La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

vendredi 3 juin 2011 à 21h57min

Pour la première fois depuis le début des mutineries dans les casernes burkinabè, le président Blaise Compaoré a envoyé sa garde rétablir l’ordre à Bobo-Dioulasso. Toute autre rébellion militaire connaîtra le même sort, prévient l’état-major.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Le président burkinabè Blaise Compaoré a envoyé vendredi sa garde mater une mutinerie à Bobo Dioulasso (sud-ouest), livrée aux tirs en l’air et aux pillages de militaires, espérant donner un coup d’arrêt à la grogne dans l’armée qui déstabilise son pouvoir.

C’est la première fois, depuis le début du mouvement de protestation en mars, que le régime emploie la manière forte face à l’une de ces manifestations violentes, généralement motivées par des revendications financières.

Selon des sources médicales, au moins 30 personnes ont été blessées depuis jeudi, notamment par des balles perdues tirées par les mutins.

Peu avant 10H00 (locales et GMT), des hommes du Régiment de sécurité présidentielle (RSP) appuyés par des parachutistes commandos, qui avaient rejoint la capitale économique dans la nuit, sont passés à l’action.

Ils "ont pratiquement encerclé le camp, ils occupent toutes les voies qui mènent au camp", a déclaré un résident.

"J’ai vu des éléments du RSP qui tirent en l’air en allant vers le camp. On a vraiment peur", a dit un autre.

Au même moment, des "tirs d’arme lourde" retentissaient vers le gouvernorat et l’hôpital, non loin du camp Ouezzin Coulibaly où sont basés les mutins, selon un témoin qui n’a pu préciser l’origine des tirs.

Au niveau du camp, "il y a des échanges de tirs entre les mutins et les hommes du RSP", qui se déplacent à bord de pick-up surmontés de mitrailleuses, a témoigné plus tard un riverain, disant avoir vu un mutin, blessé aux jambes, "couché dans un fossé".

Un autre habitant a indiqué que les troupes déployées sur place avaient reçu du renfort, "arrivé à bord de plusieurs 4x4 dans le camp". Selon lui, un "jeune militaire" a été arrêté et emmené dans le camp par les troupes d’élite.

Les militaires venus de Ouagadougou et leurs renforts "sont venus nous libérer, ça fait trois jours qu’on ne dort pas", a confié un résident. "La population est contente, les gens sortent avec de l’eau et du jus de gingembre pour leur en donner".

Le durcissement de la mutinerie à Bobo Dioulasso, après la multiplication des protestations dans des casernes en deux semaines, a conduit le président Compaoré à risquer l’épreuve de force.

Si les soldats mécontents ne veulent pas "rentrer dans le rang", "on doit les désarmer par la force", a justifié un officier dans la capitale.

La nuit avait été marquée par des tirs en l’air intenses à travers la ville et de nouveaux pillages massifs.

"Les militaires sont allés dans tous les quartiers et ils tiraient partout" malgré le couvre-feu nocturne instauré pour l’occasion, a raconté un résident.

"Une partie du marché a été saccagée", a souligné le maire, Salia Sanou. "Il y a beaucoup de dégâts, il faut maintenant libérer les populations et sécuriser leurs biens", avait-il ajouté peu avant l’intervention du RSP.

France 24 avec AFP

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 3 juin 2011 à 16:00, par Nayala
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Merci bcp ! Blaiseeeeeeeeeeeeeeeeeeee merci !

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 16:06
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Il etait temps>c’est un bon debut.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 16:08, par zongo
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Suppression de l’armée et tribunal populaire pour tout les militaires, on en a marre et on va pas encore supporter longtemps tout ça !!!

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 16:16, par Ben
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    C’est ce qu’on attendait de la part du ministre de la défense !!Bravo Blaise

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 16:20, par angelus
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Pourquoi attendre que ça tourne au vinaigre pour prendre cette décision ???
    Depuis la première mutinerie, c’est ce qui devait être fait. On a laissé trop de liberté à " ces gens là".
    Imaginez par exemple qu’aujourd’hui, tous les infirmiers, tous les medecins refusent de soigner les malades tant que leur salaire n’est pas augmenté. Où est partie notre conscience ? Où va le Burkina ?
    C’est parce qu’on a jamais senti l’odeur de la guerre qu’on s’amuse avec ces choses là. Demandez à nos voisins, ils vous diront...
    Travaillons de sorte à ce que l’on nous regrette le jour qu’on ne sera plus là au lieu de demander des augmentations non méritées.
    C
    Que Dieu veille sur le Burkina...

    Répondre à ce message

    • Le 3 juin 2011 à 20:57
      En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

      Fallait que les voies de la raison soient epuisees pour utiliser la maniere forte et c’est ce qui vient d’etre fait. Thanks a lot.

      Répondre à ce message

    • Le 3 juin 2011 à 21:46, par betiwe
      En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

      Je crois que Blaise a eeu raison d’ecouter les militaires a la premiere mutinerie. Il aurait ecoute les mutins bobolais aussi, mais ceux-ci ont ete betes et sont alles trop loin en se tournant contre la population. Je crois qu c’etait tres bien d’ecouter les militaires a la premiere mutinerie, car les officiers siuperieurs trop corrompus ont fait trop de tord aux soldats de rang, mais fabriquer une guerilla et piller, c’est du brigandage sponsorise par le contribuables. Ils meritent d’etre mates. Il faut que l’Etat reprenne de l’autorite, et que ces mutins soient affectes dans des centrs de production ou ils n’auront comme armes l’instrument de production, pas un fusil.

      Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 16:21, par WILLY
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    CETTE MESURE PRISE PAR LE GOUVERNEMENT EST LA BIENVENU MAIS NOUS DEVRONS FAIRE TRES ATTENTION POUR NE PAS TRANSFORMER LE PAYS EN UN CHAMP DE BATAIL. THANKS

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 16:22
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Bravo !!! pour une fois je félicite le gouvernement. trop c’est trop ! on ne pouvait pas laisser les choses continuer comme ça. j’espère néammoins qu’il n’y aura pas de victimes colateral. j’ai ma famille là-bas.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 16:24
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    VAUT MIEUX TARD QUE JAMAIS. PLEIN COURAGE AUX ELEMENTS DU RSP. PAS DE PITIE POUR CES INDESIRABLES DE LA SOCIETE. VIVEMENT QU’ONT TUE TOUS.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 16:27, par pierre
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Il était temps d’employer un langage que ces imbéciles comprennent !

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 16:30, par Hayek
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    C’est Très bien !Il en était temps.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 16:31, par Baka
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Bien fait, il faut couper aussi dans le salaire des militaires pour payer les casses

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 16:33, par citoyen de ouaga
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Enfin ;il était temps que le président prenne ses responsabilités ; la population burkinabè a trop souffert des actes de ces voyous déguisés en militaire ; je dis MERCI au Président du faso pour cette répression ;

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 16:34, par Themis
    En réponse à : Ah ! Enfin, ce n’est pas trop tot

    Et je paierais cher ce plaisir immense pour voir ces bandits, vauriens, brigands arretes, deshabilles, rases, mis a genoux sur la place publique, moques et lapides par la population, ensuite direction case prison. Ensuite travaux forces.

    Pour que cela serve de lecon.

    Ah ! Est-ce que le gouvernement prend des suggestions ? Qu’on ferme provisoirement toutes les casernes.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 16:34, par BOUBS
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    VIVEMENT QUE NOTRE PAYS VIVE EN PAIX

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 16:35
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Du courage la RSP, on vous encourage a nous debarrasser de ces caffards voyoux. Savez vous qu un Lacrou fait 2 fois le salaire d un institutaire au Burkina ? Mais que fait le Lacrou en terme de rentabilite compare a l institutaire ?? Le Lacrou va au camp le matin pour monter le drapau et jouer le dam !!! c est tout !! Que la RSP nous debarrasse d eux, on en veut plus de ces militaires encore !!! Il faut que le Gouvernement dimuni le nombre de militaire au Burkina, 60 mille c est trop pour un petit pays pauvre comme le Faso. Il nous faut des unites d elite specialisees, just quelque milliers. En cas de guerre( ce qui est rare de nos jours), il ne manquera pas de volonteurs pour aller defendre la nation. On veut pluuussss !!! de ces mutins !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 16:40, par le 3eme oeil
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Enfin le PF, Ministre de la Défense sort de son sommeil. Je ne sais pas si ce réveil est tardif mais toujours est-il qu’il fallait faire quelque chose. La question qui mérite maintenant d’être posée est "jusqu’où cela nous amènera-t-il ? Ne vas t-elle pas durcir les positions au point que cela ne se transforme en une rébellion vraie" vu que ce sont des hommes en tenu qui se livrent bataille entre eux. Vivement que nous sortons de cette situation déplorable qui ne fera que enfoncer le pays des hommes intègres dans le gouffre.
    C’est certainement une leçon pour dire que lorsque dirige un peuple il ne faut pas occulter les problèmes réels, les aspirations du peuple réel en faisant des promesses démagogiques et casser la société en "les uns" qui peuvent tout faire et "les autres" qui doivent tout supporter
    Vive le Pays des Hommes Intègres.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 16:40
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    C’est dire qu’on en enfin trouvé la formule pour lutter contre c’est delinquants. il ne sera plus question de negocier, car on ne negocie pas avec des violeurs voleur bandits

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 16:41
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Il était vraiment temps mais au fond cela ne fait que scinder l’armée en deux et donc peut engendrer par la suite une guerre interne. Union de prière...

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 16:41, par visionnaire
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Bonjour,
    Voila des prises de reponsabilité d’un Etat de droit.
    Vous savez en temps de crise ou faut eviter de vouloir le depart du president Blaise car en voulant decapiter la tête nous seront plus dans la merde que la merde ! Reagir oeil pour oeil dents pour dents contre ses militaires manilipulés et voulant profiter du vent de prostestation un peu partout dans le monde est une solution efficace mais demeure temporaire ! Ils copient très mal ce qui se passse ailleurs. Moi je recommande que le gouvernement et l’assablée Nationale aient le courage de DISOUDRE cette armée. Les raissons de ce pourrissement sont lointaines, c’est pas une question de prime mais une question d’une armée construite au rabais. Il faut imperativement dissoudre cette armée par une loi votée à l’assemblée Nationale et eventuellement la reconstituée sur des bases saines. La Gendarmerie et la police peuvent bien prendre le relais en attendant qu’une nouvelle armée digne du Burkina soit reconstituéé.
    Merci

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 16:48, par Oueder
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Merci il va falloir montrer à ses bandits que cette maniere de revendiquer n´est pas la solution.On ne peut pas passer tout le temps à prendre les populations en otage soit en disant qu´on revendique quelque chose qui n´est d´ailleur pas claire.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 16:50, par Un civil est un militaire en permission
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    ya garçon dans garcçons ce n’est que les paisibles citoyens vous peut il faut peut maintenant on va voir.Le PF veut eviter le bain de sang unitile. Les sages disent qu’entre le desordre et l’injustice il faut choisir l’injustice car si dieu le permet on pourra toujours la corriger.Donc face au desordre à bobo l’ultimes solution est affirmer l’autorité de l’état.Bravo à vous les ptits frères RSP

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 16:51, par Le maire
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Merci le President du Faso. cest la solution finale....il fodra empecher ces delinquents a piller la population. il fo egalement les juger... le

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 16:55, par frechnie
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Bravo au RSP. Il faut mater ces rebelles qui déstabilisent et déshonorent notre armée et notre pays. Aucune pitié à leur égard après ce qu’ils ont fait subir aux populations. Un coup de force était nécessaire pour rétablir l’ordre et la discipline. Espérons seulement que cela servira de leçons aux autres "soit disant militaires" qui veulent s’enrichir sur le dos des citoyens !

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 16:56, par zakaria
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    merci la bas !!!!il faut ça, je reconnait le Burkina et son président maintenant, trop c’est trop.ils n’ont qu’a les désarmer de force, les tuer meme s’il le faut.ce sont des rebelles et ils doivent être traités comme tel. il faut liberer Bobo de ces bandits qui terrorisent notre peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 16:56
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Enfin je sens que j’ai une armée composée d’HOMMES ! Merci aux LIBERATEURS venus des troupes d’élités

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 17:03, par ivanov
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Ouf !......Ce n’est pas trop tôt. Je commençais a me demander s’il existait encore une quelconque autorité dans notre cher Faso. Il faut donner une bonne leçon a ces bandits et leur rappeler que la vie est dure pour tous, qu’ils sont payés grâce aux taxes que supportent les braves populations du Faso ; c’est donc inadmissible que ces mêmes populations soient terrorisées pour atteindre des buts quelques peu "égoïstes". Vivement que cette action connaissent une fin heureuse pour le bonheur de tout le peuple burkinabé épris de paix !

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 17:04, par OUEDRAOGO FABRICE DIT RAGUIN
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    BRAVO MONSIEUR LE PRESIDENT LE PEUPLE ATTENDAIT ÇA DEPUIS LONGTEMPS. QUE DIEU SAUVE LE BURKINA FASO DES PILLEURS.
    O.R

    Répondre à ce message

    • Le 3 juin 2011 à 20:01, par dse
      En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

      Moi,c,est que vrai que les militaires de bobo ne se sont pas bien comporte mais c,est la RSP qui peut donner une leçon de morale aux autres car eux même en ont fait. Dans tous ces revendications meilleurs se cache le vrai problème qui est le départ du chef suprême des armées qu’ils ne disent pas officiellement. A lui de voir claire et trouve une issue qui lui serait horable

      Répondre à ce message

      • Le 4 juin 2011 à 12:56, par SSS
        En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

        En fait moi particulièrement je pense que c’est bien de les ramener à l’ordre de gré ou de force, mais cela ne doit pas faire oublier le fond du problème que ces jeunes militaires ont soulevé. Je veux parler là de la corruption au sein de la hierarchie militaire. Ce serait vraiment salutaire que le chef supprème des armées fasse du toilettage au sein de notre armée. Il faut verifier si c’est vrai que la hierarchie militaire ne donnait pas les totalité des frais de mission des jeunes militaires que l’etat envoyait en mission avec tous les risques que celà comporte. Justice SVP président.

        Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 17:11, par Un patron des mossis vivant aux USA
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Ceci devrait être un message clair pour tous les fauteurs de troubles (civils comme militaires). Chers compatriotes, je suis démocrate, partisan de l’alternance par la voie des urnes.J’ai visité plus de dix pays d’Afrique et autant en occident. l’harmonie sociale, la paix et la coexistence pacifique malgré les ethnies et les différences de religion n’existe nulle part ailleurs ; pourquoi détruire ce que nos ancêtres ont construits des années durant.Je pleure quand le matin je suis la presse sur ce qui arrive à mon pays. Rien, absoluement rien ne peut justifier les pillages, les viols et la destruction des biens publics et privés.
    Merci à mon esclave mossi (président Compaoré) de protéger les braves commerçants , paysans, tous les citoyens de ce brave pays que la nature n’a pas aidé.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 17:13, par Lasso
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Bravo. Il faut en finir avec ces délinquants sans foi ni loi qui gâtent le nom de l’armée Burkinabé et fait de notre pays une destination déconseillée. Jusqu’à quand les civils allaient-ils subir cette injustice ? Heureusement que toute l’armée n’est pas pourrie et qu’il y a des militaires qui ont toujours leur dignité. Il est vraiment temps de séparer le bon grain de l’ivraie !

    Répondre à ce message

    • Le 3 juin 2011 à 19:22
      En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

      Ces mutineries nous n’en voulons pas, nous n’en voulons plus jamais !!! mais vous savez de ces militaires aucun, que ce soit RSP ou troupe d’élites, aucun ne vaut mieux que d’autres ; nous les avons tous vus à l’oeuvre ya pas longtemps.

      Le vrai problème c’est que l’armée burkinabé, que nous avons tous d’ailleurs admiré peut être par méconnaissance, a toujours comporté des delinquants qui ont sevis ici même et semé le désordre dans certains pays mais ont toujours été protégés parce que faisant l’affaire de certains...

      Aujourd’hui que l’on semble s’étonner de telles actions des militaires, je pense que non, ce sont des gens qui ont été formatés pour violenter les civiles (qui ne se rappelle pas des militaires envoyé pour mater les étudiants à maintes reprises comme si ils ont un rôle de police....) sans autre forme de procès et cela est dans leurs habitudes. Souvenez vous de certains nom de militaires : Gaspard, Otis, Hyacinthe Kafando, adjudant Marcel KAFANDO, sergent Edmond KOAMA, soldats Christophe KOMBACERE, Ousseini YARO, caporal Wampasba NACOULMA...la plupart membre de RSP mais leurs noms nous est tristement restés en memoire certainement pas pour des actions de paix...

      Aussi il est temps que notre armée se pense et se panse de ces multiples plaies au risqe de sa putrefaction generalisée. L’odeur de ses plaies est de nos jours plus que nauseambond et semble deranger le premier d’entre eux pourtant hier leur principal protecteur.

      Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 17:13
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Nous avons envoyé nos soldats dans les pays en guerre comme le Darfour ou ils ont appris a voler la population, violer les femmes et de retour au pays ils experiementent. Tous ce que nos soit disant mutins font c’est une application de leur experience dans ces pays. On a vu des militaires revenir avec du materiel volé dans ces pays maintenant ils font la meme chose chez eux.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 17:14
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Merci de nous libérer de ses délinquants d’une autre époque

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 17:22, par AN
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    pourvu que ça ne degenère pas en guerre entre armé.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 17:23, par Siaka
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    De grâce ne faite pas de Bobo-Dioulasso un champ de guerre. C’est le pouvoir qui a mal gérée la grise en recevant ces terroriste au palais de Kossiam. Car de vraies soldats ne peuvent pas piller les biens de paisibles populations et tirer sur eux.
    On ne négocie pas avec des terroristes tout le monde le sait.
    Le pouvoir en acceptant cela est à l’origine de la crise sociale qui tend verre une guerre civile.
    Et pour avoir le soutient total des populations et restaurer l’autorité de l’état, Blaise doit s’adresser solennellement à la nation et dire qu’il ne se représentera plus en 2015.
    Pas besoin de changer de gouvernement ou d’anticiper des élections.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 17:23, par phantom
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Bandes de voyous et de nullards coalisés, vous avez en face de vous des garçons, pillez !et on verra ce qui va arriver.Des têtes brulées qui se croient tout permis.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 17:24
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    IL VAUT MIEUX UNE FIN EFFROYABLE QU’UN EFFROI SANS FIN

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 17:25, par Beurk
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Bien fait,il faut mater.Qu’on tue tous ces voyous délinquants en arme mais le grand combat pour un Burkina juste ne fait que commencer car après,il faudra faire le ménage dans l’administration avec tous ces corrompus.On désire un Burkina assez propre sans impunité,sans corruption,arrêtez les privilèges,les passe droit,les nominations de complaisance.Monsieur le PF,le seuil de tolérance est franchi avec votre régime et avant de partir par la grande porte en toute dignité,soyez courageux et sévissez.On n’a marre de tous ces députés,de tous ces maires qui ne servent à rien sauf à sucer le sang des Burkinabè sans oublier le Conseil Economique et Social qui sert à caser des amis au frais des contribuables.Attention monsieur le prési,on ne veut pas votre projet de création de sénat pour nous ruiner encore.La liste est longue mais je me répète,quand vous allez régler cette histoire de ces drogués militaires,je vous en conjure monsieur le prési,sévissez,sévissez,sévissez au niveau de l’administration,au niveau de votre entourage,si vous souhaitez rentrer dans l’histoire en conquérant le coeur des Burkinabè lorsque vous ne seriez plus aux affaires à la fin de ce dernier mandat car j’aimerai que vous vous arrêtez là après ce mandat et pas tripatouillage de l’article 37 de notre constitution.A vous de choisir monsieur le président.A bon entendeur,courage

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 17:27
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Regrettable,ce qui arrive.La question est de savoir si c’est cela la solution ! A suivre !
    Tilfad

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 17:29, par Joseph
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Que de bonnes nouvelles !! C’a a longtemps dure et le president ne fait que restaurer l’autorité de l’état.. Ces bandits déguises en militaires n’ont rien a perdre a continuer leur désordre.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 17:29
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    on sait ou ca commence mais on ne sait jamais ou ca fini

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 17:33, par La tankilité
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    La je reconnais notre ministre de la defense, nous soutenons les militaires qui ont accéptés protéger la population en risquant leurs vies : MERCI AU RSP ET A TOUS LES RENFORTS VENU DES 4 COINS DU BF ENCORE MERCI.

    Comme ce fait-il que vos freres d’armes viennent pour protéger la population et vous tirer sur eux ?
    Mater les et aménaient à rendre toutes les choses qu’ils ont volés.

    NB : Les jeunes mutins sont drogué à 100% ; donc proteceteur de la population reduisaient les dans le néant s’ils veulent s’opposer à votre bonne action

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 17:46
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Réprimer n’est pas la solution,c’est vrai que je ne cautionne pas les actes des militaires mutins mais de là à envoyer le RSP pour les mater va contribuer à en venimeux la situation,rappeler vous quand le RSP était sorti se mutiné ils ont produits presque les mêmes actes mais on n’a pas envoyé d’autres militaires pour les mater c’est une politique de deux poids deux mesures. Il faudra songé à dissoudre le RSP qui est une petite armée dans l’armée ce n’est pas normale,mais bref prions Dieu pour que tout ce passe bien.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 17:48, par angelo faché
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    la c est un bon debut il faudra fermé les camps qui n ont pas d’utilité d’ailleur on a bocou de militaire qui ne nous servent a rien ils ne fond que bouffé notre argent pour rien
    kon crée des brigades populaire pour des travaux de grande envergure " créer des champs populaire un genie civile populaire" par exple
    camarade la lutte continue la patrie oula mort

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 17:48, par Beurk
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Aux militaires qui sont vraiment intègres,rejoignez le CSP pour extirper ces drogués en arme qui sont des ennemis du peuple.Dans les autres casernes,comme vous savez à peu les meneurs,il faut aussi les tuer.Ce sont des mercenaires.Il n’y a pas de pitié pour les barbares coupeurs de route.De toute façon,ils ne doivent plus faire de l’armée,c’est clair,net et précis.Après il faudra qu’on mette tout ces problèmes sur table car comment se fait-il qu’on recrute des malfrats dans l’armée et cela voudra signifier que dans l’administration,il y a des malfrats sauf qu’ils n’ont pas des armes mais ils sont aussi pernicieux puisqu’ils passent le temps à sucer le sang des Burkinabè.Il faut aussi anéantir tous ces corrompus pour un Faso plus juste

    Répondre à ce message

    • Le 3 juin 2011 à 18:47, par bil
      En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

      j ai trés peur pour la suite

      Répondre à ce message

    • Le 3 juin 2011 à 18:50, par Lareine
      En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

      Bien dit mon frère Beurk.Il faut les mater fort meme.Ils n’ont pas pitié de nous,pourquoi aurons nous pitié d’eux,nous le peuple ?
      Ils sont nos freres,nos parents,notre sang certes,mais sil faut les tuer pour avoir la paix faisons le.Comme les medecins le font,quand dans un corps ,il ya une gangrène et il faut emputer la partie pour sauver ce corps,ils n’hesitent jamais.Nous le peuple,on dit qu’ils sont des cancers et autres gangrènes pour nous,il faut les emputer.Tuons les tous ces bandits et hors la loi.
      Mais pour cette solution,nous en perdrons tous,alors je preconise un TPP(Tribunal Populaire du Peuple).Nous les jugerons et les traduirons aux travaux necessaires(il ya les rails a terminé,ils peuvent aussi planter des arbres pour lutter contre la desertification,construire des hopitaux,ecoles etc...)il ya tellement de travaux sur la liste qu’il suffit de les identifier et emprisonner pour qu’ils construisent notre Burkina que de les tuer.
      La Patrie ou la mort nous vaincrons !

      Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 17:58, par BAM
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    JE PENSE QUE L’ARMEE A PRIS SES RESPONSABILITES.MAIS DE GRACE VOUS LES JOURNALISTES FAITES ATTENTION AVEC VOS ECRITS. CE NE PAS LE RSP ET LE RPC SEUL QUI EST SUR LE TERRAIN ACTUELLEMENT. CEST TTE LARMEE BURKINABE.CE QUE VS NE COMPRENEZ PAS EN LA MATIERE IL YA DES COMBATTANTS INVISIBLES QUE VS IGNOREZ TT SIMPLEMENT PARCEQU ILS NE ST AUX ALENTOURS DU CAMP.ET SANS OUBLIER QUE YA DES COMBATTANTS QUI DONNENT LES RENSEIGNEMENTS QUI PERMETTENT LES AUTRES DE PROGRESSER. ET QUAND VS FAITES DES DECLARATIONS DE CE GENRES VS FRUSTREZ DES GENS.EVITONS CELA CAR VS NE POUIRREZ JAMAIS CONNAITRE TT CE QUI SE PASSE DANS L.ARMEE.BRAVO A L.ARMEE BURKINABE MAIS BRAVO D.ABORD AU PF CAR IL A FALLUT UN COURRAGE PUREMENT MILITAIRE POUR ABOUTIR A CELA. MERCI DAVOIR LIBERER LE PEUPLE BURKINABE.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 17:59, par La tankilité
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    La je reconnais notre ministre de la defense, nous soutenons les militaires qui ont accéptés protéger la population en risquant leurs vies : MERCI AU RSP ET A TOUS LES RENFORTS VENU DES 4 COINS DU BF ENCORE MERCI.

    Comme ce fait-il que vos freres d’armes viennent pour protéger la population et vous tirer sur eux ?
    Mater les et aménaient à rendre toutes les choses qu’ils ont volés.

    NB : Les jeunes mutins sont drogué à 100% ; donc proteceteur de la population reduisaient les dans le néant s’ils veulent s’opposer à votre bonne action

    NB : De grace laisser apparaitre ce message

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 17:59, par moise
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Maintenant, faites parler les mutins pour savoir qui les manipules SVP.
    C’est IMPOSSIBLE que , comme cela , du jour au lendemain, il y ai tant de soldats qui tirent beaucoup en l’air mais de partout . c’est une déstabilisation organisée par qui ?
    Ayant vécu dans plusieurs pays d’Afrique, (je reviens de cote d’Ivoire) je peux vous dire que tous , nous envient notre Président ! d’ailleurs, la population n’a jamais suivi , car nous voulons tous vivre en paix . Que D. protege le Burkina !

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 18:04
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    je me demande si ces nes pa trop tard !!!parce k si il riposte sa sera l KO !!fodrai arrêter avec cett idé d favorisé les militaire o détriment des civils !!!

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 18:04, par kabore
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    moi aujour d’huit ja suis fiére d’étre burkinabé
    tous les miltins doits passé au tribinal militair est condané merci monsieur le president

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 18:06
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Pourquoi choisir Bobo pour réprimer ? c’est une discrimination ? C’est la bonne méthode ? Que veulent les soldats ?. Même ceux qui veulent instaurer l’ordre,ils ont pillé et vandalisé les mois passés. Pourquoi envoyer des pilleurs et des vandales pour aller arrêter leurs semblables ? Qui est complice, qui est responsable, qui est punissable ? Je demande aux autorités de nous dire ce qu’il y a. On est fatiqué

    Répondre à ce message

    • Le 3 juin 2011 à 20:18, par Beurk
      En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

      Ne t’inquiète pas,c’est pas de la discrimination mais ça devenait insoutenable de supporter encore trop longtemps un tel désordre car ce que ces fachistes pseudo militairres drogués ont fait à Bobo ces derniers jours était l’acte de trop.Pour te rassurer,les autres voyous malades délinquants qui se trouvent dans les autres casernes à travers le pays seront anéantis.Alors s’ils veulent sauver leur peau,qu’ils commencent à se débarrasser des tenues militaires,des armes qui’ils honissent,qu’ils s’habillent en civil et qu’ils disparaissent dans la nature pour toujours.On les connait et c’est bien fini pour eux.Que ça soit clair

      Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 18:06, par coul
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Il est grand temps de mettre fin à cette prise en otage des populations par les militaires.
    3 jours de tir,de pilliage,de cambriolage,de terreur,point de sommeil pour les habitants de Sya,trop c’est trop.
    Ces militaires se comportent exactement comme des bandits de grand chemin.On a jamais vu ça,même les militaires guinéens ne sont pas arrivés à là dans leur folie.
    Le Président Compaoré que je félicite pour sa méthode diplomatique adoptée dès le debut pour resoudre cette pagaille,doit réellement et fermement s’engager pour sécuriser les populations civiles et leurs biens.Si la manière forte est la solution pour briser ce cycle infernal de la violence,je pense très sincèrement qu’il recevra le soutien de la population pour aller jusqu’au bout car vraiment on en a marre d’eux

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 18:13, par Naaba Guinga
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Hééii Burkinabè !que voulons nous ? ne crions pas déjà que nous sommes libérés de la frayeur.
    Les acteurs de cette situation de peur c’est les militaires eux mêmes ;qu’ils soient des autres régiments ou de celui de la sécurité présidentielle ,ils ont pillé ,violé ,saccagé ,butalisé.
    Ceux de bobo pour ne pas se désolidariser de leurs camarades sont passé à l’acte.
    Je veux savoir est ce que ceux du RSP sont dignes de porter la correction à leurs frères d’arme de Bobo ? en leur sein ,ont ils réprimés tous ceux là qui ont fait partie des mutins ?
    Nous voulons tous la vraie paix au Faso,c’est pourquoi il faudait que la justice soit le levain de cette paix là ,pas dans la répression violente ;jusqu’où cette tournure des évenements va t’elle nous conduire ?
    Prions le Seigneur sinon ,la débandade n’est pas loin.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 18:19
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Tout cela est bien mais que sera la suite ? A y voir de près le régime est comptable de ce qui arrive au pays ; il a laissé trop faire et à tous les niveaux. C’est avec ce pouvoir que la corruption, le népotisme, le clanisme, la gabégie sont érrigés en méthode de gouvernance et puis après ce n’est pas avec ce régime que le "si tu fais on te fais et y a rien" est devenu la phrase préferée de certains militaires ? Il faut une purge c’est vrai, mais il faut continuer jusqu’au sommet de l’etat. Tout est pourri dans ce pays.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 18:21
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    BRAVO RSP BRAVO CEMGA BRAVO GOUVERNEMENT BRAVO PF PAIX PAIX PAIX.... NOUS PREFERONS L’INJUSTICE AU DESORDRE CAR L’INJUSTICE SE REPARE LE DESORDRE NON.... TOUTE MA COMPASSION AUX BOBOLAIS

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 18:22, par lecharme
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Maintenant je reconnais le capitaine BLAISE COMPAORE.Vous savez ces mutins là sont tres jeunes ils n’ont pas connu Blaise quand il portait tréhi.Maitenant ils verrons de quoi il est capable.Il semble que certains militaires ont commencé a fuir bobo. Courage les gars, le peuple vous en sera réconnaissant.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 18:23, par burkinabé pile
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    il était où cette force au lieu de laisser ces violeurs et pilleurs nous pourir l’existence.
    vive la force. encore une fois que je suis d’accord avec le blaiso

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 18:23, par patriote
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    les burkinabé reconnaissent maintenant leur homme fort celui que l’obs appelle bien à propos l’enfant terrible de ziniaré. les hommes intelligents qui ont connu blaise savent qu’il y a certainement l’age qui confine à la sagesse. mais ils savent aussi que le fait de se faire ministre de la défense, et surtout de garder longtemps le silence ne jouait pas à la faveur des mutins. merci président, vive le burkina faso un, indivisiible et fort. général de brigade gilbert diendéré, les burkinabé se demandaient pourquoi "golf" observe un profil bas. ils comprennent maintenant que l’unité d’élite dont tu as la charge le régiment de sécurité présidentielle se donnait le temps pour éviter un bain de sang entre fils d’un même pays. mais face à des ignares, violeurs, voleurs idiots, la réplique fait chaud au coeur que Dieu t’assiste avec des hommes pour en finir avec ces pillars. après avoir fini avec bobo, de grâce, lancez un communiqué sur toutes les ondes, dans tous les journaux de la place et donnez deux semaines aux autres voleurs dans les garnisons de ouaga, gaoua, kaya, tenko, fada, dori et dédougou pour remettre tous les ordinateurs, les moto, les cellualires volés. sinon n’gow. et puis à partir de leur mouvement en banque, prenez les voleurs, déshabillez les et mettez les hors des casernes. un conseil plus de RECRUTEMENT de lacrous cinq ans durant. d’ici nous voyons la belle jonction faite entre la gendarmerie ’haut le coeur pour cette force humaine’, les éléments d’élite du régiment de sécurité présidentielle surement dévancés par les fameux commandos de recherches et d’action en profondeurs et appuyés par les paras commandos de dédougou alors que de la sortie sud (banfora) les troupes du régiment d’infanterie commando avaient pris position pour empêcher toute fuite des bandes de laches, traites et apatrides. le tout donne une armée opérationnelle avec des officiers généraux de génies tel le chef d’état major général des armées honoré traoré, le colonel major de gendarmerie Mamadou traoré (madou bandit rentré fraichement de l’école de guerre de paris avec un bagage adapté à des situations pareilles) pour coordonner une attaque terrestre sans grand dommage. ce soir on dort en paix, tranquille, maintenant en avant pour la mise en oeuvre du programme présidentiel. que Dieu sauve le Burkina et tous les Burkinabé.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 18:30, par lino
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    MON PLUS GRAND SOUHAIT EST KON EXECUTE PUREMENT ET SIMPLEMENT CES DROGUES.J’AI VU DE MES PROPRES YEUX UN DE CES BANDITS QUI A LAISSE TOMBE SON ARME ET N(’ARRIVAIT PAS ASE COURBE POUR LA RAMASSE TELLEMENT IL ETAIT DROGUE.MERCI POUR CETTE INTERVENTION

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 18:30, par Tche
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Bravo au president ,
    On en avait vraiment raz le bol.On doit donner le temps aux nouvelles decisions de prendre effet , pourquoi a chaque fois s’en prendre a la population ?
    On va voir qui est garcon maintenant , bande de voleurs !
    Ou etiez vous depuis quand vos camarades revendiquaient.
    Sachez que nous ne voulons plus de mutineries et on va vous combattre .

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 18:31
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Ce n’est pas la bonne solution, le RSP a les mains salées car il a fait plus pire à Ouaga mais le gouvernement n’a rien dit de mal au contraire, il a répondu favorable à leurs revendications. Je craints que cette manière de résoudre le problème ne prends pas une autre tournure. Il suffit que d’autres éléments décident aussi d’appuyer les Bobolais. Tous les responsables de l’arme sont actuellement occupés des postes politiques (Directeurs, Gouverneurs, Ambassadeurs, Chefs de projet et même des entrepreneurs etc.) et les camps sont laissés dans la main des irresponsables. Il faudra que tous les militaires retournent au commandement et que les nominations au sein de l’arme soit responsables.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 18:36, par sana
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Allez-y !!!!!
    Retirez-leur leurs armes... ...donc leur impunité !!!

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 18:37, par Vision lointaine
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Moi je pense que lefaso.net doit faire attention aux images qui sont utilisées pour decrire certains articles. Les images presente le pays comme etant en situation de guerre surtout pour ceux qui observe la situation de l’exterieur et cela peut constituer peut decredibiliser le pays du point de vue des invesrtisseurs. Il n y a pas actuellement de bataille dans une foret a ce que je sache alors que c’est que l’image presente.

    Pour la suite, je dirai qu’il faut transformer une grande partie des militaires en travailleurs sociaux persevant toujours leur salaires (pour eviter de verser plusieurs familles dans la pauvrete) mais exercant des travaux d’interet communs. L’etat ne devrai plus avoir besoin de recruter des chauffeurs, des gardiens, des platons etc.
    La construction de toillette publiques pour les questions d’assainissement, les marches de constriuctions d’ecole primaires qui font objet de grande corruption dans le pays peuvent etre effectue par les geni militaires utilisant les soldats qui se tournent les pouces dans les casernes comme manoeuvre. Il faut arreter les recrutements dans l’armee et reorienter le gain de revenu vers l’augmentation des salaires des enseignants, la prise en charge des besoins vitaux des etudiants dans les campus et la construction de nouveau amphis car dans 10 ans, la demande d’infrastructures univiversitaires va exploser, Je demande juste d’utiliser positivement la situation actuelle pour anticiper sur ce que j’ai enumerer

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 18:40, par joweder
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    La solution qui devait être prise a été prise !!!! Comment résonner avec des mutineries qui sécouent le pays depuis 2 mois...
    Ces militaires se sont nos frères, nos papas, ils ne sont hors de l’état... que chacun prennent la mésures des choses...
    IL faut réinstaurer l’autorité de l’état meme si c’est par la force !!!!
    C est aussi l’état de droit, de réprimender pour protéger la population !!!
    Aprsè les négociations il fallait prendre une décision et soutien le Blaiso dans cette démarche !!!!
    Nous sommes fétigués de ces délinquants

    Que le calme revienne au BF....

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 18:41
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    MERCI LE BLAISO.ON ATTENDAIENT CA DEPUIS.
    MAINTENANT LA RECREATION EST TERMINEEEEEEE !!!!!!!!!
    JAPPEL TOUS LE MONDE A MARCHER SUR BOBO (FUSIL A L’EPAUL) POUR LIBERER LA CAPITAL ECONOMIQUE DE CES BRIGUANTS.
    YA NA MARRE.
    COURAGE AU BIG RSP C DIEU QUI MENNE LEURS COMBATS

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 18:41, par ouedras
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Il était temps que des mesures fortes soient prises, pour que c’est délinquants soient mater et que cela serve de leçon aux autres. Cette situation n’a fait que ternir l’image de notre pays,et cela se ressent immédiatement sur l’économie nationale, chose que c’est bandits de grandes voies, voleurs, ignorent. 60 000militaires c’est quoi même par rapport à toute la population ? Des lâches qui se cachent derrière des armes volées d’ailleurs pour nous faire voir leurs tronches. On en a assez de ces troubles fêtes, qu’on les mette sur la voie publique pour qu’on les lynche afin qu’ils apprennent les bonnes manières. Puisse Le Seigneur bénir notre chère patrie.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 18:44
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Un précédent grave est arrivé. Rappelez-vous que le RSP s’est mutiné et a comis les même pillages à Ouaga.Je ne cautionne pas la mutinerie mais je constate qu’il y a desormais deux armées au Burkina Faso. L’armée de ceux qui ont le droit de faire une mutinerie et ce qui ne l’on pas. J’attends de voir les jours avenirs.

    Répondre à ce message

    • Le 6 juin 2011 à 02:53
      En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

      J’invite mon prédecesseur à bien voir les choses avec lucidité.Lorsqu’il ya eu la mutinerie du RSP, quelques militaires des autres casernes de la ville ont profité pour aggraver la situation. Et puis quand on a instauré le couvre-feu le calme est revenu. Mais ces voyous, malgré le couvre-feu sont sortis pour ruiner davantage le pays.
      Il faudrait que les gens fassent la part des choses. Qui sont les mutins en réalité. Combien de militaires sont ’ils impliqués dans ces mutineries. Certainement que ce n’est pas toute l’armée. C’est un petit groupe qui désire simplement,parce qu’ils ont des armes,s’enrichir... Si certains pensent que les chefs militaires sont corrompus,et ces voyous, en pillant les gens,font t’ils mieux. Chez eux c’est pire...
      Que ce soit clair, il n’y aura pas de suite grave car il ya toujours des militaires qui sont intègres dans ce pays et qui ne se mêlent pas à ces braquages.
      Oui aux révendications, mais que tout se passe selon les normes ;c’est à dire dans la dicipline, qui est le premier caractère de l’armée.
      Si des militaires pillent et s’attaquent à la population, ils ne sont que des rebelles.
      Alors, boutons les hors du BF.

      Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 18:48
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    C’était plus que nécessaire.
    Et l’on se demandait pourquoi rien n’était fait dans ce sens.
    Il faut maintenant travailler à maintenir cet ordre et surtout à restructurer notre armée

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 18:48
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Attention à la division dans l’armée qui peut nous coûter très cher. Le RSP qui a aussi participé à la mutinerie est-elle si propre pour aller mater d’autres militaires ? Faisons beaucoup attention.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 18:52, par Freeman
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Bonjour à toutes et à tous.

    De toutes les interventions des internautes je pense que celle de mon frere Siaka est la plus pertinente. Le PF a fait une erreur en recevant les premiers mutins pour leur dire... je ne sais quoi. Après il ne faut pas s’étonner que les autres garnisons entrent dans la danse. On n’a pas besoin d’être militaire pour comprendre celà. Ce que les uns et les autres oubli aujourd’hui, c’est que les éléments de la Garde Présidentielle qui sont venus mâter sont eux-mêmes d’anciens mutins.

    A défaut d’avoir une solution d’ensemble pour toutes les forces de sécurité, je pense comme beaucoup l’on déjà dit, qu’il faut dissoudre cette armée qui dans sa forme et son fonctionnement actuelle ne sert absolument à rien sinon à maintenir un pouvoir militaire pseudo-démocratique. Ce dont le Burkina a besoin actuellement, c’est d’une armée républicaine fortement spécialisée et avec des effectifs réduits. Je demande vivement au Président de réparer cette situation (qu’il a contribué fortement à créer) avant la fin de son dernier mandat... c’est-à-dire avant 2015.

    QUE DIEU BENISSE LE BURKINA !

    Répondre à ce message

    • Le 3 juin 2011 à 19:59, par kader
      En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

      M Freeman, j’ai remarqué la pertinence de votre réaction sur le premier paragraphe mais il faut dire que l’idée de dissoudre l’armée est absurde car il ne faut pas oublier que ce sont des hommes bien entraînés physiquement et surtout qui savent tirer et donc s’ils n’ont plus de revuenu, ils feront de redoutables bandits ce qui est à éviter absolument.
      la solution c’est des sanctions pénales et disciplinaires et par la suite, prévoir une vaste campagne de formation en droit et valeurs civiques républiquaines.
      merci !

      Répondre à ce message

    • Le 3 juin 2011 à 20:06
      En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

      Blaise est trop entre dans la peau de la veste et de la cravate a soi. Sinon, moi, LOP officier de reserve, Troisieme Promotion Choc de Badala, je sais qu’ on ne negocie pas avec des mutins. Que tu aies tord ou raison. Ca, c’est le premier reflexe d’ un bon militaire , meme d’ un mauvais militaire, je dirais. L’ armee, ce n’est pas la vie civile ou les syndicats et le gouvernement se crepent le chignon pour ensuite signer la paix des braves. C’est pourquoi, nn’est pas militaire qui veut, mais qui peut supporter ce que le sang chaud des civils ne peut pas supporter. Donc, pour moi, Blaise a tres mal gere cette crise qui a finalement mis tout le pays a genoux, a commenceer par nos pauvres commercants. I fo. Si tu es commercant et qu’ on te vole ne serait- qu’ une seule P50 dans ton magasin, combien de P. 50 tu vas vendre pour entrer dans tes sous ? Les gens ne savent pas que le commerce est tres difficile. Allah Ka boh. C’est les voleurs qui vont toujours vous voler. Donc vous etes mieux qu’ eux. Mais merci Blaise de rappeler a l’ ordre les militaires qui aveient fini par se mutiner non contre leurs chefs, mais contre les innocentes populations. Ce ne siont pas les civils qui sont responsables de vos perdiems. Ne vous trompez pas de luttes. Ceux qui disent pourquoi Blaise agit maintenant, je leur dis qu’ il y a un temps pour tout. A certain temps, il faut dire point Barre. Nous voulons que Blaise restaure l’ autorite de l’etat qu’ il a contribuie par sa mauvaise gouvernance a instyaller. Avant son exit pour 2015 car il a fini toutes ses bonnes intentions pour le developpement de ce pays. 24 ans au pouvoir, ca use et ca fait perdre les reflexes qui sauvent toute la nation.

      LOP

      Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 18:55, par ben
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    c est très dangereux. c’est diviser notre armée de cette façon de d’agir. et on ne sait pas comment cela va se terminer.
    il fallait faire un cocktail de milites disciplinés de tous les corps de l’armée y compris les RSP, les CRS pour mater les mutins. la RSP contre l’autre partie de l’armée ; ah ! prions dieux pour la suite.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 18:56, par AZA
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    QUESTION CLE : NOTRE ARMEE NATIONALE GARANTIE T ELLE NOTRE SECURITE ?
    NON ? OUI ?
    LA REPONSE A CETTE QUESTION DEPEND L’EXISTENCE DU BURKINA.
    Que ce soit Blaise ou qui d’autre il faut trouver une solution rapide à cette chienlit !
    LA QUESTION DE L’ARMEE EST TRES SERIEUSE POUR QU’ON LA LAISSE AUX SEULS MILITAIRES !
    Il faut des assises nationales ou tout le peuple doit donner son avis sur l’orientation de notre Armée. C’est parce qu’on a laisser les "gradés" et autres "experts-stratèges" faire du coupé-collé sur le modèle francais que nous sommes arrivez à cette m..., Assez des théories de souveraineté, d’Armée republicaine, d’Elites et d’autres salades...
    Arretons de payer un ramassis de voyous commis à notre sécurité qui se transforment en violeurs-voleurs-raquetteurs. Osons donner nous même le profil de l’Armée qu’on voudrait, ceux qui ne peuvent pas y servir iront voir ailleurs !
    Une Armée Productive(pas de joueurs de PMUB), Instruites (pas de ceux qui ont tout raté dans la vie), Professionelle(pas un nombre pléthorique) et Moderne (équipée en moyens technologiques) : Avec ça on ne payera plus nos impots avec pincement au coeur....
    Il ne faut pas se voiler la face, tant que nous ne nous mèlerons pas du débat sur l’Armée on ne s’en sortira pas.
    Après tout, c’est Notre Armée ou l’Armée des militaires ?
    Interessons nous avec la même ferveur à la question de notre Constitution qu’à celle de Notre Armée !
    TOUT LE MONDE EST EXPERT quand il s’agit de sauver le Peuple !!!

    Répondre à ce message

    • Le 3 juin 2011 à 20:29, par MAMA DEPUIS USA
      En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

      ENFIN LE PF, LE MINISTRE DE LA DEFENSE ET L’ETAT MAJOR SONT SORTIS DE LEUR SOMMEIL. SI VOUS N’AVIEZ PAS PRIS CETTE DECISION DE METTRE LA MAIN SUR CES VIRUS DE MILITAIRES QUI CAUSENT TROP DE DEGATS ET FONT HONTE AU PAYS ; ILS NOUS DESHONORENT ET SALISSENT LE NOM DE TOUS LES MILITAIRES. CHER BLAISE, TU AS BIEN FAIT D’AVOIR PRIS CETTE DECISION SINON LA POPULATION QUI A VOTE POUR TOI CROYAIT QUE TU ES LACHE, INGRAT ET PEUREUX ! ON VIT ET MOURRA POUR TOI ! MERCIE BCP ET BON COURAGE ET QUE DIEU VOUS ASSISTENT VOUS TOUS QUI ONT EU LE COURAGE D’ALLER MATTER CES CAFARDS ; ON EST FIER DE VOUS ; NOUS QUI SOMMES A L’ETRANGER ON NE DORMAIT PLUS ET ON EN CROYAIT PAS A CE QUI SE PASSAIT AU FASO. MON CONSEIL A VOUS CHER PRESIDENT ET TOUS CES BONS MILITAIRES, GENDARMES, POLICIERS MAKE SURE QUAND VOUS METTREZ LA MAIN SUR CES VOYOUS LA, ENVOYES LES EN IRAQ ET AFGANISTAN CAR LA-BAS ILS ONT BESOIN DE VOLONTAIRES SUICIDE BOMBE (KAMIKAS) ; NE PERDEZ DONC PAS VOS BALLES. ENVOYEZ LES EN IRAQ ET AFGANISTAN PLEASE OU MEME EN LYBIE CAR LE PRESIDENT LYBIEN A BESOIN DE VRAIS GARCONS ; CES VOYOUS S’ENNUIENT DONC ILS FAUT LES OCCUPER ; ILS VEULENT PLUS DE SALAIRES QUE LE BURKINA N’A EN PAS ; DONC QU’ILS AIENT EN LYBIE OU ILS AURONT BCP D’ARGENTS ; A MME BLAISO PLEASE PREPARE DU BON BABINDA POUR NOTRE CHER PRINCE BLAISO QUI EN PLUS BESOIN EN CE MOMENT POUR ENCORE MIEUX REFLECHIR ET PRENDRE DES MESURES PLUS STRICTES SUR CES ECERVELES, FEANTS, EGOISTES, JALOUX...ETC. CHER BLAISO PLEASE JE TE CONSEILLERAI DE NE MEME PAS TE PRESENTER A L’ELECTION DE 2015 CAR TROP DE SOUCIS COMME CA ; TU MERITES UN REPOS TRANQUILLE QUAND TU OCCUPERAS PLUS LE FAUTEUIL DE KOSSYAM. 

      Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 19:02, par Xav
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Il était plus que temps d’agir ! Merci à la société civile d’avoir montré l’exemple. Il faut que le pouvoir et ses bras armés comprennent qu’ils sont au service du peuple, et non le contraire.
    Espérons que le RSP saura rester citoyen et discipliné, n’en profitera pas pour exiger toujours plus.
    Mais, même si les mutineries cessent, cela ne signifiera pas que tout est réglé. La crise sociale, identitaire, est profonde.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 19:05, par Amrita
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Félications à Blaise COMPAORE. il était temps qu’on retablisse l’état de droit au Burkina Faso. la population en avait marre de ce désordre. c’est vraiment dommage qu’il y ait eu mort d’hommes.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 19:08
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Des mutins pour mater des mutins ! Faut-il en rire ou pleurer ? Le Faso est dans la tourmente pour mauvaise gouvernance ; Que Dieu vienne à notre secours.

    Répondre à ce message

    • Le 3 juin 2011 à 20:10
      En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

      Oui. Ca fait rire mais c’est le fer qu’ on utilise pour copuper le fer. Ils se connaissent. Donc ils vont bien se neutraliser. Bandes de militaires pourris. ERt dire que j’admirais tellement la tenue que j’ ai failli entrer au PMK. Heuresement que j’ai ete elimine a la visite physique. Ca m’ avait fait mal mais maintenant je suis fier de n’etre pas associe a une bande de pillards.

      LOP

      Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 19:10, par yaya sawadogo
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Trop tôt pour qualifier cette action de "bonne nouvelle". Attendons voir la suite !

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 19:10, par ERIC
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    BRAVO LE BLAISO TU MÉRITES TA PLACE DE GRAND MÉDIATEUR DE FORCE OU DE GRE

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 19:10, par MUMDO
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Par contre moi je n’apprécie pas cela non pas parce que je suis du côté des mutins comme on les appelles mais plutôt dans la crainte d’une division de notre armée ; mais si avant leur départ pour Bobo les autres garnison à l’intérieur du pays était pour donc bon vent mais dans le cas contraire vous savez les militaires sont unis et partagent le même avis donc attendez dans les jours avenir une rébellion au BF chose qui ne nous arrange. car la RSP seule ne peut pas combattre avec les autres militaires a l’intérieur du pays ; mais espérons que l’on arrive pas à cette situation.
    Bon DIEU au secours pour le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 19:16
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    ça sent mauvais et très mauvais. Je ne sais pas pourquoi les autres internautes jubilent mais comme diraient les ivoiriens c’est gâté !!. Même si on devrait mater il ne fallait pas commencer par Bobo. Des gens qui se sont gardés jusque là de sortir, beaucoup d’autres garnisons sont sortis avant eux, et même le RSP. Je crois que nous sommes entrain de commettre une grave erreur. De deux maux il faut choisir le moindre. Et si les autres garnisons par solidarité de ceux de Bobo viennent à leur secours. Vous pensez que le RSP pourra les contenir ? j’espère que les jours à venir me donneront tord. Des militaires qui terrorisent des civils à mon avis c’est mieux que deux armées qui s’affrontent. Continuons à discuter avec eux. Ne jamais se lasser de recourir au dialogue.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 19:17, par Le democrate
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    MIlle fois bravo au RSP. on ne peut pas laisser quelques mutins qui ne valent meme pas 1000 dans tout le pays mettre notre chèr faso et ces 15 millions d’habitants dans la merde.l’etat a meme tardé avant de reagir militairement. trop c’est trop. ces voyous ont gaté le nom de notre pays. cette intervention à Bobo doit servir de leçon a ceux qui veulent metrre le pays dans la merde pour des questions d’indemintés. encore merci a ces vaillants soldats commando. pas de pitié pour ces mutins. enfin je reconnais le soldat Burkinabé. encore merci et restez pret pour pouvoir mater d’eventuels rebelles

    . Merci Presi !

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 19:18
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Heureux ceux qui procurent la paix, car ils seront appelés fils de Dieu ! Très chèrs compatriotes. Soyons vigilants et ayons un grands esprit de discernement. L’heure n’est pas à la félicitation de qui que ce soit ni à la culpabilisation d’un camp. Ne laissons pas non plus la haine ni la colère troublés notre vigilance. il faut que nous le sachions et le croyons ; au dela de l’action humaine existe l’action surnaturelle des forces du mal tant assoiffés de sang. Très chèrs frères ne nous trompons pas de cible ni de combat. La prière, voila la clé qu’il faut pour arreter le cauchemard que nous vivions et ouvrir la porte de la paix.
    “Car la sagesse viendra dans ton coeur, Et la connaissance fera les délices de ton âme ;
    La réflexion veillera sur toi, L’intelligence te gardera” peuple du Faso. Dieu bénisse le Burkina Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 19:21, par VoyezPlusLoin
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Ces mêmes sauveurs que vous loués tant sont les mêmes qui ont saccagés les biens des gens à Ouaga.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 19:22
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    La situation est sous contrôle ? Du courage

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 19:24
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Matez est-ce la solution ?
    Wait and See
    Nous risquons de mettre le feu à la poudre et rentrer dans une escalade incontrôlable.
    Il n’y a rien de pire qu’une guerre opposant deux parties d’une même armée.
    Une question qui me vient à l’idée est ce que c’est les mêmes militaires du RSP qui ont semé le trouble à Ouaga qui sont allés à Bobo ? (Ne fait pas ce que je fais mais fait ce que je te dis de faire,
    Bonne leçon d’intégrité, la loi de deux poids deux mesures) . Je suis très inquiet pour l’avenir du Burkina


    Aux personnes qui ne comprennent rien ! Arrêtez de grâce les propos du genre Blaise Bravo. Veuillez avoir l’honnêteté de reconnaitre que si nous sommes dans cette situation c’est bien à cause de Blaise Compaoré et son régime corrompu.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 19:25
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Faisons beaucoup attention et évitons que du sang ne coule à Bobo. Si jamais il y a des morts au cours d’affrontement entre RSP et mutins c’est mal parti pour le Burkina.
    Attention

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 19:26, par kader
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    ouf, il ya un sherif au Faso.
    je crois que de la part de l’état major c’était une solution ultime et j’espère que les mutins vont réintégrer les casernes sans trop de tirs dans la ville de Sya. il faut penser par la suite à des règlements de ce qui leur est du mais aussi prévoir des sanctions car il ne faut pas qu’il reste des bandits dans nos troupes.enfin, il faut urgemment une formation en droit et en valeurs civiques pour tout ce monde pour qu’ils comprennnent réellement la base de la discipline dans l’armée.
    merci

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 19:28, par KIENTEGA
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Merci au president pour cette reaction. Je voudrais au moins une video montrant un de ces salots entrain de defequer par peur.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 19:38, par DAKA
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Le Salut du Peuple Burkinabé ne peut se trouver dans l’envoi de la fameuse Garde Presidentielle qui est du reste une grande inconue du peuple. Nombre d’éléments ? traitement ? avantages et autre ? Cette même garde a terrorisé le peuple au lendemain de la soit disante rectification ( les années 90). Ce qu’il faut c’est une justice equitable pour tous, une lutte severe contre la corruption et une meilleure repartition des richesses nationales... Rien de plus rien de moins...

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 19:44
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Ah bon ! donc il y eu mort d’hommes dans cette affaire ?

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 19:54, par titipimpom
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Je suis franco-burkinabé,et j’ai servi la France durant 15 ans en tant que sous officier. Je suis fier de mon pays d’adoption le burkina faso où la devise suivante "le pays des hommes intégres" à trouver toute sa place dans mon coeur comme les frères et mes soeurs burkinabé.Aujourd’hui je suis inquiet du mal qui frappe ces hommes intégres. Comment peut on servir son pays en qualité de militaires, gendarmes et policiers au service du peuple et se comportait en violeur et en pillards pour ne servir qu’un intêret strictement personnel.
    En épousant une de vos soeurs, j’ai épousé un pays dont j’aurai plaisir à apporter ma pierre pour sa quietude.
    Peuple burkinabé, qui est réellement responsable de cette situation : est ce les hommes du rang ou bien les hommes qui les commandent, les guident et leur donnent les valeurs de leur engagement pour assurer la protection de la population. Une nation n’est rien sans les hommes et les femmes qui la composent alors posez vous cette question messieurs les militaires mutins : votre statut vous permet de manger correctement chaque jour, d’avoir un logis pour dormir et d’avoir la reconnaissance pour votre engagement auprès des populations aujourd’hui vous avez brisé les valeurs de votre armée, vous avez divisé gravement les hommes et les femmes de ce pays qui ne vous reconnait plus comme leur protecteur. Vous auriez dû penser à tous ceux et tous celles qui luttent chaque jour pour assurer un maigre repas à leurs enfants.
    Monsieur le Président, Commandant en chef de l’armée Burkinabé j’approuve votre décision mais n’oubliez pas que d’autres n’avez pas hésité à tirer au sein même de la présidence.
    Il est temps de poser son oreille sur la terre des hommes intégres pour entendre les palpitations de son peuple et de ses attentes.
    Je suis fier d’être burkinabé, Que Dieu bénisse le faso et ses enfants et redonne la quiètude dans le coeur des hommes intègres.

    Répondre à ce message

    • Le 3 juin 2011 à 21:44
      En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

      Merci à mon frère franco-burkinabè. Très bonne analyse. Je souscris avec vous que le PF doit coller sous oreille à la Terre du Faso pour écouter les palpitations, les craintes et surtout les attentes du Peuples et prendre les decision idoines. Les Etats généraux de l’ARMEE. La Question de la sécurité dans sa globalité. Le type de forces de l’Ordre dont le Burkina Faso a besoin.

      Bravo au Commander in chief et toute la hiérarchie pour cette décision grave. Prions pour qu’il n’y ait pas trop de sang versé. Pour éviter de diviser notre armée, il faut rétablir la vérité. C’est toute l’armée (militaires et Gendarmes) qui attaquent et non seulement la RSP. Il faut dire que le RSP seul n’ose pas tenter cette opération. La RSP fait partie de l’armée dont le CEMGA est le Général TRAORE.

      Paix pour la Burkina

      Répondre à ce message

    • Le 3 juin 2011 à 21:48, par Madi
      En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

      Merci à mon frère franco-burkinabè. Très bonne analyse. Je souscris avec vous que le PF doit coller sous oreille à la Terre du Faso pour écouter les palpitations, les craintes et surtout les attentes du Peuples et prendre les decision idoines. Les Etats généraux de l’ARMEE. La Question de la sécurité dans sa globalité. Le type de forces de l’Ordre dont le Burkina Faso a besoin.

      Bravo au Commander in chief et toute la hiérarchie pour cette décision grave. Prions pour qu’il n’y ait pas trop de sang versé. Pour éviter de diviser notre armée, il faut rétablir la vérité. C’est toute l’armée (militaires et Gendarmes) qui attaquent et non seulement la RSP. Il faut dire que le RSP seul n’ose pas tenter cette opération. La RSP fait partie de l’armée dont le CEMGA est le Général TRAORE.

      Paix pour la Burkina

      Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 19:56, par La tankilité
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Beaucoup parle du RSP arréter stop !!! vous savez combien de corps sont sur le terrain à bobo ? Dites vous pourquoi les autres corps ont accepter se meler pour defendre la population de bobo ?

    Ils savent qu’ils ont derouter entre temps et ces une maniere de nous (civiles) demandés pardons. c’est france24 qui à parler du RSP arrétons ; ce sont les hommes de tenues dignent qui ont decidés de prendre leurs armes contre ces mutins et protèger la population civile.

    d’autres se demandent pourquoi bobo ? C’est la capitale economique du BF et en plus si une rebellions s’installe a 375km de Ouaga IMAGINEZ. Pour quoi ces petits soldats voulaient-ils la Radio de bobo ? Soignons vigilant "IL FAUT MATER LA REBELLONS PENDANT QU’IL EST TEMPS QUE DE VOIR LE FASO SOMBRE" PEACE AND LOVE

    Répondre à ce message

    • Le 3 juin 2011 à 20:24, par Bouba
      En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

      Cher Ami,
      Ne vous inquiétez pas outre mesure. Il n’y a rien en face. Il faut se souvenir que les jeunes de Gaoua, avec des fleches seulement, ont pu intimider les délinquants de la garnison de Gaoua. Et il faut encore se rejouir que tous les militaires ne se reconnaissent pas de la pagaille qui s’installe. Et par ailleurs dites-vous que les civiles sont maintenant décidés en découdre avec ces délinquants. Comme je l’ai souvent dis la guerre, ce n’est pas les muscles, mais une question de stratégie. Et croyez moi, ce ne sont pas ces idiots, qui ont à peine le CEP qui sont capables de stratégie.
      A bon entendeur salut !

      Répondre à ce message

    • Le 3 juin 2011 à 20:25, par BURK
      En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

      DONC,TOUT LE MONDE EST CONTRE LES MILITAIRES.METTEZ VS UN PEU A LEUR PLACE.TRAVAILLEZ PENDANT 15ANS ET NE PAS POUVOIR ACHETER UNE COURS N’EN PARLE PAS CONSTRUIRE.
      CHACUN PENSE A SON VENTRE,POUR L’AUTRE C’EST PAS MON PROBLEME. N’ESTCE PAS ;
      VOUS AVEZ PARLEZ DE LA MEME MANIERE DES TRAVAILLEURS DE L’ONATEL, LORSQ’ILS ONT GREVE.C’EST GRACE AUX MILITAIRES QUE VS GAGNEZ VOS PAINS SANS SOUCI CAR EN TEMPS DE GUERRE ILS SONT LA PR VS DEFENDRE.

      Répondre à ce message

    • Le 3 juin 2011 à 21:02
      En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

      S8 d’accord avec vous Tankilité !

      Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 20:08
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    moi je n’approuve pas cela,il faut éssayer de resoudre le problème pacifiquement.C’est vrai que ces mutins ont posé des actes de vandalismes,piller des magasins et autres dégäts importants mais il faudrait voir les choses en face ce sont les RSP qui ont commencé ces machins et les autres ont trouvé que c’est de cette manière qu’ils seront écoutés. Si nous nous amusions avec ce problème c’est la population qui recoltera les pots cassés car ils possèdent tous des armes et prions Dieu pour qu’on en arrive pas dans une catastrophe comme le pays voisin. Je pense qu’il faut délogé cette bande de dirigeants incapable qui sont entrain de jouer avec nous. Camarades levez vous et reclamez le depart immédiat de ces gens. Cela devait succiter un soulèvement populaire

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 20:17, par LE PACIFIQUE
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    JE PENSE QUE NOUS SOMMES TOUS FATIGUE DE CETTE SITUATION QUE NOUS CIVIL NOUS VIVONS .
    LES MILITAIRES PENSENT QUE L ARME EST LE SEUL MOYENS POUR FAIRE VALOIRE ET FAIRES LA FORCE AU PEUPLE . C EST UNE ERREURE MONUMENTAL.
    LA REACTION DES CIVILS LEUR SERA FATAL MALGRE LEURS ARMES.
    JE LANCE UN APPELLE A TOUT LES CIVILS . COMME LES MILITAIRES NE NOUS CONSIDERE PLUS COMME LEURS FRERE ALORS NOUS AUSSI NOUS LES CONNAISSONS PLUS .
    COMMENSSONS PAR CES PETITS ACTES
    *EXPLUSER TOUS LES MILITAIRES QUI SONT EN LOCATION DANS VOS MAISON
    *A TOUS LES BOUTIQUIERS REFUSER DE VENDRE QUOI QUE SE SOIT AUX MILITAIRES DANS VOS QUARTIERS
    * NE DONNER PLUS DE CREDIT AUX MILITAIRES
    * LES TAXIMAN REFUSER DE PRENDRE UN MILITAIRE DANS VOS TAXI*
    *AU NIVEAU DES STATION SERVICES REFUSER DE SERVIR DE L ESSENCE AU MILITAIRES.
    COMMENSSONS PAR CES PETIT MESURE D4ABORD VOUS VEREZ QUE SA PORTERA FRUIT. NOUS SOMMES FATIGUE NOUS VOULONS JUSTE LA QUIETUGE POUR CHERCHER NOTRE PAIN QUOTIDIEN
    NOUS LANCERONS DANS QUELQUE JOUR D AUTRE MOTS D ORDRES.
    NOUS N AVONS PAS D ARMES MAIS NOUS AVONS NOS TETE POUR REFLECHIRE

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 20:19
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Merci Premier Ministre ! Quand même du regret que ça ait pris du temps.
    L’intervention des RSP est salutaire.A celui qui parle de rebellion dù au fait que ces bidassessoit militaire n’est pas envisageable dans ce cas du Burkina.Une rebellion necessite des moyens. Ceux-ci là ont quoi ? Pour quelle cause où idéale lutte-ils ? Ils sont tous égoistes et méprisants. S’ils avaient les moyens d’une quelconque rebellion ils seraient passé à l’acte depuis belle lurette. Car j’estime que les actes qu’ils ont eu le courage de poser sont idems en temps de rebellion.Qu’ils soit maté à la hauteur de leur forfaiture et qu’ainsi il sache qu’ils sont recrutés d’abord pour la securité des citoyens auxquels ils s’emprennent. A la place des militaires, je sais pas, mais j’aurai desormais honte de porter ma tenue car ils ont trops deshonnorer le "Corps Armé".
    C’est pour se redorer le blason que Les RSP reagissent. J’encourage tout les autres qui ont encore un grain de dignité et de burkindlem en eux à les rejoindre pour défendre la patrie contre ces fouvoyés !
    Vive le Peuple ! Vive le Faso que nos ancêtres nous ont legué !

    Répondre à ce message

    • Le 5 juin 2011 à 13:41, par Max
      En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

      Je suis entierement d’accord avec la position du gouvernement. donner la priorite au dialogue et utiliser la force si c’est necessaire.
      Je pense qu’on doit occuper les militaires en leur impliquant dans la securisation des axes routiers. l’oisivete est source de vices.
      Que cette repression serve de leçon aux autres et que Dieu benisse notre cher patrie. Amen
      MAX

      Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 20:29
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    c:est une tres grave erreur d’envoyer la garde presidentielle a bobo. je trouve ca tres regionaliste et tres discriminatoire. dans les autres regions militaires, ils n’ONT PAS ETE MATTER mais pourquoi Bobo. il fallait qu’IL COMMENCE A MATTER Dés les premieres heures et non attendre que les militaires de bobo rentrent dans la danse.naturellement je deplore le comportement des militaires de bobo mais egalement la decision du president blaise de vouloir les reprimer.Bobo est une ville sacree et je PEUX AFFIRMER que blaise est fini et que sa chute se fera dans les jous a venir. je suis moi meme un supporteur de blaise. mais la faute qu#il vient de commettre est irreparable. la reparation c#est sa chute dans un e semaine.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 20:33, par lorenzo
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    D’abord qu’on arrête les nouveaux recrutement au sein de l’armée et que ces postes vacants soit redistribués à la police,à la santé,à l’enseignement........
    Ensuite il faudra que le Burkina s’inspire de l’exemple Suisse qui est un État sans armée. D’ailleurs nous n’avons pas assez de moyens pour lutter contre la faim ; si nous allons vers un État neutre sans armée, nous pourront utiliser tout cet argent qu’on consacrait à l’armée pour atteindre enfin l’autosuffisance alimentaire tant attendu par tous depuis plus de 50ans.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 20:33, par LE PAT.
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    SACHEZ QU’A BOBO C’EST PAS TOUS LES MILITAIRES QUI SONT D’ACCORD AVEC CE QUI SE PASSE ACTUELLEMENT A BOBO SI LE CDMENT AVAIT DONNE L’ORDRE LES MILITAIRES DE BOBO ALLAIT EENGANGE LES HOSTILITES AVANT LE RSP SACHEZ AUSSI QUE C’EST PAS LE RSP SEULEMENT TU EST SUR LE TERRAIN C’EST C’EST UN REGROUPEMENT DE PLUSIEURS UNITES ET BOBO CE N’EST QUE LE DEBUT DE COMMENCEMENT ILS SERONT PARTOUT OU YA EU MUTINERIE DONC NE PARLER PAS DE DIVISION DE L’ARMEE NI DE GERRE ENTRE MILITAIRE LA SITUATION SERA MAITRISEE DANS 72 HEURES AU PLUS TARD IL EST TEMPS DE DIRE A VOS ENFANTS QUI DETIENNENT LES ARMES DE LES DEPOSEES AVANT QU’IL NE SOIT TARD POUR EUX CAR SI ON LES PRENDS ILS SERONT TRAITES COMME TEL PUISSE QUE LA RECREATION EST TERMINE CEQUI SE PASSE A BOBO EST VALABLE POUR PO-TENKODOGO-fADA-KAYA-DORI ET BIEN SUR OUAGADOUGOU POUR UN GRAND NETTOYAGE ABON ENTENDEUR SALUT

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 20:37
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Cher messieurs les militaires du Burkina Faso, il est vraiment temps pour vous de prendre conscience que votre lutte n’a plus sa raison d’être. Votre lutte est très bien justifiée, mais la manière de revendiquer ce que vous voulez ne vous honore pas. Vous ne pouvez pas prétendre revendiquer des augmentations de salaire afin d’améliorer votre quotidien et en même temps vous vandaliser et spoliez les biens des gents qu’ils ont mis temps d’année à acquérir. Je voudrais souligner que dès le début le gouvernement et le président du Faso vous a laisser faire c’est ce que vous faite, mais vous n’avez pas su dire profit de cette lutte. En effet, toutes la population est contre vous maintenant, des élèves ont perdu la vie à cause de vous.
    SVP plait rejoignez la république afin qu’on construise notre pays. Nous n’avons pas les moyens comme la RCI de sortir rapidement d’une crise et si ça arrive vous serai les plus grand perdant dans cette histoire.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 20:38
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Je suis contre le fait de s’en prendre aux bien des personnes commerçants ou pas, mais aussi le fait que les personnes lésées s’en prennent aux biens pubblics, qui en réalité sont leurs propre biens. Que gagne t’on à bruler la mairie centrale ou à dégrader les routes ?? Au lieu de mater dans la violence les actes des militaires, le Prèsident Compaoré devrait donner au peuple l’unique vrai acte de courage que tous attendent de lui et qui signerait la fin de tout se qui est entrain d’arrivé à notre si aimé pays. Je crierai moi aussi bravo seulement le jour où il fera. Dieu sauve notre Pays.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 20:42, par Burkinbi
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Des militaires voleurs !
    Vraiment on aura tout vu dans notre pays. Apres les militaires
    assassins de journalistes et d’élevés, voila des militaires voleurs dans des magasins et supermarchés.
    Bravo a la population brave de Bobo qui au lieu de rentrer dedans comme a
    ouaga, a décidé de prendre ses responsabilités.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 20:55
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    il fallait cela franchement bravo à nos corps habillé qui sont digne de porter la tenue et qui savent ce quils veulent pas aux délinquants qui se cachent derrière leurs tenues et armes
    les autres corps devront refléchir au conséquences de leurs actes on n leur disent pas de ne pas reprimenté quoi que se soit mais dans le respect et dans la dignité surout

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 20:58, par WAP
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    SALUT A TOUS, VOILA CE QUE J’AVAIS ECRIT LE 1 JUIN SUR LE MEME SITE :
    Salut l’artiste ! ne vous méprenez pas en comptant sur les supérieurs hiérarchiques de ces jeunes militaires délinquants !
    ils sont au courant de tout et la manière dont se passent les choses ne doit pas laisser les gens indifférents.
    Les faits n’ont que trop duré et maintenant certains officiers ont peur de leur propre troupe ! La raison ? ils sont mouillés jusqu’au cou !
    Les erreurs commises par le "commandement"( mon œil)sont trop criardes aux yeux des militaires de grades intermédiaires :
    - Les premières rebellions auraient dues être matées afin de donner l’exemple aux éventuels candidats,
    - Les groupes qui font ce sabordage ne peuvent rien contre la majorité des militaires qui les observent,
    - En un clin d’œil ils peuvent être interceptés et réduits ! Je sais qu’un bon effet de surprise va les faire faire caca ds leur caleçon.

    - Etc.
    Il faut décoiffer l’armée et faire la place a ceux qui "peuvent" et qui "osent"...suivez mon regard, dans la direction de mon bras !
    Y a en marre et laissons le peuple juger !!!

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 21:04, par lhommearsène
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Merci au président du Faso, Blaise Compaoré et à l’Armée burkinabè, la vraie, digne fière, patriotique, celle qui est burkina en gros quoi.

    Que Dieu protège le Burkina Faso !


    La Patrie ou la mort, nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 21:09, par billie
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    L opinion Nationale est témoin que toutes les voies pacifiques pour résoudre cette crise ont été épuisées !!
    La plupart des doleances fondees ! ont trouve satisfaction !
    Je pense que c est vrai que l affrontement n est pas souhaitable, mais les mutins n ont pas laisser le choix au gouvernement !!!

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 21:19, par Bandé
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Merci Premier Ministre ! Quand même du regret que ça ait pris du temps.
    L’intervention des RSP est salutaire.A celui qui parle de rebellion dù au fait que ces bidassessoit militaire n’est pas envisageable dans ce cas du Burkina.Une rebellion necessite des moyens. Ceux-ci là ont quoi ? Pour quelle cause où idéale lutte-ils ? Ils sont tous égoistes et méprisants. S’ils avaient les moyens d’une quelconque rebellion ils seraient passé à l’acte depuis belle lurette. Car j’estime que les actes qu’ils ont eu le courage de poser sont idems en temps de rebellion.Qu’ils soit maté à la hauteur de leur forfaiture et qu’ainsi il sache qu’ils sont recrutés d’abord pour la securité des citoyens auxquels ils s’emprennent. A la place des militaires, je sais pas, mais j’aurai desormais honte de porter ma tenue car ils ont trops deshonnorer le "Corps Armé".
    C’est pour se redorer le blason que Les RSP reagissent. J’encourage tout les autres qui ont encore un grain de dignité et de burkindlem en eux à les rejoindre pour défendre la patrie contre ces fouvoyés !
    Vive le Peuple ! Vive le Faso que nos ancêtres nous ont legué !

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 21:25, par burkinbi
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Est-il légal d’envoyer des éléments de l’armée burkinabé s’opposer militairement à l’intérieur de nos frontières à d’autres éléments de l’armée burkinabé ? La mutinerie des militaires n’est juridiquement rien d’autre qu’une atteinte à l’ordre publique et devait être resolu par la gendarmerie qui est formée pour cela et dispose aussi d’un armement conséquent. Ensuite les coupables devraient être traduits en justice et condamnés. Mais envoyer des militaires (en plus ceux du RSP dont les traitements de faveur sont dénoncés par les autres) mater d’autres militaires ne fera qu’envenimer les choses. L’armée burkinabé est désormais divisée, et les conséquences seront désastreuses. Le pays fonce tout droit vers l’enfer. Ce n’est que le début des vrais problèmes.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 21:42, par PRAXIS
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    TRES TRES BIEN MAIS C SE QUI ARRIVE QUAND ON RECRUTE DES GENS KI N’ON MMM PAS LE NIVEAUX CEP

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 21:53, par BEBE
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Je tiens tout d’abord à féliciter Le Président pour la situation qu’il tien à gérer de tout son cœur.Ensuite je rend grâce à Dieu pour notre pays et pour le cœur humble de tout un chaqu’un.De plus il était vraiment tant que le gouvernement parle le même langage que ces gens qui nous en pèchent de chercher notre pains quotidien.Déjà qu’on a pas de travail et que notre pays n’est "plus la destination à ne pas manquer",il ne faut pas nous infliger d’autres angoisses.
    J’ai vraiment honte du comportement nos corps habillés mais il faut que ça cesse ;
    Bravo à nos RSP mais il faut que l’état revoit les méthodes de recrutement de ces hommes.Nous avons la preuve maintenant que nous ne recrutons plus des hommes qui nous protègent mais des hommes qui ne se gênent pas de nous voir mourir.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 21:55, par bauz66
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    je suis bobolais de naissance et fier de l’être depuis tres longtemps nous n’avons vécu de telles barbaries de la part des militaires car nous ne sommes pas des hommes de tenue et voilà que des voleurs viennent avec des armes de guerre financées par le contribuable burkinabè à la sueur de son front nous agresser et même en pleine journée aux vues et aux sus de tout le monde ; quand même qui sont ces gens est ce de vrais militaires ou des rebelles venus de la cote d’ivoire ? ce qui est sur il faut que l’opposition burkinabè sachent qu’a force de sortir chaque jour crier blaise dégage finit par nous créer de tels problèmes et j’avoue que je suis vraiment déçu par le comportement de notre opposition car depuis le début de toutes ces mutineries aucun opposant et même pas benewindé n’a semblé déploré cette situation car dans cette situation c’est la population qui est vraiment peinée et l’opposition dit lutté pour nous la population.je me pose une question essentielle l’opposition lutte t-elle pour elle meme ou pour la population ?

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 22:04
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Si je comprends bien il existe deux armées au Burkina Faso ? Les uns pour mater les autres ? J’ai peur. Le combat qu’il ya eu a bobo est semblable à celui des FAN au FRCI.On ne veut pas ces genres de combat au Faso armée contre armée d’un même pays.Prions Prions.Faut pas jeter l’huile sur le feu s’il vous plait.Les matés (voleurs à bobo) et les mateurs (voleurs à ouaga). Hé.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 22:08, par Le profane
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Bravo mon capitaine.ce n’est pa trop tôt quand même.je pensais que vous aviez rangé dans les tiroirs la résolution 1975 du burkina.TOUS LES MOYENS NECESSAIRES doivent ètre utilisés pour rétablir l’ordre et protéger les population civiles.Une rebellion ça se mate.merci RSP

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 22:11
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Même si R.F.I ne fait que chanter le RSP, pour cette opération, vous qui êtes à Bobo ayez l’honnétété de citer toutes les forces présentent sur le terrain. Si l’information vous manque ne donnez celles inexactes SVP Il faut faut bien vous informer pour mieux informer
    Merci

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 22:14, par Raogo
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Content qu’on est trouV une solution pour ces délinquants
    Mais, nous devons nous posez des questions ; cette mesure prise était ce pour pour libérer la population de l’emprise des mutins ou pour s’imposer ? si c’est le cas quel usage en fera t il de sa nouvel méthode ? ...
    Tous ensemble pour un Burkina meilleur.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2011 à 22:16, par Guinsda
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Enfin !!!! il faut montrer à ses délinquants que les armes et les tenues les ont été donner pour servir la population au risque de leurs vies et non de les piller. Que se acte de riposte se multiplie contre toute revendication malsaine. Qu’attend les hauts gradés pour les amener dans les champs pour ceux qui veulent se repentir et au cimetière pour les autres.

    Répondre à ce message

  • Le 4 juin 2011 à 13:01
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    bravo
    je suis les evenements de France et j approuve cette decision.
    Il etait inimaginable de voir des sois disants militaires se comporter de cette maniere et je suis tres content qu ils soient remis à leur place

    Répondre à ce message

  • Le 4 juin 2011 à 16:10, par mbakatre
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    PARDONNEZ LES CAR ILS NE SAVENT PAS CE QU’ILS FONT

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2011 à 16:05, par L’Inquiet
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Face a cette "casse" de mutins a Bobo, j’espere de tout coeur me tromper que :

    1. ce ne soit le debut d’une autre escalade, qui irait crescendo, pour aboutir a une veritable explosion socio-politique. Dsns la suite de l’adage qui veut "la violence ne puisse appeler que la violence"

    2. cette operation ne renforce la ressentiment des Bobolais "pour le mepris" (a tord ou a raison) dont ils se sentent l’objet. Les mutineries ont eu lieu ailleurs, sans operation de "remise a l’orde"

    3. In fine, cette operation soit la "penicilline" qui masque la plaie beante de la mal gourvernance nationale, source premiere de tout le grabuge dont souffre le pays, et dont la soldatestque apparait comme le porte-etandard le plus bruyant et le plus violent. Non soignee, elle pourrira.

    Je prie Dieu, DE TOUTES MES FORCES, que je PUISSE me TROMPER !!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin 2011 à 08:04, par Sebgo
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    je suis d’accord avec tous ceux qui m’on precede, mais j’ai une question, ou etaient les RSP quand les autres villes grevaient, Ouaga, Yako, Koudougou, Ouahigouya, Dori et les autres, pourquoi commencer a agir seulement contre les mutins bobolais ???????????
    avant toute decision, une bonne analyse doit etre faite pour essayer de prevoir les retombes et les echos.
    les RSP devraient faire cela depuis longtemps, mais en commencant par leur collegues RSP, qui sont les instigateurs de cette mutinerie.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin 2011 à 10:45
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    Le moment était venu pour une telle opération.
    Il était impossible de le faire au début des mutineries ne sachant pas qui est derrière, combien sont-ils les mutins ?
    Il y avait un risque d’une vrai guerre si cette option avait été choisie au départ.On se souvient de la tentative de repression des mutins de Fada par le RSP, avant d’y renoncer.
    Cela n’était certes pas salutaire pour le pays.
    Mais ayant calmé les uns et les autres en satisfaisant à leurs revendications, la voie était libre pour reprimer les entêtés qui ne sont que de purs voyous, des lâches et des vauriens. Pire, c’était juste une poignée, donc facile à matter. Toutefois, il ne faudra pas que cette action contre une poignée soit brandie comme un trophée de guerre et encourager le recours à la force à chaque instant. On peut être pris au piège. Pour sûre la majorité de l’armée est aujourd’hui contre ce régime même si c’est une poignée qui manifeste. Malheureusement, ils se sont attiré la malédiction en s’en prenant à la population.
    Le cancer qui frappe l’armée est trop profond et a besoin d’une forte therapie : plus d’enfants du commandement, plus de recrutement parallèle, revoir les modalités de recrutement, recruter des Burkinabè authentiques qui partagent nos valeurs identitaires, renforcer les enquêtes de Moralité.
    Aussi faudrait-il que les officiers de l’armée se répantent. Si avec la pléthore d0officiers qu’on a aujourd’hui au Burkina, nous devons vivre de telles situations, c’est assez vilain. Et pourtant, ce sont les plus payés au Burkina, ils coûtent très cher au budget de l’Etat et donc au contribuable. Le gouvernement et le haut commandement devraient revoir la gratification et le rôle de ces officiers incapables de maîtriser leurs troupes à moins qu’ils ne soient complices ; ce qui est vraisemblable, mais quand même pas tous.
    Alors, faudrait-il que la gouvernance de façon globale change au Burkina Faso. La merde qui se passe dans l’armée se passe partout. Le pire se trouve même dans l’administration publique. Il est temps de nettoyer, de mettre de l’ordre.

    Meilleures salutations à tous.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin 2011 à 12:28, par leguide
    En réponse à : La garde présidentielle réprime la mutinerie à Bobo-Dioulasso

    ON AVAIT MÊME PAS BESOIN DES COMMANDOS POUR EN FINIR AVEC CES DÉLINQUANTS. si les bobolais avaient obtenus des armes ! on avait fini avec ces voleurs . et le linge sale allait se laver en famille ... mais bon ci aux libérateurs ... ce sont nos héros .

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés