Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La vraie noblesse s’acquiert en vivant, et non раs еn nаissаnt.» Guillaume Bouchet

France - Burkina : Yéro Boly élevé au rang d’officier de l’Ordre du mérite

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • • vendredi 24 septembre 2004 à 06h30min

Le 21 septembre 2004, la République française à travers son ambassadeur au Burkina Faso, SEM Francis Blondet a décoré le ministre de la Défense, M. Yéro Boly de la médaille d’officier de l’Ordre de mérite. Cet acte est la consécration du "parcours illustre" de ce dernier et du "sens de l’Etat" dont il fait montre".

En faisant de M. Yéro Boly, officier de l’Ordre de mérite de la République française, SEM Francis Blondet a dit que son pays reconnaissait les compétences, la rigueur et la fiabilité d’un homme qui connaît le pays profond et les enjeux d’Etat. En effet, après sa formation à l’Ecole nationale de l’Administration et de la Magistrature (ENAM) d’où il sort administrateur civil en 1977, Yéro Boly entame un périple intérieur. Il sera notamment sous-préfet de l’Oudalan et haut-commissaire de la Gnagna. Puis, ce sera le périple extérieur à travers une carrière de diplomate. Il était ambassadeur du Burkina en République de Côte d’Ivoire puis en Libye, avant d’entrer au gouvernement en 1995.

Il est alors ministre de l’Administration territoire et de la sécurité. Par la suite il est directeur du Cabinet du président du Faso avant d’occuper son portefeuille actuel celui de la Défense. Un parcours qui, dira aussi SEM Blondet "fait de lui un grand commis de l’Etat burkinabè", un commis au parcours exemplaire. L’ambassadeur de France expliquera aussi que c’est au temps où il était directeur du Cabinet présidentiel que M. Boly a été proposé à cette distinction.

M. Yéro Boly a, quant à lui, dit toute sa joie, sa reconnaissance à l’endroit de la République française. Pour lui, cette distinction est aussi le mérite de ses collaborateurs et de ses supérieurs hiérarchiques. Il a dit travailler au renforcement des relations franco-burkinabè dans le domaine de la coopération militaire qui est le sien.

Arsène Flavien BATIONO,
Yacouba Hermann NACAMBO (Stagiaire)
Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : Angela Merkel en visite à Ouagadougou les 1er et 2 mai 2019
Bobo-Dioulasso : Le ministre Paul Robert Tiendrébéogo rencontre les communautés africaines
Union européenne- Burkina : Deux conventions pour renforcer la coopération et le climat des affaires
Communautés vivant au Burkina : Bientôt la 3e édition du Forum national de l’intégration
Assemble nationale : Vers un renforcement de la coopération avec le sénat français
Maladies parasitaires et pharmacopée traditionnelle : Des idées de collaboration entre l’IRSS et des instituts chinois
Société Générale Burkina Faso : le pont entre la Chine et le Burkina Faso
USAID-Burkina : La deuxième phase du programme « Résilience accrue au Sahel » lancée
Coopération parlementaire : L’UPA et le Conseil d’Alshura s’engagent
Accroissement de l’offre énergétique : Le Burkina signe six conventions avec la CEDEAO
Semaine des énergies et énergies renouvelables d’Afrique (SEERA) : Le Burkina veut mieux amorcer la transition énergétique
Suède-UNICEF : Environ 10 milliards de F CFA pour améliorer le bien-être des enfants burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés