CONCOURS DES MEDECINS INTERNES : « C’est un concours qu’il faut soutenir »

lundi 7 mai 2012 à 01h15min

La Direction générale de la tutelle des hôpitaux publics et du sous-secteur sanitaire privé a procédé, le 28 avril 2012 à Ouagadougou, au baptême de la promotion 2011 des internes des Centres hospitaliers universitaires du Burkina Faso. Avec pour marraine le professeur Olga M. Lompo Goumbri, chargée du service d’anatomie cytologie pathologique du CHU-YO, la cérémonie a connu la présence effective du ministre de la Santé, le professeur Adama Traoré, par ailleurs ancien interne.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Une salle du CBC remplie de parents, amis et connaissances en soutien aux nouveaux promus, et de professionnels de la Santé. A l’entame de la cérémonie, le dytaniè et une minute de silence à la mémoire des anciens internes disparus, voilà pour le décor de la cérémonie du baptême de la promotion 2011 des internes des Centres hospitaliers universitaires du Burkina Faso, le 28 avril 2012 à Ouagadougou.

Au nombre de dix, les internes de la promotion Renaissance ont tenu à remercier les premières autorités du département de la Santé et à éplucher les difficultés et à formuler des recommandations qui sont les leurs. Entre autres, il s’agit de faciliter les stages à l’étranger et de faciliter leur insertion professionnelle. Par la voix de leur représentant, les internes ont également évoqué la question d’hébergement qui constitue à les en croire un sérieux problème. Le professeur Adama Traoré, ministre de la Santé, avec la diligence qu’on lui connaît, a promis de veiller à la résolution de ces problèmes, car a-t-il dit « la voie de l’internat permettra de résoudre énormément de problèmes ». Aussi, a-t-il poursuivi « le concours de l’internat mérite d’être soutenu », voilà pourquoi « plus jamais on ne construira un hôpital au Burkina Faso sans réserver une place à l’internat », dixit Adama Traoré.

Avant le ministre de la Santé, sont passés tour à tour le représentant des anciens internes, Pr Drabo, chef du service de la médecine interne du CHU-YO et Pr Olga Lompo, marraine de la promotion Renaissance et le Pr Tapsoba de l’UFR-SDS. Pour l’essentiel, ils ont rélevé l’importance de l’internat et prodigué des conseils aux promus. Sur une belle note, la fin de la cérémonie a vu le ministre de la Santé donner une enveloppe de 500 00 F CFA à la promotion et la marraine délier les cordons de sa bourse pour ses filleuls.

Boureima DEMBELE

Le Pays

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés