Missive de Mexique : Bonjour Mexicain !

mercredi 22 juin 2011 à 03h08min

Rarement une lettre n’a été autant difficile à écrire pour moi. J’avais comme tous les autres Burkinabè de Querétaro, le moral au talon. Il a fallu la nuit pour « pondre » quelque chose. Comprenez si elle manque de saveur. Cela dit, décidément, en matière de technologie, l’époque du train au charbon est révolue. Bonjour maintenant le TGV. On est vite dépassé ! L’équipement des reporters d’images, si vous voulez, des cameramen, a atteint un stade de la miniaturisation extrême. J’avoue, je ne le savais pas. Jusque-là pour moi, la caméra high-tech c’est la génération des HD (haute définition). Mais l’appareil de filmage d’un confrère mexicain au compte de « Inqro TV » est la preuve que « mon disque dur » est vraiment en retard. Oui, sa caméra ne dépasse pas la taille d’un téléphone portable.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Et c’est avec ce bijou qu’il a filmé la conférence de presse conjointe des entraîneurs du Burkina et du Panama. Le « gaou au Mexique » que je suis regardait « la cam » avec les yeux et la bouche, tant j’étais impressionné ! J’attendais avec impatience la fin de la conférence pour que l’utilisateur me confirme que c’était bel et bien une caméra. Effectif. Nefi Hernandez, l’air heureux d’avoir mystifié avec son joyau me confirme que ses images sont destinées à la consommation de la télévision. Sa caméra dispose d’une capacité de 1h d’images. Il recommande vivement de me ressaisir car il y a mieux.

En effet, la dernière génération du même type est en HD qui double la capacité de celle dont il dispose. Le confrère mexicain a filmé la même conférence de presse que Arsène Kafando qui portait lui sa caméra à l’épaule tel « un bazouka ». Mais rassurez-vous, le Burkina n’est pas le seul a rater ce train de l’évolution. D’autres, pas des moindres, sont à la même époque que nous. Toutefois je me suis posé cette question : à compétences égales avec les confrères à la pointe de la technologie, peut-on aboutir aux mêmes résultats ?

Je n’en sais pas trop. Par contre, je sais que les jeunes footballeurs burkinabè font venir l’eau à la bouche des clubs de Querétaro voire, du Mexique. Je me suis fait le devoir de chercher à savoir si le Mexique peut être une autre terre promise pour nos footballeurs. Le traitement salarial est très moyen. Les joueurs touchent entre 4 000 à 10 000 dollars US soit 1 800 000 et 4 500 000 F CFA. Mais il m’est revenu que les flics, bêtes noires des salariés les mieux payés en Europe ne soient pas un problème pour les joueurs de ce pays. Pourquoi et comment ? Je n’en saurai pas plus ! Mais il semble qu’ils échappent aux impôts. Par ailleurs, dans ce pays, les salaires tombent régulièrement chaque quinzaine du mois. Car, dans le mois au Mexique, le salaire tombe deux fois, tous les 15 jours ! Le week-end dernier a coïncidé avec la quinzaine du mois.

Et là, c’était la bamboula. Une fois de plus, les habitants de Querétaro m’ont convaincu de leur facilité à verser dans la fête. Les night-clubs grouillent de monde. Ils ne disposent pas de pistes de danse. Les espaces sont rares. Là où vous êtes assis, c’est là où vous dansez ! On en ressort « saoul » surtout de fumée que d’alcool. Et il n’y a pas qu’en « boîte » qu’il y a la fête. Dans les rues, le week-end de la quinzaine, les Mexicains sortent les voitures rares. Ils font le plein de jeunes filles et en plein délire ils sillonnent de façon répétée les principales artères de la ville. C’était un samedi soir à Querétaro ! Seulement l’histoire ne vous dira pas si j’en ai profité ou pas. J’ai surtout été vos yeux et vos oreilles ! Prenez soin de vous et des autres. A la prochaine !

Jérémie NION:Envoyé spécial au Mexique

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés