Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne priez pas pour une vie facile, priez pour avoir la force d’endurer la difficulté.» Bruce Lee, Acteur, Artiste, Cinéaste, Pratiquant d’art martial, Sportif (1940 - 1973)

Canal+ Express : Le nouveau bébé d’Isec et d’Inova

Accueil > Actualités > Multimédia • • mardi 3 avril 2012 à 04h53min

Permettre aux clients d’Isec de recharger leurs cartes d’abonnement au bouquet satellite à partir de leurs téléphones portables. Tel est le défi que s’étaient lancés les responsables de cette société. Avec le concours d’Inova, un établissement de monnaie électronique, c’est désormais chose faite. Le produit a été présenté à la presse dans la soirée du vendredi 30 mars dernier à Ouagadougou.

Pour acheter la recharge Isec, le client doit, de l’avis des responsables de la société, disposer d’un porte-monnaie électronique Inova. Ce porte-monnaie électronique est un compte que toute personne peut créer gratuitement auprès de la société Inova et qu’il va approvisionner. Il est même possible de le faire à partir de son téléphone portable ou sur le site internet de la société.

Passer cette étape, le client, pour acheter la recharge, doit composer *329*2*5*1*montant*pin#. Le client peut également acheter la recharge pour une autre personne. Pour ce faire, il devra composer *329*2*5*2*téléphone du bénéficiaire*téléphone du bénéficiaire*montant*pin#.

En apportant cette nouvelle solution, les responsables d’Isec entendent rendre accessible les cartes de recharge à tous les clients de la société. « Avec cette possibilité que nous offrons, nos client pourront recharger leurs cartes d’abonnement à partir de chez eux et à n’importe quelle heure », a indiqué le directeur général d’Isec, Hamado Zoungrana.

Jacques Théodore BALIMA

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 3 avril 2012 à 10:13 En réponse à : Canal+ Express : Le nouveau bébé d’Isec et d’Inova

    Je trouve cette formule assez pratique pour leurs clients. Cependant le vrai problème de cette société réside dans le fait qu’elle nous revend les images de canal+ TROP CHER. Le plus énervant dans cette affaire c’est que dès que votre abonnement prend fin, vous n’avez même pas votre télé nationale. Vivement des solutions pour sortir de cette arnaque. Il est à parier cependant que petit à petit les sociétés du genre vont chercher à dégrader les signaux des chaines libres pour qu’on devienne définitivement leurs esclaves
    Merde à la fin

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2012 à 11:03 En réponse à : Canal+ Express : Le nouveau bébé d’Isec et d’Inova

    Bonjour,

    Je pense qu’INOVA est une entreprise qui peut apporter beaucoup au Burkina, déjà par ses activités inovatrices. Mais j’estime que la stratégie qu’elle adopte ne la rend pas assez efficace. J’aurais souhaité qu’elle signe un partenanriat avec les opérateurs de téléphonie mobile locaux pour assurer plus de garantie à ses activités. Dans ce sens, à partir du solde on pourra effectuer toutes nos opérations de paiement (eau, électricité, isec, ...). Et on pourra toujours continuer de charger nos comptes à partir des cartes ou avec SAP SAP. Ainsi INOVA servira de plate forme aux opérateurs de téléphonie pour le paiement de certains achats.
    C’est juste une proposition !!!

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2012 à 11:24, par taw En réponse à : Canal+ Express : Le nouveau bébé d’Isec et d’Inova

    il peuvent mieux faire en diminuant le prix ou en augmentant le nombre de chaine. dé que ton abonnement est fini il coupe tous même les chaines gratuit. il n’ont qu’as prendre exemple sur franc Alain qui fait des promotions.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2012 à 12:00, par taw En réponse à : Canal+ Express : Le nouveau bébé d’Isec et d’Inova

    il peuvent mieux faire en diminuant le prix ou en augmentant le nombre de chaine. dé que ton abonnement est fini il coupe tous même les chaines gratuit. il n’ont qu’as prendre exemple sur franc Alain qui fait des promotions.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2012 à 12:02, par mata En réponse à : Canal+ Express : Le nouveau bébé d’Isec et d’Inova

    ils n’ont qu’as faire des promotions qui vont bénéficier à tous leurs clients et non les nouveau

    Répondre à ce message

    • Le 3 avril 2012 à 15:49, par akunamatata En réponse à : Canal+ Express : Le nouveau bébé d’Isec et d’Inova

      Vous avez tout a fait raison. Je suis abonné de canalsat depuis plus de 3 ans et les prix sont toujours les mêmes. c’est bien de chercher de nouveaux client mais c’est aussi bien de conserver les anciens clients qui vous ont permis d’être la ou vous êtes aujourd’hui. En plus vos prix sont trop chers et pour cela j’ai vu beaucoup d’amis quitté pour nerwaya. Ne soyer pas surpris de me voir vous dire au revoir.

      Répondre à ce message

    • Le 3 avril 2012 à 16:26, par bing En réponse à : Canal+ Express : Le nouveau bébé d’Isec et d’Inova

      les abonnements de canal+ sont en chute libre et c’est pas eux qui diront le contraire. dès que ton abonnement fini pouf plus rien ils coupent tout je dis biens même les chaines gratuites comme notre nationale mais c’est pas normale et nos autorités ne disent rien. il faut aussi diminué les frais d’abonnement c’est très cher pour un burkinabè moyen avec cette vie chère. prenez l’exemple chez d’autres dont je tairrai le nom vous y gagnerez

      Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2012 à 13:24, par lili 36 En réponse à : Canal+ Express : Le nouveau bébé d’Isec et d’Inova

    très bonne initiative qui est a félicité, avec cette innovation le réabonnement devient plus simple mais elle ne profite pas à tous les abonnés. La preuve tous le monde n’as pas un compte inova. revoyez également les pris qui sont vraiment chère...

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2012 à 13:51, par BI NEERE En réponse à : Canal+ Express : Le nouveau bébé d’Isec et d’Inova

    Il faut laisser les gars de Canal Sat. Moi j’ai une antainne mais je suis entrain de chercher l’antenne de Franc Alain pour remplacer. Les prix sont très élevés chez vous. Et vous passez tout le temps à nous appeler pour des réabonnements. C’est trop chèr.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Nécrologie : Le journaliste Amadou Zapré a définitivement rangé le micro
Burkina/Education aux médias : AmiNet sensibilise les élèves du Lycée Manegba de Kombissiri à une bonne utilisation des réseaux sociaux
Burkina Faso : Inoussa Traoré nommé directeur général de l’Agence nationale de promotion des TIC
Conseil supérieur de la communication : La magistrate Valérie Saouadogo remplace le conseiller démissionnaire Alexis Konkobo
Votre journal Courrier confidentiel N° 271 vient de paraître !
Expulsion de Fanny Kabré : Le gouvernement burkinabè regrette l’acte et réaffirme son engagement à préserver la liberté de la presse
Journaliste expulsée du meeting de Kémi Séba : Les organisations professionnelles des médias dénoncent « un manque de respect et de courtoisie à l’endroit du peuple et des autorités burkinabè »
Centre-est : Les journalistes des éditions Sidwaya renforcent leurs capacités
Digitalisation au Burkina : Du matériel informatique remis à quatre universités
Lutte contre la Cybercriminalité : Un réseau de présumés auteurs d’actes d’avortement et de proxénétisme mis aux arrêts
Service d’information du gouvernement : Jérémi Sié Koulibaly, nouveau coordonnateur, installé dans ses fonctions
Lutte contre la cybercriminalité : Des acteurs de la police judiciaire et de la gendarmerie à l’école de la gestion des infractions
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés