Parrainage de la 20e nuit des champions de l’AJSB par la MABUCIG : les acteurs de la lutte anti-tabac protestent

mardi 12 février 2013 à 23h53min

L’industrie du tabac continue de narguer les autorités du Burkina Faso. Elle affiche toujours son arrogance en bravant ouvertement les dispositions légales qui sont destinées à contenir son offensive marketing sur le terrain. Pour continuer cette stratégie d’expansion ou de recrutement de nouvelles victimes, elle s’allie souvent à des organisations non averties (sic !) qui lui prêtent le flanc.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Parrainage de la 20e nuit des champions de l’AJSB par la MABUCIG : les acteurs de la lutte anti-tabac protestent

Ainsi, c’est avec consternation que les acteurs de la lutte ont constaté le sponsoring de la 20e Nuit des Champions de l’AJSB (l’Association des journalistes sportifs du Burkina) le 22 décembre 2012 par la MABUCIB (Manufacture Burkinabè des Cigarettes).

Le spot d’annonce de la cérémonie, diffusé en boucle à la Télévision nationale du Burkina Faso, a listé de façon précise le nom de cette société parmi ses structures partenaires. Durant la cérémonie, les animateurs ont également, plusieurs fois, remercié la MABUCIG pour « ses bienfaits ». Pire encore, l’Association des journalistes sportifs a poussé l’outrecuidance en attribuant une distinction à la MABUCIB présentée comme une « personnalité AJSB ».

Mais grâce au rôle de veille des organisations de la société civile œuvrant dans la lutte contre le tabac, certains de ses agissements ne peuvent plus passer inaperçus. Sa sortie aux côtés de ces professionnels sportifs des médias est une insulte aux plus hautes autorités du Burkina Faso. C’est également une offense aux acteurs de la lutte contre le tabac au BF qui ne s’attendaient pas à ce qu’une organisation qui a 20 ans de maturité se distingue de cette façon. Cet acte posé par l’AJSB frise l’indécence.

La MABUCIG et l’AJSB piétinent les lois du BF

L’AJSB et son partenaire violent les dispositions des textes suivants :
-  LOI N° 040 - 2010 /AN du 25 Novembre 2010 portant lutte contre le tabac au Burkina Faso dans ses articles 16 et 17.
o L’article 17 de cette loi stipule que « le parrainage/sponsoring sous toutes les formes de toute activité de quelque nature qu’elle soit par l’industrie du tabac ou ses démembrements est interdit »

-  LOI n°2001- du 25 Octobre 2001 portant Code de la publicité au Burkina Faso
o L’article 25 alinéa 1 stipule que « Toute publicité sur le tabac et les produits du tabac par quelque procédé ou sous quelque forme que ce soit est interdite à la radio et à la télévision. » Ici l’infraction qui a eu lieu concerne l’opération de publicité.
o Les articles 28, 58 et 61 qui autorisaient le mécénat ne concernent pas la publicité du tabac à la télévision et à la radio mais les autres types de publicité

-  Décret n° 95-306/PRES/PM/MCC portant cahier des missions et charges des radiodiffusions sonores et télévisuelles privées au Burkina Faso qui dans son Article 36 stipule que « (…) Toute publicité sur les boissons alcoolisées, les tabacs, et produits du tabac est également interdite ».

Notre pays a fait des avancées majeures dans la lutte antitabac. Le Président du Faso a inclus la lutte contre le tabac dans les priorités de son mandat. C’est l’occasion de féliciter le gouvernement et la société civile qui œuvrent sans relâche à la promotion et à la préservation de la santé de nos populations. Il est grand temps que l’industrie du tabac qui sème la désolation dans nos familles soit prise comme telle. Les acteurs de lutte antitabac s’étaient réjouis de la mise à l’écart de l’industrie du tabac dans le domaine sportif. Mais l’acte posé par l’AJSB consistant à accepter le sponsoring de la MABUCIG pour sa 20è Nuit des Champions nous rappelle les vieux démons. Coopérer avec la MABUCIG, c’est choisir la décrépitude de la jeunesse burkinabé.

Pactiser avec la MABUCIG, signifie saper les efforts consentis pour le développement du pays. Nous n’apprenons à personne, ni même à l’AJSB que le tabac et le sport ne riment jamais ensemble. L’Association des journalistes sportifs du Burkina doit opter pour la santé et non l’argent. Pourquoi vouloir promouvoir un produit qui rend malade, qui paupérise et qui tue. Si l’AJSB ne veut pas être le fossoyeur du sport burkinabé, elle doit se démarquer des partenariats machiavéliques

Avec tout l’arsenal juridique sur la lutte antitabac dont notre pays dispose, il est inconcevable qu’une structure aussi responsable et respectable puisse agir de la sorte en se mettant au dessus de la loi. Promouvoir le tabac, c’est encourager les jeunes à fumer, c’est vouloir donner une image socialement acceptable du tabac qui ne fait que des ravages.

Au regard de la gravité de cette violation, les organisations de société civile actives dans la lutte contre le tabac dénoncent vigoureusement le parrainage de la 20e Nuit des champions de l’AJSB par la MABUCIG. Elles se réservent le droit d’engager toute action légale en vue de mettre un terme à ce sponsoring/partenariat morbide. Elles tiennent l’Association des journalistes sportifs du Burkina pour responsable de cette violation flagrante des textes sur la lutte antitabac.

Ces organisations interpellent le gouvernement sur la nécessité de veiller à ce que pareilles violations des textes ne surviennent plus au Burkina Faso. Elles encouragent également les autorités à accélérer la prise de nouveaux décrets d’application de la Loi anti tabac afin de contrer davantage les agissements de l’industrie du tabac qui semble jouir d’une certaine impunité.

Nous appelons l’AJSB à se démarquer de l’industrie du tabac qui est la seule organisation au monde directement responsable de 6 millions de décès par an (Source OMS). Au Burkina Faso, elle tue chaque année plus de 600 personnes. Pour la santé des populations et le développement de notre cher pays, les associations de lutte contre le tabac s’engagent à jouer toujours leur rôle de veille.

Coordonatrice UACT, Mme KI Salimata
Secrétaire Exécutif REJAT-BF, NOMBRE Abdoul Wahab
Président ABSP, SARAMBE Boniface
Président ABPS, HILOU André
Président ACONTA, Dr LY Souleymane
Président CJS Président, COMPAORE Issaka
L’Oeil des jeunes, SALBRE Hamado
Président ALCOTAMISE, OUATTARA Sibiri
Président JEDAT, BELEM Boukary
Président ATV, OUEDRAOGO Arsène
Président CCP, OUEDRAOGO Geneviève
Président CCES, KAM Madibélé
Président Ligue vie et santé, Pasteur OUEDRAOGO Ben

Président Terra à Vie

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés