Promotion de la Femme et du Genre : Rencontre de haut niveau avec les partenaires techniques et financiers (PTF)

lundi 16 septembre 2013 à 20h24min

Le vendredi 13 septembre 2013 à Joly Hôtel de Ouagadougou s’est tenue une rencontre de haut niveau entre les partenaires techniques et financiers (PTF) et le ministère de la promotion de la Femme et du genre (MPFG). Présidée par Nestorine Sangaré, cette rencontre a vu la présence effective du ministre de la jeunesse et des différents acteurs et actrices intervenant dans la promotion de la Femme et du Genre au Burkina Faso. La rencontre de haut niveau avait pour objet de faire part aux PTF des propositions et recommandations en vue de renforcer le partenariat

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Promotion de la Femme et du Genre : Rencontre de haut niveau avec les partenaires techniques et financiers (PTF)

Du 12 au 13 septembre 2013, s’est tenu à Joly Hôtel un atelier de concertation entre le ministère de la promotion de la Femme et du Genre et les partenaires techniques et financiers. A l’issue de cet atelier s’est tenue la rencontre de haut niveau avec des ambassadeurs et des représentants d’institutions qui interviennent dans la promotion de la Femme et du Genre au Burkina Faso. Les ambassades et institutions qui ont participé à cette rencontre étaient : le Canada, le Danemark, la Suisse, le Maroc, la banque mondiale, la banque africaine de développement, l’UNICEF, la FAO, l’UNFPA…

Objectifs et perspectives de la rencontre entre le MPFG et les PTF.

Le développement inclusif et durable du Burkina Faso implique la participation effective de toutes ses femmes et de tous ses hommes. Cependant, au Burkina Faso, les inégalités et iniquités entre les hommes et les femmes perdurent. Les statistiques montrent que les femmes sont majoritaires dans les populations les plus marginalisées.

Depuis juillet 2009, la volonté politique du gouvernement de réduire les inégalités liées au genre s’est concrétisée par l’adoption de la politique nationale genre (PNG). Il s’agit pour Nestorine Sangaré « d’une politique transversale et multisectorielle qui engage la responsabilité des acteurs au niveau central, régional et local. En tant que document national d’orientation et de référence en matière de genre, la mise en œuvre efficace et réussie de cette politique requiert l’adhésion et l’engagement individuel et collectif de tous les acteurs du développement national ».

Ainsi, « cette rencontre à la fois pratique et stratégique nous permettra d’une part, de faire le point des acquis de la mise en œuvre de la politique nationale genre, de prendre connaissance des perspectives du MPFG et d’autre part, d’envisager les moyens d’amélioration de ce partenariat dans un contexte en pleine évolution  » explique Mamadou Kanté, représentant résident de l’UNFPA au Burkina et chef de file des PTF.

En ce qui concerne les perspectives d’action du MPFG d’ici la fin d’année 2013, Mme Sangaré énumère :
-  Le renforcement des ressources humaines pour permettre d’opérationnaliser le nouvel organigramme du MPFG en fonction des missions et attributions ;
-  La poursuite du renforcement des capacités des membres des cellules genre des ministères et institutions ;
-  L’engagement d’un plaidoyer et d’une concertation pour la mise en œuvre des plans d’action genre des ministères et institutions ;
-  La mise en place du fonds national genre et le rendre fonctionnel ;
-  L’opérationnalisation de la direction générale de la promotion de l’entreprenariat féminin ;
-  Et l’organisation d’une rencontre sous-régionale des ministres en charge de la promotion de la Femme et du genre de l’espace CEDEAO pour un partage d’expérience.

Synthèse de quelques recommandations.

Les échanges entre le MPFG et les PTF ont porté essentiellement sur la synthèse des travaux de l’atelier qui s’est tenu en prélude de la rencontre de haut niveau. Des recommandations ont été retenues à la fin des travaux. Elles s’adressent à tous les acteurs intervenant dans la promotion de la Femme et du genre. Ce sont :
-  Le renforcement du plaidoyer auprès des Parlementaires en vue d’une meilleure implication du Parlement dans la mise en œuvre de la Politique Nationale Genre ;
-  La priorisation des activités du Ministère pour assurer une mise en œuvre efficace et efficiente des programmes ;
-  La dynamisation de la communication entre le MPFG et les Partenaires Techniques et Financiers ;
-  Le respect des termes contractuels des accords signés avec les PTF ;
-  La nécessité de statuer sur le cofinancement et le financement ciblé des activités du MPFG.
-  L’appui à l’approfondissement de la réflexion sur l’opérationnalisation des programmes prioritaires élaborés ;
-  L’appui au MPFG pour une définition opérationnelle de la transversalité du genre.
-  L’approbation du rapport d’audit du PRCA ;
-  L’engagement des PTF pour le financement pluriannuel des activités genre à travers le FNG, les programmes leviers et le PAO/PNG 2014-2016 ;
-  La forte mobilisation des PTF pour soutenir le développement institutionnel du MPFG.

« Nous encourageons particulièrement le MPFG à renforcer le partenariat avec les PTF à travers l’amélioration de la communication et de la redevabilité et à soumettre aux PTF un programme pluriannuel » a tenu à conclure M Kanté.

Patindé Amandine Konditamdé

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés