Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La voie de l’homme sage s’exerce sans luttеr.» Li Eul, dit Lao-Tseu

Dédicace du livre du professeur Alain Joseph Sissao : Un point sur la question et l’identité yarga au Burkina

Accueil > En librairie • • mercredi 16 novembre 2011 à 11h15min
Dédicace du livre du professeur Alain Joseph Sissao : Un point sur la question et l’identité yarga au Burkina

Il y a du nouveau sur le front de la recherche et de la culture burkinabè. « Culture et identité aujourd’hui : la culture et la danse Yarma au Burkina Faso Bilan et perspective » est le titre de l’ouvrage qui a été réalisé sous la coordination scientifique du professeur Alain Joseph SISSAO .Il est Maître de recherche à l’Institut National des Sciences Sociales(INSS) du Centre National de Recherche Scientifique et Technologique(CNRST). La cérémonie de dédicace de l’œuvre a eu lieu ce mercredi 19 octobre au CENASA.

L’ouvrage qui compte 150 pages et subdivisé en quatre parties est le fruit des actes du colloque organisé les 30 et 31 octobre 2007 à Ouagadougou. Cette rencontre avait pour but de faire le point sur la question de l’identité yarga au Burkina Faso. C’est une œuvre qui réunit les articles des chercheurs et enseignants historiens, sociologues, littéraires, anthropologues, ethnomusicologues de l’INSS, l’Université de Ouagadougou et de l’Université Libre du Burkina(ULB).

La culture yarga selon le coordinateur « est intrinsèquement liée à l’histoire du Moogo avec l’histoire du peuplement et de la constitution des royaumes moose ».Et les yarsé sont connus comme « les véritables artisans de trafic caravanier, de l’islam et de la civilisation au Moogo » selon toujours le professeur SISSAO.

La première partie du livre est intitulée culture et identité. Dans cette partie, l’article du professeur Basile L. Guissou traite justement de « la notion de culture et identité ».L’auteur fait ressortir la dimension sociale de la langue qu’il considère comme le socle culturel et identitaire par excellence. La seconde contribution dans cette partie est du professeur ADOTEVI et s’intitule « l’autre comme socle d’une esthétique et d’une éthique de l’identité ».Toute chose essentielle de nos jours où l’on fait face à une crise identitaire surtout en Europe.

La deuxième partie est axée sur cultures, identités et pratiques langagières. Le docteur Issa Diallo dans son article « l’autre façon de combler le vide culturel »s’interroge et nous permet de nous interroger sur certaines réalités telles la nature d’une langue maternelle, les circonstances historiques qui ont tissés des liens entre Yarse et Peuls. Le professeur Mamadou Lamine Sanogo pour sa part a traité de la « dynamique langagière et restructuration des groupes ethniques en Afrique de l’Ouest » dans son article. Il y explique la notion de l’ethnie et permet de donner une compréhension de la langue.

La « culture historique, orale et écrite des Yarse au Moogo : la culture Yarga et son enracinement dans le Moogo » est l’objet de la troisième partie de l’ouvrage. Ce sont les docteurs Vincent Sedego du CNRST, Poussi Sawadogo de l’ULB, Lassina Simporé du laboratoire d’Archéologie de l’Université de Ouagadougou, de Mme Sandwidi /Bikienga Martine et des professeurs Albert P. Ouédraogo et Alain Joseph Sissao qui ont animé cette thématique. Le docteur Sedego dans son article sur « les Yarse et le pouvoir dans le Kouritenga de Boulsa » aborde en première position la répartition de la population du Boulsa, dans un second temps la place des Yarse dans la société à Boulsa et dans une dernière partie l’apport des Yarsé au niveau social et économique.

Le docteur Poussi quant à lui souligne l’origine des Yarse à travers une métaphore sous forme de légende mettant en scène Dieu et quatre frères dans son article « contribution des Yarse dans l’animation des affaires interétatiques dans l’espace Ouest africain ».L’article de Mme Sandwidi fait ressortir l’origine des Yarse partis du Mandé et arrivés au Moogo vers le XVIème siècle. Le docteur Lassana Simporé donne des précisions sur la définition de quelques concepts tels le patrimoine. Le professeur Albert Ouédraogo s’est proposé de montrer comment à travers les textes oraux et les chansons, l’image du Yarga était représentée. Le professeur Sissao indique quant à lui dans son article sur « l’image des Yarsé dans le Moogo » que cette image est d’abord liée au commerce et à l’islam.

La dernière partie du livre porte sur « culture vestimentaire, danse et musique yarma ».Cette partie a été animée par le docteur Oger Kaboré sur les traditions musicales des Yarse, le docteur Jocelyne Vokouma sur l’influence des Yarse sur le développement du tissage au Moogo et par M. Adama Nikièma sur l’accoutrement des danseurs et des musiciens ainsi que l’importance de l’habillement chez les Yarsé. Pour joindre la pratique à la théorie, une démonstration de danse et de musique yarma a été donnée à voir au public.

Cette cérémonie de dédicace parrainée par le ministre de la culture et du tourisme M .Baba Hama et présidée par le ministre chargé de la recherche et de l’innovation technologique, le professeur Isaïe Konaté a été une occasion pour le coordonnateur scientifique de l’ouvrage d’adresser un cri de cœur au ministre chargé de la culture. Ce livre dit-il « se veut être un prélude à la concrétisation d’un rêve des yarse à savoir l’organisation d’un festival yarma d’ici à l’année 2012 ».

Jean pierre Sawadogo (stagiaire)

Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Littérature : Les conseils de Gombraogo Ouédraogo pour « bien vivre en famille et en société »
Littérature : Le frère Victor Zongo partage le « Souvenir d’un élève »
En librairie : « Démocratie par le bas et politique municipale au Sahel », un ouvrage analyse la communalisation au Burkina Faso, Mali et Niger
Littérature : l’ancien DG de la police nationale Paul Sondo publie « L’aube du sort sacré »
Littérature : Maiga Assetou Wendyam publie « L’exil de l’amour »
Littérature : Issa Sawadogo constate que « L’homme a perdu la raison »
En librairie : Clément Zongo signe « Moah, le fils de la folle »
Littérature : « Y a-t-il un cap’tain dans l’équipe ? », le nouveau livre de Nazi Kaboré
Insurrection populaire d’octobre 2014 : « Les trahisons » révélées par Atiana Serge Oulon
Insurrection populaire de 2014 : Les Trahisons révélées par Atiana Serge Oulon
Développement personnel : Ibrahim Sawadogo présente l’« Abondance illimitée »
« Lettres d’Afrique et autres Illusions » : Un recueil de souvenirs et de réflexions de Francis De Clercq
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés