Colonel Assane Sawadogo : ‘’Je crois à cent pour cent à l’énergie solaire’’

vendredi 30 décembre 2011 à 00h48min

Colonel de gendarmerie à la retraite, ancien ministre de la sécurité et ancien directeur général des Archives nationales, Assane Sawadogo a décidé de construire et de vivre désormais écolo.

Pour ce faire, il est entrain de se faire construire une maison, entièrement faite grâce à l’argile de termitière. Il habitera dorénavant à Kamboinsé, localité située à une douzaine de kilomètre au Nord de Ouagadougou sur l’axe Ouaga-Kongoussi. Si les débats actuels sur les changements climatiques y sont pour quelque chose, c’est surtout son amour pour la nature qu’il a acquis depuis son enfance qui l’a sans doute conduit à construire et à vouloir habiter écologique. Nous sommes allés visiter sa nouvelle maison en construction ainsi que son forage qui sera alimenté par une pompe solaire.

Pour le colonel Sawadogo, ses origines de fils de paysan ont fait de lui un amoureux de la nature et de l’environnement. Et quand l’opportunité lui a été donnée d’acquérir son terrain d’environ deux hectares, il a jugé bon de s’y installer et d’entreprendre un certain nombre de choses. Déjà, il a commencé l’élevage de bœufs, de moutons et de la volaille. Les effluents de cet élevage vont lui permettre d’avoir directement du biogaz dans sa ferme. L’installation technique est déjà faite à cet effet.

Le biogaz qui est le gaz produit par la fermentation de matières organiques animales ou végétales en l’absence d’oxygène est un biocarburant. Et comme biocarburant il a de nombreux avantages comme la réduction des gaz à effet de serre.
A l’entendre, le colonel Assane Sawadogo investit tout ce qu’il gagne dans sa nouvelle résidence. Cela n’est pas toujours facile, mais il n’improvise rien. Il organise tout et comme il n’a plus d’autres occupations, il compte arriver à ses fins.

L’ancien directeur général des archives nationales croit à 100% à l’énergie solaire. Il pense aussi que c’est la meilleure énergie pour nos pays africains. Pour arriver à vivre véritablement « écolo », le colonel Sawadogo, est entrain de se faire installer une pompe solaire. Et M. Emmanuel Kaboré, ingénieur en génie électrique et directeur de la société PPS (Projet production solaire) est chargé de faire les installations pour permettre au colonel à la retraite de disposer de cette énergie.

Beaucoup de personnes pensent que l’énergie solaire coûte très cher. Mais pour l’ingénieur, ce coût est relatif. Le colonel Sawadogo a besoin par exemple d’un forage totalement équipé en énergie solaire. Il a besoin aussi de cette énergie solaire pour alimenter sa maison. Pour ce faire, il doit disposer de 17 panneaux de 150 Wc. 4 panneaux pour la pompe solaire et 13 pour les besoins en électricité de la maison. Le coût total de cet investissement tourne autour de dix millions (10) de FCFA selon lui.

A première vue, cela semble inaccessible pour la majorité de nos populations. Mais M. Emmanuel Kaboré rassure : « lorsque la pompe solaire sera terminée, elle aura une espérance de vie de 25 ans avant que la puissance du débit de l’eau ne commence à baisser. Il invite donc les autorités du pays à œuvrer pour rendre effective la détaxation pour permettre au privé d’investir dans l’énergie solaire pour le bonheur de tous.

Lorsque les installations et la construction de la maison du colonel Sawadogo seront terminées, nous nous ferons le devoir d’y faire un tour, histoire de constater s’il réussit à vivre réellement « écolo ».

Jean Pierre SAWADOGO (stagiaire)
Ph. Bonaventure PARE

Lefaso.net

Messages

  • 10 millions pour installer le solaire chez soi est hors de portée de 99,9% de la population burkinabè. Il faut sans doute préciser que les besoins énergétiques de ce Monsieur sont très élevés pour une telle installation coûteuse !

    • Sinon, y a aussi les lampes au beurre de karité ou au pétrole lampant.

      Chacun ses moyens ! Ainsi va le monde

    • Félicitations à cet ancien Colonel de Gendarmerie. Cette initiative doit être vulgarisé par les autorités de notre pays qui ne doivent pas négliger le solaire.
      Le développement du Burkina Faso passe, pas à pas, vers nos propres inventions et ne pas courir éternellement après les modèles occidentaux stéréotypés. Le Sage.

  • Salut et felicitation pour cet colonel qui a pris cette initiative. Je voudrais avoir le contact de Mr Emanuel (PPS) afin d’avoir des informations sur les plaques solaires.
    Merci.

    • Félicitation au COLONEL et à Mr KABORE.
      Je viens juste rectifier le numéro de téléphone c’est plutôt le (00226)50456043.

  • Merci bien pour l’adresse. Je pourrai les contacter éventuellement.

  • Etes vous sur que vous exister avec un tél:504506043 ?
    REVOIR VOTRE TEL.

  • Les chinois sont moins chers par rapport au europeens qui savent depuis longtemps que notre salut releve de l energie solaire et le vent.

  • 1 - Jouir de l’électricité et d’internet pour se connecter lefaso.net pour s’informer est aussi un luxe au cas au tu ne le sais pas. Mais c’est pas pour autant qu’on se plaint.

    2- Tous les burbinabès n’ont pas besoin d’une installation de 10 millions pour profiter des bienfaits du solaire. M. Sawadogo en veut pour sa ferme, voila pourquoi ça coute autant.

    3 - M. sawadogo est a féliciter pour cette initiative. Il vient par cet acte de se débarrasser de ces désagréments que nous servent la sonabel. Il pouura jouir de son installation pendant 25 ans sans problème. et Qui saitsi entre temps le kwh de la sonabel n’aura pas doublé ???

  • felicitation au colonel pour son initiative. les maison en terre battue peuvent avoir une longue duree si elles sont bien faites. mais aimant la nature et surtout son aspect ecologique battir une maison en argile de termtiere, c’est justement un parfait ecosysteme(la termitiere) de perdu.

  • Bonjour,
    Leur adresse mail n’est pas correcte, en plus il y’ des fautes sur leur site web. On y constate "SOCITETE" plutôt que SOCIETE !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés