Les filles qui font le premier pas vers les hommes au faso : Ca choque encore mais…

mardi 15 février 2011 à 01h02min

La tendance s’inverse au Burkina : ce ne sont plus les hommes qui font la cour aux femmes mais le contraire. A Ouagadougou, en circulation ou dans les buvettes, il n’est pas rare de voir une fille user de toutes ses ruses pour faire « tomber un homme dans son filet ». On parle d’une nouvelle tactique « de drague ». Pour plus d’informations, nous avons jugé utile d’aborder deux jeunes filles pour comprendre leurs comportements afin de pouvoir porter une analyse. Ces dernières ont accepté mais ont réclamé l’anonymat.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Si pendant longtemps, c’était plutôt osé pour une fille de faire le premier pas vers un homme, aujourd’hui ce n’est pas vraiment le cas. Les filles burkinabè

ont décidé de ne plus attendre que le prince charmant se manifeste lui-même. Elles entament la procédure à leur manière. Voilà ce que Mlle X dira : « Moi, je n’ai aucune honte d’aller vers un garçon pour lui avouer mes sentiments. D’ailleurs quoi de plus normal que de déclarer un amour, ici les gens sont trop ancrés dans la tradition et c’est ce qui nous met toujours en retard. Moi je fais ce qui me semble correct, le reste je m’en fous. » A l’entendre, le monde a suffisamment avancé pour qu’on s’en tienne encore à la tradition.

Pourtant, au Burkina, voir une fille approcher un homme pour lui dévoiler son amour est une honte pour la famille. Nombreux sont les parents qui ne vont jamais admettre cette possibilité : autant mourir célibataire que de bafouer l’honneur de la famille. Ces filles qui le font sont considérées comme des frivoles, des impudiques et mêmes des prostituées.

Quant à la demoiselle Y que nous avons rencontrée, elle dira tout simplement qu’il est temps « de briser la chaîne » c’est-à-dire l’éternelle tradition qui veut que l’homme fasse le premier pas. Pour elle, aller vers un homme un acte de bravoure à féliciter. « Il faut avoir du cran pour le faire et si certaines personnes le prennent mal, c’est leur problème. Moi, je ne verrai pas le bonheur et le laisser passer sous prétexte qu’il faut avoir de la dignité. Je ne donnerai ce plaisir à personne », dira-t-elle.

Décidément, il faut croire que le progrès de la science et de la technologie a véritablement bouleversé les attitudes et les comportements de la jeunesse africaine. Dans le passé, un tel acte était inadmissible mais il y en a maintenant qui commencent à le prendre du bon côté. Et à y penser, ce n’est pas aussi dévergondé pour une jeune fille de déclarer son amour surtout si cela est fait dans le respect (mais attention, il faut vraiment que ce soit de l’amour et non des avances à des hommes pour pouvoir bénéficier d’avantages financiers ou autres). Donc, si les choses se font vraiment par pur sentiment, au Burkina, où plus de la moitié de la population est de la gente féminine, il ne faudrait pas qu’on s’en offusque trop car si toutes ces femmes doivent attendre que l’élu se manifeste, nombre s’entre elles vieilliront célibataires.

Dans notre société, il faut reconnaître que les filles qui font le premier pas vers les hommes donnent une mauvaise impression et que la plupart du temps, on les traite de filles faciles mais elles savent généralement ce qu’elles veulent et font montre finalement d’un certain cran. On pourrait presque dire, en plaisantant, qu’elles défendent en quelque sorte la parité !

Si la femme est amoureuse, elle a bien le droit de faire le premier pas, surtout si elle sait que l’homme est libre et qu’il ne s’en offusquera pas. Le premier pas n’est d’ailleurs souvent qu’un échange de regards un peu malicieux ou quelques paroles parfois très anodines. Alors peu importe : s’il y a attirance réciproque, l’important n’est pas de savoir qui a fait le premier pas, mais de ne pas perdre l’opportunité d’un grand amour. Normalement, il ne devrait avoir aucun jugement péjoratif à ce sujet bien au contraire. D’ailleurs, il n’est écrit nulle part que l’homme est programmé pour faire le premier pas, pour avoir ce genre d’initiatives. Nous nous sommes purement et simplement soumis à cette règle.

Rama

San Finna

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 15 février 2011 à 03:55
    En réponse à : Les filles qui font le premier pas vers les hommes au faso : Ca choque encore mais…

    Tres bel article. Je ne trouve pas d’inconvenient a ce qu’une fille approche un homme ou lui fasse des avances. Cependant il faut qu’elles le fassent avec un esprit ouvert. J’ai passe presque toute l’annee 2010 au pays et 2 filles ont eu a m’approcher avec un intention qui etait claire. Mais ce qui est choquant c’est que du coup quand elles se sont rendues compte que j’avais une copine je suis devenu leur ennemi.

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2011 à 08:47, par Le prince
    En réponse à : Les filles qui font le premier pas vers les hommes au faso : Ca choque encore mais…

    les temps changent, les idées évoluent, les comportement doivent suivre. le machosisme n’est pas seulement au masculin ; deux choses me dérangent dans cet article :
    1. je ne vois pas l’analyse qui a été faite par l’auteur ; il a annoncé qu’il a abordé deux filles pour comprendre et analyser. De plus ce que les deux filles ont dit n’est pas suffisant pour faire une analyse.
    2. l’anonymat demandé par les 2 filles est contraire à leur capacité de faire tomber leur masque de fille pour faire le premier pas. L’anonymat trahi leur courage de faire le premier pas.

    Beaucoup de courage à tout le monde

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2011 à 09:52, par le frère
    En réponse à : Les filles qui font le premier pas vers les hommes au faso : Ca choque encore mais…

    pas d’inconénients. c’est madame qui a été la première a venir vers moi. on vit présentement en harmonie avec nos deux enfants.

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2011 à 10:18, par Ah les femmes !!!!
    En réponse à : Les filles qui font le premier pas vers les hommes au faso : Ca choque encore mais…

    Pour moi, il n’est pas déconseillé que la fille fasse le 1er pas à condition qu’elle soit déterminée. De nos jours la plupart des filles sont matérialistes. Donc ; dans ce cas la durée de l’amour qu’elle prétend sera similaire à celle du matériel. Tant mieux pour celles qui le font dans vrai sens de l’amour et tant pire pour les matérialistes.

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2011 à 11:21, par Madame X
    En réponse à : Les filles qui font le premier pas vers les hommes au faso : Ca choque encore mais…

    Je peux comprendre si une fille de la trentaine aborde les garcon mais pas les filles de 14-16 ans : ce qu´il ne faut pas confondre de l´intention de cet article est le fait que bcp de nos jeunes soeurs se pretendent amoureuses alors qu en realité elles cherchent des clients( se prostituent sans fin).

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2011 à 11:39, par Le pourfendeur
    En réponse à : Les filles qui font le premier pas vers les hommes au faso : Ca choque encore mais…

    De nos jours, les filles ont le plus souvent à la place du cœur une calculatrice. C’est une vérité absolue. Tanpis à l’idiot qui se laissera de toute façon divertir par une déclaration d’amour d’une femme.

    Répondre à ce message

    • Le 15 février 2011 à 13:48
      En réponse à : Les filles qui font le premier pas vers les hommes au faso : Ca choque encore mais…

      Cet article révèle un des maux de notre société moderne qui par la poussée démographique et les différentes avancées scientifiques et technologiques s’en trouve profondément modifiée. Et il faut souvent concilier ,tradition, coutumes et ces dernières avancées avant de porter des jugements beaucoup plus objectifs et non se limiter à des analyses superficielles. L’auteur de cet article fait bien de nous interpeler afin que chacun de son côté, penche sur des questions de ce genre. Merci à tous et bonne fête de Maouloud à chacune et chacun !!!!

      Répondre à ce message

  • Le 15 février 2011 à 12:22
    En réponse à : Les filles qui font le premier pas vers les hommes au faso : Ca choque encore mais…

    Je ne pense pas ce que ce soit une question de calculette à la place du coeur. Il faut juste être réaliste.
    Tout le monde aspire à une situation meilleure. Vous ne voudriez pas avoir le même statut social toute votre vie.Si je mange 3 fois/jour chez mes parents je ne vais pas épouser un homme qui me donnera 2 repas/jour.

    Répondre à ce message

    • Le 16 février 2011 à 00:00, par Lina
      En réponse à : Les filles qui font le premier pas vers les hommes au faso : Ca choque encore mais…

      Bien dis ma sœur .

      Répondre à ce message

    • Le 16 février 2011 à 01:11
      En réponse à : Les filles qui font le premier pas vers les hommes au faso : Ca choque encore mais…

      Ton raisonnement est bon mais c’est pas arrive. Et pourquoi ce n’est pas toi qui permettrait a un homme qui mangeait 2 fois par jopur de manger maintenant trois fois ? Tu as une vision erronee de l’approche genre. revoie ta copie. Elle est toujours celle d’ une soumise au pouvoir de l’ homme. Donc avec toi, y a pas encore progres. mais recherche frenetique du bonheur a tout prix, pas de l’ amouir en tout cas. ca veut dire qu’ entre un voleur qui peut te donner 5 fois a manger par jour comme un porc a engraisser et un honnete citoyen qui ne peut t’ offir que 3, tu choisiras meme le p[lus offrant. Et ou est la limite ? le cile est la limite. Donc, tu courras d’ homme riche a homme riche et ton coeur ne sera meme plus une calculette mais un gros ordinateur avec un macro- processeur de donnnees.
      Des filles comme toi, si tu abordes un homme et que l’ homme a le flair, il n’a qu’a courir comme s’ il etait devant Gayende le lion. tu es monvais comme le dit mon oncle Goama.

      Répondre à ce message

  • Le 15 février 2011 à 12:41, par AFO
    En réponse à : Les filles qui font le premier pas vers les hommes au faso : Ca choque encore mais…

    S’il est vrai que l’homme est le chef de la famille,aceptons qu’il ai l’initiative de s’adresser à la femme sur laquelle il aura porté son choix afin de constituer ce noyaux fondamentale de la sociéte.Le poid de ne traditions n’a n’a rien à voir avec ce comportement logique.Constituer sa famille est une initiative personnel qui doit provenir de celui qui juge de l’oportunité de l’evènnement et qui aura désormais en charge de conduire cette cellule importante de la société.Ne nous flatons pas:même dans les sociétés évoluées qui ne sont d’ailleurs pas des exemples dans ce genre de demarches,l’homme a toujours dans la majorité des cas,initié cette première démarche parce que c’est lui qui conduit la barque familliale même si celà se passera dans un tandème avec sa future compagne.
    Le genre de comportement que vous signaler et qui serait en vogue aujourd’hui concerne ces femmes nanties d’un certains nombre de biens matériels et qui se sont rendues compte par la suite que cela ne peut pas être une source d’épanouissement.Alors,celles ci sont bien obligées de sortir à la recherche de compagnons qui pour la plupart du temps ont peur d’accepter ces avanves compte tenu du gape qui prévaut entre ces femmes et eux.Ces femmes sont en général des intellectuelles ayant passé le plus clair de leur vie dans des études.Pour celles ci il est tout à fait normal de se comporter de la sorte.
    L’autre catégorie concerne celles qui ont défiée leur marie dans des foyers et qui ont été éjectées ;celles ci sont dangereuses et il faut s’en méfier parce qu’elle sont très capricieuses et permanemment histériques:elles sont comparables au cheval fougueux qui a renversé son cavalier et qui recherche un autre à qui infliger le même traitement.
    La dernière catégorie concerne les prostituées qui abordent leurs partenaires dans le seul objectif de se faire de l’argent.

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2011 à 14:59, par Kary
    En réponse à : Les filles qui font le premier pas vers les hommes au faso : Ca choque encore mais…

    Le pourfendeur, tu es bon. La calculatrice à la place du coeur est une assertion géniale et très caricaturale. Tu es le meilleur !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2011 à 15:34
    En réponse à : Les filles qui font le premier pas vers les hommes au faso : Ca choque encore mais…

    Eh ! les gars ; de tous les temps on s’est fait la cour : femmes vers hommes et hommes vers femmes.
    Combien d’hommes ont succombé au sourire "sans raison" devant un homme ?
    combien d’hommes d’hommes ont été attirés par une fille par ses solicitation "insencées" ses plaisantéries etc.......
    C’est pareil pour les hommes !
    En fait les approches divergent
    On se coure j’allais dire.
    On oblige personne à repondre favorablement à ses avances.

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2011 à 15:38
    En réponse à : Les filles qui font le premier pas vers les hommes au faso : Ca choque encore mais…

    Il ya amour quand il y a attrait physique et ou naturel.Dans ce cas les jeunes filles comme les jeunes garcons peuvent faire un premier pas : Cependant lorsque l attrait est materiel cela frise avec la prostitution ; Les jeunes hommes aiment le corps de la femme, tandis la femme est seduite par la lourdeur de leurs poches.

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2011 à 15:42, par Alexio
    En réponse à : Les filles qui font le premier pas vers les hommes au faso : Ca choque encore mais…

    Briser cette chaine traditionelle est bel bien une avance des choses.La concurence n est plus prise a la legere de celle qui ont compris l evolution des temps.Avec l ere de la cyber ou notre monde er devenu un monde,le temps s est de l argent dit-on.L emancipation de la femme er loin d etre achever,celle qui sont averties feront leur plass au soleil en brisant cette chaine coloniale de l homme.

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2011 à 17:34
    En réponse à : Les filles qui font le premier pas vers les hommes au faso : Ca choque encore mais…

    L’article parle comme si meme en France ou au Canada ou aux USA, on voit dans les rues ou dans les bars les filles s’ aligner pour chercher les garcons ? Et ou est meme le progres que ce soit les filles maintenant qui cherchent les hommes ? ce n’est pas non plus un recul mais juste un changement de mentalite auqule il ne faut pas donner un jugement de valeur. Je suis triste qu’ on copie ou croit copier l’occident, appelant cela l’evolution des mentalites, comme si evolution rimait avec progres ou developpement.
    cet article n’apporte pas beaucoup par rapport a ce qu’ il avait promis au debut. Methodologie nulle. On pourrait meme dire que c’est de la pure elucubration de l’auteur, laquelle elucu bration est une pale copie de la vraie elucubration de Toegui, de l’ ObsPaalga.

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2011 à 18:43, par Marie
    En réponse à : Les filles qui font le premier pas vers les hommes au faso : Ca choque encore mais…

    Monsieur le journaliste, il ne faudrait pas du tout flatter nos soeurs. De quelle évolution parlez-vous. Moi, je vis en Europe, mais c’est toujours l’homme qui fait le premier pas. La femme de par son comportement peut se faire remarquer par l’homme qu’elle aprécie, mais de là à faire le premier pas, ce n’est pas du tout ça. Et si le monsieur venait à refuser l’avance !!! Ou au pire des cas, si ça marche et que madame découvre après quelques année que son bien aimé est violent ou la trahuit... La femme doit se respecter et savoir se faire respecter. ça peut arriver que la femme fasse le premier pas exceptionnellement, mais ça ne doit pas devenir une habitude.
    Chères soeurs, à bon entendeur, salut !

    Répondre à ce message

    • Le 15 février 2011 à 19:29, par une Burkinabè
      En réponse à : Les filles qui font le premier pas vers les hommes au faso : Ca choque encore mais…

      Je suis une fille et je pense qu’une fille doit savoir séduire et conduire l’homme qu’elle convoite à faire le premier pas. Elle doit savoir se faire remarque. On peut par certaines manières faire comprendre à un gars qu’on veut qu’il vienne vers nous sans pour autant dévoiler ses sentiments ou lui déclarer je ne sais quelle flamme. Si le gars est intéressé, il comprendra les signes et viendra. En plus et cela n’engage que moi, ça donne à l’homme sa place d’homme ete je trouve que c’est beau.

      Répondre à ce message

    • Le 16 février 2011 à 17:47, par ceelight
      En réponse à :  : Ca choque encore mais… pourquoi ? bande d’attardés

      nfranchement en disant que tu vis en Europe , c mon cas, je te trouve vraiment attardé , ou est le mal a ce qu’une fille fasse des avances a un homme ? elle est ton égale et peut comme toi si quelqu’un lui plait le lui dire, franchement sa fait honte de voir à quel point vous êtes arriérés vous autres africains, le pire c’est que ses filles que vous critiquez si c’étais a vous qu’elles faisaient des avances y’aurai aucun bruit ou commentaires bandes de tarés.

      Répondre à ce message

    • Le 16 février 2011 à 17:59
      En réponse à : Les filles qui font le premier pas vers les hommes au faso : Ca choque encore mais…

      ton Europe là, c’est où ? y a Europe dans Europe ma chère.

      Répondre à ce message

  • Le 16 février 2011 à 07:39, par Sidbala
    En réponse à : Les filles qui font le premier pas vers les hommes au faso : Ca choque encore mais…

    Rien de nouveau sous le soleil. Il y a 2700 ans C’était déjà écrit : "Jusques à quand seras-tu errante, Fille égarée ? Car l’Éternel crée une chose nouvelle sur la terre : La femme recherchera l’homme (La Bible, Jeremie 31:22)".

    Répondre à ce message

  • Le 16 février 2011 à 20:52
    En réponse à : Les filles qui font le premier pas vers les hommes au faso : Ca choque encore mais…

    Elles ont un ordinateur dans le coeur pas meme une calculatrice.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés