Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le confinement n’est pas une suprématie, c’est être responsable en agissant pour un lendemain meilleur» Sonia Lahsaini

Actu vert ! Les pneus d’occasion, nocifs pour la santé de l’homme

Accueil > Actualités > Environnement • • lundi 11 février 2013 à 23h13min
Actu vert ! Les pneus d’occasion, nocifs pour la santé de l’homme

Ces dernières années, Ouagadougou, la capitale du Burkina, est devenue un dépotoir de pneus d’occasion appelés couramment, les pneus "France au revoir". Ce type de pneus qui aujourd’hui, connaît un succès auprès des usagers, sont généralement importés d’Europe, sans qu’on ne vérifie leur état. Ce sont généralement des pneus déjà utilisés et destinés à la décharge qui sont acheminés ici. Ils sont peut-être une aubaine pour les automobilistes en raison de leur faible coût, mais ils représentent l’une des premières causes d’accidents de la circulation. Le coût reste l’argument de poids qui amène la majorité de personnes vers ces pneus.

Car, comme le déclare un chauffeur de taxi, on peut s’offrir un pneu d’occasion à 10 000 F.
« Mais, on peut en l’espace d’un mois, changer un pneu d’occasion 2 fois », ajoute-t-il. Les prix dépendent du type de véhicule dans lequel il sera chaussé. Toutefois, la moyenne des prix se situe entre 10 000 F et 15 000F. Tandis que pour un pneu neuf, il faut débourser au moins 40 000 F. Soit une différence de plus de 25 000 F. Les pneus sont un accessoire primordial du véhicule et doivent de ce fait mériter une attention particulière. C’est pourquoi, il est recommandé aux automobilistes de changer de pneus tous les six mois. Les conséquences de ces pneus « France au revoir » ne se font pas attendre. « J’ai eu une crevaison ».

L’expression est peut-être banale, mais elle revient assez régulièrement comme plainte chez les conducteurs de véhicules lorsqu’il y a un accident. Dans la plupart des cas, c’est l’éclatement d’un pneu dont les conséquences sont parfois désastreuses. Sur la chaussée, les pneus de mauvaise qualité représentent également un risque puisqu’ils diminuent la couche de goudron lorsque le conducteur freine. Le pneu usagé n’est malheureusement pas biodégradable et est source de pollution en raison des composantes chimiques qu’il contient. Pollution des sols ou bien pollution atmosphérique, notamment lorsqu’il est brulé. Le plus connu du public est la pollution atmosphérique due aux gaz d’échappements, qui cause des maladies respiratoires et contribue au réchauffement de la planète.

L’exposition aux oxydes d’azote semble aussi problématique, mais pourrait peut-être en fait révéler une fragilisation précoce des poumons par les particules ultrafines. Cette pollution a des effets différés, à moyen et long terme. Du reste,plusieurs autres critères doivent être pris en considération lorsqu’on veut s’acheter des pneus et les pneus neufs sont certes, onéreux, mais notre vie n’a pas de prix.

Fleur BIRBA

Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Pollution de l’eau et l’environnement : « Il est clairement établi que les pesticides sont toxiques pour l’homme », député Alidou Sanfo
Burkina : L’actualité météorologique pour les périodes de juin-juillet-août et juillet-août-septembre 2020
CASEM du ministère de l’Eau : Les rapports annuels de performances des programmes budgétaires en examen
Déclassement de la forêt de Kua : Le Syndicat des travailleurs de l’environnement réclame la publication du rapport d’étude
Projet d’appui aux activités pastorales : Le ministre Sommanogo Koutou visite des infrastructures dans les Hauts-Bassins
Barrage de Guitti : Mortalité élevée de poissons
Assassinat d’un orpailleur à Tchériba : Lettre ouverte des ressortissants et habitants au gouverneur de la Boucle du Mouhoun
Brouillard à Ouagadougou : « La poussière vient avec du vent mais lorsque le vent se calme, la poussière est concentrée dans la zone » selon Alfred Dango de la Météo
Gestion durable des terres : L’Initiative grande muraille verte outille les journalistes
Programme d’investissement forestier : La patronne du Fonds d’investissement climatique satisfaite des résultats
Cadre sectoriel « Eau, hygiène et assainissement » : Le programme 2019 réalisé à 64,3%
Eau et assainissement : Des journalistes invités au suivi des engagements du secteur
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés