Evacuation des malades des zones rurales : La première Dame offre 12 motos-ambulances

jeudi 29 août 2013 à 11h39min

La présidente de la Fondation Suka, Chantal Compaoré, première Dame du Burkina, a remis, le mercredi 28 août 2013 au palais de Kosyam, 12 motos-ambulances au ministère de la Santé. Par ce geste, elle entend contribuer à résoudre les problèmes d’évacuation des malades au niveau des zones rurales.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Evacuation des malades des zones rurales : La première Dame offre 12 motos-ambulances

C’est au total, douze motos-ambulances que la première Dame du Burkina, Chantal Compaoré, à travers la Fondation Suka, a remis mercredi 28 août 2013, au ministère de la Santé. Ces motos-ambulances sont des tricycles, de couleur blanche, équipés chacune, d’un casque pour le conducteur, de deux chaises pour les accompagnateurs, d’un lit pour le malade et d’un petit ventilateur suspendu au-dessus et orienté sur la couchette.
Chaque moto-ambulance est estampillée « don de la Fondation Suka » et a coûté 2 millions de FCFA.

Par ce geste, Mme Compaoré entend permettre au département de la Santé de faire face aux difficultés rencontrées sur le terrain. Il s’agit, selon elle, « de répondre aux besoins du ministère de la Santé et de la population ». Elle a aussi souligné qu’à travers ce don, elle entend contribuer à l’épanouissement de la population.

Au nom des bénéficiaires, le ministre de la Santé, Léné Sebgo, a apprécié l’initiative de la présidente de la Fondation Suka, Chantal Compaoré. Il a indiqué que le gouvernement a certes, pris la décision de faire une dotation spéciale de véhicules- ambulances à l’ensemble des districts du Burkina Faso, mais ceux-ci ne permettent pas d’évacuer les malades, en milieu rural, de façon pratique. Pour le ministre, s’il faut que l’ambulance quitte le district sanitaire de la province pour aller dans les villages cela fait perdre beaucoup de temps.

Le ministre a, par ailleurs, souligné que « ce don vient renforcer notre dispositif logistique et cela nous donne des idées pour voir comment doter l’ensemble des districts et Centres de santé et de promotion sociale (CSPS), les plus reculés, en ambulances-motos ».

Léné Sebgo a saisi l’occasion pour solliciter le patronage de la première Dame pour le lancement, dans le mois d’octobre prochain, de deux nouveaux vaccins : l’un contre le pneumocoque qui est à l’origine de la méningite et l’autre, le rota virus, pour lutter contre la diarrhée.

Somborigna Djélika DRABO
Lala ZAGRE
(Stagiaire)

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés