OPÉRATION D’ABATTAGE DE CHIENS DANS LA VILLE DE OUAGADOUGOU : 26 chiens errants tués au premier jour

mardi 10 avril 2012 à 01h59min

La police municipale a lancé une opération d’abattage de chiens en errance, à travers la ville de Ouagadougou, le jeudi, 5 avril 2012. Le premier jour de l’opération a permis de mettre à mort 26 chiens errants.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

La campagne d’abattage a démarré le 5 avril 2012 dans la ville de Ouagadougou. Elle constitue la phase de la répression, après celle de la sensibilisation. Au cours de cette première journée, l’équipe chargée de l’opération a sillonné les rues du côté sud de la ville comprenant les quartiers Paglayiri, Patte d’oie, Nagrin et une partie de la cité Azimmo. De 7h à 12h 30mn, 26 chiens errants ont été abattus sans incident, grâce à l’habileté des deux tireurs de l’équipe. D’ailleurs, c’est avec beaucoup de satisfaction que les populations, sorties nombreuses, ont vécu l’évènement.

« Tuez-les tous », lançaient des habitants, au passage du cortège. « J’espère que le chien qui m’a fait tomber est déjà abattu », s’est écrié un autre.. Des propriétaires, présents au moment des scènes, se sont empressés d’enfermer leurs chiens. Pour le chef de mission, l’officier Victor Bazié, le message de sensibilisation n’est visiblement pas passé, au regard du nombre de chiens tués. Les cadavres ont été par la suite, incinérés. Toutefois, selon le directeur général de la police municipale, Clément Ouango, les propriétaires qui désirent récupérer le leur, peuvent le faire après règlement d’une contravention. Il a, en outre, souligné que l’opération prendra le temps nécessaire afin d’éliminer les chiens en divagation dans la ville. Par ailleurs, M. Ouango a invité chaque propriétaire à faire en sorte que son animal ne soit pas la cause du malheur de quelqu’un d’autre.

Selon Clément Ouango, le service d’hygiène de la ville de Ouagadougou reçoit, environ 500 cas de morsures de chiens par mois. Aussi, a-t-il ajouté, ces bêtes sont également responsables de nombreux cas d’accidents. Face à cette situation, les autorités communales ne pouvaient rester indifférentes, a-t-il justifié. Ainsi, la police municipale a, dans un premier temps, procédé à une campagne de sensibilisation à la nécessité de garder les animaux de compagnie dans les concessions. L’opération se poursuivra dans les autres secteurs de la ville, afin de mettre hors d’état de nuire ces animaux domestiques en divagation.

Asdara SAWADOGO (Stagiaire)

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés