Ouagadougou : Les élèves manifestent pour soutenir leurs professeurs

lundi 23 mai 2011 à 19h12min

A pied, à vélo, à moto, certains poussant leurs engins, des élèves de lycées et collèges ont manifesté dans les rues de Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, ce lundi 23 mai 2011, pour témoigner leur solidarité à leurs enseignants, en grève depuis le vendredi 20 mai dernier. Ils se sont même rendus au Premier ministère, mais en l’absence du maitre des lieux qui participait à une cérémonie, c’est Jérôme Bougouma, le ministre en charge de l’Administration territoriale, qui a reçu les manifestants.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Pancartes de bois et slogans hostiles à Albert Ouédraogo, le tout nouveau ministre des Enseignements secondaire et supérieur, ils ont tenu à signifier leur mécontentement. La circulation sur le barrage de Baskuy était des plus difficiles en ce jour de lundi 23 mai, une centaine d’élèves ayant bloqué la grande voie qui relie les secteurs 21 et 22 au centre ville. Au niveau du quartier Kologh Naaba, des élèves en colère ont envahit la station d’essence Total. Plusieurs d’entre eux, à moto klaxonnaient à tue tête. La foule a ensuite convergé vers les lycées Marien N’Gouabi et Philippe Zinda Kaboré. Au niveau du boulevard de l’indépendance, les manifestants ont réquisitionné un bus pour rallier les ministères des Enseignements secondaire et supérieur et de l’Education nationale.

« Nous manifestons juste pour soutenir nos professeurs qui sont en grève », explique un élève, avant de confesser qu’il n’en savait pas plus. Les manifestants se sont même rendus au Premier ministère où ils ont entonné l’hymne nationale. En l’absence du maitre des lieux –qui participait à une cérémonie-, c’est Jérôme Bougouma, le ministre en charge de l’Administration territoriale, qui les a reçus. Puis la foule est repartie, mais après avoir brisé une enseigne et tagué un mur.

Mais, selon, un syndicaliste joint au téléphone par nos soins, les enseignants et professeurs ont reconduit une grève depuis 3 jours. Ils dénoncent entre autres, l’exploitation des enseignants, les effectifs pléthoriques dans les classes, et souhaitent des indemnités spécifiques et l’amélioration de la prise en charge aux examens du BEPC, du CAP, du BEP et du BAC. Toujours, selon notre source, à cause de la mauvaise gestion de cette plateforme revendicative, les enseignants mettent dans la balance, la démission de leur ministre de tutelle qui, pourtant, vient à peine d’être nommé.

En rappel, le mardi 17 mai 2011, pour protester contre la venue à Ouahigouya, dans la région du Nord, du ministre des Enseignements secondaire et supérieur alors en tournée, les enseignants des établissements publics avaient organisé une assemblée générale. Les cours avaient alors été suspendus de 8h à 12h.

Elza Sandrine Sawadogo

Fasozine

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 23 mai 2011 à 19:28, par hermes
    En réponse à : Ouagadougou : Les élèves manifestent pour soutenir leurs professeurs

    Et voilà c’est de ça j’avais peur !!
    A peine nommé et le voilà dans les problèmes avec son approche trop excentrique des problèmes. depuis ce matin je ne fais que réagir à sa méthode de travail et comme si c’était un signe prémonitoire le voilà qui se fait décrier en fin de journée dans un article de presse.
    Les générations ont changé et l’approche de leur problème doit s’adapter au changement svp monsieur le Ministre !!!
    Cordialement votre !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai 2011 à 20:10, par Rimbéssougri
    En réponse à : Ouagadougou : Les élèves manifestent pour soutenir leurs professeurs

    A quand la fin de l’anarchie et le retour de l’autorité de l’Etat ? Je souhaite que chacun prenne son mal en patience, car toutes les revendications fondées et réalistes seront prises en compte. Arrêtons de dire "comme les militaires ont été satisfaits, y a pas de raison que les enseignants n’aient pas gain de cause. Toutes les revendications seront traitées en leur temps. C’est parce que les militaires ont tu les armes et qu’une paix relative prévaut que chacun a une tribune pour révendiquer ceci ou cela. Si la pays caille encore (ce que je ne souhaite pas), personne et même pas la soldatesque ne va revendiquer quoi que ce soit, car ce sera l’anarchie totale. Et on ne construit rien de bon dans le désordre. Vivement que chacun soit responsable de son pays, le BF. Si ça va c’est nous, si ça ne va pas c’est encore nous. Alors !

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai 2011 à 20:27, par le conquérant
    En réponse à : Ouagadougou : Les élèves manifestent pour soutenir leurs professeurs

    je me permets après moults réflexion de m’adresser au gouvernement.
    Je ne sais pas si c’est de l’ignorance ou de la mauvaise foi , mais je pense qu’il y a un déficit de communication quant aux revendications des uns et des autres.
    Nous sommes dans une situation où le budget a déjà été voté et adopté.
    En outre , le Burkina fait parti de lUEMOA qui a edicté des normes d’élaboration et de gestion du budget. A ce que je sache , ces normes déterminent un seuil à ne pas depasser pour chauqe rubriques.
    Qu’est ce qui coute au gouvernement d’expliquer au uns et aux autres ? A vouloir franchir ce seuil de tolérance , nous nous excluons de facto de l’UEMOA avec toutes les conséquences. Il faut que les gens le sachent et le comprennenet. Le budget ne peut pas être là pour payer uniquement les salaires et autres indemnités. Faisons d’autres propositions de sortie de crise sinon ,nos revendications salariales peuvent faire éclater l’UEMOA. Est il impossible à nos gouvernant de direcela aux gens ou veulent ils la chute de Blaise avant de le dire. Toute personne affirmant pouvoir faire mieux que ce qui se passe , est un pur demagogue.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai 2011 à 22:30, par Daniel
    En réponse à : Ouagadougou : Les élèves manifestent pour soutenir leurs professeurs

    Monsieur le "Conquérant",
    Si normes de l’UEMOA il y a, il fallait y penser avant de résoudre à 100% les revendications des militaires, car gouverner, c’est prévoir ! Pour cela il fallait prévoir la réaction des civils, qui eux aussi, sont des Burkinabè et ne sont pas moins méritants que ceux qui "bandent les muscles" !

    Répondre à ce message

    • Le 23 mai 2011 à 23:01, par S. Diop
      En réponse à : Ouagadougou : Les élèves manifestent pour soutenir leurs professeurs

      Les revendications des militaires ont été prises en charge par un réaménagement du budget de l’armée qui est resté inchangé. C’est a dire que certaines dépenses prévues cette année ont été reportées plutard

      Répondre à ce message

      • Le 24 mai 2011 à 02:15
        En réponse à : Ouagadougou : Les élèves manifestent pour soutenir leurs professeurs

        Arrêtez de vouloir endoctriner les mouches. Cela fait 20 ans que ces gouvernants ferment les yeux en se disant, y a rien devant. Chacun utilise les moyens dont il dispose. On trouvera dans le salaire des ministres et autres grosses cornes de quoi satisfaire les gens. C’est le train de vie de l’Etat qui nous a conduit là où nous sommes. On peut mieux faire. Quand les véhicule de l’Etat sont utilisés pour les mariages, et les coupes de ministres vous penser que l’on peut tenir.

        Répondre à ce message

  • Le 23 mai 2011 à 23:58, par luc
    En réponse à : Ouagadougou : Les élèves manifestent pour soutenir leurs professeurs

    Il ne faut pas justifier une male gouvernance par l’absurde. La justice 2 poids 2 mesures conduit inéluctablement au chao.Après les enseignants à qui le tour ?
    Franchement il est temps que le regime reconnaisse qu’il a atteint sa limite.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai 2011 à 00:04, par Encore ????
    En réponse à : Ouagadougou : Les élèves manifestent pour soutenir leurs professeurs

    Je suis à l’extérieur de mon cher pays mais je suis très écoeuré par tout ce qui se passe parcequ’en dehors de cette manisfestation des scolaires,je viens d’apprendre par l’AFP qu’il y a aussi ces fous furieux de militaires qui sont sortis de leur caserne et se mettent à tirer en l’air.Mon cher pays aimé est malade et cela me rend aussi malade.C’est triste à dire mais c’est le constat est sans appel,mon cher prési le beau blaise a perdu complètement la main.Bon....je vais essayer de téléphoner au pays pour vérifier l’information de l’AFP mais j’ai mal.Vive le Burkina et que Dieu te bénisse.Je t’aime fort fort

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai 2011 à 00:26, par Le citoyen
    En réponse à : Ouagadougou : Les élèves manifestent pour soutenir leurs professeurs

    Les enseignants en tant que maillon du developpement devraient avoir plus d consideration.la seule façon d sauver l année c est d satisfaire leur revendication.

    Répondre à ce message

    • Le 24 mai 2011 à 07:45, par Nole
      En réponse à : Ouagadougou : Les élèves manifestent pour soutenir leurs professeurs

      Quand il s’agit des enseignants, on se lance dans un lynchage médiatique et on parle de manipulation d’eleves. Quand ce sont les militaires, les revendications trouvent solution en deux temps trois mouvements.
      Quand un gouvernement ne tient pas parole que reste t-il à faire ? L’administration est une continuité. Parmi les revendications des syndicats figure le problème des encadreurs pédagogiques dont l’indemnité de logement des inspecteurs de l’enseignement secondaire.
      Le protocole d’accord de 2000 accordent une l’indemnité de logements de 60 000 F aux agents de catégorie P. A ce jour, seul les inspecteurs de l’enseignement secondaire qui sont sur la grille salariale P4 ont vu les leurs plafonnée à 40 000 F alors que les autres agents de l’Etat de catégorie P ont vu leur situation régularisée.
      Partant de cette injustice flagrante croyez-vous que les enseignants croirons le gouvernement sur parole ?

      Répondre à ce message

  • Le 24 mai 2011 à 00:55, par Hom
    En réponse à : Ouagadougou : Les élèves manifestent pour soutenir leurs professeurs

    « Nous manifestons juste pour soutenir nos professeurs qui sont en grève », explique un élève, avant de confesser qu’il n’en savait pas plus.

    Et dire que cet eleve n´est pas le seul..Il manifeste juste pour soutenir les profs sans meme savoir pourquoi ces derniers grevent...il faut que nous Burkinabes arretions de nous ridiculiser...

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai 2011 à 01:18, par jack
    En réponse à : Ouagadougou : Les élèves manifestent pour soutenir leurs professeurs

    Je pense que pour arrêter cette crise ; si Blaise aime vraiment ce pays et est un home de PAIX comme on proclame, qu’il dise clairement qu’il ne se présente pas en 2015 sinon, on risqué de le faire pour mettre de l’ordre dans le pays. Ca fait vraiment trop.

    Que ceux qui prétendent l’aimer en tiennent compte.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés