Accident de la circulation : Deux morts et deux blessés graves à Kari

jeudi 14 février 2013 à 00h41min

Un accident de la circulation s’est produit le mardi 12 février 2013 dans le village de Kari sur la nationale n°1, à 15 km de Houndé, dans la province du Tuy qui a fait deux morts et deux blessés graves. Selon les témoignages, c’est une voiture de marque Toyota, en provenance de Ouagadougou et qui partait à Bobo-Dioulasso avec quatre occupants, qui a heurté un autre camion par l’arrière. Tous les deux véhicules allaient dans le même sens. Le chauffeur du camion a freiné au niveau du village de Kari pour laisser passer un âne qui traversait la voie.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Accident de la circulation : Deux morts et deux blessés graves à Kari

C’est en ce moment que la voiture qui le suivait l’a heurté. La violence du choc a malheureusement ôté la vie à Serge Bationo et Mohamed Bonapagnaro assis à l’avant du véhicule. Les autres, grièvement blessés, ont été conduits d’urgence au Centre hospitalier universitaire l’hôpital Souro- Sanou de Bobo-Dioulasso.

Adama OUEDRAOGO de Maliki
(AIB/Tuy)

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 14 février 2013 à 10:59, par pote
    En réponse à : Accident de la circulation : Deux morts et deux blessés graves à Kari

    On ne dira pas assez, prudence Prudence,pourquoi heurter par l’arrière ?
    Que leurs âmes reposent en paix et condoléances aux familles éplorées !

    Répondre à ce message

  • Le 14 février 2013 à 11:25, par Pokolé
    En réponse à : Accident de la circulation : Deux morts et deux blessés graves à Kari

    La route a encore tué. Qu’ils reposent en paix. On dit toujours prudence en circulation comment un chauffeur peut-il heurté un autre qui cède le passage à un âne. Quand on voit celui qui est devant nous ralentir ,c’est évident que c’est un obstacle et on doit ralentir aussi.

    Répondre à ce message

  • Le 14 février 2013 à 11:29, par Pokolé
    En réponse à : Accident de la circulation : Deux morts et deux blessés graves à Kari

    La route a encore tué. Qu’ils reposent en paix. On dit toujours prudence en circulation comment un chauffeur peut-il heurté un autre qui cède le passage à un âne. Quand on voit celui qui est devant nous ralentir ,c’est évident que c’est un obstacle et on doit ralentir aussi.

    Répondre à ce message

  • Le 14 février 2013 à 13:29, par DIEUameiore
    En réponse à : Accident de la circulation : Deux morts et deux blessés graves à Kari

    chauffeurs de nos jours,soyons vigilants sur nos voies

    Répondre à ce message

  • Le 14 février 2013 à 14:32
    En réponse à : Accident de la circulation : Deux morts et deux blessés graves à Kari

    divagation des animaux, même à ouaga, dans la Zaka, on le constate ! à Bobo, no comment, si les hommes circulent comme des animaux, quelle sera la référence des animaux ?

    Répondre à ce message

  • Le 14 février 2013 à 15:54, par Le IL
    En réponse à : Accident de la circulation : Deux morts et deux blessés graves à Kari

    Pour éviter ces situations malheureuses, respectons le code de la route.

    Répondre à ce message

  • Le 14 février 2013 à 16:48, par The LION
    En réponse à : Accident de la circulation : Deux morts et deux blessés graves à Kari

    La route a encore bouffé des vies.la Nationale n-1 est hantée.C’est la nationale ki tue plus au Burkina.On n peut mèm ps fair un mois.

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2013 à 18:14, par WAANMOANI
    En réponse à : Accident de la circulation : Deux morts et deux blessés graves à Kari

    Mes condoléances aux familles des victimes.
    "la route a encore tué" comme si c’est la route qui se renversait sur les passagers. quelle est notre part de responsabilité en tant que passagers et/ou conducteurs ? de telles expressions rend la route seule responsable des accidents dans notre pays en oubliant que tous autant que nous sommes avons notre part de responsabilité. quand un passager, sous prétexte qu’il est pressé, accepte d’emprunter un car surchargé, qu’il ne soit pas surpris si son caractère pressé le presse vers la mort. que visiblement des véhicule de transport en commun en piteux état soit en service sur des routes mal confectionnées, cela ne peut qu’aboutir à des accidents comme nous en connaissons dans notre pays depuis belle lurette.
    et tout cela avec la bénédiction des autorités tant au niveau national qu’au niveau décentralisé. à quoi servent alors ces policiers municipaux qui ont été recruté et que l’on paye avec l’argent du pauvre contribuable ? que des villes qui sont traversées par des routes nationales et empruntées par des véhicules de tout genre conduits par des "conducteurs de toutes espèce" connaissent ces évènements alors que l’on peut prendre des mesures de sécurité pour réduire considérablement le nombre de cas d’accidents graves et mortels. pour un billet de 2000 FCFA, un agent de la sécurité accepte laisser passer un charnier ambulant avec des victimes plus ou moins conscientes que d’un moment à l’autre le trajet peut virer au cauchemar c’est lamentable. vivement que nous prenons conscience que tout ce qui nous arrive au Faso ici, nous (peuple) avons une grande part de responsabilité. continuons à dormir, le réveil sera brutal et catastrophique.
    Au Burkina on construit des échangeurs pendant q’au Faso des femmes en travail meurent par manque d’infrastructures routières pouvant permettre à l’ambulance de les évacuer dans un centre de santé. dormons mes frères et soeurs et ce qui est chez nos voisins viendra nous trouver.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés