Collecte de fonds en faveur des Sapeurs-Pompiers de Ouaga : 33 millions de Francs CFA récoltés

dimanche 17 mars 2013 à 22h36min

La caserne des sapeurs-pompiers de Baskuy accueillait le jeudi 14 mars l’ancien maire de Ouagadougou, Simon Compaoré ainsi que les initiateurs de la collecte de fonds qui aura permis à la BNSP d’investir dans du nouveau matériel dont une ambulance flambant neuve.

Collecte de fonds en faveur des Sapeurs-Pompiers de Ouaga : 33 millions de Francs CFA récoltés

Les bérets rouges ont fière allure en ce jeudi matin à la caserne de la Brigade Nationale des Sapeurs-Pompiers de Baskuy. En effet, 33 millions de Francs CFA ont été récoltés à l’occasion de la collecte de fonds organisée du 8 au 16 novembre 2012 à travers tout le pays ; de quoi redonner le sourire aux soldats du feu qui ont pu, grâce à la générosité des Burkinabè, s’offrir une ambulance ainsi que du matériel coûteux (bouteilles d’oxygène, étriers mobiles etc.). A l’origine de cette louable initiative, la comédienne et réalisatrice de Jovial Production, Aminata Diallo Glez plus connu sous le nom de Kadi Joly ainsi que l’ancien maire de Ouagadougou, Simon Compaoré qui, par son parrainage, manifeste tout le respect et le soutien qu’il porte aux pompiers burkinabè.

Une opération « transparente »

A plusieurs reprises, Madame Glez a souligné la « transparence » de cette collecte de fonds et insisté sur le fait que la somme récolté servira bien au règlement du matériel dont la Brigade Nationale des Sapeurs-Pompiers s’est d’ores et déjà dotée. Ce matériel comporte une ambulance équipée, six bouteilles d’oxygène, quinze mano détendeurs, quinze étriers mobiles, quatre bagues R5, dix lots de joints bodock pour étriers et, enfin, trois robinets d’oxygène. La responsable de Jovial Production s’est dite « très satisfaite » de ces investissements et espère que deux ambulances supplémentaires pourront compléter ces achats dans le courant de l’année.

Construction d’une caserne à Boromo

La Secrétaire Nationale de la Loterie Nationale du Burkina (LONAB), Mme Haby Djiga, a annoncé la contribution de sa structure à la construction d’une caserne de sapeurs-pompiers dans la ville de Boromo. Placée sur une parcelle de terrain de 18 700 m2 accordée par la mairie de Boromo, la caserne devrait voir le jour en juin 2013 avant d’être équipée selon les moyens à disposition. Mme Djiga a souligné l’importance de disposer d’une telle caserne idéalement située entre Ouagadougou et Bobo-Dioulasso ainsi que l’investissement conséquent que nécessite une telle entreprise – au-delà du prix de la caserne, l’équipement basique (échelles, casques, uniformes, ambulances…) demande aussi beaucoup d’argent.

« Pas de fumée sans feu »

A l’occasion de son 34e anniversaire, la BNSP a également reçu un chèque d’un million de francs CFA de la part de la Mutuelle des Forces Armées Nationales. Après les remerciements d’usage, l’ancien maire de Ouagadougou s’est livré à un dernier discours dithyrambique à propos du travail des soldats du feu qui, dit-il, lui ont déjà « sauvé la vie ». Par ailleurs, il a aussi pris à parti les journalistes au sujet des incendies de pneu lors des manifestations dans le centre-ville de Ouagadougou. Notre devoir d’information nous oblige, selon Monsieur Compaoré, à « mettre en garde contre ce type d’action qui mettent les biens et les personnes en danger ». Apparemment, certains manifestants auraient déjà empêché les pompiers de faire leur travail en éteignant ces pneus enflammés. Même si nous déplorons bien évidemment ces comportements, il s’agirait aussi d’en déterminer les causes. « Il n’y a pas de fumée sans feu » comme dirait l’autre.

Pierre Mareczko (stagiaire)

Lefaso.net

Messages

  • Je salue le courage des sapeurs pompiers et la générosité des Burkinabè. A mon avis cette collecte est une fuite de responsabilité du gouvernement. Comment peut on collecter des fonds pour un service public ? Imager que tous les hôpitaux du pays et le CNTS en difficultés se mettent à faire la même chose. L’état à l’obligation de faire fonctionner tout service public. Les voleurs doivent rendre les biens de l’état afin qu’on les utilise à des fins public.

  • Tout ca c’est beau pour Ouaga. il faut maintenant organiser pour les autres Villes. Il faut que vous dezentralisez les choses. Ouga seule ne represente pas tout le burkina. Bobo est la aussi. a bon entendeur Salut !!!

    • Cette collecte n’est pas destinée à la seule ville de Ouaga mon ami
      les Autorités municipales de Bobo peuvent peuvent faire de même

    • Mon ami, n’as tu pas lu le titre de l’article ou bien n’as tu pas compris la signification du titre. C’un un intellectuel qui te parle et de surcroix un sociologue. veux -tu me faire endormir la conscience ou quoi ?

  • 33 000 000 c’est bien mais je trouve que c’est trop peu.Mathématiquement chaque burkinabè a donné moins de 5 francs.Moi je propose qu’on recommence en mediatisant plus, en multipliant les sites de don pour les citoyens lamda comme nous et en assurant un peu de discretion pour le petit cercle presidentiel car vous le savez bien.Qui est fou ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés