Boulkiemdé : Arrestation de Naaba Sigri de Ramongo

jeudi 8 décembre 2011 à 00h31min

La population de Ramongho a manifesté bruyamment sa colère, hier mardi 06 décembre, par suite de l’arrestation par la gendarmerie de son chef coutumier, Naaba Sigri. Courses-poursuites, jets de gaz lacrymogènes, arrestations de manifestants ont émaillé cette journée particulièrement chaude dans cette commune rurale située à 15 kilomètres de Koudougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Quelles sont les causes de cette montée du mercure à Ramongo ? Pour le moment, les informations dont nous disposons sont quelque peu divergentes. Mais il faut signaler que déjà, la semaine passée, soit le lundi 28 novembre, alors que Koudougou s’apprêtait à vibrer au rythme de la 16e édition des Nuits Atypiques (NAK), une frange de la population de Ramongo, instrumentalisée, selon certaines voix, par le chef coutumier, avait investi les rues de la commune pour dénoncer la gestion du maire, Awa Nikièma, et exiger son départ.

Ce jour-là, le maire avait autorisé le démarrage des travaux de construction d’une usine de fabrication d’engrais et d’explosifs. Le chef aurait trouvé cela anormal, car n’en ayant pas été préalablement informé. Il avait fait alors arrêter les travaux et ordonné à ses fidèles d’aller fermer la mairie ; ce qu’ils firent, puis remirent les clés au préfet. En fermant les portes de la mairie, les envoyés du chef ont pris le soin de poser un cadenas supplémentaire sur les ouvertures. Le préfet en a saisi le haut-commissaire, qui a convoqué l’ensemble des conseillers municipaux et le chef de Ramongo.

Naaba Sigri aurait refusé de répondre à la convocation, arguant que c’est parce que tout ne brûle pas que le haut-commissaire a le temps d’envoyer des convocations. A la suite de ce refus, la population est encore sortie le samedi 3 décembre passé pour demander le départ du maire et de tout le conseil municipal. C’est sûrement au regard de tout cela que la gendarmerie à procédé à l’arrestation du chef très tôt le matin du mardi 6 décembre. Ce fait a provoqué encore une poussée de colère du côté des fidèles du naaba, qui sont descendus dans la rue hier.

Quand nous sommes arrivé sur les lieux aux environs de 12 heures, l’espace de la mairie avait été investi par une escouade de gendarmes qui contrôlaient et sécurisaient les environs. Les boutiques et autres petits commerces étaient fermés, de même que l’école primaire située juste à côté de la mairie.

Le lieutenant qui commandait les éléments, après que nous nous fûmes présenté, nous a expliqué qu’ils étaient venus procéder à la réouverture des portes de la mairie. Lesdites portes étaient grande ouvertes, sans qu’on ne puisse dire si effectivement des agents y travaillaient. Un peu partout dans la ville, la population devisait par petits groupes sous l’ombre des arbres. Malgré notre insistance, personne n’a voulu se confier à nous.

Cependant, nous avons appris qu’outre le chef, une vingtaine de manifestants ont été arrêtés et déférés à Koudougou. Vrai ou faux ? Dans la soirée, nous avons appris que le chef aurait été transféré à Ouagadougou. En tout état de cause, nous en saurons davantage dans nos prochaines éditions à travers la version de Mme le maire ainsi que les propos recueillis auprès du chef le lundi 28 novembre dernier.

Cyrille Zoma

L’Observateur Paaga

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 8 décembre 2011 à 02:28
    En réponse à : Boulkiemdé : Arrestation de Naaba Sigri de Ramongo

    Viva ce chef coutumier,c’est un révolutionnaire en fait mais quelle anarchie dans ce pays

    Répondre à ce message

    • Le 8 décembre 2011 à 16:53
      En réponse à : Boulkiemdé : Arrestation de Naaba Sigri de Ramongo

      si s est come sa k on regle ls pti problem alor la kel exemple alon ns donner a nos ptit] et kel avenir pouvons assurer pour notre future,si ns etions presk tous instruit we are goig to see better......

      Répondre à ce message

    • Le 8 décembre 2011 à 17:13, par Pierros
      En réponse à : Boulkiemdé : Arrestation de Naaba Sigri de Ramongo

      Ce chef analphabète, non instruit de surcroit et ayant hérité très jeune le pouvoir de son père n’aime vraiment pas son peuple. Il le déteste même. Parce qu’on ne l’a pas consulté, il refuse qu’on implante une usine à ramongo, une unité de production qui aurait extirpé quelques jeunes villageois du chômage. Que veut-il au juste ? Pourquoi veut-il, souhaite-t-il être consulté avant, si ce n’est que pour demander de l’argent, sa "part" ? C’est dommage qu’on soit obligé de supporter de pareils chefs qui ne pensent qu’à leur ventre, leurs intérêts. Celui du peuple est relayé au second plan. Lui qui ne cultive et n’exerce aucune activité pense que nous sommes toujours au moyen âges où les chefs avaient tous les droits sur leur peuple. Il ne mérite plus d’être chef à ramongo, il faut même le décoiffer comme cela il comprendra bien le commandement de DIEU "tu mangeras à la sueur de ton front". il n’est pas dit que tu mangeras à la sueur d’autrui

      Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2011 à 03:21, par ohnana
    En réponse à : Boulkiemdé : Arrestation de Naaba Sigri de Ramongo

    BONJOUR a la monarchie, a la bordelle, a la vendic populaire etc ....
    peu importe la raison ou motif du desaccord entre la maire et la population, en aucun cas le symbolic edifice de l ETAT ne etre pris en otage, ou par la barbarie.Un sitting devant la maire ou une pacifique marche de protestation ou encore une poursuite judicier devant de haute autorite/ instance, aurait ete la meileur voix pour denoncer l acte comunale.
    parce que a pouytenga des sois disant syndicat ont fermer la mairie alors ce "nabesse" de kel quartier encore se permet d emboiter le pas, vraiment ou allons les guys ? il y a grand difference entre royaute( structure ou status no officel devant l ETAT REPLUBLICAN ) et syndicat( structure, meme si celle ci opere au antipode du reglement, est reconnue par l ETAT)
    alors chers populations ne vous laissez pas embourber dans un combat illegal.
    AUX autorites de la region, c est vrai que vous voulez preserver la paix, la quietude( surtout dans cette zone donc tout es parti en debut d annee) ; mais de grace ne vous laisser pas trainer dans la bout par de moins que rien, qui es ce sier naba de village ou quartier pour empecher toute marie de fonctioner, quel es son poids economique pour compenser la perte que l ETAT subi dans pareil situation ? comment ratrapper le retard cause pas cette fermeture( projet a finalise , extrait de naissance, pour ne citer que cela ) arreter de toujours vous assoir sous l arbre a palable a chaque fois que un groupiscule fait du bruit. a cette allure je parie que les mendiants( toutes mes excuse a cette couche social ) vous remplaceront un jour.
    a nous tous arretons de toujours accuser les autorites, les forces de l ordre dans de pareil cas ou elles doivent intervenir avec riguer meme si des bavoures surviennent . qui de nous n a jamais manifester l idee de fermer sa mairie ou son poste de police local juste parce que il sait senti anarker par lun d eux. pourkoi on ne concretise jamais ce desir ? certainement parceque on es tous conscient que notre perdre es insignifiant devant celle de l ETAT.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2011 à 07:52, par le yadga
    En réponse à : Boulkiemdé : Arrestation de Naaba Sigri de Ramongo

    Bon ca c’est quelle histoire de chef encore hier au Yatenga aujourd’hui le Boulkiemde et demain ce sera ou ,c’est comme ca toujours on veut garder les chefs pour des buts electoratifs et en meme temps faire valloir l’autorite de l’etat en fin on se retrouve dans un bateau avec 8000 capitaines ,le jeux doit etre claire et que chacun de nous puisse savoir ses limites ,en Grand bretagne il ya la reine Elizabeth mais elle sais la ou crache et avoir la paix .

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2011 à 08:12, par El lobo
    En réponse à : Boulkiemdé : Arrestation de Naaba Sigri de Ramongo

    Je pense qu’il est temps que les chefs traditionnel comprennent que nous ne sommes plus à l’époque où tout se faisait selon leur bon vouloir. S’il est avéré que ces évènements ont eu lieu parce que le chef n’aurait été consulté sur les projets du maire, cela pose un réel problème. Nous sommes dans un état de droit ou les reines du pouvoir ne sont plus aux mains des autorités coutumières. Le chef coutumier aurait tout au plus pu demandé à avoir été informé plus tôt. Je pense qu’un signal fort doit être envoyé sur cette affaire afin que cesse les excès de zèle

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2011 à 08:43, par beoogue_biiga
    En réponse à : Boulkiemdé : Arrestation de Naaba Sigri de Ramongo

    Depuis ma naissance ,j’ai pu remarqué juqu’a un certain moment que les chefs coutumier était des sages ,remplient d’humour ,de tendresse ,exemplaire et poli ;mais depuis un certain temps arriva la génération des chefs coûtumier ne connaissant même pas bien leur rôle ,je ne parlerais même plus de plus de poli ,encore moins de sagesse.
    Pourquoi envoyerait t-il ses sujets pour fermer ce "joujou" qui oeuvre pour le bien de ses sujets et lui même ?
    soyons un peu réaliste,nous ne voulons pas perdre nos valeur mais si de telles choses se repètent ,nous demanderons à sa majesté,sage plein de compassions de retirer le pouvoir de certains chefs car parait-il ,ce sont des vipères à morçure motelle.
    Merci !!

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2011 à 10:43, par ZONGO NORBERT
    En réponse à : Boulkiemdé : Arrestation de Naaba Sigri de Ramongo

    Les autorités burkinabè ont intérêt à relaxer ce chef coutumier là ; il s’agit d’un chef ressortissant de Koudougou. A bon entendeur,Salut...

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2011 à 11:02, par el kabor
    En réponse à : Boulkiemdé : Arrestation de Naaba Sigri de Ramongo

    Sacre Ramongo . la plus grande commune du bulkiemde et seulement 15 km de koudougou sans electricité alors que poa voisin distant de 35 kms à l’electricité. Vous comprendrez aisement pourquoi les gens sont révoltés.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2011 à 11:17
    En réponse à : Boulkiemdé : Arrestation de Naaba Sigri de Ramongo

    Bien fait.IL rest le fo Naaba de KINDI.
    IL est la pour diriger la tradition et non la Mairie.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2011 à 11:44, par Paco
    En réponse à : Boulkiemdé : Arrestation de Naaba Sigri de Ramongo

    Franchement, toutes mes félicitations aux autorités ! C’est ainsi qu’il faut procéder. Taper le point sur la table quand il faut. Il faut punir ce chef pour montrer l’exemple qu’ils ne sont pas des passe droit.
    Félicitations et courage au nom du peuple

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2011 à 11:44, par Paco
    En réponse à : Boulkiemdé : Arrestation de Naaba Sigri de Ramongo

    Franchement, toutes mes félicitations aux autorités ! C’est ainsi qu’il faut procéder. Taper le point sur la table quand il faut. Il faut punir ce chef pour montrer l’exemple qu’ils ne sont pas des passe droit.
    Félicitations et courage au nom du peuple

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2011 à 11:57
    En réponse à : Boulkiemdé : Arrestation de Naaba Sigri de Ramongo

    pour ki se prennent les chefs coutumiers ici au FASO ?

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2011 à 12:16, par Par un fils de Koudougou.
    En réponse à : Boulkiemdé : Arrestation de Naaba Sigri de Ramongo

    salut.

    "démarrage des travaux de construction d’une usine de fabrication d’engrais et d’explosifs" ;usine de production d’engrais oui surtout pour enrichir le sol ;mais qu’est ce que la fabrication d’explosif peut nous apporter surtout que le gouvernement a interdit l’utilisation de ce produit.en plus ce même gouvernement nous a fait comprendre que toute personne qui dérrogéra à cette règle sera poursuivi.
    Maintenant je veux qu’on m’explique le genre d’explosif que Madame la Maire veut faire produire ;ou bien c’est une manière de créer une activité pour se remplir les poches ? qu’on m’éclairchisse. Madame la Maire doit partir pour ne pas envenimer la situation parce que si jamais un problème arrivait au Naaba Sigri de Ramongo c’est tout le pays qui s’explosera.

    Répondre à ce message

    • Le 8 décembre 2011 à 14:48
      En réponse à : Boulkiemdé : Arrestation de Naaba Sigri de Ramongo

      C’est une société sud africaine qui vient nous fabriquer des explosifs comme si l’Afrique du sud ne dispose pas des terres pour leur connerie.Il reste a vendre le pays et on sera en paix tchurrrrrrr

      Répondre à ce message

    • Le 8 décembre 2011 à 17:17, par Prince
      En réponse à : Boulkiemdé : Arrestation de Naaba Sigri de Ramongo

      Rien ne va exploser dans ce pays si quelque chose arrivait a Naaba Sigri.Parce que les ancetres l’auront lache pour sottisme.Un chef traditionnel se definit par sa sagesse et sa capacite a reunir.Cependant ce Naaba fout la merde et instaure le desordre dans une commune qui se bat pour son developpement.

      Felicitation au Gouvernement qui assume ses responsabilites.
      Que ce chef soit juge et envoye a la MACO pour servir de lecon a ceux qui aiment l’anarchie et qui pensent qu’ils peuvent se comporter comme ils veulent dans une republique.

      Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2011 à 12:25, par dj
    En réponse à : Boulkiemdé : Arrestation de Naaba Sigri de Ramongo

    Il va vraiment falloir que l’on éloigne les chefs coutumiers de tout ce qui est espace politique. Ce n’est pas leur rôle. Vive la tradition mais surtout vive la tradition non politique. En effet, tout ca n’est que politique de la part des chefs coutumiers

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2011 à 12:27, par Marx
    En réponse à : Boulkiemdé : Arrestation de Naaba Sigri de Ramongo

    Il y a tellement de non-dit dans ce reportage qu’il est difficile de cerner les contours du conflit. Néanmoins il faut reconnaître que ce "chefaillon" se croit tout permis et confond son rôle dans la société. La terre appartient à l’Etat jusqu’à preuve d’une nouvelle loi agraire et foncière, d’un et de deux, il n’est pas "CHEF DE TERRE". Qu’il se limite aux rôles de gardien des us et coutumes, des valeurs morales qui régissent la société à Ramongho pour la cohésion la perennité de sa lignée plutôt que de vouloir "destituer et organiser sous deux jours des élections pour remplacer Mme le maire". Voici une raison en pleines Assises CCRP de statuer sur le STATUT (excuser du pléonasme) de la chefferie traditionnelle afin qu’ils nous lâchent les baskets dans cette arène politique !

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2011 à 12:29
    En réponse à : Boulkiemdé : Arrestation de Naaba Sigri de Ramongo

    ça c’est la faute à nos dirigeant, vous avez donnez du pouvoir aux chefs et voilà le resultat. Etat de droit mon oeil. Dores en paix Thom Sank

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2011 à 12:59
    En réponse à : Boulkiemdé : Arrestation de Naaba Sigri de Ramongo

    salut c’est bien fait pour ces chefs qui pensent qu’ils sont intouchables car ils sont les maîtres clés pendant les élections. cette arrestation donnerait à reflechir à certains chefs coutumiers qui pensent être au dessus de la loi.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2011 à 14:26, par Wilguima
    En réponse à : Boulkiemdé : Arrestation de Naaba Sigri de Ramongo

    Le Chef de Ramongo est un homme intègre et il n’aime pas le CDP. Donc....Suivez mon regard. Mais gare à vous ! Le printemps burkinabé n’est pas loin de venir du côté de Koudougou !

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2011 à 15:25, par MS
    En réponse à : Boulkiemdé : Arrestation de Naaba Sigri de Ramongo

    Merci à la gendarmerie pour avoir arrèté ce chef rebel ou chef coutumier. que justice soit faite et qu’on lui sanctionne à la hauteur de ses actes afin de servir d’exemple pour d’éventuel chef coutumier qui se croit tout permis . Nous ne sommes plus au temps des royaumes . qu’ils apprennent à respecter la règlementation en vigueur car nos villes sont cosmopolites c’est à dire regroupe pluseurs ethnies si chacun va manifester son appartenaance ethnique , nous allons vivre dans le désordre et c’est ce que la gendarmérie a voulu éviter.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2011 à 15:58, par Paco
    En réponse à : Boulkiemdé : Arrestation de Naaba Sigri de Ramongo

    lefaso.net du 27 octobre 2011. "Pouvoir traditionnel : « Garder » coûte que coûte le mythe, sinon… ! ». Je cerne maintenant toute la portée de l’analyse du journaliste sous le titre ci-dessus mentionné.
    Politique, politique et encore politique ! Surtout quand tu es mal appréhendée !

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2011 à 15:58, par debf
    En réponse à : Boulkiemdé : Arrestation de Naaba Sigri de Ramongo

    C’est ce qui arrive quand on confond Administration et chefferie coutumière. En république, le Chef ne doit pas avoir d’autre espace que celui d’un citoyen lambda. Point/barre

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2011 à 16:31, par Par un samo
    En réponse à : Boulkiemdé : Arrestation de Naaba Sigri de Ramongo

    Si le chef a vraiment ete transfere a ouagadougou c’est que l’affaire est serieuse... mais elle est terminee aussi. On va le beurrer un peu a Kosyam au lieu de le laisser a la MACO. Puis quelques centaines de milles en poche ainsi que des promesses de projet dans sa commune, il reviendra s’installer tranquillement dans son village et laisser Mme le maire travailler. hahaha
    Meme si j’approuve pas sa maniere de protester, je crains qu’il se fasse salir par nos autorites. Et c’est plutot lui qui sera bientot desavoue par ses sujets.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2011 à 16:36, par silence
    En réponse à : Boulkiemdé : Arrestation de Naaba Sigri de Ramongo

    Hummm !On parle de constitutionnaliser la chefferie traditionnelle !!!j’imagine bien des chefs comme celui là, avec un pouvoir légal !!ça va faire mal !
    Il se peut qu’il ait raison !comme d’habitude pour les élections,nos candidats leur font croire que sans eux rien ne peut et ne doit fonctionner !!!

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2011 à 16:56, par Ya Zéé
    En réponse à : Boulkiemdé : Arrestation de Naaba Sigri de Ramongo

    Qui sème le vent récolte la tempête.
    Rappelons-nous les derniers evenements.lorsque nos militaires étaient dans la rue et que ça chauffait, ces mêmes chef coutumiers et religieux avaient demandés à être mis en dehors de la chose politique.
    Chose tout à fait normal car étant impuissant face à la situation et ne voulant pas perdre la face dans cette tourmente politique.
    Une fois l’accalmie souvenez-vous on a fait la promo des chefs coutumiers et religieux. J’ai été très surpris de voir le mogho naaba s’exposer en dehors de son palais lors de la rentrée télévisuelle dernièrement.
    Quand des chefs coutumiers qui font les politiques confondent leurs rôles de politiciens et de garants de la coutume ? Quand eux et ces mêmes politiciens qui se déchirent devant nous, dealent ensemble sur le dos de populations manipulées et ignorante.
    Ce flou complet ne fera qu’empirer si rien n’est fait.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2011 à 16:57, par tièkadiyé
    En réponse à : Boulkiemdé : Arrestation de Naaba Sigri de Ramongo

    Je crois que quelque chose cloche dans ce reportage. Le journaliste a manifestement un parti pris. Le maire dit que le terrain est la propriété de sa famille. Elle dit que les blancs doivent louer cedit terrain avec ses frères.

    Bonnes gens, et le conseil municipal dans tout ça ? Donc elle fait ce qu’elle veut sans l’avis de son CM ? Soyons sérieux.

    D’autre part, je me quiconque au défis de me dire dans quelle localité de ce pays des étrangers peuvent venir s’installer sans que les coutumiers ne soient informés. N’y a t-il pas de chef de terre en plus du Naaba là-bas ? Et la population qui manifeste, est-elle aussi naïve au point de se faire instrumentaliser pour affronter les gendarmes ?

    Le journaliste qui a fait le travail n’est pas professionnel. A moins qu’il n’ait empoché assez de la maire.

    PS : je suis de l’Ouest et habituellement je n’aime pas m’aventurer dans des historiettes de chef mais là, je suis sensible à l’injustice faite au Naaba.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2011 à 17:23, par ALEX
    En réponse à : Boulkiemdé : Arrestation de Naaba Sigri de Ramongo

    NOus sommes en 2011, il faudrait que les chefs coutumiers comprennent que les temps ont change. comment un chef peut défié un maire sous pretexte qu’il n’a pas été informé. pour qui se prend t-il. arretons cette chienlit. recemement chef le chef de Kindi qui a interdit le lotissement sous pretexte qu’il n’ a pas été informé. c’est vrai que le pouvoir compte beaucoup sur les chefs mais attention à ne pas franchir le rubicond.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2011 à 17:32, par Yaa-mâam
    En réponse à : Boulkiemdé : Arrestation de Naaba Sigri de Ramongo

    VOUS VOYEZ LE DESORDRE QUI S’AJOUTERA LE JOUR QU’ON PROCLAMERA QUE LES CHEFS COUTUMIERS ONT DESORMAIS UN STATUT OFFICIELLEMENT RECONNU PAR L’ETAT ?
    LE SEUL STATUT QUE L’ETAT DEVRAIT RECONNAÎTRE A CES EMMERDEURS AUX IDEES D’UNE AUTRE EPOQUE,C’EST UNE CHARTE QUI LEUR RAPPELLE QU’ILS ONT COMPETENCE UNIQUEMENT SUR LES FETICHES DE LEUR CLAN.J’EMMERDE LES CHEFS COUTUMIERS AVEC LEUR BONNET,BOUBOU ET CANNE A MARCHER....

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2011 à 17:49
    En réponse à : Boulkiemdé : Arrestation de Naaba Sigri de Ramongo

    Monsieur le fils de Koudougou ce ne pas ce genre d’explosif jouet que les enfants utilise que cette societé fabriquera.ce son des explosifs utilisés dans le secteur minier surtout pour l’explosion des mines de carriere.quoi qu’on dise la mise en place de cette usine devrait avoir des retombés economiques pour la commune de Ramongo surtout en terme de fiscalité et de creation d’emploi pour la jeunesse qui est prise sous les tenaille du chomage.Je ne donne pas raison aux autorité administrative au regard du flou et des non dit qui entoure ce sujet.mais je ne suis pas d’accord non plus qu’on mette fin a la construction d’une usine censer créer de l’emploi pour la jeunesse de Ramongo et la Region de Koudougou.Analysons bien et sachons choisir ce qui bien pour notre avenir.merci.je suis un digne fils de koudougou aussi

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2011 à 18:49
    En réponse à : Boulkiemdé : Arrestation de Naaba Sigri de Ramongo

    Je ne sais pas ce qui etonne les gens ? C’est le regime même qui a favorisé ces comportements ; aujourd’hui c’est un chef qui fait fermer une mairie et les gens ne comprennent rien, hier ce sont des chefs de village qui entretenaient des milicites contre des habitants qu’ils disent étrangers parce que ces gens ne demandaient que justice pour des assassinats dans ce pays. L’etat n’a rien fait pour eux parce que cela arrangeait le regime. Que les chefs fassent fermer toutes les mairies s’ils veulent ça ne nous dérange pas. On a toujours denoncé cette recuperation politique de la chefferie coutumière et les gens croient que ça n’arrive qu’aux autres.
    Chaque peuple merite ses dirigeants

    Répondre à ce message

    • Le 9 décembre 2011 à 01:14, par remind again !
      En réponse à : Boulkiemdé : Arrestation de Naaba Sigri de Ramongo

      Deja on vient de sortir d’une crise militaro-politico-sociale.et partout au Burkina on continue de decrier les gestions calamiteuses des maires autour des parcelles.
      la représsion de nos chefs coutumiers
      n’arrange pas notre démocratie.
      je demande au president du faso de s’impliquer pour libérer ce chef coutumier car pas eu d’abord de mediation entre le chef et madame la maire pour trouver un terrain d’entente.

      Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2011 à 23:59, par Tchabio
    En réponse à : Boulkiemdé : Arrestation de Naaba Sigri de Ramongo

    J’ai été chef de village alors que j’étais ingénieur en Télécommunications dans un état voisin. Le Chef de village ou chef traditionnel est un auxiliaire de l’administration. Il est une courroie de transmission qui doit instruire son peuple et non s’imposer en adversaire des élus. Que cela soit su et compris et que les opposants ne se mettent pas à leur côté pour semer du désordre.Je souhaite qu’il soit libéré car cette arrestation quoique motivée constitue une humiliation personnelle et l’obligera à réfléchir avant de donner des ordres

    Répondre à ce message

  • Le 9 décembre 2011 à 01:06, par Nabiga
    En réponse à : Boulkiemdé : Arrestation de Naaba Sigri de Ramongo

    Toute cette affaire est de la faute de nos gouvernants. Il faut laisser les chefs traditionnels reigner sur leurs sujets strictement dans le cadre des coutumes. On a instrumentalise les chefs coutumiers, on les utilise politiquement. Le chef de Ramongo a entierement raison de se comporter comme il l’a fait. On ne peut pas venir s’installer impunement sur ses terres et commencer a creuser sans son avis ! Ou bien il est le chef ou bien il ne l’est pas !

    Répondre à ce message

  • Le 11 décembre 2011 à 15:26, par lesage
    En réponse à : Boulkiemdé : Arrestation de Naaba Sigri de Ramongo

    j’ai constaté que nombre d’entre nous se meprennent du rôle des chefs "traditionnels" en milieux moaga qui sont en réalité les chefs de canton, de village ou de région, les naaba en un mot. ils ne sont pas gardiens des traditions, mais des dirigeants,des gouverneurs au sens politique des termes ; ils sont au royaume, dans la monachie ou la féodalité, ce que sont le Président, les Gouverneurs, les Hauts commissaires et les Préfets dans la république. les gardiens des traditions étaient et demeurent les tengsobas (chefs de terre).
    suivant cette compréhension, je donne raison aux autorités qui ont arrêté le Chef de Ramongo qui se croit toujours être à une autre époque, poutant révolue à jamais ; d’ailleurs,feu Thomas SANKARA avait suggeré la suppression de la chefferie traditionnellle, cette force retrogade. il avait raison. il faut le faire car la vraie démocratie n’a nullement besoin d’eux pour fonctionner. pour vous en convaincre, observer ce que les chefs nous ont donné à voir hier, ce qu’ils nous donnent à voir aujourd’hui et ce qu’ils nous donnerons a voir demain ; leur expression sonne et sonnera toujours la négation de la république et de la démocratie. c’est pas pour rien que nos amis les Gaulois ont décapité Louis XVI et proclamés la république.

    Je n’ai pas la phobie du naam, mais j’admets que leur temps est passé et qu’on doit accepter de tourner définitivement leur page au profit de la nouvelle donne politique qui est irreversible.c’est pourquoi, je félicite et encourage les autorités pour leurs actes à l’image de l’arrestation courageuse du chef de Ramongo. vivement que l’on ne tergiverse plus dans la défense des valuers republicaines.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés