GILBERT SOMDA HIEN (Ligue des Consommateurs du Burkina) : ‘’Si des gens prennent des engagements financiers avec Pierre Nacoulma, c’est leur problème’’

mardi 9 avril 2013 à 21h45min

Entre (anciens) camarades de la Ligue des Consommateurs du Burkina, LCB, la guerre des mots se poursuit. En témoigne les propos de Gilbert Somda Hien , le Président issu de l’Assemblée générale qui a mis fin au mandat de Pierre Nacoulma. Pour lui, tous ceux qui collaborent avec son prédécesseur ne pourront que s’en prendre à leur propre turpitude. C’était à la faveur du Conseil national qui vient de se tenir à Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
GILBERT SOMDA HIEN (Ligue des Consommateurs du Burkina) : 	‘’Si des gens prennent des engagements financiers avec Pierre Nacoulma, c’est leur problème’’

Gilbert Somda Hien répète qu’il n’y a pas deux ligues des consommateurs du Burkina. A l’en croire, Il n’en existe qu’une seule : celle que lui et ses camarades dirigent.

Du reste à l’occasion de leur Conseil national organisé le mois dernier à Ouagadougou, ils ont à l’évidence, cherché à marquer les esprits sur le terrain du nombre.

Ce qui explique sans doute le choix de la salle de conférences du CBC pour organiser leur événement. Une sorte de démonstration de force dans laquelle chaque camp met la pression médiatique sur l’autre.

En attendant le verdict de la justice

Et pour bien montrer qu’ils ont la représentativité requise, ils ont mis à contribution les délégués venus des différentes régions du pays.

Une manière aussi de tenter de peser de tout leur poids dans la décision de justice qui devrait en principe intervenir dans les jours à venir ; il s’agit de l’affaire du recours en annulation intenté par l’autre aile dirigée par Pierre Nacoulma, contre l’assemblée générale qui l’a écarté.

Ce dernier, faut-il le rappeler, se considère toujours comme le seul détenteur du récépissé lui donnant le droit d’agir au nom de l’association.

La légalité et/ou la légitimité

Sans coup férir, ‘’GSH’’ dénonce ce qu’il qualifie de tactique de la terre brûlée de la part de ses adversaires, qui, se sachant vaincus, cherchent à faire le maximum de dégâts sur leur passage. Pour lui, le fait que la justice permette à son équipe d’utiliser les comptes de la structure est une preuve supplémentaire que le droit est avec eux.

Il affirme à ce propos qu’une banque de la place a bloqué une tentative de Pierre Nacoulma de puiser dans les caisses de la structure.

Il ajoute en outre que tous ceux qui viendraient à s’engager financièrement avec un bureau autre que le sien, ne pourront que s’en prendre à eux-mêmes. Voilà qui promet en tout cas.

Juvénal SOME

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés