Médecine traditionnelle au Burkina : Saïdou « Nagréongo » fête ses 3935 enfants

jeudi 22 novembre 2012 à 00h51min

Comme à l’accoutumée depuis 26 ans « Saïdou Nagréongo » de son vrai nom SaÏdou Bikienga, organise chaque année une cérémonie en l’honneur des enfants nés grâce à ses soins. Cette année, c’est environ 3935 enfants que ce guérisseur a célébrés sous les yeux d’une foule totalement acquise à sa cause, le 03 novembre 2012 à Nagréongo, localité située à une cinquantaine de kilomètres à l’Est de Ouagadougou.

Médecine traditionnelle au Burkina : Saïdou « Nagréongo » fête ses 3935 enfants

Une longue file de femmes, accompagnées d’un ou de plusieurs enfants, des vieux, des jeunes…acclament sans cesse le guérisseur, Saïdou Bikienga. Et pour cause, ils sont convaincus que ce personnage atypique que le Burkina a découvert il y a pratiquement 26 ans, possède bel et bien un don mystique lui permettant de guérir des malades. Ce ne sont pas ces centaines de femmes présentes sur les lieux qui diront le contraire puisqu’elles sont persuadées que c’est par l’entremise de celui-ci qu’elles appellent affectueusement « Saïdou Nagréongo » qu’elles ont pu enfanter.

En la matière, Awa Soudré est catégorique : « Nous sommes venus, mon mari et moi, le voir deux fois et à chaque fois ça a marché puisque nous avons actuellement deux enfants. Cela fait 21 ans que je suis marié, mon premier fils a 7 ans et le deuxième a 4 ans maintenant. Cela fait 13 ans que j’ai commencé à fréquenter El hadj Seydou Bikienga ». Pour ce samedi 03 novembre, SaÏdou Bikienga dit célébrer 3935 enfants nés grâce à ses soins. « Nous pensons que si par la grâce de Dieu, tu arrives à faire ce que nous avons fait, je pense qu’il est tout à fait normal d’organiser ces genres de cérémonie car il faut rendre à César ce qui est à César. Mon souci est que ces enfants grandissent en bonne santé et réussissent dans la vie », a-t-il affirmé.

En effet, il est très difficile d’arracher des paroles à cet homme dont la renommée dépasse les frontières du Burkina. La plupart du temps, il se contente de répondre aux questions par des paraboles. Pour les autorités de la région présentes à la cérémonie, au-delà de l’aspect mystique, SaÏdou Bikienga participe au développement de Nagréongo. « C’est vraiment une œuvre gigantesque. 3935 enfants nés par ses œuvres est quelque chose d’impressionnant. Il a rendu vraiment service à beaucoup de familles.

Il a également participé au développement de la localité. Il a ainsi construit un CSPS, il est dans le domaine de l’éducation et il a un projet de barrage pour accompagner les agriculteurs. Mieux, il veut trouver un cadre pour que les malades puissent s’abriter pendant la période hivernale et je pense même qu’il a en projet la construction d’un hôtel qui pourrait servir et aux malades et aux touristes », a déclaré le gouverneur du plateau central, Blaise Corneille Ouédraogo. SaÏdou Bikienga a réalisé entre autres, une école primaire à trois classes, une école franco-arabe, un centre de loisirs, 2 barrages dont un de 25 km en cours, une vingtaine de mosquées construites avec le soutien d’amis qatariens, une radio locale en cours d’installation, une chapelle pour les catholiques, des routes, des forages et un Collège d’enseignement général (CEG) en construction.

La fête annuelle des enfants nés grâce aux soins de SaÏdou Bikienga a aussi connu une séance de « guérisons spectaculaires ». C’est ainsi que trois personnes sur place qui souffraient de paralysie (deux venaient de la Côte d’ivoire) ont commencé à marcher après quelques séances de guérison. Miracle ou pas, en tous les cas, les bénéficiaires en sont persuadés, c’est « Saïdou Nagréongo » qui les a guéris.

Raphaël KAFANDO

Sidwaya

Messages

  • Grand monsieur à encourager mais je me demande pourquoi c’est hommes en tenue ? ce n’est pas normal s’ils sont labas pour lui.

  • Que vient faire le gouverneur dans ça ?

  • toutes mes felicitations a ce genereux monsieur qui a fait plus de bien que certains qui preferent vendre leur connaissance aux politiciens , commercants et arrivistes de tout bord qui font "fetiche", empoisonnement et jusqu’aux sacrifices humains juste avoir l’argent et le pouvoir et se vanter de leur vie sale.
    felicitations a M Bikienka
    SOME

  • Je vous avais dit que Dieu n’avait pas oublié l’Afrique (la race noire) en termes de croyances et que nous n’avions pas besoin d’importer des religions. Le fondement des soins de ce monsieur repose sur ses croyances africaines. Ce monsieur est plus convainquant pour un africain que ces panoplies de prêcheurs et prédicateurs qui prétendent guérir au nom de pratique et prophètes qui sont étrangers à notre culture. En plus ici il y a plus beaucoup plus de transparence. En effet on ne peut pas s’appuyer sur la cultures, les croyances et les coutumes des autres races et croire qu’on peut se développer ou faire des miracles plus qu’elles.

  • par Pertinence : Juste pour l’honnêteté intellectuelle et la postérité le ministère de la santé et en particulier la DGPML qui fait de la "promotion de la médecine traditionnelle" doit s’intéresser au travail de ce monsieur sur son succès réel sur l’infertilité. Nos chercheurs et praticiens doivent lui envoyer des cas reconnus/avérés pour s’assurer de l’efficacité de son traitement. Sinon, nos populations et autorités sont dans le décors !!!!!!!!

  • par Pertinence : Juste pour l’honnêteté intellectuelle et la postérité le ministère de la santé et en particulier la DGPML qui fait de la "promotion de la médecine traditionnelle" doit s’intéresser au travail de ce monsieur sur son succès réel sur l’infertilité. Nos chercheurs et praticiens doivent lui envoyer des cas reconnus/avérés pour s’assurer de l’efficacité de son traitement. Sinon, nos populations et autorités sont dans le décors !!!!!!!!

  • mes encouragements a cet homme car il spécial

  • comment faire pour avoir son contacte ou son adresse

    • Pardon donnez nous ses coordonnées pour que nous aussi allions "trouver" remède à notre mal

    • Si vous etes malades et avez reellement besoin de ses services, vous saurez ou le trouver. Il est base a Nagreongo comme le dit l’article. Vous communiquer ses coordonnees ici revient pour le journal a faire de la publicite gratuite pour lui ; ce qui n’est pas ethique car les gens du journal ne peuvent pas se porter garants des pouvoirs averes ou non de monsieur Bikienga.

  • Tout ceci est beau, mais il faut éviter d’étiqueter ces enfants et les laisser grandir comme le commun des mortels. cette étiquette de "enfant de magie noire" peut les mettre en marge de la société, surtout pour leur épanouissement.
    Bonne suite à ce grand monsieur qui réussit là où souvent la grande science a échoué.

  • Voici entre autre des richesses de notre cher burkina !! puisse le bon Dieu accordé longue vie à ce mr ? L’afrique regorge de beaucoup de richesses multiformes, mais l’erreur des africains en général c’est de toujours garder les secrets sans y penser à les transmettre à leur descendance. ce mr à beaucoup de mérites. S’il y’avait 10 comme ce mr au BF, cela vaudrait mieux que l’émergence actuelle !!

  • remercions Dieu qui nous ai amene cet homme dans notre territoir.bon vent a toi Saidou nagreongo

  • Bon vent à ce grand guérisseur issue des profondeurs du sanematenga.Précisement du département de Pibaoré.Puisse le tout puissant donner longue vie à BIKIENGA Tibila Saîdou.La présence des militaires n’enlève rien.Au contraire, leur présence met de l’ordre et évite la cacophonie autour du guérisseur.Un oncle du guérisseur du village de Tanyoko( Sanematenga)

  • Bonsoir a tout le monde au burkina faso sans oublie saidou que ses voitre bsr

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés