Arrestation de bandits : Avec de fausses immatriculations, ils détournaient des marchandises

mercredi 28 novembre 2012 à 01h44min

La brigade ville de gendarmerie de Boulmiougou a organisé un point de presse sur un cas de détournement de marchandises d’une valeur de 72 000 000 de F CFA, le 27 novembre 2012 à Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Arrestation de bandits : Avec de fausses immatriculations, ils détournaient des marchandises

Le point de presse animé par la brigade ville de gendarmerie de Boulmiougou, vise à attirer l’attention des commerçants sur un type de délinquance dont ils sont les principales victimes. Selon l’adjudant chef-major, Boukary Drabo, le 28 octobre 2012, la brigade a été saisie d’une plainte par le sieur Ousseni Madi, opérateur économique domicilié à Cinkansé, relative à un détournement de marchandises d’une valeur de soixante-douze millions (72 000 000) de francs. « Il précise qu’il s’agit d’un véhicule chargé de marchandises depuis le port de Lomé au Togo, à destination de Bouaké en Côte-d’Ivoire qui aurait disparu avec son contenu.

Il faut noter que courant 2010, la sous-unité a enregistré des cas similaires », a déclaré l’adjudant chef-major. Une enquête menée pour élucider les faits a conduit à l’interpellation du sieur Frédéric Frimpong, de nationalité étrangère et chauffeur du camion incriminé. Boukary Drabo a ajouté que l’audition de ce dernier a permis de localiser les magasins dans lesquels les marchandises ont été débarquées avant d’être immédiatement écoulées sur la place du marché par des complices. « Ainsi, nous entendions un opérateur économique, propriétaire d’un des magasins mis en cause sis à Sankariaré. Celui-ci reconnaît que des piles y ont été débarquées une nuit, par les sieurs Alassane Kaboré et Sayouba Traoré dit Yabyouré », a-t-il confié.

L’adjudant-chef-major a fait savoir que ces derniers, interpellés, soutiennent que ces marchandises d’une quantité de quarante (40) tonnes leur avaient été confiées par un certain Drabré Zouré dit Inoussa, commerçant domicilié à Bittou. « Le 13 novembre 2012 celui-ci qui était au Togo a été interpellé par Interpol et conduit à la brigade pour les besoins de l’enquête », a révélé Boukary Drabo. Il a également indiqué que M.Dabré, le cerveau du groupe reconnaît les faits qui lui sont reprochés et dit avoir agi au profit d’un opérateur économique du nom de Karim, résidant à Accra au Ghana. M. Drabo, a soutenu que le fruit de la vente des marchandises estimées à près de soixante-neuf millions (69 000 000) de francs CFA a été remis au sieur Karim après déduction des commissions réservées aux complices.

« Cependant, M.Dabré Zouré, malgré la somme de dix millions de francs reçue du sieur Karim, prétend ignorer l’origine frauduleuse des marchandises », a rapporté l’adjudant-chef- major. Pour lui, à l’étape actuelle de l’enquête, toute la marchandise a été arrêté. Boukary Drabo a expliqué comment ces malfrats opèrent. Ainsi, ils louent des véhicules avec la complicité des apprentis, font établir de fausses plaques d’immatriculation, de fausses cartes grises et de faux permis de conduire.

Les escrocs font l’enregistrement avec ses fausses plaques et documents. Une fois la marchandise embarquée, ils disparaissent en cours de trajet avec leur butin. Il a fait savoir que la brigade a saisi des fausses cartes grises et plaques d’immatriculation et de faux permis de conduire que détenaient les bandits. De l’avis de l’adjudant-chef-major, les auteurs encourent une peine allant de 1 à 5 ans d’emprisonnement avec une amende de 300 000 à 1 500 000 F CFA, pour l’infraction simple. Mais lorsqu’il s’agit d’une situation aggravante, la peine va de 5 à 10 ans d’emprisonnement. « Nous appelons les commerçants et les opérateurs économiques, à s’assurer, non seulement de la moralité des livreurs, mais aussi de la qualité des marchandises. Il faut également s’assurer que les produits ne sont pas d’origine frauduleuse », a suggéré Boukary Drabo.

Wamini Micheline OUEDRAOGO et
Dofinihami LIEHOUN (Stagiaire)

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 28 novembre 2012 à 09:17, par soleil
    En réponse à : Arrestation de bandits : Avec de fausses immatriculations, ils détournaient des marchandises

    Avec ces faux permis de conduire, on comprend l’origine de ces innombrables accidents qui tuent à tous coins de rue. Au moins un corps de métier qui fait et bien son boulot !Félicitation à la gendarmerie de Boulmiougou et courage pour l’avenir

    Répondre à ce message

    • Le 28 novembre 2012 à 10:26, par au de la du voile
      En réponse à : Arrestation de bandits : Avec de fausses immatriculations, ils détournaient des marchandises

      felicitation a la brigade et a tous ceux qui ont contribue au succes de cette operation. la seule solution qui vaille et d’etablir un systeme au niveau de la DGTTM qui puisse permettre aux importateurs, aux auxilliares des transports ( transitaires, chargeurs...) de verifier l’autenticiter des documents des moyens de transports censes servir au transport de leur marchandises sur ceux avec qui ils concluent des contrats de transports. cela devrait etre de meme pour les permits de conduire des chauffeurs. Ailleurs avant de confier meme ton dossier a un soit dissant professionel tu as la possibilite sur le site de l’organisme qui gere ledit corps de verifier de l’autenticiter des choses.Il faut sensibiliser nos commercants a avoir le reflexe de se confier a des professionels qui savent ce qui les attends en cas de laxisme de leur part.

      Répondre à ce message

  • Le 28 novembre 2012 à 10:28, par la fille de l’autre
    En réponse à : Arrestation de bandits : Avec de fausses immatriculations, ils détournaient des marchandises

    Mon frère courage. si l’État ne sais pas qui décorer le 11 décembre, c’est bien toute l’équipe de la brigade de boulmiougou. votre tâche est très lourde, que Dieu vous protège des griffes de ces malfrats.
    songer à les motiver encore plus et les autres rentreront dans la danse et nous serons en paix.
    merci lefaso.net

    Répondre à ce message

  • Le 28 novembre 2012 à 12:08, par la fille de l’autre
    En réponse à : Arrestation de bandits : Avec de fausses immatriculations, ils détournaient des marchandises

    Là où un samo passe cè mérite coule à flot. courage à toute l’équipe. que le Dieu, le vrai protecteur soit votre couverture.
    la tâche est lourde mais Dieu saura vous guider sur le bon chemin.
    souvenez-vous de David et Goliath.
    David, avec Dieu sur lui et en lui gagne toujours.

    Répondre à ce message

  • Le 28 novembre 2012 à 13:01, par Renvoyé Special.
    En réponse à : Arrestation de bandits : Avec de fausses immatriculations, ils détournaient des marchandises

    Grand Bravo a la Gendarmerie de Boulmiougou et surtout a lAdjudant Chef major Drabo. Bon travail qui merite d’etre salue.
    Par contre, je me demande pourquoi la criminalite qui jadis etait causee par une minorite est en train de devenir un mode de vie qui touche de plus en plus toutes les couches sociales ? Regardez un peu les jeunes ivoiriens (pas seulement la bas) qui s’adonnent a la cybercriminalite et qui sont fiers et se font appeler "Brouteurs". Certains d’entre eux ne vont meme plus a l’ecole et preferent s’y consacrer a temps plein. Ce qui peine le plus c’est que l’argent extorque aux victimes sert pas a satisfaire leurs besoins vitaux mais a faire la fete dans les bars et autres "maquis" ou les "brouteurs" flambent des sommes considerables d’argent et font chanter leurs "louanges" par les DJ de la place !!!
    Quel monde !!!

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre 2012 à 10:02, par nir
    En réponse à : Arrestation de bandits : Avec de fausses immatriculations, ils détournaient des marchandises

    Encore une fois, féliciatation à la Gendarmerie et en particulier la Gendarmerie de Boulmiougou. Bon courage !!! Vous êtes impec

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre 2012 à 18:09
    En réponse à : Arrestation de bandits : Avec de fausses immatriculations, ils détournaient des marchandises

    Bravo à tous nos braves gendarmes ! que Dieu vous protège ! pourkoi ne pas mobiliser des fonds aussi pour la gendarmerie qui ont besoin de matériel roulant, ...? comme cela a été fait pour nos sapeurs pompiers ! on es derrière vs !!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés