Enseignement supérieur : l’ISIG accueille ses nouveaux étudiants

mardi 27 mars 2012 à 13h02min

L’Institut supérieur d’informatique et de gestion (ISIG) a accueilli, le samedi 24 mars dernier, ses nouveaux étudiants. Plus de 750, ces derniers sont inscrits dans les différentes filières que compte l’institut. Discours et animations musicales ont ponctué la cérémonie solennelle d’accueil de ces candidats au savoir.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Passée l’étape du baccalauréat, ces étudiants ont choisi l’ISIG pour leurs études supérieures. Durant deux, trois ou quatre ans, ils iront à la conquête des différents parchemins. Ce choix, selon le délégué général des étudiants de l’ISIG, Cheick Hamadou Barry, est le signe que les nouveaux étudiants sont à la recherche d’un enseignement de qualité. « Votre choix porté sur cette grande école montre que le rapport qualité prix vous tient à cœur », a-t-il indiqué.

Cela fait plus de vingt ans que l’ISIG a ouvert ses portes. Près de 3 mille personnes y ont été formées. Mais soucieux d’offrir permanemment un enseignement de qualité aux étudiants, les responsables de l’institut ont mis en place une boîte à idée. Des suggestions recueillies ont amené l’administration à décider de mettre 3 mille ordinateurs à la disposition des étudiants et de doter chacun d’une clé USB. « Suite à ce que j’ai recueilli comme idées, nous avons décidé de vous donner des clés USB. C’est ainsi que j’ai acheté 5 mille clés à près de 20 millions de francs CFA », a indiqué Isidore Gnatan Kini, président directeur fondateur de l’ISIG. « Heureux » d’accueillir ces nouveaux étudiants, il n’a pas manqué de leur prodiguer des conseils.

« En choisissant de vous inscrire à l’ISIG, je vous conseille de faire vôtre le souci du travail bien fait. Bannissez de vos habitudes, le gain facile. Evitez la courte échelle », a-t-il indiqué.
Présent à la cérémonie, le maire de l’arrondissement de Bogodogo qui abrite les locaux de l’ISIG, Sandaogo Henry Kaboré s’est réjoui du fait que l’institut soit implanté dans sa circonscription. Il a en outre appelé les étudiants au travail et à la recherche de l’excellence.

Créé le 21 octobre 1990, l’ISIG a formé plus de 3 mille étudiants dans plus de 8 filières d’enseignements général et professionnel. Depuis le 16 février 2012, l’institut a été élevé, selon son président directeur fondateur, au rang d’université par les autorités burkinabè. Et pour mieux assumer les responsabilités qui lui sont assignées, M. Kini a décidé de doter son établissement d’un amphithéâtre à deux niveaux. « Les travaux de construction de cette salle débuteront bientôt », a-t-il précisé.

Jacques Théodore Balima

Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés