Opposition politique : Soutien à la marche contre la vie chère du 20 juillet

communiqué de presse • jeudi 4 juillet 2013 à 23h23min

La réunion mensuelle de l’opposition politique s’est tenue le jeudi 2 juillet 2013 à partir de 18h00 sous la présidence effective du Chef de file de l’opposition. Les responsables de l’opposition ont examiné les points ci-après inscrits à l’ordre du jour et pris d’importantes décisions :
-  Bilan de la journée nationale de protestation du 29 juin 2013
-  Perspectives pour la suite de la lutte engagée
-  financement des actions futures
-  prise de position sur la marche annoncée de la CCVC

Opposition politique : Soutien à la marche contre la vie chère du 20 juillet

Avant d’aborder le premier point de l’ordre du jour, les responsables de l’opposition ont salué par acclamation la mobilisation historique des populations lors de la journée nationale de protestation contre la politique du gouvernement le samedi 29 juin 2013.

Ils ont estimé qu’au-delà de l’opposition politique, c’est le peuple tout entier qui est sorti pour exprimer sa colère et sa désapprobation de la politique antisociale du pouvoir de la 4ème république.

Du bilan de la journée nationale de protestation du 29 juin 2013

Les responsables de l’opposition ont mis un accent particulier sur la situation des blessés suite à la répression des manifestants de Ouagadougou par les forces d’ordre et de sécurité. A la date du 2 juillet 2013, le Comité d’organisation a dénombré une vingtaine de blessés dont deux graves. Les vies de tous les blessés ne sont pas en danger. Les Chefs de partis avec la participation des membres du Comité d’organisation, organisés en groupes, ont rendu visite aux blessés à domicile ou à l’hôpital.

Face à ce triste bilan, l’opposition condamne avec force les actes de provocation du pouvoir et la répression des marcheurs par les forces de l’ordre. Elle en appelle à la conscience et à la responsabilité des forces de l’ordre pour un respect strict de l’intégrité physique de chacun des Burkinabè dont elles ont le devoir de protéger.

Les responsables de l’opposition se sont également intéressés au déroulement même de la marche.

Ils ont noté un bon niveau de maturité et surtout une conduite exemplaire des manifestants qui ont observé les principales consignes données par le comité d’organisation tout au long de l’itinéraire prévu. Malheureusement, la défaillance du dispositif sécuritaire des forces de l’ordre et l’absence de l’émissaire du Premier Ministre qui avait donné rendez-vous à la Place des Nations Unies pour recevoir le message ont donné lieu à un incident déplorable.

Malgré la débandade causée par les tirs de gaz lacrymogènes et de balles à caoutchouc des forces de l’ordre, aucun manifestant ne s’est livré à des actes de vandalisme. Au contraire, tous se sont repliés dans la discipline à la Place de la Nation où le meeting prévu a été tenu avec succès. Les partis politiques saisissent l’occasion pour adresser leurs félicitations à toutes les couches sociales qui ont massivement effectué le déplacement pour défendre la cause de l’ensemble des Burkinabè.

Des perspectives de lutte

Les responsables de l’opposition ont convenu de continuer leur lutte légitime aux côtés du peuple.

Au regard de l’adhésion populaire au mot d’ordre qui se résume à une revendication de meilleures conditions de vie, de travail et d’études pour tous, ils estiment important d’élargir la base sociale de la lutte pour toucher le maximum de Burkinabè qui n’ont pas encore eu l’information réelle ou qui sont victimes de la propagande mensongère et éhontée du gouvernement.

Dans cet esprit, des sorties dont les conditions seront précisées devront être organisées dans les provinces du pays et les arrondissements de Ouagadougou.

Comme objectif principal à atteindre, les partis d’opposition se sont engagés à réaliser l’alternance en 2015 pour mieux prendre en compte les préoccupations des populations. Cependant, ils ont estimé nécessaire d’élaborer une plate-forme dotée d’objectifs intermédiaires. D’où la mise en place d’une Commission ad hoc dont les travaux seront mis en examen dans les jours à venir. Pour une unité d’action conséquente, des discussions seront envisagées avec plusieurs partenaires sociaux.

A titre indicatif, la Commission mise en place devrait prendre en compte les préoccupations déjà exprimées à savoir :
-  la vie chère,
-  l’annulation pure et simple de la loi portant institution du Sénat ;
-  l’engagement du Chef de l’Etat à respecter les dispositions de l’article 37 de la Constitution qui limite le nombre de mandat présidentiel à deux
-  le traitement diligent des dossiers sur les crimes économiques déjà révélés par l’ARCE, le REN-LAC, la Cour des Comptes, l’affaire Ousmane Guiro, etc.
-  l’audit des sociétés d’Etat,
-  la lumière sur la gestion des ressources minières,
-  le règlement diligent des problèmes de nos universités,
-  le cas des centres de santé,
-  Etc.

En tout état de cause, les partis de l’opposition préconisent une jonction consciente avec certaines organisations de la société civile qui voudraient s’engager pour un ancrage de la bonne gouvernance et un meilleur devenir de la démocratie dans notre pays.

Ils ont réitéré leur appel à tous les conseillers municipaux à boycotter les élections sénatoriales prévues pour le 28 juillet 2013.

Du financement des actions futures

Pour plus d’efficacité dans la mise en œuvre de leurs actions, les responsables de partis ont convenu d’une cotisation trimestrielle de cent mille (100 000) FCFA par parti. Cette décision prend un effet immédiat. Les partis plus nantis ont été invités à faire un effort supplémentaire à leur contribution.

De la marche de la CCVC

L’opposition ayant constaté que les revendications posées par la Coalition nationale de lutte contre la vie chère font partie intégrante de leur engagement, ils ont marqué leur adhésion au mot d’ordre pour la marche annoncée pour le 20 juillet 2013.

Avant de lever la réunion à 21h20mn, les responsables de l’opposition ont décidé d’adresser une lettre de félicitations au Comité d’organisation de la journée nationale de protestation, aux militantes et militants de l’opposition, à toutes les personnes morales et physiques qui ont marqué de leur présence à leur appel le samedi 29 juin 2013 aux différents lieux de rassemblement sur toute l’étendue du territoire. Ils les invitent à demeurer mobilisés pour les mots d’ordre à venir.

Le Chargé de la Communication et
de l’information du Chef de file de l’opposition
Amidou KABRE

Messages

  • Courage courage courage, ne baissons pas les bras la victoire contre nos prédateurs est au bout du tunnel

  • Sortons massivement encore pour crier notre ras le bol.... on s’en vraiment la misere à ouaga sans parler des zones rurales. On vit que de prêt uniquement.

    Il est temps de prendre notre destin en main

  • Bien dit. RIEN NE SERA PLUS COMME AVANT in cha Allah !

  • courage a vous les oposants.sa va aller un jour.

  • Suggestion : L’opposition pourra faire des quetes à chaque fois qu’il y’a un rassemblement ( marches, meeting,...). Volontairement chacun pourra donner ce qu’il a pour financer les actions de l’opposition pour l’avenement du changement en 2015.

    • I share your viewpoint and will be keen to react. Je partage ton point de vue. j’ajouterai que même ceux qui seront empéché de venir marcher et qui le voudront pourrontdonner leurs contribution par personne interosée. Génial, tu as vu juste

    • je suis bien partant pour ton idée. Fallait y penser vraiment M. Citoyen. On pourrait ne même pas attendre le jour de la marche. Il suffira de désiger par ex le trésorier de l’institution chef de file de l’opposition avec publicité à la télé comme à la radio pour recevoir déjà les contributions des bonnes volontés au siège de l’institution.
      LPT.

  • Suggestion : L’opposition pourra faire des quetes à chaque fois qu’il y’a un rassemblement ( marches, meeting,...). Volontairement chacun pourra donner ce qu’il a pour financer les actions de l’opposition pour l’avenement du changement en 2015.

  • Félicitation, on peut enfin rêver au Faso. Tous pour Alternance 2015. Si cdp s’entête, on les chasse avant, c’est tout

  • La même mobilisation pour le 20 juillet et on verra si le CDP répliquera avec une "marche pour la vie moins chère".
    Ils sont finis ces gars du CDP !

  • La même mobilisation pour le 20 juillet et on verra si le CDP répliquera avec une "marche pour la vie moins chère".
    Ils sont finis ces gars du CDP !

  • Il vient un moment où, n’ayant plus le choix, on prend partie pour la vérité et le courage de la défendre. Comme le monde entier le constate, les moments que nous traversons ne nous donnent plus le choix. Comme les FRERES LUMIERE le clamaient déjà :"aie le courage du savoir" nous disons aujourd’hui avec véhémence qu’il faut avoir le courage de la conqhête de la démocratie. Le mensonge et la manipulation de ceux qui nous gouvernent ont assez duré. Les peuples qui ont ployé sous la domination du mensonge et de la manipulation sont débout avec les forces republicaines à leur côté. Cela veut tout dire. Il est temps pour nous de proclamer l’insurrection légitime pour réclamer la vraie démocratie chez nous au Faso.

  • Il vient un moment où, n’ayant plus le choix, on prend partie pour la vérité et le courage de la défendre. Comme le monde entier le constate, les moments que nous traversons ne nous donnent plus le choix. Comme les FRERES LUMIERE le clamaient déjà :"aie le courage du savoir" nous disons aujourd’hui avec véhémence qu’il faut avoir le courage de la conqhête de la démocratie. Le mensonge et la manipulation de ceux qui nous gouvernent ont assez duré. Les peuples qui ont ployé sous la domination du mensonge et de la manipulation sont débout avec les forces republicaines à leur côté. Cela veut tout dire. Il est temps pour nous de proclamer l’insurrection légitime pour réclamer la vraie démocratie chez nous au Faso.

  • Il nest pas pour cette opposition se reunir afin de realiser lalternance en 2015

  • CETTE FOIS-CI JE SERAIS BELLE ET BIEN DE LA PARTIE !!! LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS !!

  • Il est temps pour certaines personnes ressources d’avoir du courage. La question du SENAT n’est plus politique. Elle est sociale et la lutte pour sa suppression est une question de bon sens. On trime sous tous les dégâts : infrastructures sanitaires et scolaires, ça ne fait pas avancer la démocratie ? Ambulance, subvention du riz, du gaz, de l’huile et du lait, ça ne fait pas avancer la démocratie ? Aménagement des routes et du secteur de l’électricité, ça ne fait pas avancer la démocratie ? Aide aux jeunes commerçants, subvention des intrants agricoles, ça ne fait pas avancer la démocratie ? Appui aux communes rurales, appui aux couches défavorisées, ça ne fait pas avancer la démocratie ?
    Alors le Mogho Naba, l’Archevêque, le président de la communauté Musulmane, le Chef Bobo, le Chef Peulh, le Chef de Fada, le Popê, et autres chefs, soucieux du bien-être de leurs peuples, on vous attend et on veut vous entendre. DIEU SAURA RECONNAITRE LES SIENS.

  • Au lieu d’utiliser leur 100 mille franc de cottisation pour preparer des manifestations et creer le desordre dans le pays, les opposants feraient mieux dutiliser cet argent pour aider le gouvernement a lutter contre la vie chere. Avec cet argent, on pourai aider les gens a manger plus a leur faim. Les opposants au final ne valent guerre mieux que le pouvoir

    • qui te dit que les ’’100 milles" c’est seulement organiser des manifestations ?

      je soutiens l’idée du ’’ Citoyen’’ sur la quête lors des manifestations populaires de l’opposition.
      vous voyez déjà la différence : l’opposition manifeste de pour de meilleures conditions de vie pour la population, le pouvoir (quand même) manifeste pour un individu qui est déconnecté des réalités du peuple.
      Dieu sauve.

    • l’opposition manifeste pour de meilleures conditions de vie et de travail des populations, le pouvoir (quand même) manifeste pour un individu qui est déconnecté des réalités du peuple.

    • Les 100 000 F c’est pour lutter à supprimer la loi sur le Senat et faire gagner au peuple les milliard qu’ils veulent se partager mon frère. Ouvre les yeux.

    • ce n’est pas à l’opposition de cotiser pour aider le gouvernement.l’opposition cotise pour ses activités de réveil de conscience .surtout vous autres qui croyez que sans le CDP vous vivrez l’enfer.que ce parti de fautifs s’en aille pour de bon afin de récupérer l’argent du peule volé.

  • L’argent sera la pomme de la discorde. 100 000/trimestre = fuite des petits partis = mauvaise décision du CFOP et risque de faire flop.

    • Non !! non !! pas du tout Monsieur. Relisez bien l’information. La contribution est purement et simplement volontaire. Et don pas de fuites de petits partis.

  • CDP = Compaoré Détruit son Peuple

  • A termes, il faut ouvrir un compte géré par un notaire où les militants et sympathisants pourront y verser qui 1000 fr, 2000, etc. pour financer les activités de l’opposition.

    Il faut rapidement une cellule CFOP à Bobo, à Koudougou, Ouhigouya, Dori et dans les autres chefs lieu de Région où cela est possible pour y coordonner les activités de l’opposition.

    Il faut aussi faire un plaidoyer vis à vis de organisations comme les syndicats et associations d’étudiants pour qu’ils cessent de boycotter systématiquement les élections.

    Sans cela, l’alternance en 2015 ne sera pas possible.

  • BRAVO.la jeunesse consciente vous soutient.

  • A termes, il faut ouvrir un compte géré par un notaire où les militants et sympathisants pourront y verser qui 1000 fr, 2000, etc. pour financer les activités de l’opposition.

    Il faut rapidement une cellule CFOP à Bobo, à Koudougou, Ouhigouya, Dori et dans les autres chefs lieu de Région où cela est possible pour y coordonner les activités de l’opposition.

    Il faut aussi faire un plaidoyer vis à vis de organisations comme les syndicats et associations d’étudiants pour qu’ils cessent de boycotter systématiquement les élections.

    Sans cela, l’alternance en 2015 ne sera pas possible.

  • A termes, il faut ouvrir un compte géré par un notaire où les militants et sympathisants pourront y verser qui 1000 fr, 2000, etc. pour financer les activités de l’opposition.

    Il faut rapidement une cellule CFOP à Bobo, à Koudougou, Ouhigouya, Dori et dans les autres chefs lieu de Région où cela est possible pour y coordonner les activités de l’opposition.

    Il faut aussi faire un plaidoyer vis à vis de organisations comme les syndicats et associations d’étudiants pour qu’ils cessent de boycotter systématiquement les élections.

    Sans cela, l’alternance en 2015 ne sera pas possible.

  • Le régime doit comprendre que les choses ont changé et que tout le monde a appris les leçons de sa gestion. le Burkina Faso est en marche ! Le changement est en marche !

    Je voudrais savoir si les syndicats vont aller au sénat ! s’ils y vont ce sera grave pour eux de mobiliser des gens pour manifester !

    • michou,il faut comprendre qu’il ya des syndicat jaune acquis à leur sort.si ceux ne sont que des inconcient,c’est quel vraix syndicaliste qui va prendre part à ce cenat.

  • Rendez vous tous à la marche de la Coalition contre la vie chère.
    ceux qui vivent sont ceux qui luttent.

  • Rendez vous tous à la marche de la Coalition contre la vie chère.
    ceux qui vivent sont ceux qui luttent.

  • Rendez vous tous à la marche de la Coalition contre la vie chère le 20 Juillet 2013.
    ceux qui vivent sont ceux qui luttent.

  • NON !!! ON N’A PAS BESOIN DE POLITICIENS DANS LES LUTTES SYNDICALES. NOUS ON NE S’OPPOSE A PERSONNE ON VEUT JUSTE DE MEILLEURS CONDITIONS DE VIE. CE SERAIT BETE DE CROIRE QUE SI L’OPPOSITION ETAIT AU POUVOIR ELLE RESOLVERAIT D’UN COUP DE BATON MAGIQUE LES PREOCUPATIONS DES TRAVAILLEURS. POUVOIR/OPPOSITION C’EST BLANC BONNET BONNET BLANC. FAUT PAS SE MELER A NOS AFFAIRES M. DIABRE & CIE SVP

  • ouvrez un compte ou donnez un numéro de compte, je suis prêt à contribuer avec mes maigreurs pour soutenir cette lutte combien noble pour un lendemain heureux.

    A qui peut on envoyer nos modestes contributions. Je ne suis d’aucun parti mais je soutiens la lutte.

  • Courage a l’opposition ! Ensemble nous allons bouter les vautours du pouvoir.

  • C’est dur dê ! Quelqu’un a dit que ce sont les Ouagalais qui se plaignent de la vie chère et du Sénat alors qu’ils "mangent les poulets et boivent la bière fraîche..." Je ne comprends plus rien ! Eclairez ma lanterne !

    • Cher Kitoko Sur les 16 millions de Burkinabè Il ya combien de millions de personnes qui boivent la bière et mangent les poulets. Sachent Qu’il y aura toujours des gens qui vont le faire quelque soit le niveau de misère. Il faut plutôt penser à ceux qui sont dans la misère qu’à regarder les autres si non tu te trompe d’objectifs.

  • Que dit où que fait l ADF RDA dans tout ça, ou bien ils attendent à ce que le CDP leur propose quelque chose ?

  • JAI 75000 MILLE FRANCS COMME SALAIRE ; j’ai prè ou on n coupe 15000f le mois ; loyer 15000f ;carburan 15000f ;factur élétri e l’eau 8500f ; . apré ses charge fix ; je doi n mourri e scolarisé mes enfan . ma vie est devenu la merde ? Véritabl calvair

  • courage et courage mais ce qui me deçoit actuellement à Ouaga c’est la justice qu’on se fait nous meme, alors que nous sommes peut etre pour le meme combat . dans la circulation, il ne faut pas qu’il ya un accident entre moto et voiture. raison ou pas le conducteur de la voiture à chaud.
    j’ai très peur

  • La communaute religieuse a la quelle j’appartiens va-t-elle aussi sieger au CHENAT ? Que nos leaders religieux se prononcent.....

  • Moi je lance un appel aux leaders d’opinion et sociaux : sortez de votre torpeur pendant qu’il est temps. Chaque fois que la paix est menacé, le pouvoir fait appel à vous et vous agissez bien. Aujourd’hui, c’est le peuple qui fait appel à vous pour prévenir la paix qui est entrain d’être menacée en amenant le pouvoir à la raison par rapport à cette histoire de SENAT. C’est maintenant ou jamais. Moogho Naana, chefs coutumiers, Monseigneur, Grand Iman, c’est maintenant qu’on a besoin de vous et non pendant la crise.

  • Beaucoup de courage Camarades, la victoire finale est à portée de main. Envisagez la possibilité de cotisations au niveau des militants de base qui certainement sont nombreux à vouloir mettre la main à la poche pour la cause commune.

  • Le thème de la paix ne pas être un mobile de campagne à l’heure actuelle tout simplement parce qu’elle n’est pas une priorité pour le Burkina actuel, différent de la situation du Mali par exemple. Nos priorités du moment concernent le partage équitable des richesses du pays, la justice sociale, la liberté d’opinion et d’expression. C’est tout. Chaque patriote, en dehors de toute considération partisane doit se sentir concerné par ce mouvement de lutte pour la survie. Rendez vous le 20 juillet 2013

  • en plus de faire des cotisations et quêtes le CFOP doit s’approcher des médias nationaux et internationaux pour mieux véhiculer l’information au près des plus éloignés qui n’ont pas accès au net. c’est par la conscientisation des populations surtout rurales que nous pourrons vaincre ces vampires qui pensent que le pouvoir est une affaire de famille. prenez des pays comme les USA, la France, l’Angleterre et autres combien de dirigeants se sont succédés pdt que chez nous ce sont les même durant plus de 25 ans. en 2015 les urnes feront balancer la bascule de notre côté mais en attendant ce jour merveilleux sassons que la lutte sera rude. bon courage sympathisants ne négligeons pas la communication de proximité et la chaleur humaine. soyons tous exemplaire dans nos milieux respectifs. le Faso deviendra vraiment démocratique et émergeant.

  • bien d’associer je remercie l’initiative.RDV pour le 20

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés