Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

ELECTIONS A LA FBF : Le Colonel Sangaré plébiscité

Accueil > Actualités > Sport • • lundi 12 mars 2012 à 02h55min

Depuis le 10 mars 2012, la Fédération burkinabè de football (FBF) a un nouveau président. Il s’agit du colonel Sita Sangaré qui a été plébiscité par 95,5% des électeurs. Il succède ainsi à Zambendé Théodore Sawadogo. Ces élections se sont déroulées dans une sérénité et une transparence qui a séduit tous ceux qui ont fait le déplacement du siège de la FBF ; toute chose qui honore le bureau de séance présidé par Dr Benjamin Bonkoungou, président de la Ligue des Hauts Bassins et l’ensemble des membres de l’assemblée générale.

Le siège de la FBF grouillait de monde en cette matinée du 10 mars. Une coupure d’électricité retarde le début des travaux de l’assemblée générale. Pour ne pas perdre davantage de temps, on commence dans l’obscurité et sans sonorisation. La discipline des uns et des autres permet aux différents intervenants de se faire entendre. C’est d’abord le président sortant, Zambendé Théodore Sawadogo, qui a pris la parole pour lancer à l’auditoire : « Le football est une école. J’ai fait la politique, j’ai fait l’administration, mais je n’avais jamais fait le football. Ce fut 4 ans de plaisir, de difficultés, de succès. Je remercie tous les acteurs du football avec lesquels on a travaillé pendant 4 ans. Je vous demande d’apporter le même soutien au comité exécutif entrant ».

Le représentant du ministre des Sports et des Loisirs, Lédi Ousmane Sawadogo, a relevé que « l’avenir du sport en général et du football en particulier se joue à travers le choix des hommes ». Le décor campé, la séance est suspendue. A 11h 38mn, la salle est à nouveau comble. Cette fois, l’électricité est de retour. Seuls les électeurs avaient droit à la salle après cette phase. On fait le compte ; sur les 115 structures attendues, 111 ont répondu à l’appel. Le Procès-verbal de la dernière assemblée générale, tenue à Bobo-Dioulasso, est adopté. C’était le dernier acte du président Zambendé qui tourne sa page. Il quitte la salle à 11h 48mn, les deux bras levés accompagnés d’un sourire. La salle l’acclame. Le reste des membres de son comité le suivent dehors.

A 11h 51mn, le représentant du ministère des Sports, Lédi Ousmane Sawadogo, reprend la direction des débats pour asseoir le bureau de séance. Celui-ci, conduit par Dr Benjamin Bonkoungou, se met en place sans la moindre difficulté. Un deuxième décompte permet de mieux situer l’assemblée. Avec les 111 structures, on a enregistré 213 votants. On s’accorde sur le mode de vote. C’est ainsi qu’un bulletin vert désigne le « oui » pour le seul candidat en lice et le rouge pour le « non ». Dix minutes sont accordées au candidat pour convaincre. En effet, comme une horloge et sans papier, il prend la parole à 12h 13mn pour finir à 12h 23mn.

En dix minutes donc, le Colonel Sangaré a promis de réorganiser le football burkinabè, d’organiser la gestion administrative de la FBF, de travailler à une politique conséquente de formation, de faire du championnat des jeunes une réalité, de travailler la main dans la main avec les acteurs du football, de travailler à l’apaisement dans le foot burkinabè, de relever la subvention des clubs. Bref, le candidat promet un « football émergent » avec l’accompagnement de tous sans exclusive. Il quitte la barre pour laisser le vote se dérouler à partir de 12h 36mn. Sita Sangaré est du reste le premier à accomplir cet acte. Puis, les 212 autres, le tout en 3 heures 30 minutes d’horloge.

Le Vert triomphe

A 15h06 les 213 électeurs, venus de tous les coins du Burkina, ovationnaient un homme : le colonel Sita Sangaré, désormais ex-président de la section football de l’Union sportive des Forces armées (USFA). Le commissaire du gouvernement près le tribunal militaire est dans ses nouveaux habits de président de la FBF. Le choix des acteurs du football burkinabè a été sans équivoque : sur les 213 votants, 203 ont choisi le bulletin vert pour le Colonel Sangaré, 7 ont préféré le rouge qui indiquait leur refus et 3 bulletins nuls ont été enregistrés. 95,5% des électeurs ont donc porté Sita Sangaré au perchoir de la FBF. Un score qui en dit long sur la volonté des uns et des autres à l’accompagner dans cette lourde tâche pour 4 ans. L’émotion est grande.

La salle est en délire. Le président de séance, Dr Bonkoungou, donne des conseils au nouveau président en ces termes : « Vous avez promis de rassembler. Pour être un rassembleur, il faut être une poubelle pour accueillir toutes les rancœurs et toutes les ambitions mal assouvies. Que la sagesse du Roi Salomon vous accompagne ». Tonnerre d’applaudissements.

Le nouveau patron de la FBF qui a troqué sa tenue militaire contre le Faso dan fani, avance au présidium pour décliner ses premiers mots. Il est entouré des 14 autres membres de son bureau. Après avoir rendu un hommage au bureau de séance à la hiérarchie militaire et au coordonnateur de sa campagne, Bertrand Kaboré, il rassure le Dr Bonkoungou que ses conseils ne sont pas tombés dans l’oreille d’un sourd. Il remercie aussi la presse pour sa mobilisation avant de lancer : « C’est avec émotion que j’accueille les résultats de ces élections.

C’est la vision d’une Fédération forte, d’un football à la hauteur de nos espoirs ». Le nouveau président dit avoir pleinement conscience des qualités morales et éthiques nécessaires pour diriger le football. Alors il précise : « servir le football, oui ! Se servir du football, non ». Il tend la main à « tous sans exclusive » et a tenu à exprimer sa détermination à « œuvrer pour des victoires plus éclatantes ». Il était 17h27mn quand la salle se vidait avec la satisfaction d’un travail bien accompli.

Alexandre Le Grand ROUAMBA


Sita Sangaré ne perd pas le temps

A peine élu, le comité exécutif a rencontré ses électeurs immédiatement après les élections au Mess des Sous-officiers de Ouagadougou. Une rencontre de reconnaissance, mais surtout de concertation pour une action immédiate, surtout pour ce qui concerne la reprise du championnat. Ce dernier reprendra théoriquement le 31 mars pour ce qui concerne la D1. Le nouveau comité exécutif de la FBF a rencontré également les secrétaires généraux des ligues hier 11 mars pour s’accorder sur un planning efficient, à travers le toilettage de certains textes qui va permettre une reprise rapide du marathon national ; toute chose qui montre que le boulot a immédiatement commencé.

A.L.G


Le nouveau bureau

Président : Sangaré Sita (USFA)
1er Vice-Président : TIA Avougo Mathias (ASFA-Y)
2e Vice-Président : Koné Sékou (USFRAN)
3e Vice-Président : Kambiré Sié Vincent (RCK)
Commission centrale des arbitres : Yaméogo Koudougou David (FAC)
Commission football féminin : Compaoré Denis (Les Gazelles)
Commission Football de jeunes : Ouédraogo Djibril Yacouba (USY)
Commission organisation des Compétitions : Konaté Bakaré (RCK)
Commission finances : Traoré Mamadou (USFA)
Commission audit interne : Salogo Assèta (Les Gazelles)
Commission football de masse : Tall/Zoungrana Sabine Marie Isabelle (Les Gazelles)
Commission projets : Sanogo Daouda (RCB)
Commission médicale : Toé Romaric (USFA)
Commission Technique et développement : Kobré Amidou (Sigri FC)
Commission statut et transfert des joueurs : Diarra Salif Léonce Francis (ESO)

Commissaires aux comptes (hors bureau et désignés par l’assemblée générale)
Kéré Joachim Abdoulaziz
Somda Adophe

Alexandre Le Grand ROUAMBA

Vos commentaires

  • Le 12 mars 2012 à 13:44 En réponse à : ELECTIONS A LA FBF : Le Colonel Sangaré plébiscité

    si cela ne vous dérange pas,moi suis outré que des militaires abandonnent les casernes pour occuper tous les grands postes de ce pays comme s’ils sont les plus intelligents alors que nous avons une armée en déconfiture. je touche du bois que le malheur qui arrive à nos amis maliens ne nous arrive pas sinon c’est la débandade aussi puisque l’armée malienne qui est aussi à l’image de la notre n’est pas fichue de matter une rébellion d’une centaine de personnes. chacun a sa place,y en a marre

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés