show Room » du CGP Immobilier et procéder au lancement officiel de ses activités dans le cadre de la construction des logements sociaux, c’est à ces fins que le groupe CGE a organisé une cérémonie ce 18 octobre 2013 à Ouagadougou. Cette cérémonie a connu la présence effective du ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, Yacouba Barry, ainsi que de nombreuses personnalités du monde des BTP.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Construction de logements sociaux : CGE Immobilier donne le top de départ de ses activités

CGE Immobilier est une filiale du groupe CGP présent dans sept des huit pays de l’espace UEMOA. Cette filiale, spécialisée dans la construction immobilière, a signé une convention aux termes de laquelle elle s’engage à construire 1232 logements sociaux et économiques sur le site de Bassinko à Ouagadougou. Il s’agit en réalité d’une convention tripartite entre l’Etat du Burkina Faso, le CGE Immobilier et la Société générale des banques du Burkina (SGBB). Cette convention s’inscrit donc en droite ligne du partenariat public-privé. Mieux, par sa signature, «  CGE Immobilier entend ainsi devenir un acteur important dans le métier de la promotion immobilière au Burkina  », à en croire le ministre en charge de l’Urbanisme, Yacouba Barry.

Dans le cadre de ce partenariat, confie le ministre Yacouba Barry, l’Etat met à la disposition du CGE Immobilier des parcelles, en lui assurant un minimum d’exonération – 30% - sur les coûts des matériaux de construction et en mettant à « sa disposition la banque de données constituée sur les postulants pour le programme 10 000 logements  ». En clair, les bénéficiaires des 1 232 logements estampillés CGE Immobilier seront repêchés sur la liste des personnes retenues comme attributaires dans le cadre du programme 10 000 logements sociaux lancé depuis 2007.

1232 villas en 24 mois

A en croire le PDG du groupe CGE, Saïdou Tiendrébéogo, ce sont « plus d’une dizaine de villas témoins » déjà achevées sur le site de Bassinko. Et la cérémonie du jour marque le point de départ officiel – pour 24 mois - de la construction de 1 232 villas. Il s’agit de logements dont les prix sont compris entre 6 millions et 22 millions. Et les bénéficiaires – à revenus mensuels compris entre 70 000 et 125 000 FCFA - bénéficieront de prêts auprès de la SGBB, prêts « allant de 5, 10, à 15 ans, à des taux d’intérêts très attractifs », précise M. Tiendrébéogo.

Ces bénéficiaires disposeront, dans le cadre des démarches nécessaires, d’un cadre agréable – siège de CGE Immobilier inauguré ce jour - où ils auront des conseils à même de les aider dans leurs choix. Une fois le choix opéré, le logement sera mis à la disposition du bénéficiaire dans un délai de 6 mois, foi du PDG du groupe CGE à qui le ministre Yacouba Barry a promis « la disponibilité du Ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme pour l’accompagnement nécessaire ».

Fulbert Paré

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés